Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 18:41

Et le cancer brisa mes rêves

en version Poche

 

 

Je vous présente la version Poche du livre posthume de ma sœur Solange N. auquel j’ai collaboré et que j’ai décidé de publier pour exaucer ses dernières volontés.

Il est disponible sur le site de l’éditeur (The Book Edition) et sur Amazon au prix de 9,95 Euros et il existe également en format Classique (16,95 Euros). 

 

Les bénéfices de ce livre sont intégralement reversés à la Ligue contre le Cancer

 

Solange N. a été confrontée très tôt au divorce de ses parents, puis à la mort de sa maman et de sa grand-mère, emportées par un cancer. Elle découvrira l’amour, et malgré la réussite sociale, elle ne connaîtra jamais l’apaisement. Avec courage, elle luttera durant 25 ans contre des cancers d'origine génétique, et cette maladie lui enlèvera son mari et sa fille.

 

Ce témoignage bouleversant est le cri de désespoir d’une femme malheureuse et incomprise qui aura toujours espéré des mots de réconfort. Cette saga familiale nous fait pénétrer dans l’intimité d’une vie jonchée de drames, d’espoirs déçus et d’humiliations.

 

Grâce à l’écriture, Solange N. a trouvé la sérénité et le chemin du pardon, peu de temps avant sa disparition en 2003. 

« Et le cancer brisa mes rêves » de Solange N. et François Bagnaud en version Poche.

« Et le cancer brisa mes rêves » de Solange N. et François Bagnaud en version Poche.

* * * * * * * * 

 

Pour en savoir plus sur cet ouvrage, je vous invite à découvrir sa présentation (lien ci-dessous) : 

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans LIVRES et AUTEURS
commenter cet article
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 21:53
« Expressions amoureuses expliquées » par Brigitte Bulard-Cordeau (éditions du Chêne, février 2017).

« Expressions amoureuses expliquées » par Brigitte Bulard-Cordeau (éditions du Chêne, février 2017).

* * * * * * *

 

Ah, voilà un petit livre (12 x 18 cm et 95 pages) à petit prix (4,90 Euros) qui m'a enthousiasmé !

Une fois ouvert, on n'en finit pas de picorer, ça et là, parmi quelques 200 expressions (presque) toutes connues et faisant référence à l'amour. On sourit et on apprend des tas d'anecdotes ; beaucoup de références littéraires enrichissent ces petites explications. Je conseille vivement ce joli livre comme cadeau d'amitié ou d'amour.

Toutes mes félicitations à mon amie Brigitte Bulard-Cordeau, auteure de nombreux livres depuis le début des années 90, dont certains ont même été traduits dans d'autres pays. 

 

* * * * *

 

Présentation de l'éditeur

 

Du coup de foudre au 7ème ciel, du premier pas au grand jeu, du baise-main à la partie de jambes en l'air, laissez-vous transporter... Il y a de l'amour dans l'air ! Avec ces Expressions amoureuses expliquées, appréciez la richesse de la langue française et toutes les nuances du sentiment.

 

Quelques mots sur l'auteure

 

Brigitte Bulard-Cordeau vit à Paris. Membre des Journalistes-Écrivains pour la nature et l'écologie, elle est l'auteure de 40 ouvrages pour adultes et enfants, édités en plusieurs langues. Aux Éditions du Chêne, elle a notamment publié les quatre Grimoires enchantés, Mes Belles histoires de chats et Le Petit livre des chats.

 

Petits clins d'œil...

 

Je vous propose quelques « expressions amoureuses » (extraites de ce livre) que j'ai choisi d'illustrer avec des photos de Brigitte Bardot...

*-*-*-*-*-*-*-*

 

Dans le plus simple appareil

B.B. photographiée nue dans les années 60, chez elle, à La Madrague, par son ami Jicky Dussart.

B.B. photographiée nue dans les années 60, chez elle, à La Madrague, par son ami Jicky Dussart.

*-*-*-*-*-*-*-*

 

Donne-moi ta main  

En 1963, main dans la main, avec son compagnon de l'époque, Sami Frey.

En 1963, main dans la main, avec son compagnon de l'époque, Sami Frey.

*-*-*-*-*-*-*-*

 

Le baise-main

Octobre 1990. Brigitte Bardot et son ami Jacques Chirac. Elle quitte l'Hippodrome de Vincennes où sa Fondation avait organisé une journée d'adoption de chiens et de chats.

Octobre 1990. Brigitte Bardot et son ami Jacques Chirac. Elle quitte l'Hippodrome de Vincennes où sa Fondation avait organisé une journée d'adoption de chiens et de chats.

*-*-*-*-*-*-*-*

 

La bouche en cœur  

La bouche en coeur, une des moues de Brigitte Bardot.

La bouche en coeur, une des moues de Brigitte Bardot.

*-*-*-*-*-*-*-*

 

Embrasser à bouche que veux-tu 

Brigitte Bardot avec Alain Delon, en 1958. Célèbre série de photos de Sam Levin.

Brigitte Bardot avec Alain Delon, en 1958. Célèbre série de photos de Sam Levin.

*-*-*-*-*-*-*-*

 

Le coup de foudre 

B.B. et Serge Gainsbourg en 1967. Une passion fulgurante qui a duré seulement 3 mois.

B.B. et Serge Gainsbourg en 1967. Une passion fulgurante qui a duré seulement 3 mois.

*-*-*-*-*-*-*-*

 

Convoler en juste noces 

14 juillet 1966. B.B. épouse le milliardaire allemand Gunter Sachs à Las Vegas (U.S.A.).

14 juillet 1966. B.B. épouse le milliardaire allemand Gunter Sachs à Las Vegas (U.S.A.).

*-*-*-*-*-*-*-*

 

Une jeune fille en fleurs  

Brigitte Bardot, encore débutante, en 1952.

Brigitte Bardot, encore débutante, en 1952.

