Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 23:00

Jean Sablon

 

(Article actualisé le 24 février 2017)

23 ans... déjà !

 

 

« C’est un homme merveilleux, sensible et d’une élégance rare. Le plus grand crooner que la France ait jamais connu et qui a fait  une carrière internationale exceptionnelle. »

Brigitte Bardot

 

Cela fait quelques années que je voulais rendre hommage à cet immense artiste ainsi qu’à ses deux plus fidèles admirateurs, mes amis Charles Langhendries et Philippe Jadin. Voilà qui est fait désormais avec cet article rédigé à l'occasion de l'anniversaire de sa disparition (22 ans déjà...).

Jean Sablon, un artiste élégant qui a connu une gloire internationale.

Jean Sablon, un artiste élégant qui a connu une gloire internationale.

* * * * * * * *

 

Jean Sablon est né le 25 mars 1906 à Nogent-sur-Marne (94) et est décédé le 24 février 1994 à Cannes-la-Bocca (06).

Fils d’un compositeur (Charles Sablon) ; ses frères et notamment sa sœur (Germaine Sablon, inoubliable interprète du Chant des Partisans en 1943) feront carrière dans le monde de la musique et du théâtre.

Voulant très tôt devenir chanteur, il quitte le lycée Charlemagne et débute à l’âge de 17 ans dans des opérettes à Paris (aux côtés de Dranem, Damia et Mistinguett). Il rencontre la pianiste et compositrice Mireille, qui lui offre son premier succès : Couchés dans le foin.

Dès 1928, il séjourne fréquemment au Brésil où il sera vite une grande vedette, dont le souvenir est toujours intact aujourd’hui. Il travaille également aux États-Unis et au Canada ; il est surnommé « The French Troubadour ». Il devient l’ami des grandes stars hollywoodiennes (Frank Sinatra, Cary Grant, Ginger Rogers ou Marlene Dietrich).

En 1935, il est le premier chanteur français à utiliser sur scène un microphone.

Il introduit le jazz dans la Chanson française, fait découvrir Django Reinhardt et apprécie le style original de Stéphane Grapelli.

Parmi ses plus grands succès, on se souviendra de Vous qui passez sans me voir (1937) et de Syracuse (1962). 

Jean Sablon fut, à son époque, l’un des chanteurs français les plus applaudis dans le monde au même titre que Maurice Chevalier. Ses disques se sont vendus par millions à l’international et on a souvent dit  qu’il était l’équivalent en France de Bing Crosby.

Son dernier  récital à New York date de 1981. En 1982, il effectue ses adieux à Paris et à Rio de Janeiro. 

Depuis 1994, il repose au cimetière Montparnasse aux côtés de son fidèle secrétaire et ami de cœur : Carl Galm.

Sa voix demeure toujours présente grâce à des nombreuses rééditions en CD et dans les Bandes originales de films récents, notamment français ou américains.

 

* * * * * * * *

 

Charles Langhendries et Philippe Jadin, admirateurs inconditionnels de Jean Sablon, entretiennent avec passion et admiration la mémoire de leur cher ami disparu.

Ainsi, ils ont déjà réussi à convaincre des municipalités de donner le nom de l’artiste à certains lieux : « Allée Jean Sablon » à Paris, le 30 avril 2004 (voir photo ci-dessous), mais aussi « Promenade Jean Sablon » à Nogent sur Marne, le 7 septembre 2006, « Allée Jean Sablon » à Cannes, le 10 avril 2010, « Esplanade Jean Sablon » à Théoule-sur-Mer, le 15 mai 2015. Il existe même une « Rue Jean Sablon » au Château d’Olonne, à quelques kilomètres de chez moi ! 

Également des expositions, des conférences, des spectacles, comme à l’hôtel George V, à Paris, le 15 avril 2002.

Inauguration de l’Allée Jean-Sablon à Paris 16ème, le 30 avril 2004. On reconnaît notamment (de gauche à droite) : François Bellair, Mathé Altéry, Anny Gould, Philippe Jadin, Frank Alamo, Charles Langhendries, Jacques Martin, Les Sœurs Étienne… J’ai eu l’honneur d’être également invité à cette cérémonie.

