Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 19:19

Parution du livre de Jean-Pierre Michelot

 

Effervescence burgonde

ou

La folle jeunesse d’un Bourguignon

 

 

C’est grâce à une lettre adressée à Brigitte Bardot au début de l’année 2015 que j’ai fait la connaissance de Jean-Pierre Michelot. Il avait écrit un manuscrit racontant son enfance et son adolescence en Bourgogne et il souhaitait le publier mais ne savait pas comment procéder. Et c’est là que je suis intervenu…

Enthousiasmé par ces souvenirs si nostalgiques d’une époque révolue, j’ai accepté ce dernier contrat avant de me consacrer exclusivement à mes propres livres et à ceux de Brigitte. Ce fut une expérience passionnante pour moi et je suis ravi de vous présenter le fruit de cette collaboration très sympa…

La couverture du premier livre de Jean-Pierre Michelot a été réalisée par mon ami Pierre Martinet.

La couverture du premier livre de Jean-Pierre Michelot a été réalisée par mon ami Pierre Martinet.

* * * * * * * *

 

« Ganache, crapule, triple buse » : ces mots-là, l’auteur les entend encore…

 

Né en 1944 à Verjux (71), dans une famille de cultivateurs qui travaillaient dur dans cette vallée soumise aux caprices de la Saône, Jean-Pierre Michelot a participé, dès son plus jeune âge, aux travaux des champs avec ses grands-parents. Seul, parfois, dans cette nature sauvage qui était son royaume, avec sa fronde pour compagne, il est entré, non pas en religion mais en rébellion !

Et pourtant, durant plus de cinq années, il a dû servir l’Église comme enfant de chœur et subir les humeurs du curé de son village lors du catéchisme. Il fut même mis à l’écart par ses maîtres d’école car il était gaucher !

 

L’auteur nous raconte, avec passion et humour, les souvenirs d’enfance du Raboliot intrépide, voire téméraire, qu’il était alors. Les principes élémentaires de ses belles années de jeunesse semblent bien dépassés aujourd’hui… : l’école, l’éducation religieuse, le respect, les travaux des champs imposés aux enfants, etc. Ceux-ci devaient comprendre alors –  de gré ou de force – que les valeurs de la République laïque, dans une France chrétienne en pleine reconstruction après la Seconde Guerre mondiale, étaient indispensables à leur bon épanouissement.

 

Ce récit autobiographique, empreint de nostalgie, nous fait découvrir l’univers des paysans de Bourgogne, leur vie simple et rude mais si enrichissante pour un adolescent.

 

180 pages illustrées de 52 photos (noir & blanc).

15,90 Euros (+ frais d’envoi).

Mars 2016. L’auteur, Jean-Pierre Michelot, auprès de son arbre sacré, l’olivier, dans son domaine de Pélissanne (13).

Mars 2016. L’auteur, Jean-Pierre Michelot, auprès de son arbre sacré, l’olivier, dans son domaine de Pélissanne (13).

* * * * * * * *  

 

Le livre Effervescence burgonde ou La folle jeunesse d'un Bourguignon peut être commandé sur les sites The Book Edition et Amazon (liens directs ci-dessous).       

* * * * * * * *

 

Quelques critiques de lecteurs...

 

Je me réjouis de retrouver au travers des lignes, la passion et l'intensité de Jean-Pierre !

Si vous connaissez l'auteur, vous allez adorer le livre.

Jean-Pascal (sur Amazon, le 9 août 2016)

 

Bravo !

Je t’ai lu en quelques heures émouvantes, réalisant que ton enfance bien que rude, a été enrichissante et a forgé une personnalité forte et droite. La citadine que je suis a compris l'importance de la nature dans ta vie, marquée par un sentiment de liberté. J’éprouve cela depuis que je vis ici, au cœur du Cantal, pays si attachant.

Merci, cher ami, et fais de belles rencontres lors de la diffusion de cette épopée réussie !

Forgeron- écrivain, tu nous réjouis le cœur.

Françoise E. (21 septembre 2016)

  

J'ai passé de bons moments à lire Effervescence Burgonde, la version littéraire de ces faits d'armes que nous avons bien connus, et replacés dans le contexte que nous connaissons encore mieux. Verjux prend une toute autre tournure qui doit être pour les non initiés surprenante, insolite et voire même déconcertante.

L'effervescence, au sens propre, est une agitation vive mais peu durable. En fait, je suis obligé de constater que l’'auteur a su faire durer une certaine turbulence dans cette Burgondie de toujours. 