*-*-*-*-*-*-*-*

 

Être dans de beaux draps 

 

Brigitte Bardot exhibe sa beauté et sa nudité dans le film « Les Femmes » (1969).

Brigitte Bardot exhibe sa beauté et sa nudité dans le film « Les Femmes » (1969).

*-*-*-*-*-*-*-*

 

Entretenir une danseuse 

1974. Brigitte Bardot répète un pas de deux avec le danseur-étoile Michël Denard pour une émission télévisée qu'elle refusera finalement de tourner.

1974. Brigitte Bardot répète un pas de deux avec le danseur-étoile Michël Denard pour une émission télévisée qu'elle refusera finalement de tourner.

*-*-*-*-*-*-*-*

 

Effeuiller la marguerite 

B.B. joue les strip-teaseuses dans « En effeuillant la marguerite » (1956).

B.B. joue les strip-teaseuses dans « En effeuillant la marguerite » (1956).

*-*-*-*-*-*-*-*

 

Un vrai Don Juan 

1973 : Brigitte Bardot interprète le célèbre séducteur dans « Don Juan 73 ».

1973 : Brigitte Bardot interprète le célèbre séducteur dans « Don Juan 73 ».

*-*-*-*-*-*-*-*

 

Embrasser comme un Dieu

B.B. et son troisième mari, Gunter Sachs, en 1966.

B.B. et son troisième mari, Gunter Sachs, en 1966.

*-*-*-*-*-*-*-*

 

Avoir la bague au doigt 

Très belle photo de Sam Levin (1959).

Très belle photo de Sam Levin (1959).

*-*-*-*-*-*-*-*

 

Un baiser de cinéma 

En 1960, Jean-Paul Belmondo a fait des essais pour jouer aux côtés de B.B. dans « La Vérité », mais il n'a pas été retenu.

En 1960, Jean-Paul Belmondo a fait des essais pour jouer aux côtés de B.B. dans « La Vérité », mais il n'a pas été retenu.

* * * * * * * *

 

Vous pouvez commander ce livre dans toutes les librairies, sur de nombreux sites Internet et notamment sur Amazon (ci-dessous) où vous pourrez également découvrir tous les autres livres de Brigitte Bulard-Cordeau.

Repost 0
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 13:21
Affiche de la Journée des Écrivains (Jard-sur-Mer, le 1er mai 2017) où le visuel de mon livre sur B.B. est présenté.

Affiche de la Journée des Écrivains (Jard-sur-Mer, le 1er mai 2017) où le visuel de mon livre sur B.B. est présenté.

* * * * * * * *

 

La Journée des Écrivains est devenue, en quelques années, l'un des Salons du Livre vendéen les plus appréciés. Chaque 1er mai, la ville de Jard-sur-Mer accueille des auteurs sur le port de plaisance. Mais le mauvais temps nous a contraint à nous réfugier dans la grande salle des Ormeaux. C’est la sixième année consécutive que je suis invité à ce Salon du Livre. 70 auteurs étaient présents, et un public nombreux et enthousiaste est venu à ce rendez vous annuel. 

J’ai retrouvé, avec plaisir, quelques amis et auteurs vendéens : Eveline Thomer, Jean-François Sabourin, Jean-Pierre Bonnet, Christian Denis, Jean-Claude Lecoq, Marie-France Thiery-Bertaud, Vincent Langlais et, bien sûr, Isabelle Souchet (qui présentait son dernier livre-témoignage consacré à la surdité de sa fille). Et j'ai fait la connaissance d'un auteur très sympathique : Bruno Picquet, qui publie des nouvelles pleines d'humour !

Salon du Livre de Jard-sur-Mer, le 1er mai, à la salle des Ormeaux.

Salon du Livre de Jard-sur-Mer, le 1er mai, à la salle des Ormeaux.

* * * * * * * *

 

Cette année, j'ai présenté mon dernier livre, Répliques et Piques (de Brigitte Bardot) et également Et le cancer brisa mes rêves, le témoignage posthume de ma sœur, où elle raconte ses 25 années de lutte contre plusieurs cancers d'origine génétique. Et là, je suis content, car il a, une fois de plus, intéressé quelques lecteurs.

 

Comme chaque année, nous avons été fort bien accueillis (petit déjeuner, apéritif et déjeuner offerts). Je remercie Nadège Sciaudeau, responsable de l’Espace culturel, pour sa gentillesse et sa grande attention portée aux bien-être de ses auteurs. Merci également à  madame le Maire de Jard-sur-Mer ainsi qu'à tous les bénévoles, toujours aussi sympathiques et disponibles.

À l’année prochaine... pour présenter d'autres livres consacrés à B.B. !

 

* * * * * * * *

 

Ci-dessous, vous pouvez découvrir les 2 livres que j'ai présentés lors de cette séance de dédicaces.

Repost 1
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 23:50
Biographie de Frédéric Quinonero publiée aux éditions L'Archipel (19 avril 2017).

Biographie de Frédéric Quinonero publiée aux éditions L'Archipel (19 avril 2017).

* * * * * * * *

 

Les éditions L'Archipel (qui ont publié mon livre Répliques et Piques en février dernier) présentent une biographie de Françoise Hardy rédigée par Frédéric Quinonero, un auteur talentueux et minutieux qui fait toujours un énorme travail de recherche en amont.

Il a déjà publié des ouvrages appréciés et remarqués sur Jane Birkin, Sophie Marceau, Johnny Hallyday, Julien Doré, Sheila, Michel Sardou, Juliette Binoche, Edith Piaf et Sylvie Vartan. Des livres que j'ai (presque tous) lus et qui figurent en bonne place dans ma bibliothèque.

Très belle couverture pour le livre de Frédéric Quinonero.

Très belle couverture pour le livre de Frédéric Quinonero.

* * * * * * * *

 

Présentation de l'éditeur

 

On ne peut distinguer la femme Françoise Hardy de sa production artistique.

