Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 11:37

Toutes les rééditions des livres

de Jeffrey Robinson

 

 

À l’approche de l’anniversaire de Brigitte Bardot, les éditions de L’Archipel nous annonce la réédition de la biographie de l’américain Jeffrey Robinson, déjà parue en 1994 (pour les 60 ans de Brigitte) en France puis en Grande-Bretagne et aux États-Unis.

 

300 pages - 17,95 Euros

(Parution annoncée pour le 3 septembre 2014)

 

Jeffrey Robinson, né à New York en 1945, est un biographe (Yamani, Belfond, 1989 ; Brigitte Bardot, L’Archipel, 1994 ; Princesse Grace, Michel Lafon, 2014) et un essayiste (Les Blanchisseurs, Presses de la Cité, 1995). Diplômé de l’université Temple de Philadelphie, après avoir effectué son service militaire dans l’armée de l’air américaine, il s’est installé sur la Côte d’Azur en 1970 et y a vécu douze ans. Il vit aujourd’hui à New York.

 

* * * * * * * *

 

Ci-dessous, la couverture du livre ainsi que la présentation par l’éditeur français, puis toutes les éditions précédentes de cet ouvrage (depuis 1994).

 

Couverture du livre de Jeffrey Robinson et présentation dans le catalogue de l’éditeur français (L'Archipel).
Couverture du livre de Jeffrey Robinson et présentation dans le catalogue de l’éditeur français (L'Archipel).

Couverture du livre de Jeffrey Robinson et présentation dans le catalogue de l’éditeur français (L'Archipel).

Édition originale parue chez Simon & Schuster (Grande-Bretagne) en 1994.

Édition originale parue chez Simon & Schuster (Grande-Bretagne) en 1994.

Édition française parue chez L’Archipel (1994).

Édition française parue chez L’Archipel (1994).

Édition parue chez Primus (U.S.A.) en 1994.

Édition parue chez Primus (U.S.A.) en 1994.

Édition parue en France chez « Succès du Livre » (1994).

Édition parue en France chez « Succès du Livre » (1994).

Édition de poche parue en langue anglaise (Pocket Books en 1995).

Édition de poche parue en langue anglaise (Pocket Books en 1995).

* * * * * * * *

 

Si vous connaissez d'autres versions du livre de Jeffrey Robinson, n'hésitez pas à me les signaler et à m'envoyer les scans des couvertures via la zone « commentaires » (en bas de cet article). Merci d'avance ! 

Édition parue en Russie en 1997. (Merci à mon cher ami Luis Fernando pour cette pièce rare.)

Édition parue en Russie en 1997. (Merci à mon cher ami Luis Fernando pour cette pièce rare.)

Repost 0
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 19:44

L’histoire de Je t’aime moi non plus

chantée par B.B. et Gainsbourg

 

 

En parallèle avec la sortie (le 28 août 2014) du livre Bardot – Gainsbourg : passion fulgurante auquel j’ai collaboré, l’émission people de TF1 (50 mn Inside) a diffusé ce samedi 26 juillet 2014, en fin d’après-midi, un reportage sur le couple devenu mythique.

Il s’agissait surtout de raconter l’histoire de la chanson Je t’aime moi non plus que Serge composa pour Brigitte en 1967.

Avec les témoignages de Bertrand Dicale, Eddy Matalon et Henry-Jean Servat.

Durée : 11 mn 51.

 

(Merci à Laurent P. pour cette information.)

 

Je vous invite à (re)voir ce reportage avec le replay de TF1 (lien ci-dessous).

* * * * * * * *

 

Pour tout savoir sur le livre à paraître Bardot – Gainsbourg : passion fulgurante, je vous propose de relire mon article de présentation (lien ci-dessous) : 

Pochette du 45 Tours de « Je t’aime moi non plus », la version chantée par B.B. et Serge Gainsbourg (sortie seulement en 1986).

Pochette du 45 Tours de « Je t’aime moi non plus », la version chantée par B.B. et Serge Gainsbourg (sortie seulement en 1986).

Repost 0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 22:43

L’hommage de B.B. à son ami Paul Watson

 

 

Le jeudi 10 juillet 2014, Brigitte Bardot a eu le bonheur de recevoir la visite de Paul Watson, son ami de longue date (depuis mars 1977). Je vous ai raconté cette belle rencontre (avec les photos inédites prises ce jour-là par Frank, son secrétaire) dans un précédent article.

