Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juillet 2015 7 19 /07 /juillet /2015 18:58
La Tarte Tropézienne, brioche fourrée à la crème dont la recette est gardée secrète, est une marque protégée depuis 1973. (© Jean-Daniel Sudres)

La Tarte Tropézienne, brioche fourrée à la crème dont la recette est gardée secrète, est une marque protégée depuis 1973. (© Jean-Daniel Sudres)

* * * * * * * *

 

Alexandre Micka, pâtissier d'origine polonaise, est arrivé en Provence avec les Américains, en 1945. C’est au début des années 1950 qu'il décide d'ouvrir une pâtisserie sur la place de la Mairie, à Saint-Tropez. À côté de ses pizzas et autres viennoiseries, se trouve également dans sa vitrine sa fameuse brioche ronde mouchetée de sucre et fourrée de deux crèmes dont la recette lui a été transmise par sa grand-mère.

 

En 1956, Roger Vadim tourne à Saint-Tropez son célèbre film Et Dieu... créa la femme qui va immortaliser Brigitte Bardot. Alexandre Micka est chargé de préparer les repas pour l'équipe de tournage et propose en dessert son fameux gâteau. Brigitte l’apprécie beaucoup et suggère au pâtissier de le baptiser « La Tarte de Saint-Tropez ». Ce sera finalement « La Tarte Tropézienne » dont il déposera le nom et la recette !

 

Ensuite, ce gâteau fera le tour du monde notamment grâce à un partenariat conclu entre Alexandre Micka et Jean-Baptiste Doumeng dit « le milliardaire rouge », en 1975. L'homme d'affaires entreprend alors la déclinaison du gâteau en surgelé qu'il distribue dans toute l'Europe. Puis, dix ans plus tard, Albert Dufrêne venu d'Annecy, intègre la société d'Alexandre Micka en tant que directeur commercial. Il lui succède rapidement à la tête de la société et lui fait bénéficier de son expérience.

 

Depuis, la Tarte Tropézienne est commercialisée sous différentes formes comme la « Baby Trop’ » et elle est connue jusqu’au Japon. Le Groupe La Tarte Tropézienne a ouvert 26 boutiques en France et d’autres projets sont actuellement en cours.

 

Ainsi la « petite » tarte de Saint-Tropez des années 50, si savoureuse et liée pour toujours au village et à B.B., est devenue le produit phare d’une grande marque commerciale (avec de nombreuses autres gourmandises...).

 

(Merci au quotidien Nice Matin du 16 juillet 2015 et à Manuel L . pour ces informations et pour les photos.)

Quelques photos de l’anniversaire de la « Tarte Tropézienne » célébré à Saint-Tropez en juillet 2015, avec une belle composition à l’image de… Brigitte Bardot !
Quelques photos de l’anniversaire de la « Tarte Tropézienne » célébré à Saint-Tropez en juillet 2015, avec une belle composition à l’image de… Brigitte Bardot !
Quelques photos de l’anniversaire de la « Tarte Tropézienne » célébré à Saint-Tropez en juillet 2015, avec une belle composition à l’image de… Brigitte Bardot !

Quelques photos de l’anniversaire de la « Tarte Tropézienne » célébré à Saint-Tropez en juillet 2015, avec une belle composition à l’image de… Brigitte Bardot !

* * * * * * * * 

 

Et voici ce que B.B. a déclaré récemment à propos de cette fameuse « Tarte Tropézienne »...

 

D'après la légende, vous achetiez des « tartes tropéziennes » pour toute l’équipe d’Et Dieu... créa la Femme pendant le tournage du film. Est-ce vrai ? Aimez-vous toujours les tartes tropéziennes ?

C’est faux, cette anecdote ! Vous savez… je me fous de cette tarte tropézienne ! Je n’en mange jamais, c’est très bon mais c’est trop sucré.

(Magazine néerlandais En Route, janvier 2014)

* * * * * * * *

 

Petit clin d’œil sympa… découvrez aussi « Les tartes de Brigitte Bardot », un article amusant que j’avais écrit pour mon Blog, il y a quelque temps déjà… (lien ci-dessous) : 

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Mes COUPS de COEUR
commenter cet article
15 juillet 2015 3 15 /07 /juillet /2015 11:16

Bravo et merci

à tous mes fidèles visiteurs !

 

Ce mardi 14 juillet 2015, dans la matinée, le compteur de mon Blog a dépassé les 400 000 visites.

Cela me réjouit de constater que vous êtes chaque jour un peu plus nombreux à venir lire mes articles, et m’encourage à continuer malgré le nombre d’heures consacrées à la gestion de ce Blog ! 

Brigitte Bardot à Saint-Tropez en 2009.

Brigitte Bardot à Saint-Tropez en 2009.