Depuis ses débuts en 1962, à 18 ans, où elle chante son quotidien d’adolescente en mal d’amour, elle aura su toucher le public en exprimant de sa voix douce et envoûtante la difficulté d’aimer et d’aller vers l’autre.

Que retient-on, en 2017, de la mystérieuse Françoise Hardy, elle qui commença la chanson à l’aube des années 1960 ? Des titres et des albums mémorables, ses débuts comme icône de Salut les Copains et égérie de la mode sous l’influence de son compagnon Jean-Marie Périer, un succès qui a franchi les frontières, une relation tumultueuse avec Jacques Dutronc, l’initiation à la spiritualité et à l’astrologie dans les années 1980, un passage à vide, des adieux à répétition, une respectabilité définitivement acquise au cours du troisième millénaire… Mais encore ?

Elle, qui a su traverser les générations avec tant d’élégance et fait fantasmer les plus grandes stars mondiales, a toujours entretenu avec pudeur un certain flou sur sa vie privée comme sur les zones d’ombre de sa carrière.

Mais ses récents problèmes de santé, qui faillirent lui coûter la vie, ont refait parler d’elle.

Ses derniers albums et ouvrages augurent-ils une retraite discrète ?

 

 

Quelques mots sur l'auteur...

 

Né à Béziers en 1963, Frédéric Quinonero, spécialiste de musique et de cinéma, est l'auteur de nombreuses biographies (voir ma liste au début de cet article). Il vit près d'Alès.

 

 

* * * * * * * *

 

 

Petit clin d'œil...

 

Brigitte Bardot a croisé Françoise Hardy dans les années 60.

Voici une photo assez peu diffusée...

Françoise Hardy est entourée (à sa droite) de Patrick Bauchau, le beau-frère de B.B., et (à sa gauche) de son ami Jean-Marie Périer. Je ne connais pas le nom de l'homme assis à la gauche de Brigitte (en perruque brune) !

Rencontre à Saint-Tropez durant l'été 1967.

Rencontre à Saint-Tropez durant l'été 1967.

Repost 0
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 23:49

Une histoire vraie

et émouvante…

 

 

En  décembre  2002,  j’ai  accompagné  ma  sœur Solange N. dans les derniers jours de sa vie à l’hôpital de Belfort. Durant cette période d’attente, j’ai ouvert, pour la première fois, le manuscrit – resté secret – qu’elle avait écrit. Elle n’avait jamais souhaité que je le lise auparavant et m’avait demandé, comme ultime preuve d’amour, malgré tout ce que je pourrais en penser à la lecture, de le publier.

Ce témoignage bouleversant est un cri de désespoir : celui d’une femme courageuse souvent malheureuse et incomprise qui aura toujours espéré des mots d’amour et de réconfort. 

(Peu après le décès de ma soeur, j'ai dû m'occuper à plein temps de ma Maman adorée, qui m'a malheureusement quitté le 30 novembre 2012. Quelques mois plus tard, j'ai retrouvé le courage de travailler sur le témoignage de ma soeur afin de satisfaire l'une de ses dernières volontés : la publication de son livre.)

 

2013/09 - Et le cancer brisa mes rêves (Solange N.)

Et le cancer brisa mes rêves

(Louhans 1934 – Belfort 2003)

 

de

Solange N.

 

En collaboration avec

François Bagnaud.

 

224 pages illustrées avec 37 photos en noir et blanc.

 

16,95 Euros

(ou 9,95 Euros en version Poche)

(Frais de port en plus sur tous les sites Internet)

 

En vente sur le site Amazon (lien ci-dessous) :

      http://www.amazon.fr/cancer-brisa-r%C3%AAves-Louhans-1934/dp/2954520310/ref=sr_1_18?s=books&ie=UTF8&qid=1385636628&sr=1-18&keywords=bagnaud

 

également sur le site de l'éditeur « The Book Edition » (lien ci-dessous) : 

http://www.thebookedition.com/et-le-cancer-brisa-mes-reves-de-solange-n-et-francois-bagnaud-p-100170.html 

 

ou directement par mon intermédiaire au prix préférentiel de 

18 Euros

(Frais de port inclus)

(Paiement par chèque ou par Paypal sans frais supplémentaires.)

Me contacter en me laissant un commentaire en bas de cet article... 

 

Conformément à la volonté de Solange N.,

je m'engage à reverser tous les bénéfices de ce livre à :

« La Ligue contre le Cancer »

14, rue Corvisart – 75013 Paris.

 

      * * * * * * * * 

 

Les lieux où se déroulent cette histoire sont : 

Louhans (71),  Belfort (90)

et dans le Périgord

Brignac-la-Plaine (19) et Terrasson-la-Villedieu (24). 

 

* * * * * * * * 

 

Je ne suis pas celle que j'aurais voulu être...

 

Née en 1934 à Louhans (Saône-et-Loire) où sa famille tenait l’Hôtel du Cheval Blanc, Solange N. dut subir très jeune la mésentente et le divorce de ses parents, puis la mort de sa maman et de sa grand-mère, toutes deux emportées par un cancer. Elle découvrira l’amour en épousant un forain juif d’origine polonaise. Ils s’installeront à Belfort. Mais malgré sa réussite sociale et la naissance de leur enfant unique, elle ne connaîtra jamais l’apaisement et le bonheur. Elle luttera durant vingt-cinq ans contre plusieurs cancers d’origine génétique, et cette maladie lui enlèvera son mari et sa fille.

Ce récit, émaillé de textes reçus en écriture automatique de personnes décédées, se lit comme une saga familiale. Il nous fait pénétrer dans l’intimité d’une vie jonchée de drames, de passions, d’espoirs déçus et d’humiliations.

 

1997 - Ma soeur Solange N.

Malgré les nombreux drames de sa vie,

notamment ses cancers et la mort de son mari puis de sa fille,

Solange N. s’efforçait encore de sourire et d’espérer…

(Ici, dans le village de Collonges-la-Rouge, dans le Périgord, cinq ans avant son décès).