 

Dans son livre Mes as de cœur (à paraître le 3 septembre 2014 aux éditions Arthaud), Brigitte rend un vibrant hommage à Paul Watson. En voici un court extrait manuscrit…

 

(Merci à mon ami Vivien B. et aux éditions Arthaud

qui m’ont autorisé la publication de ce mot manuscrit inédit de B.B.

avant la parution de son livre-événement.) 

Extrait manuscrit de l’hommage rendu par B.B. à Paul Watson dans son livre « Mes as de cœur ».

Extrait manuscrit de l’hommage rendu par B.B. à Paul Watson dans son livre « Mes as de cœur ».

Brigitte Bardot et Paul Watson s’étaient revus la dernière fois au Canada en 2006.

Brigitte Bardot et Paul Watson s’étaient revus la dernière fois au Canada en 2006.

* * * * * * * *

 

Pour tout savoir sur le prochain livre de Brigitte Bardot (Mes as de cœur), je vous propose de relire mon article de présentation (lien ci-dessous) : 

Repost 0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 20:49

Brigitte Bardot et Paul Watson

les retrouvailles de 2 amis - militants

 

 

Brigitte Bardot a eu l’immense bonheur de recevoir la visite de son ami Paul Watson (ils se sont connus en mars 1977 sur la banquise canadienne). La rencontre avait été préparée en secret puisque le célèbre fondateur de l’organisation Sea Shepherd fait toujours l’objet d’une procédure engagée contre lui par le Costa Rica suite à des actions (en 2002) pour stopper des bateaux de pêche illégale.

 

Pour cette occasion, Frank Guillou (secrétaire de Brigitte) et Christophe Marie (directeur du Bureau de Protection animale à la Fondation B.B.) avaient fait le voyage depuis Paris pour être aux côtés de Brigitte, le jeudi 10 juillet 2014. Paul Watson est arrivé en compagnie de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France) aux environs de 16 h 30 à La Garrigue, la deuxième propriété de B.B. à Saint-Tropez. Les deux amis étaient très heureux et surtout très émus de se revoir. Paul Watson est resté 2 heures auprès de Brigitte et de son époux, Bernard.

 

À la suite de cette entrevue amicale, B.B. a déclaré :

J’ai ouvert ma porte et mon cœur à Paul Watson mais c’est la France, patrie des Droits de l’Homme, qui doit défendre sa liberté d’action. La diplomatie française doit intervenir auprès du Costa Rica pour l’abandon des procédures ridicules et malhonnêtes contre Paul, c’est mon appel à François Hollande. J’aimerais aussi que ma Légion d’honneur soit remise au « Capitaine de mon cœur » pour symboliser la reconnaissance d’un pays envers un homme d’exception.

 

Puis Brigitte a adressé une lettre au Président du Costa Rica, Monsieur Luis Guillermo Solis (voir ci-dessous).

 

Je vous propose de découvrir cette émouvante rencontre (merci à Frank Guillou pour ces photos inédites).

Rencontre entre Brigitte Bardot et Paul Watson, le 10 juillet 2014, à La Garrigue (Saint-Tropez). Ils sont entourés de Frank Guillou, de Christophe Marie et de Lamya Essemlali, la Présidente de Sea Shepherd France.
Rencontre entre Brigitte Bardot et Paul Watson, le 10 juillet 2014, à La Garrigue (Saint-Tropez). Ils sont entourés de Frank Guillou, de Christophe Marie et de Lamya Essemlali, la Présidente de Sea Shepherd France.
Rencontre entre Brigitte Bardot et Paul Watson, le 10 juillet 2014, à La Garrigue (Saint-Tropez). Ils sont entourés de Frank Guillou, de Christophe Marie et de Lamya Essemlali, la Présidente de Sea Shepherd France.
Rencontre entre Brigitte Bardot et Paul Watson, le 10 juillet 2014, à La Garrigue (Saint-Tropez). Ils sont entourés de Frank Guillou, de Christophe Marie et de Lamya Essemlali, la Présidente de Sea Shepherd France.

Rencontre entre Brigitte Bardot et Paul Watson, le 10 juillet 2014, à La Garrigue (Saint-Tropez). Ils sont entourés de Frank Guillou, de Christophe Marie et de Lamya Essemlali, la Présidente de Sea Shepherd France.

Brigitte Bardot et Paul Watson (à droite) se sont rencontrés en mars 1977 sur la banquise canadienne.