Inauguration de l’Allée Jean-Sablon à Paris 16ème, le 30 avril 2004. On reconnaît notamment (de gauche à droite) : François Bellair, Mathé Altéry, Anny Gould, Philippe Jadin, Frank Alamo, Charles Langhendries, Jacques Martin, Les Sœurs Étienne… J’ai eu l’honneur d’être également invité à cette cérémonie.

Jean Sablon est sur l’affiche de cette exposition consacrée à la Chanson française en 2015.

Jean Sablon est sur l’affiche de cette exposition consacrée à la Chanson française en 2015.

Charles Langhendries et Philippe Jadin, lors de la présentation de leur premier livre, dans les salons de l’hôtel George V, à Paris, le 15 avril 2002.

Charles Langhendries et Philippe Jadin, lors de la présentation de leur premier livre, dans les salons de l’hôtel George V, à Paris, le 15 avril 2002.

* * * * * * * *

 

En 1998, j’accompagnais chaque soir mon amie Colette Renard qui faisait son retour sur scène au Théâtre de Dix-Heures, en même temps que la sortie de son autobiographie à laquelle j’ai collaboré. Et c’est là, qu’à la fin d'un récital, j’ai rencontré Charles et Philippe, venus applaudir une artiste qu’ils admiraient. Nous avons tout de suite sympathisé et ils m’ont proposé de collaborer au livre qu’ils voulaient publier sur Jean Sablon (voir ci-dessous). Cette collaboration fut le début d’une amitié qui, malgré l’éloignement, ne s’est jamais démentie.


Philippe et Charles sont des hommes élégants, raffinés et cultivés, très sympathiques, et leur rencontre reste pour moi un souvenir inoubliable. Nous avons été très souvent ensemble dans des Salons du Livre et à chaque fois, ils séduisaient les organisateurs et le public par leur gentilesse et leur simplicité.  

Le premier livre de Philippe Jadin et Charles Langhendries : « Jean Sablon : le gentleman de la chanson » (304 pages – Éditions Christian Pirot – 2002).

Le premier livre de Philippe Jadin et Charles Langhendries : « Jean Sablon : le gentleman de la chanson » (304 pages – Éditions Christian Pirot – 2002).

Le second (et magnifique) livre « Jean Sablon » de Philippe Jadin et Charles Langhendries (208 pages – Éditions Gourcuff Gradenigo – 2014).

Le second (et magnifique) livre « Jean Sablon » de Philippe Jadin et Charles Langhendries (208 pages – Éditions Gourcuff Gradenigo – 2014).

* * * * * * * *

 

Pour acheter les deux livres consacrés à Jean Sablon et découvrir la plupart de ses nombreux CDs, je vous invite à vous rendre sur ce site spécialisé dans la Chanson française (lien ci-dessous) :

Repost 0
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 21:04
Couverture du livre de Jacqueline Sauvage (parution le 22 février 2017).

Couverture du livre de Jacqueline Sauvage (parution le 22 février 2017).

* * * * * * * * *

 

Présentation de l'éditeur

 

 

Quarante-sept ans de mariage. D'abord une histoire d'amour, comme il y en a tant d'autres. Mais très vite, les insultes, les coups, l'engrenage de la violence. L'homme à qui Jacqueline Sauvage a confié sa vie l'a transformée en enfer, régnant sur le foyer en véritable tyran.
Jacqueline qu'il blesse, qu'il torture au quotidien mais aussi leurs enfants qu'il humilie, qu'il frappe, qu'il terrorise. Tous partagent le même sentiment paralysant : la peur. Cette peur qui les empêche de partir, qui les empêche de le dénoncer.
Et puis il y a ce lundi 10 septembre 2012. Ce jour où, après une ultime agression, Jacqueline commet l'irréparable. Trois coups de fusil. Le bourreau est mort. Elle l'a tué.

Le 28 décembre 2016, François Hollande a gracié Jacqueline Sauvage.

 

242 Pages - 18 Euros

Éditions Fayard

(Parution le 22 février 2017)

 

 

* * * * * * * * *

 

 

Découvrez (ci-dessous) la lettre que Brigitte Bardot avait adressée au Président de la République, François Hollande, pour demander la grâce de Jacqueline Sauvage.