Jean M. (19 octobre 2016)

 

Merci pour les moments de plaisir que nous a procurés la lecture de ce livre autobiographique. Même si de nombreux faits d'arme évoqués nous étaient déjà connus, il était très plaisant de les voir relatés dans un livre qui, je l'espère, obtiendra tout le succès qu'il mérite.

Pierre (novembre 2016)

 

Je me suis replongée dans mon enfance, quand quittant la Grandcour pour aller chez les grands-parents en Beursat, je savais que j'y rencontrerais des compagnons de jeux ou de bêtises ! Merci pour ce moment de nostalgie.

Evelyne (novembre 2016)

 

Ton bouquin m'a fait un plaisir « total ».

Tes récits m'ont fait revivre - avec quelques nuances, mais peu, dues au décalage d'âge - une période de ma vie pas très différente de la tienne, sauf que j'ai la nette impression d'avoir été plus calme que toi comme ado. (...)

J'ai particulièrement apprécié tes commentaires sur les inondations de 1955. (...)

Encore bravo pour ton travail.

Hervé L. (12 décembre 2016)

 

Le soufflet bien manié a attisé les souvenirs, le stylo est devenu marteau pour frapper le papier posé sur l’enclume et devenir ainsi, après un cinglage et une recuite, un récit bien trempé. Que de bêtises qui  vous ont sans aucun doute forgé le caractère.

Voilà quelques mots pour vous dire que j’ai pris plaisir à lire votre livre très personnel dans lequel chacun de nous retrouve un peu de son enfance.

Comme vous je suis une « gauche patte » contrariée, car il me semble vous avoir vu écrire de la main droite.

Rose Dauphin (4 février 2017)

 

J'ai terminé récemment la lecture passionnante du récit dédicacé de votre jeunesse (pour le moins intrépide...) dont j'avais fait l'emplette le 1er octobre dernier lors de l'exposition  pour le bicentenaire de Mme Boucicaut.

J'ai passé des moments très agréables à vous lire, appréciant particulièrement les pages relatant vos années d'enfant de chœur. Cela m'a rappelé bien des souvenirs : né en 1948, j'ai moi-même dans mon petit village du Rhône été enfant de chœur à la fin des années 50/début des années 60... J'étais cependant bien moins turbulent que vous l'étiez !

Il aurait été dommage que vous ne couchiez pas sur le papier des souvenirs de jeunesse aussi extraordinaires.

Jean Jonard de Verdun-sur-le-Doubs (28 février 2017)

 

 

Repost 0
Publié par François Bagnaud - dans LIVRES et AUTEURS
commenter cet article
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 15:30
Très belle couverture pour le livre de Serge Jacquemard (publié le 24 février 2017).

Très belle couverture pour le livre de Serge Jacquemard (publié le 24 février 2017).

* * * * * * * *

 

Présentation de l'éditeur

1953 : assise dans le box des accusés, Pauline Dubuisson subit le mépris des avocats et les injures de la foule. Deux ans plus tôt, la jeune femme a tué son amant avant de tenter de se donner la mort. Pourtant, tout au long du procès, c’est bien un autre crime qui lui sera reproché : celui d’être une femme libre dans la France des années 50. Contre ses mœurs scandaleuses, son esprit brillant et sa beauté rebelle, un pays entier va déverser sa haine, au cours de ce qui est resté comme étant L’Affaire Pauline Dubuisson.

 
 

Biographie de l'auteur

Serge Jacquemard (1928 - 2006) écrivain et baroudeur, a écrit plus d’une centaine de romans. Cet aventurier fut aussi un grand connaisseur de l’âme humaine, et ses biographies romancées  aujourd’hui appelées exo-fictions sont des chefs d'œuvre du genre.

 

 
 
300 pages - 18,99 Euros
 

Publié chez French Pulp Editions (le 24 février 2017)

 

* * * * * * * *

 

Pauline Dubuisson a inspiré Henri-Georges Clouzot pour créer le personnage interprété par Brigitte Bardot dans le film La Vérité, en 1960. J'ai déjà consacré plusieurs articles à ce sujet et notamment aux précédents livres relatant cette affaire criminelle.

Brigitte Bardot est en couverture d'un nouveau livre consacré à « L'Affaire Pauline Dubuisson »
Repost 0
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 09:06
Couverture du livre de Pascale Corbin publié en 2016.

Couverture du livre de Pascale Corbin publié en 2016.

* * * * * * * *

 

Voilà un ouvrage « coup de poing » qui devrait rapidement convaincre de plus en plus de lecteurs...…

Comme le dit si bien le texte de dos de couverture (ci-dessous), d'’autres livres traitent –- ou ont déjà traité  -– ce sujet difficile et malheureusement de plus en plus d'’actualité : la domination de l'’homme sur l’'animal et son exploitation, mais cet ouvrage est très abordable  et permet d'’ouvrir les yeux sur certaines pratiques dont l’'animal est la première victime….