Initialement créé (le 25 décembre 2010) pour rendre hommage aux 3 personnalités que j’admire le plus (Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard), ainsi qu’à d’autres personnes (célèbres ou inconnues), il faut bien avouer que ce Blog est devenu principalement un « Blog Brigitte Bardot » ! Essentiellement parce qu’il y a des « actualités » presque chaque jour concernant B.B., nettement moins pour Barbara et (malheureusement) presque aucune pour Colette Renard. Mais je continue régulièrement à évoquer ces deux chanteuses inoubliables.

 

Gérer un Blog, c’est une activité quotidienne, car il faut se tenir au courant des moindres actualités, les vérifier puis rédiger les articles, les mettre en ligne, et enfin répondre aux commentaires de plus en plus nombreux. C’est un échange vraiment sympa et enrichissant avec mes fidèles lecteurs ; je ne les nommerai pas, ils se reconnaîtront, et je ne voudrais surtout pas en oublier…

Je ferai juste une petite exception pour Pascale G. (rencontrée sur Facebook !), car elle devenue une amie et elle me soutient depuis le début de cette aventure !

Avec ma chère Pascale, chez elle, le 4 octobre 2013. Un souvenir inoubliable !

Avec ma chère Pascale, chez elle, le 4 octobre 2013. Un souvenir inoubliable !

* * * * * * * *

 

Un grand merci à mon ami Manuel L. qui reposte tous mes articles sur Facebook, me permettant d’entretenir un lien amical avec toutes les personnes que j’avais connues avant mon départ des réseaux sociaux.

Et également à mon ami Cédric R. qui m’envoie régulièrement des informations et des documents inédits sur Brigitte Bardot.

Ce sont mes principaux « collaborateurs » !

Manuel L., un grand admirateur de Brigitte Bardot, pose devant le bateau de Sea Shepherd, le « Brigitte Bardot », le 18 janvier 2015 à Paris.

Manuel L., un grand admirateur de Brigitte Bardot, pose devant le bateau de Sea Shepherd, le « Brigitte Bardot », le 18 janvier 2015 à Paris.

* * * * * * * *

 

Mon Blog en quelques chiffres…

(au 14 juillet 2015)

 

400 000 visiteurs « uniques » (si une personne vient plusieurs fois dans la même journée, cela ne compte que pour une seule visite)

767 000 pages lues

705 articles publiés

5 340 commentaires (j’ai répondu personnellement à tous !)

72 abonnés

 

et… beaucoup de plaisirs partagés et de satisfaction personnelle.

 

N’hésitez pas à vous inscrire sur mon Blog (zone « Pour recevoir mes articles sur votre mail » - en bas de la colonne de droite -  personne n’aura connaissance de votre mail…) afin d’être les premiers informés de la parution d’un article.  

 

Merci à tous !

 

* * * * * * * * 

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Mes COUPS de COEUR
commenter cet article
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 23:17
Jean-Pierre Halimi devant son refuge avec ses protégés.

Jean-Pierre Halimi devant son refuge avec ses protégés.

* * * * * * * *

 

Mon ami Jean-Pierre Halimi est à l’honneur cette semaine dans la presse avec deux grands articles.

Tout d’abord, dans l’hebdomadaire Nous Deux (n° 3550 du 15juillet 2015). Puis dans le dernier magazine de la Fondation Brigitte Bardot, L'Info-Journal (n° 93 du 2ème trimestre 2015) – voir ci-dessous.


Bravo, cher Jean-Pierre !

Ton engagement si courageux et quotidien auprès des animaux mérite largement cette reconnaissance. J’espère que ces articles contribueront à faire connaître ton association et ton dernier livre.

Article publié dans « Nous Deux » (n° 3550 du 15 juillet 2015).
Article publié dans « Nous Deux » (n° 3550 du 15 juillet 2015).

Article publié dans « Nous Deux » (n° 3550 du 15 juillet 2015).

Article publié dans « L’Info-Journal » de la Fondation Brigitte Bardot (n° 93 du 2ème trimestre 2015).

Article publié dans « L’Info-Journal » de la Fondation Brigitte Bardot (n° 93 du 2ème trimestre 2015).

* * * * * * * *


Pour en savoir plus sur le combat de Jean-Pierre Halimi et son association « Une Nouvelle chance », je vous invite à relire mon article de présentation sur mon Blog (lien ci-dessous) :

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Mes COUPS de COEUR
commenter cet article
18 juin 2015 4 18 /06 /juin /2015 10:02
Jean-Pierre Halimi et les deux chiennes qu’il a réussi à sauver d’une mort certaine…

Jean-Pierre Halimi et les deux chiennes qu’il a réussi à sauver d’une mort certaine…

* * * * * * * * *

 

Voici une belle histoire que je voulais absolument partager avec vous.