Repost 0
Publié par François Bagnaud - dans LIVRES et AUTEURS
commenter cet article
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 22:11
Couverture du nouveau livre de Brigitte Bardot (éditions de L'Archipel - 15 février 2017).

Couverture du nouveau livre de Brigitte Bardot (éditions de L'Archipel - 15 février 2017).

* * * * * * * *

 

Enfin, je peux vous annoncer officiellement la parution de ce nouveau livre publié avec l'autorisation et la participation de Brigitte Bardot qui a été enthousiasmée par ce projet. Elle a d'ailleurs rédigé un avant-propos ainsi que 14 mots manuscrits que l'on retrouvera au fil des pages... 

J'ai eu l'idée de regrouper les phrases les plus « incontournables » prononcées par B.B. durant 65 ans de vie publique. J'ai finalement retenu environ 1200 citations, trouvées dans des interviews (presse écrite, télévision et radio), des documentaires et dans ses livres. Il y a aussi toutes les répliques cultes de ses films, que j'ai tous revus à cette occasion ! Tout cela est classé par thèmes (29 en tout) : cinéma, beauté, politique, amour, amitié, animaux, famille, femmes, etc.

Bien sûr, on connaît tous le franc-parler de B.B. avec ses formules-chocs et ses « coups de gueule » ! Aussi, en concertation avec l'éditeur, certaines de ses déclarations sont absentes de ce florilège car elles avaient déjà engendré des polémiques très importantes, voire même des procès... Ma démarche initiale en proposant ce projet à B.B. était de concevoir un livre amusant, facile à lire, qui dresse un portrait original de l'une des personnalités françaises les plus connues dans le monde.

 

* * * * * * * *

 

On peut acheter cet ouvrage (260 pages - 17 Euros) dans toutes les librairies (à partir du 15 février 2017) et sur tous les sites habituels sur Internet.

Dos de couverture avec un extrait de l'avant-propos de Brigitte Bardot.

Dos de couverture avec un extrait de l'avant-propos de Brigitte Bardot.

L'avant-propos de Brigitte Bardot à l'intérieur de son livre « Répliques et Piques ».

L'avant-propos de Brigitte Bardot à l'intérieur de son livre « Répliques et Piques ».

Merci à mon ami Manuel L. pour cette photo prise dans une librairie de Lagny-sur-Marne (77), le 15 février 2017.

Merci à mon ami Manuel L. pour cette photo prise dans une librairie de Lagny-sur-Marne (77), le 15 février 2017.

Repost 0
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 11:41
Couverture du livre de Nilda Fernández : « Contes de mes 1001 vies » (L'Archipel, février 2017).

Couverture du livre de Nilda Fernández : « Contes de mes 1001 vies » (L'Archipel, février 2017).

* * * * * * * * *

 

Présentation de l'éditeur

 

Un spectacle de cirque mis en scène à Cuba, une visite arrosée de vodka dans une base ultra secrète de sous-marins russes, une panne d’autobus en pleine pampa argentine, une descente dans l’enfer du Bronx de Bogotá, une idylle avec une belle entraîneuse en Crimée, une vigoureuse séance de massage par une guérisseuse d’Oulan-Bator… sans oublier ses rencontres avec Ferré, Moustaki et Nougaro : Nilda Fernández nous invite dans un dédale de souvenirs dont ses enfances – espagnole puis française – sont le fil conducteur. Vivre plusieurs vies en une, laisser faire le hasard, apprivoiser la mort, aimer les vivants, voici la quête dont témoignent les récits tour à tour cocasses, tendres ou poignants ici réunis. Mosaïque intime, ces Contes de mes 1001 vies offrent l’autoportrait d’un homme épris de liberté, qui a voulu faire de sa vie une oeuvre d’art.

« Nos fiancailles » : cette chanson l'a fait connaître en France...

* * * * * * * *

 

Avant-propos de l'auteur

(extraits où Nilda Fernández évoque mon ami Alain Wodrascka)

 

Je veux pleurer parce que ça me plaît,

comme pleurent les enfants du dernier banc.

Federico García Lorca

 

Quand on m’a proposé l’écriture d’une biographie de ma personne, j’ai répondu poliment… et à reculons. Il y a trop longtemps que je m’exerce à vivre au présent pour ne pas voir d’un mauvais œil la momification du passé. (...) 