Pascale Corbin espère que la lecture de son livre déclenchera une véritable prise de conscience….

Dos de couverture du livre "La domination humaine".

Dos de couverture du livre "La domination humaine".

* * * * * * * *

 

La chanteuse Stone, végétarienne et porte-parole de l'’association « Stéphane Lamart » a accepté de rédiger la préface dont voici un extrait :

 

« (...…) Je suis extrêmement admirative de son travail de Titan où rien n'est laissé au hasard, où chaque thème est traité avec une connaissance et un professionnalisme qui m'ont épatée tout au long de ma lecture.

En refermant cet ouvrage, impossible d'appréhender notre société avec le même œoeil et nous ne pouvons que nous dire qu'il est plus que temps de nous extirper de la barbarie ambiante, d'enfin laisser tomber les vieilles habitudes formatées pour envisager un futur sain dans tous les sens du terme. »

Stone participe souvent à des manifestations en faveur des animaux… notamment aux côtés de l’association « Stéphane Lamart ».

Stone participe souvent à des manifestations en faveur des animaux… notamment aux côtés de l’association « Stéphane Lamart ».

* * * * * * * *

 

La domination humaine est vendu 20 Euros.
Il est possible de l’'acheter dans les lieux suivants :…

Le restaurant « Le Loving Hut » - 92, Boulevard Beaumarchais -– 75011 Paris (Tél : 01 48 06 43 84).

Les magasins de loisirs « Cultura » (sur commande).

Sur le site de l'’association « Stéphane Lamart », sur celui de « Un Monde Vegan » et également dans leurs boutiques à Paris et à Lyon (tous les renseignements avec le lien ci-dessous).

* * * * * * * *

 

Premières critiques d'un lecteur..….

 

En pleine lecture du livre de Pascale Corbin avec la préface de Stone, je n'hésite pas, malgré qu'il s'agit d'un simple début de lecture, pour venir féliciter vivement cette personne pour la construction de cet ouvrage, ses références incontestables et son franc-parler entièrement débarrassé de toutes idées préconçues et intoxiquées par les idéologies confessionnelles et autres. Bravo Madame !

Vous savez appuyer là où ça fait mal, mais seulement dans le but d'une prise de conscience individuelle et collective au profit de nos chers compagnons les animaux !

Je dois donc prendre acte et avec honnêteté, que je n'ai pas été épargné par mes racines et mon éducation ! Aussi, depuis plusieurs mois, je rectifie chaque jour et un peu plus, certains comportements alimentaires. Comme beaucoup de personnes, je croyais que je vivais pleinement en accord avec le respect des animaux et de leurs justes droits. Mais aujourd'hui, grâce à cet ouvrage, je dois reconsidérer la question et me réaligner entièrement...

Je termine ici ma complainte en félicitant Madame Pascale Corbin pour son ouvrage.

 

Georges Francis Bardeau (écrivain)

22 novembre 2016

 

* * * * * * * *

 

Ce livre est extrêmement bien documenté sur la condition des animaux dans notre société.

Il nous ouvre à une nouvelle réflexion : celle de la domination de l’'espèce humaine et du profit à court terme, réduisant l'’animal à une marchandise. Il nous pose beaucoup de questions à l’'égard de notre dignité. Le sous-titre du livre est d’'ailleurs : L'invraisemblable silence. Nous sommes tous concernés, même si nous sommes « du bon côté ». Beaucoup de citations peuvent servir à notre culture générale pour défendre la cause animale. Ce livre mérite d'’être lu par tous les acteurs de la protection animale.

 

Catherine BOMPARD –

Présidente « Le Mouvement Pour Les Animaux »
 

 

* * * * * * * *

 

Quelques articles de presse...

Article publié dans le magazine de l'association "Stéphane Lamart".

Article publié dans le magazine de l'association "Stéphane Lamart".

Le livre a été chroniqué dans le bulletin municipal de L'Haÿ-les-Roses (94).

Le livre a été chroniqué dans le bulletin municipal de L'Haÿ-les-Roses (94).

Chronique publiée dans « L'Info-Journal » (n° 99 - 4ème trimestre 2016) de la Fondation Brigitte Bardot.

Chronique publiée dans « L'Info-Journal » (n° 99 - 4ème trimestre 2016) de la Fondation Brigitte Bardot.

Article publié dans « Alternatives Végétariennes » (n° 126 - Hiver 2016-2017).

Article publié dans « Alternatives Végétariennes » (n° 126 - Hiver 2016-2017).