C’est mon ami et grand protecteur des animaux, Jean-Pierre Halimi, qui a réussi un miracle : celui de sauver deux pauvres chiennes coincées dans une montagne des Alpes. La presse locale a longuement relaté ce fait divers qui heureusement finit bien. Mais laissons Jean-Pierre nous raconter en détails ce sauvetage qui s’est déroulé en mars 2015…

 

« Depuis près d’une semaine, des aboiements retentissaient sur la montagne qui fait face à mon refuge “ Une Nouvelle Chance ” [situé à Livet-et-Gavet, en Isère]. Il s’agissait de deux petits chiens perdus dans le massif et qui ne pouvaient plus redescendre [depuis le 19 mars 2015]. Le froid, la neige et le vent faisaient diminuer l’intensité des aboiements. J’en étais persuadé : les chiens allaient mourir. J’ai d’abord tenté de les retrouver moi-même en m’engageant sur des petits sentiers, mais cela s’est rapidement avéré impossible, car leurs appels provenaient d’une zone inaccessible. Donc, j’ai contacté les secours en montagne, mais les recherches ont dû être vite interrompues à cause du crash de l’A320 de Germanwings dont toute la presse internationale a parlé [le 24 mars 2015]» 

Les deux chiennes prisonnières sur une falaise inaccessible…
Les deux chiennes prisonnières sur une falaise inaccessible…

Les deux chiennes prisonnières sur une falaise inaccessible…

* * * * * * * *

 

« Cinq jours plus tard, j’ai aperçu des chamois à l’endroit d’où semblaient provenir les aboiements, à plus de 250 mètres d’altitude. J’ai compris que les chiens étaient dans un endroit impraticable, certainement coincés ou blessés. Alors, j’ai réservé un hélicoptère malgré la somme exorbitante. La Fondation Brigitte Bardot a accepté de m’aider financièrement mais finalement il n’a pas pu décoller à cause de la météo.

Le sort tragique de ces pauvres chiens, qui allaient mourir si on ne faisait rien, m’empêchait de dormir.

Il fallait absolument que je trouve une solution.

Les chasseurs, les pompiers et même les gendarmes que j’ai alertés ont refusé de secourir ces chiens. J’étais écoeuré…

Heureusement, le 27 mars 2015, deux alpinistes, guides de l’Alpe d’Huez, ont  accepté de m’aider.

Ils ont franchi tous les obstacles et ont secouru ces deux chiens si apeurés et transis de froid. Deux adorables loulous blancs croisés border ; la mère, la plus faible, doit avoir près de 3 ans, et sa fille presque 2 ans. Elles vivaient dans un cirque et se sont échappées vers la montagne. Les sauveteurs n’ont pas voulu d’argent mais j’ai insisté pour les payer. Ils ont risqué leurs vies pour elles. »

L’un des sauveteurs redescend une des deux chiennes.

L’un des sauveteurs redescend une des deux chiennes.

* * * * * * * *

 

« Merci du fond du cœur à ces deux personnes formidables, sans elles, les chiennes étaient condamnées.

Désormais, elles ont été soignées et elles vivent avec moi et tous mes autres chiens. Et j’espère qu’elles trouveront très vite un nouveau maître qui acceptera de les adopter toutes les deux ! »

Les deux adorables petites chiennes, désormais sauvées et heureuses chez Jean-Pierre Halimi.

Les deux adorables petites chiennes, désormais sauvées et heureuses chez Jean-Pierre Halimi.

* * * * * * *

 

Après ce sauvetage si émouvant, Jean-Pierre Halimi a écrit à Brigitte Bardot pour lui raconter cette aventure.

Et Brigitte lui a immédiatement téléphoné pour le féliciter et surtout donner des instructions à sa Fondation pour qu’elle prenne en charge tous les frais de vaccins, tatouages et stérilisations. Et puis, elle a tenu à être la marraine de ces deux chiennes prénommées Alpine et Victoire.

Enfin, elle a adressé aux deux sauveteurs une carte de remerciements (voir ci-dessous). 

L'émouvant sauvetage de 2 chiennes grâce à Jean-Pierre Halimi

* * * * * * * *

 

J’ai déjà consacré un grand article sur mon Blog à mon ami Jean-Pierre Halimi qui fait un travail quotidien remarquable pour les animaux qu’il recueille. Il a besoin d’aide financière et de bénévoles…

Un hommage à (re)découvrir avec le lien ci-dessous. 

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Mes COUPS de COEUR
commenter cet article
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 22:08
Le chanteur Hugues Aufray est passionné par les chevaux.

Le chanteur Hugues Aufray est passionné par les chevaux.