Cette proposition m’était arrivée par message privé sur le mur virtuel qui m’a valu pas mal de faux « amis » mais aussi quelques joyeuses rencontres. Parce qu’il fallait bien mettre un visage sur l’homme qui me soumettait une idée séduisante mais pas forcément juste, j’ai retrouvé Alain Wodrascka dans les salons velouteux de l’Intercontinental, près de la gare Saint-Lazare. Et puisqu’un seul bavardage ne suffisait pas, on a remis ça trois jours plus tard à l’Entracte Café de la place de Clichy, plus conforme à nos 10 prédilections, avec des serveurs moins obséquieux, des voisins de table plus fréquentables et le frère d’un acteur disparu venant vers moi les bras ouverts avec un « J’aime bien ce que vous faites » sans l’habituel « Mais on ne vous voit plus » contre lequel je me suis fait une panoplie de réponses. Sûr qu’exister à la télévision permet de n’avoir plus à se justifier d’être vivant. On vous salue, on vous sourit, les grandes villes deviennent villages, impossible de prendre le métro sans être montré du doigt, d’entrer dans un bistrot, une boulangerie, sans que les conversations s’arrêtent. On vous demande des signatures sur des tickets de métro, des notes de restaurant, des passeports, des livres, la peau du cou, une clavicule, un poignet. (...) 

Dans la valise à roulettes qu’il traîne toujours comme s’il cherchait sa porte d’embarquement, Alain transportait trois de ses écrits à la mémoire d’artistes défunts, tous glorieux, tous coupables de l’égoïsme partagé dont d’autres se délectent. Le soir même, en lisant les vies de Brel, Barbara et Ferré comme on suit du doigt une carte au trésor, j’ai repensé à mes 15 ans quand se coupaient les ponts vers l’enfance, quand se profilaient des années à venir dont j’ignorais le nombre et le contenu, quand je faisais, avant de m’endormir, l’inventaire des filles qui m’attiraient, de celles qui me troublaient, pour deviner comment plaire aux timides, aux prétentieuses, aux délurées, sans me couper des cercles mâles auxquels il fallait bien que j’appartienne. (...)

Au bout de nos conversations enfiévrées où même le contenu d’une théière nous aurait fait l’effet de l’absinthe, Alain m’a présenté un éditeur éclairé, amoureux de chansons comme peu de lettrés s’y risquent.

 

* * * * * * * *

 

J'ai découvert et aimé cet artiste lorsqu'à la télévision (en 1991), il présentait les chansons qui l'ont fait connaître... Nos fiançailles, Madrid, Madrid et Mes yeux dans ton regard.

En 2005, revenant d'un séjour à Avignon, j'ai eu la surprise de le croiser dans le TGV qui nous ramenait à Paris. Je lui ai dit toute mon admiration, il était très abordable et souriant. En souvenir de cette brève rencontre, il me reste ce petit mot dédicacé...
 

Dédicace de Nilda Fernandez, le 16 octobre 2005.

Dédicace de Nilda Fernandez, le 16 octobre 2005.

Repost 0
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 07:49
Superbe couverture du livre d'Olivier Minne consacré à Louis Jourdan.

Superbe couverture du livre d'Olivier Minne consacré à Louis Jourdan.

* * * * * * *

 

Parution d'une belle biographie consacrée à l'acteur français, star à Hollywood, Louis Jourdan. L'auteur, Olivier Minne, est le célèbre présentateur de l'émission « Fort Boyard », sur France 2. Publiée par les éditions Séguier, le 16 février 2017, et vendue 20 Euros.

 

Présentation de l'éditeur

 

Quel incroyable destin que celui de Louis Jourdan (1921-2015). Né à Marseille, il fit rapidement ses débuts devant la caméra de Marc Allégret avant d'enchaîner quelques films français dans les années 1940. Repéré par le grand producteur David O. Selznick, Hollywood lui ouvre ses portes en 1946. Il tournera avec Alfred Hitchcock, Max Ophüls, Vincente Minnelli pour ne citer qu'eux, dans une longue carrière américaine au cours de laquelle il fut élu l'« homme le plus séduisant du monde » et qui le vit donner la réplique à Elizabeth Taylor, Leslie Caron, Brigitte Bardot, Gregory Peck, Frank Sinatra, Grace Kelly ou encore James Dean. Mort à Beverly Hills en 2015, il incarna l'élégance française et la beauté.