 

* * * * * * * * 

 

Quelques critiques de lecteurs...

 

J’ai commencé quelques pages de ce livre que je viens de recevoir aujourd’hui et cela me prend déjà au cœur… Je sais que mes larmes vont encore couler, je sais que ce livre va me faire beaucoup pleurer... Merci François d’avoir tenu votre promesse faite à votre sœur disparue... Que son livre soit lu par beaucoup de monde, je le souhaite vraiment ! 

Pascale G. (7 décembre 2013)

 

Jusqu’à 2 heures du matin, j’ai dévoré déjà les 80 premières pages du livre de Solange N. En effet, ce manque d’affection et cette souffrance me rappellent le livre de ma mère.

(...)

Voilà, je viens de terminer ce livre, en larmes, le coeur en capilotade.

Sublime, grandiose et riche de sentiments et de réflexions...

 

Annie B. (7 puis 10 décembre 2013)

 

Ouh la la, bien des choses m’ont secouées, malgré que je n’ai pas retrouvé toute l’histoire de sa vie, enfin je ne sais plus. Cela m’a laissée toute en réflexion par rapport à ce que je pensais connaître d’elle.

Que de souffrances…

Ghislaine H. (8 décembre 2013)

 

Il s’agit d’un récit  très émouvant, un cri de désespoir dans une existence jonchée d'embûches, de manques affectifs et d’incompréhensions : une vie difficile mais riche de sentiments intérieurs.

Je suis en train de le lire et me pose la question suivante :

     - Et si l’Enfer, c’était ici ? Et si pour nous permettre d’endurer cette épreuve, l’adversité nous concédait quelques minutes de bonheur de temps en temps,  juste pour nous motiver à continuer ?

Ce livre semble démoralisant mais à mon sens il nous fait apprécier les instants magiques de l’existence,  aussi rares soient-ils.

 Blog d’Annie Batalla (9 décembre 2013)

 

Pourquoi certaines personnes ont une « petite vie » bien tranquille alors que d’autres « bataillent » dès leur enfance ? (…) Les gens qui souffrent en font rarement état. Ce fut le cas de votre soeur, et je pense que ce livre a dû être un exutoire. Rien à dire sur ce récit, sinon beaucoup de pudeur pour ne pas laisser éclater la colère. J’ai beaucoup aimé votre épilogue et suis heureuse que vous ayez pu vous retrouver tous les deux.

Dany M. (10 décembre 2013) 

 

Votre sœur Solange… quelle classe, quel chic, quelle élégance, quelle beauté... Mais quel malheur, quelle rude vie aussi.

Félicitations à « vous deux » d’avoir réalisé ce si beau livre.

Philippe B. (12 décembre 2013)

 

C’est un livre émouvant, écrit avec le coeur, bouleversant. La vie n’a pas épargné Solange N., mais pourquoi ne disait-elle rien ? Elle subissait sans broncher, il fallait qu’elle hurle ce qui lui broyait le cœur. En subissant sans rien dire, elle s'est empoisonnée !

(...)

Difficile la vie pour cette femme remplie de courage. J'ai eu le coeur lourd en lisant ce livre, car tout peut arriver du jour au lendemain, le bon comme le mauvais. 

Michèle W. (17 décembre 2013)

 

Je viens de terminer le livre de Solange N. en deux soirées!

En effet, ce témoignage est très bouleversant... Combattre le mal et la souffrance toute seule… Mon Dieu, que la vie est injuste!

Bravo à toi François, tu as su profiter des derniers moments avec ta soeur, c’est beau. Tu as un grand cœur.

Florence M.-A. (17 décembre 2013)

 

J’ai trouvé ce livre à la fois magnifique, bouleversant et triste.

Solange N. avait un réel don pour l’écriture. Dommage qu’elle n’ait pas eu le temps d’exploiter son talent  plus longtemps en écrivant d’autres livres. Pauvre Solange, elle a vraiment connu un destin bien tragique. Elle ne méritait pas ça.

Ce que tu as fait en publiant son livre à titre posthume (comme tu lui avais promis) est vraiment très beau. En l’ayant lu, j’imagine que tu as dû à la fois être soulagé d’avoir tenu ta promesse mais qu’il a dû t’en coûter de « divulguer » certaines pages de votre vie.

(…)

Ton épilogue est un très touchant et bel hommage, comme toi seul pouvais le faire, en l’écrivant avec tout ton cœur.   

(…)

Encore merci d’avoir partagé votre magnifique et émouvant  livre avec moi.

Laurence B. (13 janvier 2014)

 

L’auteure couche sur le papier toute une vie chargée d'embûches, d’incompréhension, de douleurs et d’amour, sans faux semblants ...

Nous traversons avec elle ses épreuves, parfois le coeur lourd, pour arriver avec elle vers la connaissance de soi, vers la délivrance, vers la lumière, sa lumière...

« Porsach » sur le site Amazon  (18 janvier 2014) 

 

C’est un pur témoignage qui vous prend aux plus profond de vos entrailles !
Ce récit, je l’ai dévoré avec les tripes à l’envers, les sanglots retenus dans ma gorge et le souffle coupé. Il faut le lire pour comprendre la souffrance de ceux qui sont atteints par cette putain de maladie.

Un grand « merci » à Monsieur Bagnaud François qui reversera les bénéfices de cet ouvrage à « La ligue contre le Cancer ».

Monique D. sur le site Amazon  (27 février 2014)

 

Ah oui, il fallait que je le souligne, le livre de votre sœur m'a arraché le cœur, il m'a bouleversé...

Catherine M.-B. (2 juin 2014) 

 

Merveilleux livre. (…) Je peux remercier notre petite Pascale de me l'avoir offert ; entre temps, j'apprenais que ce parcours allait être le mien. Je l'ai lu et relu quatre fois, il m'a beaucoup aidé et il est tombé à pic pour me faire comprendre que dans la vie tout peut arriver.
Beaucoup devraient l'acheter, car ce livre est dur, mais facile à lire, on a l'impression d'être dans votre vie, pas toujours facile, loin s'en faut. Vous vous mettez à nu. (…)

Pauvre Solange. D'abord Myriam sa fille, cette créature de rêve. Mais le destin en avait destiné autrement.