Brigitte Bardot et Paul Watson (à droite) se sont rencontrés en mars 1977 sur la banquise canadienne.

Lettre de Brigitte Bardot au Président du Costa Rica (16 juillet 2014).

Lettre de Brigitte Bardot au Président du Costa Rica (16 juillet 2014).

* * * * * * *

 

(Merci à mes amis Frank G. et Manuel L. pour les compléments d’information.) 

Repost 0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 14:50

Brigitte Bardot rend hommage

à de grandes personnalités

 

 

Parmi les nombreux (et très beaux) livres qui vont paraître sur Brigitte Bardot à l’occasion de ses 80 ans, voici celui auquel elle tient certainement le plus et pour lequel elle s’est totalement investie. En effet, elle en a rédigé une partie de manière manuscrite, a écrit l'avant-propos et même (pour la première fois) le texte de dos de couverture (voir ci-dessous). Et elle m’a fait l’honneur de me proposer de collaborer avec elle (comme pour ses précédents ouvrages) et de superviser l’ensemble du projet.


Avec ce livre-événement, Brigitte a souhaité rendre hommage à des personnalités qui oeuvrent pour la protection animale et pour l’environnement. En accord avec l’éditeur, elle a sélectionné elle-même ces personnes parmi toute une liste que nous lui avions suggérée. Et elle a même ajouté des noms auxquels nous n'avions pas songé… et une fois de plus, Brigitte avait raison !

 

Ce livre présente donc les portraits (abondamment illustrés en couleurs avec de nombreuses photos de Brigitte) de personnes aussi prestigieuses et différentes que  : Paul Watson, Jane Goodall, Dian Fossey, Christian Zuber, le Dalaï-Lama, Paul McCartney, Marguerite Yourcenar, Allain Bougrain-Dubourg, Nicolas Hulot, etc. En tout, 24 grands protecteurs.

 

Mes as de cœur

 

de

Brigitte Bardot

(en collaboration avec François Bagnaud)

 

192 pages - 21 Euros

 

Éditions Arthaud

Parution le 3 septembre 2014

 

 

Brigitte Bardot reversera l’intégralité des droits

qu’elle perçoit pour cet ouvrage à sa Fondation.

« Mes as de cœur » par Brigitte Bardot (Éditions Arthaud, 2014).

« Mes as de cœur » par Brigitte Bardot (Éditions Arthaud, 2014).

* * * * * * * *

 

Dans son avant-propos, Brigitte explique pourquoi elle a accepté avec enthousiasme ce livre :

 

Il y a eu dans le passé et aujourd’hui encore des personnes de grande valeur qui agissent positivement pour améliorer le sort des animaux et préserver la nature. Ils donnent le meilleur de leur vie, au risque parfois de la perdre ; ceux-là je les admire, je les aime et je suis heureuse de leur rendre hommage grâce à ce livre.

Je les remercie infiniment, ce sont « mes as de cœur ».

 

Ce fut encore une belle aventure, et je tiens à remercier ma chère Brigitte pour sa collaboration à toutes les étapes du livre, sa confiance et son amitié.

 

Merci également à la formidable équipe des Éditions Arthaud : Valérie Dumeige, Charlotte Bories, Karine Do Vale, Vivien Boyer et Jean-Louis Bachelet.

Enfin, un grand merci à mon ami Frank Guillou (le secrétaire de Brigitte) pour son aide indispensable, sa patience et sa gentillesse légendaires.

 

* * * * * * * *

 

Dos de couverture du livre « Mes as de cœur » avec un mot manuscrit de Brigitte Bardot (Éditions Arthaud, 2014).

Dos de couverture du livre « Mes as de cœur » avec un mot manuscrit de Brigitte Bardot (Éditions Arthaud, 2014).

Repost 0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 10:14

Brigitte vue par son photographe

Gérard Schachmes

 

 

Voici enfin un livre que j’avais hâte de vous présenter, car il est superbe.

C’est mon ami Gérard Schachmes (que je connais depuis 1989), qui a eu l’envie de rassembler toutes les photos qu’il a prises de Brigitte durant toutes les années où il a été son principal photographe. Et B.B. a donné son accord pour ce bel hommage à paraître à l’occasion de ses 80 ans. Elle a accepté avec plaisir de légender toutes les photos. Enfin, le mois dernier, elle a accordé un entretien au journaliste Henry-Jean Servat qui a rédigé un avant-propos pour présenter l’ouvrage.