 

* * * * * * * *

 

Hugues Aufray (85 ans), invité de l’émission animée par Sophie Davant sur France 2, « C’est au programme », a raconté quelques anecdotes sur ses amis Renaud et Coluche. Mais il a également  évoqué Brigitte Bardot en ces termes :

 

« Avec Brigitte Bardot, j’ai eu une mauvaise expérience de cinéma. Je ne voulais pas en faire. Mais un jour j’ai passé un casting et j’ai quand même gagné devant Jean-Paul Belmondo, Jean-Louis Trintignant… J’ai décroché le premier rôle avec Brigitte Bardot dans un film d’Henri-Georges Clouzot [La Vérité, en 1960]. Mais ça s’est très, très mal passé avec lui parce que c’était une brute, c’était un monsieur très violent et vulgaire. Je n’ai pas supporté. Au bout de trois jours, alors que Brigitte Bardot avait tout fait pour m’aider, elle avait été adorable, j’ai dit : “ Ou je lui casse la gueule ou je m’en vais ”. Et je suis parti. »

 

Dans ses mémoires, Initiales B.B. (éditions Grasset, 1996), Brigitte consacre juste quelques lignes à ce casting…

« Clouzot me fit jouer la même scène pendant une journée complète avec : Jean-Paul Belmondo, Hugues Aufray, Gérard Blain, Marc Michel, Jean-Pierre Cassel et Sami Frey. (…) Hugues Aufray était trop angoissé, je crus qu’il allait s’évanouir dans mes bras. »

 

(Merci à mon ami Cédric R. pour les documents ci-dessous.)

Brigitte Bardot et Hugues Aufray lors du casting du film « La Vérité » en 1960.
Brigitte Bardot et Hugues Aufray lors du casting du film « La Vérité » en 1960.

Brigitte Bardot et Hugues Aufray lors du casting du film « La Vérité » en 1960.

* * * * * * * *

 

Je vous propose de (re)voir un extrait de ce casting (B.B. et Hugues Aufray pour le film La Vérité).

Attention, c’est très court… 35 secondes, ce n’est pas très net, mais c’est un joli document…

* * * * * * * *

 

Récemment, par l’intermédiaire de son biographe, Alain Wodrascka, Hugues Aufray a souhaité entrer en contact téléphonique avec Brigitte. J’ai fait passer le message : Hugues et Brigitte se sont donc téléphonés pour évoquer le passé mais surtout le présent ; le chanteur est passionné par les chevaux et soutient B.B. dans son combat pour les animaux.

 

Mon ami Alain Wodrascka a collaboré à un bel ouvrage consacré à Hugues Aufray qu’il connaît bien et apprécie beaucoup, comme toutes les personnes sur lesquelles il écrit…

« Droit dans mes Santiags... » de Hugues Aufray et Alain Wodrascka (éditions Didier Carpentier, 2005).

« Droit dans mes Santiags... » de Hugues Aufray et Alain Wodrascka (éditions Didier Carpentier, 2005).

Repost 0
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 20:55
« À chat parlé » de Martine Hermant et Patricia Fayat (parution : décembre 2014).

« À chat parlé » de Martine Hermant et Patricia Fayat (parution : décembre 2014).

* * * * * * * *

 

Voici encore un superbe livre qui est arrivé dans le courrier de Brigitte Bardot. Et tous les deux, en le découvrant, nous avons eu immédiatement un « coup de cœur » !

Les deux auteures, passionnées par les chats, se sont associées pour les faire parler : l’une en écrivant de jolies nouvelles et l’autre en les illustrant avec de très belles aquarelles.

Alors ce sont les chats eux-mêmes qui nous racontent leurs petites histoires drôles et émouvantes…

Et il y ainsi plus de 40 chats qui nous parlent !

Cet ouvrage de grand format (21 x 29,5 cm) est vendu 18 Euros. 

Couverture verso du livre « À chat parlé » de Martine Hermant et Patricia Fayat.

Couverture verso du livre « À chat parlé » de Martine Hermant et Patricia Fayat.

Quelques aquarelles de Patricia Fayat qui illustrent tous les portraits des chats.
Quelques aquarelles de Patricia Fayat qui illustrent tous les portraits des chats.
Quelques aquarelles de Patricia Fayat qui illustrent tous les portraits des chats.

Quelques aquarelles de Patricia Fayat qui illustrent tous les portraits des chats.

* * * * * * * *

 

Ce ouvrage est vendu au profit de l’association « Mélusine » (créée par Martine Hermant) qui vient en aide aux chats errants. Je vous invite à visiter le site de l’auteure où vous pourrez éventuellement la contacter (lien direct ci-dessous) pour commander son beau livre : 

* * * * * * * *

 

Article paru dans la presse régionale qui présente les deux sympathiques auteures du livre À chat parlé (Revoir éditions) :

« À chat parlé » : un livre illustré qui donne la parole aux chats !
Repost 0
9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 21:36
Nina Companeez. © Jacques Morell.

Nina Companeez. © Jacques Morell.

* * * * * * * *

 

La réalisatrice et scénariste française Nina Companeez est décédée le jeudi 9 avril 2015, à Paris, à l’âge de 77 ans, des suites d’une longue maladie.

 

Pour nous les admirateurs de Brigitte Bardot, nous la connaissions surtout depuis le film L’Ours et la Poupée (1970) dont elle a co-écrit le scénario (avec Michel Deville) ; également pour le dernier film de B.B. qu'elle a mis en scène : L’Histoire très bonne et très joyeuse de Colinot Trousse-Chemise (1973).