* * * * * * * *

 

Une association édite La Domination humaine, nouvel essai convaincant qui met à nu le système spéciste commun à toutes les sociétés modernes, un système qui institutionnalise la mise à mort quotidienne de milliards et de milliards d’êtres sentients.

Entourée du médecin nutritionniste vegan Jérôme Bernard-Pellet pour la relecture du chapitre sur la santé, du militant Yves Bonnardel (auteur de la postface) et de quelques autres, Pascale Corbin fait la synthèse des multiples facettes de l’exploitation des animaux, de la domination humaine, et de l’ « invraisemblable silence » qui entoure cette question.

Nous avons apprécié l’aspect très complet de cet ouvrage, qui parvient en 500 pages à aborder aussi bien les thèmes de santé, d’incidence climatique de la consommation de viande, de psychologie (déni carniste, dissonance cognitive, mentaphobie), de législation, de religion, de sciences (vivisection) ; à décrire la vie quotidienne des grandes catégories d’animaux d’élevage ; à répondre à bon nombre de questions et de remarques — naïves ou mal intentionnées — que les vegans entendent régulièrement ; et à donner quelques conseils pour démarrer une nouvelle vie végétarienne ou, mieux !, vegan…

La bibliographie est solide, le livre bien écrit : un ouvrage à lire (tout ou partie) et à faire circuler autour de vous.

 

(Article publié le 15 février 2017 sur le site vegactu.com)

Repost 1
Publié par François Bagnaud - dans LIVRES et AUTEURS
commenter cet article
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 23:00

Jean Sablon

 

(Article actualisé le 24 février 2017)

23 ans... déjà !

 

 

« C’est un homme merveilleux, sensible et d’une élégance rare. Le plus grand crooner que la France ait jamais connu et qui a fait  une carrière internationale exceptionnelle. »

Brigitte Bardot

 

Cela fait quelques années que je voulais rendre hommage à cet immense artiste ainsi qu’à ses deux plus fidèles admirateurs, mes amis Charles Langhendries et Philippe Jadin. Voilà qui est fait désormais avec cet article rédigé à l'occasion de l'anniversaire de sa disparition (22 ans déjà...).

Jean Sablon, un artiste élégant qui a connu une gloire internationale.

Jean Sablon, un artiste élégant qui a connu une gloire internationale.

* * * * * * * *

 

Jean Sablon est né le 25 mars 1906 à Nogent-sur-Marne (94) et est décédé le 24 février 1994 à Cannes-la-Bocca (06).

Fils d’un compositeur (Charles Sablon) ; ses frères et notamment sa sœur (Germaine Sablon, inoubliable interprète du Chant des Partisans en 1943) feront carrière dans le monde de la musique et du théâtre.

Voulant très tôt devenir chanteur, il quitte le lycée Charlemagne et débute à l’âge de 17 ans dans des opérettes à Paris (aux côtés de Dranem, Damia et Mistinguett). Il rencontre la pianiste et compositrice Mireille, qui lui offre son premier succès : Couchés dans le foin.

Dès 1928, il séjourne fréquemment au Brésil où il sera vite une grande vedette, dont le souvenir est toujours intact aujourd’hui. Il travaille également aux États-Unis et au Canada ; il est surnommé « The French Troubadour ». Il devient l’ami des grandes stars hollywoodiennes (Frank Sinatra, Cary Grant, Ginger Rogers ou Marlene Dietrich).

En 1935, il est le premier chanteur français à utiliser sur scène un microphone.

Il introduit le jazz dans la Chanson française, fait découvrir Django Reinhardt et apprécie le style original de Stéphane Grapelli.

Parmi ses plus grands succès, on se souviendra de Vous qui passez sans me voir (1937) et de Syracuse (1962). 

Jean Sablon fut, à son époque, l’un des chanteurs français les plus applaudis dans le monde au même titre que Maurice Chevalier. Ses disques se sont vendus par millions à l’international et on a souvent dit  qu’il était l’équivalent en France de Bing Crosby.

Son dernier  récital à New York date de 1981. En 1982, il effectue ses adieux à Paris et à Rio de Janeiro. 

Depuis 1994, il repose au cimetière Montparnasse aux côtés de son fidèle secrétaire et ami de cœur : Carl Galm.

Sa voix demeure toujours présente grâce à des nombreuses rééditions en CD et dans les Bandes originales de films récents, notamment français ou américains.

 

* * * * * * * *

 

Charles Langhendries et Philippe Jadin, admirateurs inconditionnels de Jean Sablon, entretiennent avec passion et admiration la mémoire de leur cher ami disparu.