Mes ami(e)s, achetez ce livre, d'autant plus que les fonds reviennent à la Ligu contre le cancer.
Merci François, merci Solange, reposez en paix, vous l'avez bien mérité, mais que de souffrances, vous étiez courageuse, je ne vous oublierai jamais.

Marie-Claire P. (16 juillet 2014)

 

Je viens de terminer Et le cancer brisa mes rêves, un livre dont je n'ai pas pu décrocher de la journée... dans lequel j'ai vraiment eu l'impression d'être « dedans », souvent les larmes aux yeux. Poignant ! Je me suis sentie totalement impuissante à travers ces lignes en me disant souvent « mais quand est-ce que tous ces malheurs vont cesser ? » Je gardais toujours espoir que quelque chose de merveilleux arrive... Même sa propre fille m'a parfois renvoyée à la mienne !

 

Oui, je me demande encore comment cette femme – l'auteure : Solange N. – a réussi à survivre si longtemps à travers toutes ces expériences dramatiques, ces tourments, cette souffrance morale... et physique !

Comment toute une famille peut-elle être atteinte de cette même sale maladie ?

Ça fait peur...

Quel courage !

Quelle ténacité !

Une « beauté » dans l'horreur.

 

Ce livre me laisse avec un sentiment à la fois d'amertume, de bouleversement, d'admiration pour Solange et pour... toi, qui a su l'accompagner jusqu'au bout, en lui témoignant un amour dont elle avait tant besoin !

Je n'oublierai jamais cet ouvrage qui m'a vraiment « secouée ».

En tout cas, je te félicite pour avoir eu le courage de réaliser les dernières volontés de ta sœur.

Nelly M. (24 décembre 2014)

 

Je ne trouve pas de mots assez forts pour exprimer ce que j'ai éprouvé durant la lecture de ce livre. L’auteure a eu énormément de courage pour surmonter toutes ces épreuves, je ne pensais pas jusqu'à quel point les humains pouvaient aller dans leur comportement vis-à-vis de leurs proches, c'est  abject.

Jean-Pierre M. (18 février 2015)

 

* * * * * * * * 

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans LIVRES et AUTEURS
commenter cet article
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 20:06
Couverture (recto et verso) de mon livre « Répliques et Piques » de Brigitte Bardot (L'Archipel - 15 février 2017).
Couverture (recto et verso) de mon livre « Répliques et Piques » de Brigitte Bardot (L'Archipel - 15 février 2017).

Couverture (recto et verso) de mon livre « Répliques et Piques » de Brigitte Bardot (L'Archipel - 15 février 2017).

* * * * * * * *

 

Un immense MERCI à mon ami Jean-Claude Santier pour ce bel article publié dans la revue du Syndicat des Journalistes de la Presse Périodique, le 14 avril 2017.

 

(Je me suis permis d'apporter - en vert - quelques précisions...)

 

Icône du cinéma et symbole de la France dans le monde entier, Brigitte Bardot n'est pas qu'une blonde incandescente qui faisait virevolter les hommes. C'est une personnalité haute en couleurs qui n'a jamais eu sa langue dans sa poche. Elle a donné carte blanche, pour revisiter sa vie d'artiste engagée, à François Bagnaud, ami et confident depuis plus près de 40 ans (30 ans en fait). Il avait précédemment commis (j'ai collaboré au livre mais c'est Brigitte qui l'a écrit entièrement) un autre livre avec notre célébrité, c'était en 1996 chez Grasset, Initiales B.B., qui a connu un immense succès.

Pour l'héroïne d'En cas de malheur, l'essentiel était de retrouver l'authenticité de ses propos et la fraîcheur de ses opinions. Pari largement emporté par ce livre à mi-chemin entre le carnet de bord d'un esprit rebelle et un album des plus grands souvenirs de probablement la dernière grande star française avec de l'autre côté de l'atlantique Marilyn Monroe.

Pour réaliser cet ouvrage, François - qui est son conseiller littéraire  - a sélectionné et sérié toutes les citations de Brigitte dans les thématiques suivantes : amour, amitié, beauté, argent, bonheur, cinéma, féminisme, politique, médias, cause animale et création de sa Fondation... Plus de 1000 citations extraites d'interviews, de livres, de films et de déclarations publiques ou privées, et il me semble qu'en 65 ans de carrière Brigitte n'a jamais été avare de répliques et piques, et nul ne pouvait être aussi fidèle et respectueux de l'artiste qu'il a connue dans les années 1980.

Dans cet ouvrage, toutes les déclarations les plus polémiques qui lui ont valu des procédures judiciaires ont été occultées. Il a veillé à restituer les extraits dans leur contexte, afin qu'ils ne soient pas déformés. C'est un travail de fourmi, car ces 1200 citations ne sont pas jetées sur le papier et ne ressortent pas d'une imprimante, pêle-mêle, tout est référencé, structuré, comme un mille-feuille hommage, avec une logique déclinée par thématique et par année en un recueil qui compile ses plus belles reparties et en filigrane le lecteur(trice) pourra  mieux appréhender cet autoportrait d'une éternelle femme-enfant dont le franc-parler vise les plus grands : 

Nelson Mandela,  Ursula Andress, Gilbert Bécaud, Jean-Paul Belmondo, Jane Birkin, Bourvil, Martine Carol, Maurice Chevalier, Jacques Chirac, Coluche, Gérard Depardieu, James Dean, Charles de Gaulle, Alain Delon, Isabelle Huppert, Jean Marais, François Mitterrand, Jeanne Moreau, Michèle Morgan, Pablo Picasso, Françoise Sagan, Romy Schneider, Edith Piaf, Robert Hossein... et bien d'autres encore.