 

Elle a également réalisé Faustine et le bel été en 1971 qui a contribué à la faire connaître du grand public. Mais c’est surtout pour la télévision qu’elle a tourné ses plus grands films notamment Les Dames de la côte (1979) et L’Allée du roi (1995).  

 

Brigitte et Nina ont beaucoup aimé travailler ensemble et une belle amitié est née sur les tournages. Inutile de vous préciser la tristesse de Brigitte à l'annonce de cette nouvelle. Encore une amie qui s'en va rejoindre les étoiles...

 

Brigitte Bardot avait quelque chose d’unique. Bien entendu, elle a des poses parfaites et une démarche sublime. Mais c’était bien plus que cela. Elle entrait dans une pièce pleine de monde et tout s’arrêtait.

(déclaration de Nina Companeez publiée en 1994)

Brigitte Bardot et Nina Companeez sur le tournage de « Colinot Trousse-Chemise » en 1973.

Brigitte Bardot et Nina Companeez sur le tournage de « Colinot Trousse-Chemise » en 1973.

En 1970, Nina Companeez avait préfacé un joli livre de photos consacré à Brigitte Bardot.

En 1970, Nina Companeez avait préfacé un joli livre de photos consacré à Brigitte Bardot.

Repost 0
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 11:20
Gérard Montel et Brigitte Bardot à la fin des années 70.

Gérard Montel et Brigitte Bardot à la fin des années 70.

Tristesse infinie…

et tendres pensées pour notre ami Gérard

 

 

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Gérard Montel, affectueusement surnommé « La Perruque ». Il s’est endormi pour toujours ce mercredi 11 mars 2015 dans un hôpital de Nice, des suites d’un cancer. Il savait depuis plusieurs années qu’il était condamné mais il n’en parlait jamais. Il avait 74 ans.

Gérard était l’un des meilleurs amis de Brigitte Bardot et son fidèle confident de Saint-Tropez. Elle l’avait connu en 1977 comme elle le raconte elle-même dans ses mémoires :

 

Un jour, Mirko me ramena pour déjeuner un homme charmant qui s’appelait Gérard Montel. Il me couvrit de marguerites blanches que j’affectionne, se proposa de faire la popote, fut si adorable que sa présence me sembla faire partie d’une ancienne amitié. Gérard, qui n’a de masculin que le prénom, devint et est resté mon grand ami. Je l’appelle « La Perruque » car il avait une boutique de coiffeur, dans laquelle on trouvait toutes sortes de perruques, baptisée « La Perruquière ».

La Perruque est devenu un complice, un ami fidèle des bons et surtout des mauvais moments de ma vie. Il a toutes les qualités, mais joue à la belote comme un pied ce qui avait le don de me mettre en rage contre lui. Je le traitais de tous les noms d’oiseaux qui me tombaient sous la langue et lui, au lieu de se fâcher, se mettait à rire comme un fou ce qui coupait net ma colère.

La Perruque est un bon vivant, un optimiste qui aime la bonne chère, les garçons, la joie, la fête.

Il a toujours le sourire, prend la vie du bon côté et n’est préoccupé que par ses poignées d’amour, ses kilos en trop qui alourdissent sa grande silhouette. Il est toujours à l’affût d’une nouvelle recette, d’un bon petit plat, il cuisine comme un dieu et il m’a fait découvrir tout un pan de la gastronomie provençale que j’ignorais. Le seul hic est que je suis végétarienne, alors adieu viandes, poissons, lardons et autres chairs animales. Mais personne mieux que lui ne fait les artichauts à la barigoule, les fricassées de champignons, les salades mélangées, les gratins de courgettes et d’aubergines, les pommes de terre aux truffes, la bouillabaisse d’œufs, les salades aux fruits de mer… là, je fermais les yeux et ouvrais la bouche.

 

(Le Carré de Pluton – Éditions Grasset, 1998)

Gérard (chemise rouge) avec Brigitte et le couturier Jean-Claude Jitrois, en 1984. Gérard (chemise rouge) avec Brigitte et le couturier Jean-Claude Jitrois, en 1984.

Gérard (chemise rouge) avec Brigitte et le couturier Jean-Claude Jitrois, en 1984.

* * * * * * * *

 

À chaque fois qu’il y avait un repas ou une fête, Brigitte l’appelait et il venait partager avec elle ces moments joyeux. Mais il était aussi présent lorsqu’elle n’allait pas bien moralement et qu’elle avait besoin de réconfort. Il a été l’un de ses plus proches amis ; ils se voyaient souvent et se téléphonaient régulièrement. Il était l’une des célébrités locales de Saint-Tropez.