 

Brigitte après Bardot

Photos de Gérard Schachmes, légendées par Brigitte Bardot

Entretien avec Henry-Jean Servat

 

248 pages

Format : 24,5 x 31,5 cm

28 Euros

 

Éditions Le Cherche-Midi

(Parution avancée au 25 juillet 2014)

« Brigitte après Bardot » - Photographies de Gérard Schachmes.

« Brigitte après Bardot » - Photographies de Gérard Schachmes.

* * * * * * * * *

 

Voici la présentation de l’éditeur :

 

Quand le célèbre photographe Gérard Schachmes rencontre Brigitte Bardot, elle a déjà quitté le cinéma. Une première séance de prise de vues va signer le début d’une amitié profonde qui dure depuis maintenant près d’une trentaine d’années. S’il n’a pas connu Bardot, il connaît bien Brigitte. Derrière son objectif, il est le témoin de sa vie à La Madrague, dans toute l’intimité de ses combats, des voyages à travers le monde, sans oublier le glamour aussi, car quand Bardot réapparaît, c’est seulement pour aider Brigitte. Et Bardot, c’est le mythe ! L’éternel féminin devenu une icône du xxe siècle par la beauté et la liberté qu’il incarne. Car, après le tumulte de sa vie de star, l’actrice ne se consacrera qu’à sa passion, la cause des animaux.

 

C’est l’histoire de ce livre, trois décennies de photographies, de souvenirs et d’amitié, une entrée dans l’univers de B.B., personnel et lumineux, militant et authentique. Des photos superbes légendées par Brigitte Bardot.

 

Depuis plus de quarante ans, Gérard Schachmes photographie stars et célébrités [notamment Céline Dion] dans des domaines aussi variés que la musique, le cinéma, le sport, la politique, la télévision… Ses photographies paraissent dans Paris-Match, Elle, Gala, People Magazine, InStyle, Vanity Fair, Hola, Hello, Bunte, etc.

 

Henry-Jean Servat a été le commissaire de l’exposition Brigitte Bardot [en 2009 à Boulogne-Billancourt puis en 2010 à Saint-Tropez] et a beaucoup écrit sur et avec Brigitte, notamment dans Paris-Match et Vanity Fair américain.

 

(Merci à mon amie Fabienne L.G. pour cette information et à Valérie R.B. pour la photo de couverture.)

 

* * * * * * * *

Repost 0
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 13:02

B.B. : une Star au Festival de Cannes

 

 

Chaque année, au mois de mai, le cœur des cinéphiles et autres passionnés par le 7ème Art ne bat plus qu’au rythme de la « folie » du Festival de Cannes, une des plus grandes célébrations internationales du cinéma. La célèbre Croisette est alors le lieu de toutes les rencontres entre les stars et un public exalté et admiratif.

Cette année, le 67ème Festival se déroule du 14 au 25 mai 2014.

 

Brigitte Bardot s’est rendue quatre fois au Festival (1953 - 1955 - 1956 et 1967).

Je vous invite à feuilleter ensemble  l’album de ses plus belles photos à Cannes.

 

1953

 

C’est la première fois que Brigitte, encore jeune débutante, se rend au Festival.

 

« En 1953, j’accompagnais Vadim au Festival de Cannes où il devait interviewer Leslie Caron pour Paris-Match. Leslie, je la connaissais. (…) À Cannes, c’est une star internationale que je revis. (…) Je mesurai alors ma médiocrité et le chemin qu’il me faudrait parcourir pour arriver un jour à une célébrité égale à la sienne. »

(Brigitte Bardot dans Initiales B.B., Grasset, 1996)

Brigitte encore débutante avec son amie Leslie Caron, vedette du film « Un américain à Paris». Brigitte encore débutante avec son amie Leslie Caron, vedette du film « Un américain à Paris».

Brigitte encore débutante avec son amie Leslie Caron, vedette du film « Un américain à Paris».

Brigitte Bardot et le Festival de Cannes
Brigitte Bardot au Festival de Cannes 1953 (avec Kirk Douglas sur la plage).
Brigitte Bardot au Festival de Cannes 1953 (avec Kirk Douglas sur la plage).

Brigitte Bardot au Festival de Cannes 1953 (avec Kirk Douglas sur la plage).