En effet, le « parler cash » de cette actrice qui a marqué le cinéma depuis sa consécration dans Et Dieu... créa la femme en 1956, réalisé par son mari Roger Vadim, est légendaire. Ses reparties cinglantes et ses « coups de gueule », son sens de l'humour et sa liberté de parole, ont contribué au mythe B.B. Elle dit tenir de sa mère son sens aigu d'une certaine forme d'humour vache, si j'ose, car elle a consacré 40 ans de sa vie à la défense des animaux, qui sont tout sauf bêtes. De l'amour à cette cause animale, ses répliques et piques balaient tous les sujets et forcent l'admiration, le courage comme :


« L'animal est encore plus misérable que le plus misérable des êtres humains. Le plus misérable des êtres humains ne finit pas à l'abattoir. »

« Je m'adresse à la Vierge Marie car je pense que Dieu a trop de boulot. "

« Godard et son chapeau travaillaient dans le génie, ou bien Godard et son génie travaillaient du chapeau. C'était au choix. »

« Caractère de cochon, fidélité du chien, câlinerie du chat, obstination du bélier, fougue de cheval, pied de nez du singe, et indomptable comme les fauves, scandaleuse aussi. »

« J'aime la campagne. Ce ne sont pas les vaches qui vont me demander un autographe. »

« Je ne ferai pas de chirurgie esthétique, je vais porter mes rides avec fierté ; elles expriment mon vécu, ce que je suis... J'ajoute que je n'ai pas peur de vieillir depuis que j'ai compris qu'être une belle femme, c'est être plus qu'un corps et un visage. »

« La beauté, c'est quelque chose qui peut être séduisant un temps... Mais l'intelligence, la profondeur, le talent, la tendresse, c'est bien plus important et ça dure beaucoup plus longtemps. »

Au sujet des César : « L'illustration médiocre d'une corporation, une remise de prix dans une école publique. »

Et enfin : « Je suis bio de la tête aux pieds : jamais trafiquée, aucune chirurgie » et...  « L'avantage de vieillir, c'est de ne pas mourir jeune. »

En cette période d'élection, elle avait eu cette phrase qu'on retiendra : « J'aimerais entendre battre le cœur des hommes politiques » et d'ajouter « Le seul animal nuisible, c'est l'homme. »

Du grand Bardot comme cette citation pas banale :
«
Le système pourri dans lequel nous nageons, privilégie le sordide, le malsain, la magouille, la destruction, la perversité au détriment de tout ce qui est beau, noble et digne. Je me sens mal à l'aise dans la société actuelle. » Prémonitoire !

François Bagnaud a visionné des documentaires provenant du monde entier, parcouru des milliers, voire des centaines de milliers d'articles de presse, et c'est un travail titanesque, de tous les instants, de tous les jours, et un « corpus inappréciable » qu'il nous offre car il a assimilé et comprend cette artiste comme personne au monde. C'est un homme-arbre. Au cœur de toutes les saisons, et même pendant l'hiver en Vendée où il vit, dans le creux de ses branches dénudées, il est capable de bercer toutes les étoiles du ciel. Son regard a l'acuité des phares qui guident les marins perdus, et nous en avons besoin aujourd'hui, alors que la société se délite, et que le fossé s'accroit entre les pauvres et les riches, il nous offre un arrêt sur image, une récréation.
En effet, comme le dit elle-même Brigitte Bardot :

« Ah, j'en aurai dit des vertes et des pas mûres, en 65 ans de vie publique ! J'en ai fait pousser des cris d'orfraie aux bien-pensants, aux adeptes de la langue de bois ! Mais je ne regrette aucune de mes déclarations, ni aucune pique. Dans ce monde où tout est préparé, maîtrisé, contrôlé, où plus rien n'est spontané, mon franc-parler a parfois choqué les hypocrites. Il paraît que la vérité sort de la bouche des enfants, en ce qui me concerne elle vient de mon âme d'enfant. Et c'est un privilège pour moi à 82 ans, d'avoir su le conserver, après tant d'années où j'ai connu le meilleur et le pire de la vie. »

Ses saillies verbales sont toujours aussi redoutées. Son sens de la repartie, elle le cultive depuis son plus jeune âge, teinté d'humour ; dites du tac au tac, elles ont l'art de faire mouche.

Pour compléter son travail, François Bagnaud a su convaincre B.B. de répondre au jeu du questionnaire de Proust, une manière ludique de prolonger le propos et de préciser quelques points de caractère qui auraient pu échapper au lecteur au détour d'une réplique ou d'un échange savoureux. Ravie du résultat, étonnée par le temps passé par l'auteur du projet, B.B. s'est dit satisfaite de la tournure prise par l'ouvrage et la fidélité dans les reprises de ses propos qui, au demeurant, sont tous légendés : titre de presse, médias, où la citation a été reprise, et surtout datés. En fin du livre, l'auteur a effectué des chapitres très originaux : les déclarations sur d'autres personnalités, d'Isabelle Adjani à Marguerite Yourcenar, quelques réponses célèbres de B.B., les répliques cultes (de ses films), ses petits mots, ce fameux questionnaire et un épilogue d'autodérision.
Et si le temps de tourner quelques pages, vous pouviez remonter le fil d'une conversation qui dure depuis près de 30 ans, c'est la manière originale employée par François Bagnaud qui la connaît mieux que quiconque.

Jean-Claude Santier

11 avril 2015 : avec mon  ami et journaliste Jean-Claude Santier, lors d'un Salon du Livre en Vendée.

11 avril 2015 : avec mon ami et journaliste Jean-Claude Santier, lors d'un Salon du Livre en Vendée.

* * * * * * * *

 

Ci-dessous, vous pouvez découvrir la Revue des Journalistes de la Presse Périodique, avec l'article consacré à Répliques et Piques.

Repost 0
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 19:42
Avec Stéphanie Pélerin au Salon du Livre de Montaigu, le 9 avril 2017.