Ainsi, ils ont déjà réussi à convaincre des municipalités de donner le nom de l’artiste à certains lieux : « Allée Jean Sablon » à Paris, le 30 avril 2004 (voir photo ci-dessous), mais aussi « Promenade Jean Sablon » à Nogent sur Marne, le 7 septembre 2006, « Allée Jean Sablon » à Cannes, le 10 avril 2010, « Esplanade Jean Sablon » à Théoule-sur-Mer, le 15 mai 2015. Il existe même une « Rue Jean Sablon » au Château d’Olonne, à quelques kilomètres de chez moi ! 

Également des expositions, des conférences, des spectacles, comme à l’hôtel George V, à Paris, le 15 avril 2002.

Inauguration de l’Allée Jean-Sablon à Paris 16ème, le 30 avril 2004. On reconnaît notamment (de gauche à droite) : François Bellair, Mathé Altéry, Anny Gould, Philippe Jadin, Frank Alamo, Charles Langhendries, Jacques Martin, Les Sœurs Étienne… J’ai eu l’honneur d’être également invité à cette cérémonie.

Inauguration de l’Allée Jean-Sablon à Paris 16ème, le 30 avril 2004. On reconnaît notamment (de gauche à droite) : François Bellair, Mathé Altéry, Anny Gould, Philippe Jadin, Frank Alamo, Charles Langhendries, Jacques Martin, Les Sœurs Étienne… J’ai eu l’honneur d’être également invité à cette cérémonie.

Jean Sablon est sur l’affiche de cette exposition consacrée à la Chanson française en 2015.

Jean Sablon est sur l’affiche de cette exposition consacrée à la Chanson française en 2015.

Charles Langhendries et Philippe Jadin, lors de la présentation de leur premier livre, dans les salons de l’hôtel George V, à Paris, le 15 avril 2002.

Charles Langhendries et Philippe Jadin, lors de la présentation de leur premier livre, dans les salons de l’hôtel George V, à Paris, le 15 avril 2002.

* * * * * * * *

 

En 1998, j’accompagnais chaque soir mon amie Colette Renard qui faisait son retour sur scène au Théâtre de Dix-Heures, en même temps que la sortie de son autobiographie à laquelle j’ai collaboré. Et c’est là, qu’à la fin d'un récital, j’ai rencontré Charles et Philippe, venus applaudir une artiste qu’ils admiraient. Nous avons tout de suite sympathisé et ils m’ont proposé de collaborer au livre qu’ils voulaient publier sur Jean Sablon (voir ci-dessous). Cette collaboration fut le début d’une amitié qui, malgré l’éloignement, ne s’est jamais démentie.


Philippe et Charles sont des hommes élégants, raffinés et cultivés, très sympathiques, et leur rencontre reste pour moi un souvenir inoubliable. Nous avons été très souvent ensemble dans des Salons du Livre et à chaque fois, ils séduisaient les organisateurs et le public par leur gentilesse et leur simplicité.  

Le premier livre de Philippe Jadin et Charles Langhendries : « Jean Sablon : le gentleman de la chanson » (304 pages – Éditions Christian Pirot – 2002).

Le premier livre de Philippe Jadin et Charles Langhendries : « Jean Sablon : le gentleman de la chanson » (304 pages – Éditions Christian Pirot – 2002).

Le second (et magnifique) livre « Jean Sablon » de Philippe Jadin et Charles Langhendries (208 pages – Éditions Gourcuff Gradenigo – 2014).

Le second (et magnifique) livre « Jean Sablon » de Philippe Jadin et Charles Langhendries (208 pages – Éditions Gourcuff Gradenigo – 2014).

* * * * * * * *

 

Pour acheter les deux livres consacrés à Jean Sablon et découvrir la plupart de ses nombreux CDs, je vous invite à vous rendre sur ce site spécialisé dans la Chanson française (lien ci-dessous) :

Repost 0
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 21:04
Couverture du livre de Jacqueline Sauvage (parution le 22 février 2017).

Couverture du livre de Jacqueline Sauvage (parution le 22 février 2017).

* * * * * * * * *

 

Présentation de l'éditeur

 

 

Quarante-sept ans de mariage. D'abord une histoire d'amour, comme il y en a tant d'autres. Mais très vite, les insultes, les coups, l'engrenage de la violence. L'homme à qui Jacqueline Sauvage a confié sa vie l'a transformée en enfer, régnant sur le foyer en véritable tyran.
Jacqueline qu'il blesse, qu'il torture au quotidien mais aussi leurs enfants qu'il humilie, qu'il frappe, qu'il terrorise. Tous partagent le même sentiment paralysant : la peur. Cette peur qui les empêche de partir, qui les empêche de le dénoncer.
Et puis il y a ce lundi 10 septembre 2012. Ce jour où, après une ultime agression, Jacqueline commet l'irréparable. Trois coups de fusil. Le bourreau est mort. Elle l'a tué.