1955

Brigitte Bardot et le Festival de CannesBrigitte Bardot et le Festival de Cannes
Brigitte Bardot et le Festival de Cannes
Brigitte Bardot et le Festival de Cannes
Brigitte Bardot et le Festival de Cannes
Brigitte Bardot et le Festival de Cannes
Brigitte Bardot et le Festival de Cannes
Brigitte Bardot et le Festival de CannesBrigitte Bardot et le Festival de Cannes
Brigitte Bardot au Festival de Cannes 1955.
Brigitte Bardot au Festival de Cannes 1955.

Brigitte Bardot au Festival de Cannes 1955.

1956

 

C’est pour tenter de trouver les fonds nécessaires pour réaliser et produire le film Et Dieu… créa la femme que Brigitte se rendit à Cannes en compagnie de son mari (et réalisateur) Roger Vadim…

 

«  C’était l’époque du Festival de Cannes, en avril 56, il fallait que j’y aille ! Ça me barbait (…). Pour moi… c’était l’horreur ! Mais puisqu’il fallait se jeter à l’eau, j’y allai ! (…) J’étais la starlette de service, la starlette qui montait, qui marchait pieds nus, la starlette au bikini minuscule  et aux immenses décolletés, la starlette dont on parlait ! Heureusement, car il nous fallait de l’argent pour financer ce fichu film Et Dieu… créa la femme. »

(Brigitte Bardot dans Initiales B.B., Grasset, 1996)

Brigitte Bardot et le Festival de Cannes
Brigitte Bardot et le Festival de Cannes
Brigitte Bardot et le Festival de Cannes
Brigitte Bardot et le Festival de CannesBrigitte Bardot et le Festival de Cannes
Brigitte Bardot au Festival de Cannes 1956. Avec François Mitterrand (le 24 avril 1956).
Brigitte Bardot au Festival de Cannes 1956. Avec François Mitterrand (le 24 avril 1956).
Brigitte Bardot au Festival de Cannes 1956. Avec François Mitterrand (le 24 avril 1956).

Brigitte Bardot au Festival de Cannes 1956. Avec François Mitterrand (le 24 avril 1956).

* * * * * * * *

 

1957

 

Alors qu’elle tournait le film Une Parisienne aux studios de La Victorine à Nice, son producteur, Francis Cosne, la suppliait d’aller à Cannes à seulement quelques kilomètres.

 

« Mille fois par jour, excédée, je lui disais non, non et non, je n’en ai rien à faire, ça m’emmerde ! Mille fois par jour, il me disait qu’il était indispensable que les journalistes me voient, m’interviewent, me photographient. (…) Je décrétai que, si ces fichus journalistes voulaient tant me voir, ils n’avaient qu’à se déplacer et venir jusqu’à Nice, je les attendais ! (…) Eh bien, ils sont venus ! (…) Jusqu’au jour d’aujourd’hui, j’ai été la seule au monde pour qui le Festival de Cannes se soit déplacé ! »

(Brigitte Bardot dans Initiales B.B., Grasset, 1996)

 

* * * * * * * *

 

1967

 

C’est un peu « contrainte » par son mari Gunter Sachs que Brigitte a accepté de revenir à Cannes, le 12 mai 1967. Après la tumultueuse montée des marches du Palais (qui est restée dans les annales comme l’un des grands moments du Festival), elle jura alors que ce serait la dernière fois.

 

« Je n’avais pas remis les pieds depuis des années, je haïssais cette foire d’empoigne, je n’y serais même pas allée si un de mes films était sélectionné. (…) Après des semaines d’attente, Gunter me rappela enfin. Sans compromission aucune, il me mit le marché en main : j’acceptais de présenter Batouk [un film-documentaire co-réalisé par Gunter] à la soirée de clôture du Festival ou nous cessions définitivement de nous voir. J’acceptai. (…) Ce fut ma dernière apparition officielle ! »

(Brigitte Bardot dans Initiales B.B., Grasset, 1996)

L'arrivée de Brigitte Bardot (avec son mari Gunter Sachs) au Festival de Cannes (le 12 mai 1967).

L'arrivée de Brigitte Bardot (avec son mari Gunter Sachs) au Festival de Cannes (le 12 mai 1967).

Brigitte remet un prix au grand comédien Michel Simon. Brigitte remet un prix au grand comédien Michel Simon.

Brigitte remet un prix au grand comédien Michel Simon.