Avec Stéphanie Pélerin au Salon du Livre de Montaigu, le 9 avril 2017.

* * * * * * * *

 

Dans les Salons du Livre, on ne sait jamais à l'avance qui sera placé à côté de vous sur le stand de dédicaces. Parfois, on se retrouve avec un bavard (ça peut être sympa au début, épuisant à la longue...), un « qui s'la pète » (ça arrive parfois et c'est insupportable !), un « mal luné » qui ne parle pas du tout (ce n'est pas rare), etc... Mais heureusement la plupart du temps, on découvre avec plaisir des voisins sympas. Ce fut encore le cas à Montaigu (Vendée) où j'étais invité à dédicacer Répliques et Piques, les 8 et 9 avril 2017 : à ma droite, le chroniqueur et spécialiste de la Chanson française, Fabien Lecœuvre, et à ma gauche, la pétillante et souriante Stéphanie Pèlerin.

Elle était venue présenter son premier livre au titre original : (Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire, publié aux éditions Mazarine en juin 2016. Un ouvrage qui a fait un carton plein durant les deux jours du Salon. Son auteure n'a pas cessé de dialoguer avec ses acheteuses (son public est presque exclusivement féminin), de plaisanter et surtout de dédicacer ses livres. Et là, j'ai été surpris (d'abord) et enthousiasmé (ensuite). Moi, qui n'aime pas les dédicaces impersonnelles ou trop courtes, j'ai adoré celles de Stéphanie qui les agrémentait de petits stickers colorés en forme de cœur, d'étoile, de fleur, etc., choisis après un long échange avec ses futures lectrices.

Voilà une belle manière de rendre hommage à son lectorat qui je l'espère sera de plus en plus nombreux, car un deuxième livre est prévu prochainement...
 

Couverture du livre de Stéphanie Pélerin publié aux éditions Mazarine (2016).

Couverture du livre de Stéphanie Pélerin publié aux éditions Mazarine (2016).

* * * * * * * *

 

Présentation par l'éditeur

 

Quand Ivana se fait larguer comme une vieille chaussette par Baptiste, après huit ans d’amour, il ne lui reste plus que ses kilos et ses rides à compter. Pas facile de se retrouver sur le marché des célibataires à la trentaine, quand, pour couronner le tout, on manque de confiance en soi.
Tentant d’ignorer son chagrin, elle décide de reprendre sa vie (et son corps) en main et s’inscrit sur « Be my boy », célèbre site de rencontres. Si l’offre est alléchante, les produits sont souvent de second choix, voire des retours de marchandise... Heureusement, il reste les amies et le bon vin.
À travers des expériences étonnantes, Ivana doit réapprendre à prendre soin d’elle. Mais rien ne sert de courir… il suffit juste d’être au bon endroit, au bon moment.

 

 

Quelques mots sur l'auteure...


Un orteil dans la quarantaine, professeur de français en banlieue, Stéphanie Pélerin exerce un métier qui lui demande souvent autant de poigne et de tact que celui de dresseur de fauve. Depuis décembre 2008, elle tient un blog aussi éclectique qu’elle : des albums pour enfants aux romans épicés en passant par la BD, elle dévore tout ce qui se lit. (Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire est son premier roman.

 

* * * * * * * *

 

Pour contacter Stéphanie Pèlerin,

il suffit de se rendre sur son Blog (lien ci-dessous) :

Repost 0
Publié par François Bagnaud - dans Mes RENCONTRES LIVRES et AUTEURS
commenter cet article
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 11:13

Belle rencontre avec Olivier Minne,

sympathique et talentueux biographe !

 

 

Ce que j'aime dans les Salons du Livre, ce sont les rencontres.
Celles avec le public évidemment mais aussi celles avec des auteurs, des éditeurs et des personnalités que j'admire. Et au dernier Salon du Livre de Montaigu (Vendée), où j'ai eu l'honneur d'être invité pour mon livre Répliques et Piques (de Brigitte Bardot), j'ai eu le plaisir de rencontrer pour la première fois l'animateur de télévision, Olivier Minne.

C'est un homme charmant, sympathique et abordable, pas prétentieux du tout (des qualités rares dans les milieux du showbiz et des médias...) . Nous avons partagé ensemble quelques instants de complicité sous le grand chapiteau qui abritait auteurs et visiteurs, sous une chaleur d'été ! Il venait présenter son ouvrage - très réussi - consacré à l'acteur Louis Jourdan ; une biographie encensée par les critiques et par ses lecteurs. 
 

Avec Olivier Minne au Salon du Livre de Montaigu (le 8 avril 2017).

Avec Olivier Minne au Salon du Livre de Montaigu (le 8 avril 2017).

Avec Olivier Minne (à gauche) et Fabien Lecoeuvre (2ème à partir de la droite), nous participons à une rencontre autour des personnalités du cinéma et de la chanson.
Avec Olivier Minne (à gauche) et Fabien Lecoeuvre (2ème à partir de la droite), nous participons à une rencontre autour des personnalités du cinéma et de la chanson.

Avec Olivier Minne (à gauche) et Fabien Lecoeuvre (2ème à partir de la droite), nous participons à une rencontre autour des personnalités du cinéma et de la chanson.

Merci, cher Olivier Minne, pour cette belle dédicace écrite au moment de votre départ du Salon.

Merci, cher Olivier Minne, pour cette belle dédicace écrite au moment de votre départ du Salon.

* * * * * * * *

 

Lors de la parution (en février 2017) de la très belle biographie consacrée à l'acteur Louis Jourdan (qui fut le partenaire de B.B. en 1956), j'avais publié un article sur le livre et son auteur, Olivier Minne. Je vous propose de le (re)découvrir avec le lien ci-dessous.