 

J’ai rencontré Gérard pour la première fois en 1985 lorsque Brigitte avait ouvert une boutique, rue d’Aumale à Saint-Tropez, où elle vendait des souvenirs pour financer son combat pour les animaux. Gérard avait un salon de coiffure juste en face et c’est lui qui m’a accueilli lorsque je suis venu pour la première fois voir Brigitte chez elle. Nous avons tout de suite sympathisé et nous nous sommes revus de nombreuses fois avec Brigitte. Je garde le souvenir d’un homme extrêmement gentil et serviable, qui s’était occupé aussi de sa Maman. Nous étions très complices et je l’aimais beaucoup.

Sa disparition nous rend tous très tristes et nostalgiques…

Quand nos proches et nos amis s’en vont les uns après les autres, c’est forcément un peu de nos vies passées qui s’évapore dans l’éternité…

 

Repose en paix, mon cher Gérard.

Tu resteras dans nos cœurs et nos souvenirs pour toujours.

Avec Brigitte aux côtés de son mari Bernard d'Ormale et de Roger Vadim (à droite), nous assistons à une projection du film « Et Dieu… créa la femme », à Saint-Tropez, le 10 juillet 1995. Je suis entouré de Gérard Montel (à gauche) et de l’animateur Bernard Montiel (à droite). Frank (le secrétaire de B.B.) était également avec nous, évidemment. Une soirée magnifique et inoubliable.

Avec Brigitte aux côtés de son mari Bernard d'Ormale et de Roger Vadim (à droite), nous assistons à une projection du film « Et Dieu… créa la femme », à Saint-Tropez, le 10 juillet 1995. Je suis entouré de Gérard Montel (à gauche) et de l’animateur Bernard Montiel (à droite). Frank (le secrétaire de B.B.) était également avec nous, évidemment. Une soirée magnifique et inoubliable.

8 juin 2002 à Saint-Laurent-du-Var. Avec Frank Guillou et Gérard Montel, nous avions accompagné Brigitte lors d’une séance de dédicaces. Gérard (à droite avec la chemise bleue) est en train de me distraire en me chuchotant une blague à l’oreille…

8 juin 2002 à Saint-Laurent-du-Var. Avec Frank Guillou et Gérard Montel, nous avions accompagné Brigitte lors d’une séance de dédicaces. Gérard (à droite avec la chemise bleue) est en train de me distraire en me chuchotant une blague à l’oreille…

28 septembre 2013. À la Garrigue pour les 79 ans de Brigitte. C’est la dernière fois que j’ai revu Gérard (avec la chemise rouge). Il semblait heureux et détendu… Nous avions ensuite dîné avec Brigitte à L’Esquinade.

28 septembre 2013. À la Garrigue pour les 79 ans de Brigitte. C’est la dernière fois que j’ai revu Gérard (avec la chemise rouge). Il semblait heureux et détendu… Nous avions ensuite dîné avec Brigitte à L’Esquinade.

* * * * * * * *

 

À l’occasion de l’anniversaire de Brigitte Bardot, le 28 septembre 2014, Gérard avait été interviewé pour Var-matin Magazine (voir ci-dessous). 

Article publié dans « Var-matin Magazine » n° 9 de septembre 2014. (Merci à mon amie Pascale G. qui m’a offert cette revue.)

Article publié dans « Var-matin Magazine » n° 9 de septembre 2014. (Merci à mon amie Pascale G. qui m’a offert cette revue.)

(Merci à mon ami Manuel L. pour ces photos de Gérard Montel en compagnie de Brigitte Bardot.)
(Merci à mon ami Manuel L. pour ces photos de Gérard Montel en compagnie de Brigitte Bardot.)
(Merci à mon ami Manuel L. pour ces photos de Gérard Montel en compagnie de Brigitte Bardot.)
(Merci à mon ami Manuel L. pour ces photos de Gérard Montel en compagnie de Brigitte Bardot.)
(Merci à mon ami Manuel L. pour ces photos de Gérard Montel en compagnie de Brigitte Bardot.)

(Merci à mon ami Manuel L. pour ces photos de Gérard Montel en compagnie de Brigitte Bardot.)

Article paru dans « Var-Matin » en mars 2015, juste après l'annonce du décès de Gérard.

Article paru dans « Var-Matin » en mars 2015, juste après l'annonce du décès de Gérard.

Repost 0
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 22:53
Photos de stars (dont Brigitte Bardot) par Marcel Thomas

Une belle exposition des photos de Marcel Thomas

est organisée à Paris.


400 portraits inédits de stars

 

Centre Culturel du CROUS de Paris

12, rue de l’Abbaye -  75006 Paris

 

du 23 février au 23 mai 2015 

du lundi au vendredi de 13 h à 17 h. Le samedi de 10 h à 18 h.

Exposition gratuite pour les étudiants. Public : 1 Euro.