Le 28 décembre 2016, François Hollande a gracié Jacqueline Sauvage.

 

242 Pages - 18 Euros

Éditions Fayard

(Parution le 22 février 2017)

 

 

* * * * * * * * *

 

 

Découvrez (ci-dessous) la lettre que Brigitte Bardot avait adressée au Président de la République, François Hollande, pour demander la grâce de Jacqueline Sauvage.

Repost 0
Publié par François Bagnaud - dans LIVRES et AUTEURS
commenter cet article
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 22:11
Couverture du nouveau livre de Brigitte Bardot (éditions de L'Archipel - 15 février 2017).

Couverture du nouveau livre de Brigitte Bardot (éditions de L'Archipel - 15 février 2017).

* * * * * * * *

 

Enfin, je peux vous annoncer officiellement la parution de ce nouveau livre publié avec l'autorisation et la participation de Brigitte Bardot qui a été enthousiasmée par ce projet. Elle a d'ailleurs rédigé un avant-propos ainsi que 14 mots manuscrits que l'on retrouvera au fil des pages... 

J'ai eu l'idée de regrouper les phrases les plus « incontournables » prononcées par B.B. durant 65 ans de vie publique. J'ai finalement retenu environ 1200 citations, trouvées dans des interviews (presse écrite, télévision et radio), des documentaires et dans ses livres. Il y a aussi toutes les répliques cultes de ses films, que j'ai tous revus à cette occasion ! Tout cela est classé par thèmes (29 en tout) : cinéma, beauté, politique, amour, amitié, animaux, famille, femmes, etc.

Bien sûr, on connaît tous le franc-parler de B.B. avec ses formules-chocs et ses « coups de gueule » ! Aussi, en concertation avec l'éditeur, certaines de ses déclarations sont absentes de ce florilège car elles avaient déjà engendré des polémiques très importantes, voire même des procès... Ma démarche initiale en proposant ce projet à B.B. était de concevoir un livre amusant, facile à lire, qui dresse un portrait original de l'une des personnalités françaises les plus connues dans le monde.

 

* * * * * * * *

 

On peut acheter cet ouvrage (260 pages - 17 Euros) dans toutes les librairies (à partir du 15 février 2017) et sur tous les sites habituels sur Internet.

Dos de couverture avec un extrait de l'avant-propos de Brigitte Bardot.

Dos de couverture avec un extrait de l'avant-propos de Brigitte Bardot.

L'avant-propos de Brigitte Bardot à l'intérieur de son livre « Répliques et Piques ».

L'avant-propos de Brigitte Bardot à l'intérieur de son livre « Répliques et Piques ».

Merci à mon ami Manuel L. pour cette photo prise dans une librairie de Lagny-sur-Marne (77), le 15 février 2017.

Merci à mon ami Manuel L. pour cette photo prise dans une librairie de Lagny-sur-Marne (77), le 15 février 2017.

Repost 0
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 11:41
Couverture du livre de Nilda Fernández : « Contes de mes 1001 vies » (L'Archipel, février 2017).

Couverture du livre de Nilda Fernández : « Contes de mes 1001 vies » (L'Archipel, février 2017).

* * * * * * * * *

 

Présentation de l'éditeur

 

Un spectacle de cirque mis en scène à Cuba, une visite arrosée de vodka dans une base ultra secrète de sous-marins russes, une panne d’autobus en pleine pampa argentine, une descente dans l’enfer du Bronx de Bogotá, une idylle avec une belle entraîneuse en Crimée, une vigoureuse séance de massage par une guérisseuse d’Oulan-Bator… sans oublier ses rencontres avec Ferré, Moustaki et Nougaro : Nilda Fernández nous invite dans un dédale de souvenirs dont ses enfances – espagnole puis française – sont le fil conducteur. Vivre plusieurs vies en une, laisser faire le hasard, apprivoiser la mort, aimer les vivants, voici la quête dont témoignent les récits tour à tour cocasses, tendres ou poignants ici réunis. Mosaïque intime, ces Contes de mes 1001 vies offrent l’autoportrait d’un homme épris de liberté, qui a voulu faire de sa vie une oeuvre d’art.

« Nos fiancailles » : cette chanson l'a fait connaître en France...

* * * * * * * *

 

Avant-propos de l'auteur

(extraits où Nilda Fernández évoque mon ami Alain Wodrascka)

 

Je veux pleurer parce que ça me plaît,

comme pleurent les enfants du dernier banc.