Repost 0
Publié par François Bagnaud - dans Mes RENCONTRES LIVRES et AUTEURS
commenter cet article
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 07:13
Présentation du livre « Répliques et Piques » aux Sables d'Olonne en mars 2017. (Photo : « Ouest France »)

Présentation du livre « Répliques et Piques » aux Sables d'Olonne en mars 2017. (Photo : « Ouest France »)

* * * * * * * *

 

Alors que j'étais invité au Salon du Livre de Montaigu (85), j'ai eu la surprise de découvrir un grand article dans Ouest France (dimanche 9 avril 2017). La journaliste qui m'avait interviewé avait prévu de présenter mon livre, Répliques et Piques, consacré à Brigitte Bardot mais aussi de raconter ma longue amitié de 30 ans avec celle dont je suis un admirateur depuis 1968. Malheureusement, suite à une erreur de composition, la dernière partie de l'article n'a pas été publiée... C'est dommage car l'article complet était fort bien rédigé.

Je vous propose de découvrir (ci-dessous après l'article de Ouest France) les paragraphes qui ont été omis...

Article publié dans « Ouest France » (dimanche 9 avril 2017).

Article publié dans « Ouest France » (dimanche 9 avril 2017).

* * * * * * * *

 

Voici la fin de l'article qui a été oublié.

 

(Merci à Marie-France L.F. de me l'avoir communiqué après la parution dans Ouest France.)

 

 

Avec Brigitte Bardot, les choses sont allées au-delà de la simple admiration. « Il y a d'abord eu des échanges de fan à star. Puis je l'€™ai rencontrée à Saint-Tropez et nous avons entretenu une correspondance. À la fin des années 80, elle m'a proposé d'être son secrétaire. Je n'étais pas disponible, j'ai dû refuser. Mais elle m'a accepté dans son entourage et petit à petit une amitié est née. Au début, j'étais très intimidé. J'ai dû faire un effort pour ne pas être constamment en admiration devant elle. Le mythe Bardot, ça la fait rigoler. »

Aujourd'hui, François Bagnaud rend visite à la star une fois par an mais lui téléphone très souvent. « Elle est comme une amie que l'on voit tous les jours », estime-t-il. Il la soutient dans son combat pour les animaux et s'occupe des relations avec les éditeurs qui s'intéressent à elle. À ce jour, il a participé à l'élaboration de 58 livres et prépare (avec son ami Dominique Choulant) un ouvrage sur la carrière de chanteuse de B.B. Il dédicacera Répliques et Piques ce dimanche 9 avril 2017 au Printemps du livre de Montaigu.

Répliques et Piques de Brigitte Bardot, publié aux éditions de L'Archipel. 260 pages. 17 Euros.

 

* * * * * * * *

 

Répliques et Piques est en librairie depuis le 15 février 2017. Je vous invite à découvrir quelques critiques de cet ouvrage (lien ci-dessous).

Repost 0
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 21:26
« Complètement Stone », l'autobiographie de Stone, publiée chez Robert Laffont (avril 2017).

« Complètement Stone », l'autobiographie de Stone, publiée chez Robert Laffont (avril 2017).

* * * * * * * *

 

La chanteuse Stone (célèbre notamment grâce au duo « Stone et Charden » au début des années 70) publie son autobiographie. Végétarienne et grande amie des animaux, elle raconte notamment son engagement aux côtés d'associations...

 

Présentation de l'éditeur

 

Il suffit d'une discussion avec un producteur de Polydor au Bus Palladium et d'une rencontre avec un certain Éric Charden pour que le destin de Stone bascule. À 18 ans, elle enregistre quatre titres sur un 45 tours et retrouve sa frange blonde affichée en 4 × 3 sur les Champs-Élysées ! Trop heureuse d'échapper au joug paternel, « la petite Stone » passe sans transition du statut de fan inconditionnelle de l'émission « Salut les Copains » à celui de star... côtoyant soudainement ses idoles.
Dès lors, tout s'enchaîne très vite : mariage atypique, tournées incessantes, promotions dévorantes et le tourbillon des années 1970 avec l'incroyable succès de L'Avventura, de Made in Normandie puis de la comédie musicale Mayflower.
Mais la gloire et le luxe d'une vie hors norme et (trop ?) insouciante ne font pas tourner la tête de Stone. Après son divorce d'avec Éric Charden, elle enregistre la face B de sa vie avec Mario d'Alba. Entre galas et théâtre, cette végétarienne convaincue se consacre à ses trois enfants, défend de justes causes et se passionne pour des sujets aussi variés que le jeûne, la communication avec l'au-delà ou l'écologie selon Pierre Rabhi.
De ses blessures d'enfance à la parenthèse enchantée des années 70-80, la chanteuse nous livre une autobiographie vraiment « stone », new age, sexe, drogue et rock'n'roll... Intime et sans tabou.

 

Quelques mots sur l'auteure...
 

Annie Gautrat, plus connue sous le nom de Stone, a fait les belles heures de la chanson française dans les années 1970. On doit au duo qu'elle a formé avec Éric Charden, dont elle fut aussi l'épouse, de nombreuses mélodies qui ont marqué les esprits. Femme de scène avant tout, elle s'est essayée avec succès au théâtre, avec notamment Les Monologues du vagin. En 2002, le duo reformé a sorti un dernier album, Made in France.

 

* * * * * * * *

 

Et dans un chapitre consacré à son engagement pour les animaux et au végétarisme, elle évoque (voir ci-dessous) le livre de mon amie Pascale Corbin, La Domination humaine, que j'ai chroniqué sur mon Blog au moment de sa parution.

Extrait du livre de Stone où celui de Pascale Corbin est mentionné.

Extrait du livre de Stone où celui de Pascale Corbin est mentionné.

* * * * * * * * *

 

Pour découvrir le livre de Pascale Corbin, La Domination humaine, je vous propose de (re)lire mon article ci-dessous.

Repost 0
Publié par François Bagnaud - dans LIVRES et AUTEURS
commenter cet article

Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. :  avec Alain Wodrascka (28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant (25 octobre 2017).
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka (28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant (25 octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Total des visites

Lien Vers Des Sites Sympas !