 

Sont révélés, pour la première fois, 400 clichés de Marcel Thomas dont certains furent spécialement développés pour l’occasion. Tirées en noir et blanc, les photographies ont pour point commun de mettre en lumière des stars françaises et américaines juste avant l’émergence de leur carrière. Pris sur le vif, ces trésors totalement inconnus témoignent d’un véritable travail d’artiste où, derrière la spontanéité de l’instant se cache une élégance incontestable.

De Françoise Hardy à Elvis Presley, en passant par John Travolta ou Patrick Bruel, cette exposition offrira à ses visiteurs des photos inédites, drôles, insolites et même émouvantes.

 

Mylène Demongeot (qui a été plusieurs fois photographiée par Marcel Thomas) a accepté d’être la marraine de cet événement. 

Marcel Thomas (© Gérard Gagnepain, 1996).

Marcel Thomas (© Gérard Gagnepain, 1996).

* * * * * * * *

 

Marcel Thomas (1909 – 2000) est un photographe français.

Il a commencé sa vie professionnelle comme ouvrier, puis après la Seconde Guerre mondiale, il s’installe à Paris où il travaille dans la confection. Par passion, il photographiera des centaines de stars françaises et internationales (en leur demandant toujours leur accord avant de prendre la photo).

Il ne vendra jamais ses photos, il restera un amateur et un collectionneur.

 

J’ai eu l’occasion de rencontrer ce sympathique monsieur lorsque je m’occupais de la Fête annuelle de l’UCTM au Théâtre de Paris où nous invitions de nombreuses vedettes qu’il venait photographier.

 

À son décès, il  a légué son stock (plus de 30 000 clichés) à un auteur, Gérard Gagnepain, qui depuis fait connaître l’œuvre de Marcel Thomas en organisant des expositions et en publiant des ouvrages (comme celui ci-dessous).

 

Livre publié en mai 2002 aux éditions du Chêne avec une photo de Brigitte Bardot et Gérard Philipe sur la couverture (Palais de Chaillot à Paris, le 18 mai 1955).

Livre publié en mai 2002 aux éditions du Chêne avec une photo de Brigitte Bardot et Gérard Philipe sur la couverture (Palais de Chaillot à Paris, le 18 mai 1955).

* * * * * * * *

 

Je ne sais pas si Brigitte Bardot figure dans cette exposition, mais Marcel Thomas l’a photographiée plusieurs fois…

Voici les quelques clichés que je connais (en plus de celle ci-dessus sur le livre)…

Le 18 mai 1955, encore jeune starlette, Brigitte Bardot est invitée à la Kermesse des Étoiles, au Palais de Chaillot. C’est ce même jour qu’elle sera photographiée avec Gérard Philipe.

Le 18 mai 1955, encore jeune starlette, Brigitte Bardot est invitée à la Kermesse des Étoiles, au Palais de Chaillot. C’est ce même jour qu’elle sera photographiée avec Gérard Philipe.

En compagnie de Dalida, le 25 septembre 1959, à Paris. Brigitte est alors enceinte de son fils Nicolas.

En compagnie de Dalida, le 25 septembre 1959, à Paris. Brigitte est alors enceinte de son fils Nicolas.

Une autre photo de Brigitte Bardot par Marcel Thomas (je ne sais pas la date et le lieu).

Une autre photo de Brigitte Bardot par Marcel Thomas (je ne sais pas la date et le lieu).

* * * * * * * *

 

Afin de mieux connaître Marcel Thomas, je vous propose quelques extraits d’une longue interview de Gérard Gagnepain, légataire universel du photographe et propriétaire de ses photos.

 

 

J’ai découvert, en 1994, son petit deux-pièces près de la place Saint-Michel. C’était un appartement très modeste dans lequel il avait emménagé une collection monumentale de photographies de stars. Les négatifs et les clichés parsemaient son modeste local. Il y en avait partout. Je n’avais jamais vu ça. Je suis resté des heures à l’écouter et à regarder ces photographies jusqu’à en devenir complètement fasciné.

(…)

Marcel Thomas était quelqu’un de très simple. Il vivait très modestement. Jamais il ne se vantait.

(…)

Il se présentait aux vedettes avec un sourire et demandait l’autorisation de les photographier.

Il avait une grande amie, la journaliste France Roche, qui l’aidait beaucoup. Elle lui donnait très souvent des indications sur les endroits où il pourrait photographier des stars. Il s’est mis à les attendre surtout à la sortie des grands hôtels et était devenu ami avec tous les portiers et les voituriers. Peu à peu, il s’est constitué un réseau et il avait ses entrées partout. Il sortait tous les soirs. Il allait au théâtre, connaissant tous les directeurs de théâtre dont Bruno Coquatrix, directeur de l’Olympia, et Elvire Popesco, directrice du Théâtre Marigny et du Théâtre de Paris… Il lui était facile d’accéder aux loges des artistes. Il est aussi devenu ami avec tous ceux qu’il photographiait comme Fernand Raynaud ou Georges Brassens.