Richement illustrée, cette biographie raconte l'âge d'or hollywoodien puis le déclin des « grands studios ». Au fil d'une mise en scène passionnante, composée d'allers et retours entre le passé glorieux de Louis Jourdan et les nombreux entretiens que l'auteur, Olivier Minne, a pu avoir avec lui au cours des cinq dernières années de sa vie.

Eh oui, Olivier Minne, le sympathique animateur de « Ford Boyard », est bien l'auteur de cette biographie.

Eh oui, Olivier Minne, le sympathique animateur de « Ford Boyard », est bien l'auteur de cette biographie.

4 belles pages extraites du livre consacré à Louis Jourdan.
4 belles pages extraites du livre consacré à Louis Jourdan.

4 belles pages extraites du livre consacré à Louis Jourdan.

* * * * * * * *

 

Lors de son décès, le 14 février 2015, j'avais consacré un article à ce bel acteur, qui fut le partenaire de Brigitte Bardot dans La Mariée est trop belle de Pierre Gaspard-Huit, en 1956. Je vous propose de le (re)découvrir avec le lien ci-dessous :

Dans cette interview pour le magazine « France Dimanche » (31 mars 2017), Olivier Minne évoque Brigitte Bardot.

Dans cette interview pour le magazine « France Dimanche » (31 mars 2017), Olivier Minne évoque Brigitte Bardot.

Les éditions Séguier ont déjà publié, en 2016, deux ouvrages en relation avec Brigitte Bardot.

Les éditions Séguier ont déjà publié, en 2016, deux ouvrages en relation avec Brigitte Bardot.

Repost 0
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 17:37
Premières publicités à l'occasion de la parution du livre « Répliques et Piques », le 15 février 2017.
Premières publicités à l'occasion de la parution du livre « Répliques et Piques », le 15 février 2017.
Premières publicités à l'occasion de la parution du livre « Répliques et Piques », le 15 février 2017.

Premières publicités à l'occasion de la parution du livre « Répliques et Piques », le 15 février 2017.

Merci à mon ami Manuel L. pour cette photo publicitaire.

Merci à mon ami Manuel L. pour cette photo publicitaire.

* * * * * * * *

 

Belle promotion faite par les éditions de L'Archipel à l'occasion de la sortie de mon livre Répliques et Piques, publié avec l'autorisation et la collaboration de Brigitte Bardot. 

 

Merci à tous les admirateurs de B.B.

de relayer les publicités ci-dessus sur tous les réseaux sociaux.

 

Sur le site de l'éditeur, on peut déjà télécharger et lire les premières pages de ce livre inédit (voir le lien ci-dessous) :

Repost 0
4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 21:34
Couverture du livre de Marie Céhère consacré à Brigitte Bardot.

Couverture du livre de Marie Céhère consacré à Brigitte Bardot.

* * * * * * * *

 

Voici quelques articles de presse concernant le livre de Marie Céhère

consacré à Brigitte Bardot.

Petit article publié dans « Le Canard Enchaîné » (2 novembre 2016).

Petit article publié dans « Le Canard Enchaîné » (2 novembre 2016).

Article publié dans la revue « Éléments » (novembre 2016).

Article publié dans la revue « Éléments » (novembre 2016).

Article publié dans le magazine « Générations » (décembre 2016).

Article publié dans le magazine « Générations » (décembre 2016).

* * * * * * * *

 

Pour en savoir plus sur ce livre publié début novembre 2016, je  vous invite à (re)lire mon article de présentation (lien ci-dessous) :

Repost 0
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 07:53
Chronique publiée dans la revue « Mémoire des Arts » (Janiver - février 2017).

Chronique publiée dans la revue « Mémoire des Arts » (Janiver - février 2017).

* * * * * * * * *

 

La revue culturelle Mémoires des Arts (janvier - février 2017) vient de chroniquer le livre de mon ami Dominique Choulant consacré à Marion Cotillard.