Federico García Lorca

 

Quand on m’a proposé l’écriture d’une biographie de ma personne, j’ai répondu poliment… et à reculons. Il y a trop longtemps que je m’exerce à vivre au présent pour ne pas voir d’un mauvais œil la momification du passé. (...) 

Cette proposition m’était arrivée par message privé sur le mur virtuel qui m’a valu pas mal de faux « amis » mais aussi quelques joyeuses rencontres. Parce qu’il fallait bien mettre un visage sur l’homme qui me soumettait une idée séduisante mais pas forcément juste, j’ai retrouvé Alain Wodrascka dans les salons velouteux de l’Intercontinental, près de la gare Saint-Lazare. Et puisqu’un seul bavardage ne suffisait pas, on a remis ça trois jours plus tard à l’Entracte Café de la place de Clichy, plus conforme à nos 10 prédilections, avec des serveurs moins obséquieux, des voisins de table plus fréquentables et le frère d’un acteur disparu venant vers moi les bras ouverts avec un « J’aime bien ce que vous faites » sans l’habituel « Mais on ne vous voit plus » contre lequel je me suis fait une panoplie de réponses. Sûr qu’exister à la télévision permet de n’avoir plus à se justifier d’être vivant. On vous salue, on vous sourit, les grandes villes deviennent villages, impossible de prendre le métro sans être montré du doigt, d’entrer dans un bistrot, une boulangerie, sans que les conversations s’arrêtent. On vous demande des signatures sur des tickets de métro, des notes de restaurant, des passeports, des livres, la peau du cou, une clavicule, un poignet. (...) 

Dans la valise à roulettes qu’il traîne toujours comme s’il cherchait sa porte d’embarquement, Alain transportait trois de ses écrits à la mémoire d’artistes défunts, tous glorieux, tous coupables de l’égoïsme partagé dont d’autres se délectent. Le soir même, en lisant les vies de Brel, Barbara et Ferré comme on suit du doigt une carte au trésor, j’ai repensé à mes 15 ans quand se coupaient les ponts vers l’enfance, quand se profilaient des années à venir dont j’ignorais le nombre et le contenu, quand je faisais, avant de m’endormir, l’inventaire des filles qui m’attiraient, de celles qui me troublaient, pour deviner comment plaire aux timides, aux prétentieuses, aux délurées, sans me couper des cercles mâles auxquels il fallait bien que j’appartienne. (...)

Au bout de nos conversations enfiévrées où même le contenu d’une théière nous aurait fait l’effet de l’absinthe, Alain m’a présenté un éditeur éclairé, amoureux de chansons comme peu de lettrés s’y risquent.

 

* * * * * * * *

 

J'ai découvert et aimé cet artiste lorsqu'à la télévision (en 1991), il présentait les chansons qui l'ont fait connaître... Nos fiançailles, Madrid, Madrid et Mes yeux dans ton regard.

En 2005, revenant d'un séjour à Avignon, j'ai eu la surprise de le croiser dans le TGV qui nous ramenait à Paris. Je lui ai dit toute mon admiration, il était très abordable et souriant. En souvenir de cette brève rencontre, il me reste ce petit mot dédicacé...
 

Dédicace de Nilda Fernandez, le 16 octobre 2005.

Dédicace de Nilda Fernandez, le 16 octobre 2005.

Repost 0
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 07:49
Superbe couverture du livre d'Olivier Minne consacré à Louis Jourdan.

Superbe couverture du livre d'Olivier Minne consacré à Louis Jourdan.

* * * * * * *

 

Parution d'une belle biographie consacrée à l'acteur français, star à Hollywood, Louis Jourdan. L'auteur, Olivier Minne, est le célèbre présentateur de l'émission « Fort Boyard », sur France 2. Publiée par les éditions Séguier, le 16 février 2017, et vendue 20 Euros.

 

Présentation de l'éditeur

 

Quel incroyable destin que celui de Louis Jourdan (1921-2015). Né à Marseille, il fit rapidement ses débuts devant la caméra de Marc Allégret avant d'enchaîner quelques films français dans les années 1940. Repéré par le grand producteur David O. Selznick, Hollywood lui ouvre ses portes en 1946. Il tournera avec Alfred Hitchcock, Max Ophüls, Vincente Minnelli pour ne citer qu'eux, dans une longue carrière américaine au cours de laquelle il fut élu l'« homme le plus séduisant du monde » et qui le vit donner la réplique à Elizabeth Taylor, Leslie Caron, Brigitte Bardot, Gregory Peck, Frank Sinatra, Grace Kelly ou encore James Dean. Mort à Beverly Hills en 2015, il incarna l'élégance française et la beauté.