(…)

Toutes ses photographies ont été prises à Paris. Devant les hôtels, dans les théâtres, les grands restaurants parisiens, comme le Fouquet’s où il a d’ailleurs photographié Elvis Presley, ou sur des lieux touristiques comme le Sacré Coeur et la Place du Tertre.

(…)

Avec John Wayne, il a eu une panne d’appareil photographique et l’acteur a très gentiment attendu que Marcel Thomas le répare afin qu’il puisse réaliser sa photo. Denise Grey a été prise d’un fou rire lorsqu'il s’est mis à sortir un mètre de sa poche pour mesurer la distance idéale entre le nez de la comédienne et l’appareil photographique. Il voulait faire une photo de qualité ! Simone Signoret (avec qui il était devenu très ami) a été l’une des premières à être photographiée par Marcel Thomas. Il l’avait rencontrée, avec Serge Reggiani, lors du tournage de Casque d’Or.

(…)

Marcel Thomas était un amateur. Il photographiait d’une manière très artisanale et ne s’est jamais rendu compte de l’ampleur de sa collection. Il photographiait par passion et n’a jamais été intéressé par un quelconque retour financier. Il faisait tirer ses photographies à la Fnac. L’idée d’en faire commerce ne lui est jamais venue à l’esprit. Il était le concurrent de personne et les photographes professionnels le laissaient prendre ses photos tranquillement, toujours placé au premier rang.

(…)

À 87 ans, Marcel Thomas a pris la décision de me donner « son oeuvre » de son vivant. J’ai entrepris les démarches nécessaires afin que cela soit réalisé par un acte authentique chez un notaire. J’ai été très ému d’apprendre à sa mort qu’il avait fait un testament en ma faveur qui me reconnaissait les droits d’auteur sur ses photos. Cette initiative m’a extrêmement touché.

(…)

 Maintenant qu’il n’est plus là, il est de mon devoir de le faire connaître. Il le mérite grandement.

 

* * * * * * * * 

Catalogue de l’exposition (recto - verso). Format : 22 x 22 cm – 56 pages. Vendu 18 Euros.
Catalogue de l’exposition (recto - verso). Format : 22 x 22 cm – 56 pages. Vendu 18 Euros.

Catalogue de l’exposition (recto - verso). Format : 22 x 22 cm – 56 pages. Vendu 18 Euros.

Repost 0
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 13:31
Tous nos vœux de bonheur aux mariés de la Saint-Valentin !

Tous nos vœux de bonheur aux mariés de la Saint-Valentin !

* * * * * * * *

 

Brigitte Bardot a fait remettre en mains propres une lettre (manuscrite et en anglais) de félicitations à l’intention de son ami Paul Watson, le « Pirate des mers ».

En effet, celui-ci a épousé sa compagne russe, Yana Rusinovich, le samedi 14 février 2015 à Paris.

Paul Watson et Yana, le jour de leur mariage, le 14 février 2015.

Paul Watson et Yana, le jour de leur mariage, le 14 février 2015.

Paul Watson en compagnie de sa future épouse.
Paul Watson en compagnie de sa future épouse.

Paul Watson en compagnie de sa future épouse.

* * * * * * * *

 

Brigitte Bardot a rendu hommage à son ami Paul Watson dans son dernier livre Mes as de cœur (éditions Arthaud, 2014). À découvrir avec le lien ci-dessous : 

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Mes COUPS de COEUR
commenter cet article

Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 60 livres à ce jour. En 2017, j'ai collaboré à 3 nouveaux livres sur Brigitte Bardot (voir ci-dessous).
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 60 livres à ce jour. En 2017, j'ai collaboré à 3 nouveaux livres sur Brigitte Bardot (voir ci-dessous).

Un premier livre sur Brigitte Bardot (parution le 28 septembre 2017)

Suivez Brigitte Bardot

dans quelques lieux

incontournables...

 

 

par Alain Wodrascka

 

avec la collaboration de

François Bagnaud

 

préface de 

Brigitte Bardot

 

Éditions Favre (Suisse)

 

160 pages illustrées

 

Format : 15 x 22 cm

 

17 Euros 

 

* * * * * * * * 

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Un deuxième livre sur Brigitte Bardot (parution le 25 octobre 2017)

Découvrez la carrière

de chanteuse

de Brigitte Bardot

 

 

par Dominique Choulant 

et

François Bagnaud

 

en collaboration avec 

Brigitte Bardot

 

Éditions Flammarion

 

264 pages illustrées

 

Format : 19 x 24 cm

 

24,90 Euros 

 

* * * * * * * * 

Total des visites

Toujours disponible : mon dernier livre sur Brigitte Bardot (paru le 15 février 2017)

Les meilleures répliques

et citations

de Brigitte Bardot

 

 

par François Bagnaud

 

avec la collaboration de

Brigitte Bardot

 

Éditions L'Archipel

 

1200 citations référencées

 

255 pages

 

17 Euros 

 

* * * * * * * *