Pour en savoir plus sur cette biographie, je vous propose de (re)lire mon article de présentation (ci-dessous).
 

Repost 0
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 17:17
Double page publiée dans l'hebdomadaire "Ici-Paris" (n° 3735 du 1er au 7 février 2017).
Double page publiée dans l'hebdomadaire "Ici-Paris" (n° 3735 du 1er au 7 février 2017).

Double page publiée dans l'hebdomadaire "Ici-Paris" (n° 3735 du 1er au 7 février 2017).

* * * * * * * * *

 

Le magazine hebdomadaire Ici-Paris consacre une double page à la sortie du prochain livre de Brigitte Bardot. Plus de 50 citations ont été extraites de ma sélection mais il y en a plus de 1 200...

Pour en savoir plus sur ce nouveau livre, je vous invite à (re)lire mon article de présentation (ci-dessous) :

Repost 1
28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 19:25
Henry-Jean Servat à Nîmes, le 28 janvier 2017.

Henry-Jean Servat à Nîmes, le 28 janvier 2017.

* * * * * * * *

 

 

Le journaliste et animateur Henry-Jean Servat était l'un des nombreux auteurs invités au Festival de la Biographie à Nîmes. Il présentait son dernier ouvrage consacré à la mode inspirée par Brigitte Bardot. Interviewé, le 27 janvier 2017, par le quotidien régional, Midi Libre, il a notamment déclaré :

 

C'est Brigitte qui m'a demandé de le faire. Elle en avait assez de voir toujours des photos d'elle, avec autorisation, mais toujours avec des animaux, des photos d'elle avec quelques printemps qui s'étaient envolés. Elle m'a dit : « Fais-moi un livre où l'on verra que j'aimais la mode, que j'étais belle, et que ça rivera comme ça leur caquet à tous ceux qui se moquent de moi, et je pourrai montrer que j'étais magnifique, et que j'étais belle, et que j'ai su porter la toilette ». Voilà. Il n'y avait  aucun livre sur Brigitte et la mode. C'est ce que j'ai fait. J'ai trouvé le plus bel éditeur de France qui s'appelle Flammarion - qui fait de très très beaux livres -  et on a fait ce beau livre. C'est Brigitte qui a choisi les photos, qui a commenté, qui m'a fait une interview où elle raconte comment elle a lancé des modes, comment elle a fait des modes, comment elle s'est habillée. Parce que Brigitte Bardot a été une influence considérable sur les femmes de son époque. Moi, je suis ami avec beaucoup d'actrices de cinéma : Béatrice Dalle, Isabelle Adjani sont folles de Brigitte Bardot. Elles reconnaissent qu'elle les a beaucoup influencées. On apprend les liens de Brigitte avec la mode depuis 1953. Maintenant, elle est la première à dire qu'elle ne s'habille plus, mais voilà ses liens avec la mode et comment sa façon de s'habiller a influencé le siècle, a changé les idées et fait avancer les choses.

(Merci à mon ami Bruno R. pour avoir mis cette vidéo sur Dailymotion.)

* * * * * * * *

 

Pour en savoir plus sur ce livre consacré à la mode B.B., je vous invite à (re)découvrir l'un de mes articles de présentation (lien ci-dessous) :

Repost 0

Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. :  avec Alain Wodrascka (fin août 2017) et avec Dominique Choulant (octobre 2017).
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka (fin août 2017) et avec Dominique Choulant (octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Un livre bouleversant à découvrir !

Un témoignage 

émouvant

 

2013/09 - Et le cancer brisa mes rêves (Solange N.)

224 pages

(37 photos intérieures en noir & blanc)

 

16,95 Euros

(frais d'envoi en plus)

 

Ce témoignage bouleversant

est un cri de désespoir :

celui d’une femme courageuse qui aura lutté 25 ans contre plusieurs cancers

et affronté des drames

durant toute sa vie. 

 

* * * * * * * *  

 

Tous les détails avec le lien ci-dessous : 

http://livres.rencontres.bardot.barbara.star.over-blog.com/article-et-le-cancer-brisa-mes-reves-de-solange-n-avec-fran-ois-bagnaud-119707111.html

Total des visites

Lien Vers Des Sites Sympas !