Richement illustrée, cette biographie raconte l'âge d'or hollywoodien puis le déclin des « grands studios ». Au fil d'une mise en scène passionnante, composée d'allers et retours entre le passé glorieux de Louis Jourdan et les nombreux entretiens que l'auteur, Olivier Minne, a pu avoir avec lui au cours des cinq dernières années de sa vie.

Eh oui, Olivier Minne, le sympathique animateur de « Ford Boyard », est bien l'auteur de cette biographie.

Eh oui, Olivier Minne, le sympathique animateur de « Ford Boyard », est bien l'auteur de cette biographie.

4 belles pages extraites du livre consacré à Louis Jourdan.
4 belles pages extraites du livre consacré à Louis Jourdan.

4 belles pages extraites du livre consacré à Louis Jourdan.

* * * * * * * *

 

Lors de son décès, le 14 février 2015, j'avais consacré un article à ce bel acteur, qui fut le partenaire de Brigitte Bardot dans La Mariée est trop belle de Pierre Gaspard-Huit, en 1956. Je vous propose de le (re)découvrir avec le lien ci-dessous :

Dans cette interview pour le magazine « France Dimanche » (31 mars 2017), Olivier Minne évoque Brigitte Bardot.

Dans cette interview pour le magazine « France Dimanche » (31 mars 2017), Olivier Minne évoque Brigitte Bardot.

Les éditions Séguier ont déjà publié, en 2016, deux ouvrages en relation avec Brigitte Bardot.

Les éditions Séguier ont déjà publié, en 2016, deux ouvrages en relation avec Brigitte Bardot.

Repost 0
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 17:37
Premières publicités à l'occasion de la parution du livre « Répliques et Piques », le 15 février 2017.
Premières publicités à l'occasion de la parution du livre « Répliques et Piques », le 15 février 2017.
Premières publicités à l'occasion de la parution du livre « Répliques et Piques », le 15 février 2017.

Premières publicités à l'occasion de la parution du livre « Répliques et Piques », le 15 février 2017.

Merci à mon ami Manuel L. pour cette photo publicitaire.

Merci à mon ami Manuel L. pour cette photo publicitaire.

* * * * * * * *

 

Belle promotion faite par les éditions de L'Archipel à l'occasion de la sortie de mon livre Répliques et Piques, publié avec l'autorisation et la collaboration de Brigitte Bardot. 

 

Merci à tous les admirateurs de B.B.

de relayer les publicités ci-dessus sur tous les réseaux sociaux.

 

Sur le site de l'éditeur, on peut déjà télécharger et lire les premières pages de ce livre inédit (voir le lien ci-dessous) :

Repost 0
4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 21:34
Couverture du livre de Marie Céhère consacré à Brigitte Bardot.

Couverture du livre de Marie Céhère consacré à Brigitte Bardot.

* * * * * * * *

 

Voici quelques articles de presse concernant le livre de Marie Céhère

consacré à Brigitte Bardot.

Petit article publié dans « Le Canard Enchaîné » (2 novembre 2016).

Petit article publié dans « Le Canard Enchaîné » (2 novembre 2016).

Article publié dans la revue « Éléments » (novembre 2016).

Article publié dans la revue « Éléments » (novembre 2016).

Article publié dans le magazine « Générations » (décembre 2016).

Article publié dans le magazine « Générations » (décembre 2016).

* * * * * * * *

 

Pour en savoir plus sur ce livre publié début novembre 2016, je  vous invite à (re)lire mon article de présentation (lien ci-dessous) :

Repost 0

Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 58 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur un livre inédit sur B.B. avec Dominique Choulant (parution en octobre 2017).
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 58 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur un livre inédit sur B.B. avec Dominique Choulant (parution en octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Un livre bouleversant à découvrir !

Un témoignage 

émouvant

 

2013/09 - Et le cancer brisa mes rêves (Solange N.)

224 pages

(37 photos intérieures en noir & blanc)

 

16,95 Euros

(frais d'envoi en plus)

 

Ce témoignage bouleversant

est un cri de désespoir :

celui d’une femme courageuse qui aura lutté 25 ans contre plusieurs cancers

et affronté des drames

durant toute sa vie. 

 

* * * * * * * *  

 

Tous les détails avec le lien ci-dessous : 

http://livres.rencontres.bardot.barbara.star.over-blog.com/article-et-le-cancer-brisa-mes-reves-de-solange-n-avec-fran-ois-bagnaud-119707111.html

Total des visites

Lien Vers Des Sites Sympas !