* * * * * * * *

 

Pour célébrer ce Festival, les Éditions Chronique publient un nouveau Coffret Nostalgie intitulé « Cannes à la Une » au prix de 19,50 Euros. En vente sur tous les sites Internet. 

 

Présentation de l’éditeur :

 

Beaucoup l'ignorent, mais c'est à cause – ou « grâce » – à Mussolini qu'est né le Festival de Cannes. C'est pour réagir à la censure imposée par le Duce à la Mostra de Venise que quelques Français courageux décidèrent de créer un festival concurrent et – presque – indépendant de tout pouvoir. Vous découvrirez que les débuts furent difficiles et parfois cocasses. Chaque édition du Festival de Cannes fut l'occasion d'une remise en question des idées reçues et même de son existence.

Ces 21 « Unes » de presse montrent combien il est difficile d'arbitrer l'art et un livre de 32 pages raconte cette magnifique aventure, riche de rebondissements permanents.

Coffret Nostalgie « Cannes à la Une » - Éditions Chronique (parution le 9 mai 2014) – 19,50 Euros.

Coffret Nostalgie « Cannes à la Une » - Éditions Chronique (parution le 9 mai 2014) – 19,50 Euros.

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Brigitte BARDOT
commenter cet article
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 22:02

Exposition sur « La Dolce Vita italienne »

 

 

Une belle exposition se tient à Londres du 30 avril au 29 juin 2014.


Intitulée « The Years of La Dolce Vita », cette exposition propose de (re)découvrir 80 photos d’acteurs et actrices légendaires lors de leur séjour en Italie dans les années 60.

Parmi ces stars, on retrouve : Audrey Hepburn, Raquel Welch, Marcello Mastroianni, Liz Taylor et Richard Burton, Jayne Mansfield, Joan Collins, Cary Grant, Rock Hudson, Sophia Loren, Anita Ekberg, Alain Delon et évidemment… Brigitte Bardot.


C’est d’ailleurs sa photo qui a été choisie pour illustrer l’affiche (voir ci-dessous). Elle a été prise à Spolète en juin 1961, par Marcello Geppetti, durant le tournage de Vie Privée de Louis Malle.

 

(Merci à mon ami Manuel L. pour cette information et pour le flyer.)

Affiche et flyer de l’exposition « The Years of La Dolce Vita » (2014).

Affiche et flyer de l’exposition « The Years of La Dolce Vita » (2014).

* * * * * * * *

 

Je vous invite à découvrir (ci-dessous) quelques photos de B.B. prises ce même jour.

Si vous en avez d’autres (différentes) de cette série, je les ajouterai ; il suffit de me contacter via mon Blog.

Brigitte Bardot à Spolète (Italie) sur le tournage de « Vie Privée » de Louis Malle (juin 1961).
Brigitte Bardot à Spolète (Italie) sur le tournage de « Vie Privée » de Louis Malle (juin 1961).
Brigitte Bardot à Spolète (Italie) sur le tournage de « Vie Privée » de Louis Malle (juin 1961).
Brigitte Bardot à Spolète (Italie) sur le tournage de « Vie Privée » de Louis Malle (juin 1961).
Brigitte Bardot à Spolète (Italie) sur le tournage de « Vie Privée » de Louis Malle (juin 1961).
Brigitte Bardot à Spolète (Italie) sur le tournage de « Vie Privée » de Louis Malle (juin 1961).
Brigitte Bardot à Spolète (Italie) sur le tournage de « Vie Privée » de Louis Malle (juin 1961).
Brigitte Bardot à Spolète (Italie) sur le tournage de « Vie Privée » de Louis Malle (juin 1961).
Brigitte Bardot à Spolète (Italie) sur le tournage de « Vie Privée » de Louis Malle (juin 1961).
Brigitte Bardot à Spolète (Italie) sur le tournage de « Vie Privée » de Louis Malle (juin 1961).
Brigitte Bardot à Spolète (Italie) sur le tournage de « Vie Privée » de Louis Malle (juin 1961).
Brigitte Bardot à Spolète (Italie) sur le tournage de « Vie Privée » de Louis Malle (juin 1961).
Brigitte Bardot à Spolète (Italie) sur le tournage de « Vie Privée » de Louis Malle (juin 1961).
Brigitte Bardot à Spolète (Italie) sur le tournage de « Vie Privée » de Louis Malle (juin 1961).
Brigitte Bardot à Spolète (Italie) sur le tournage de « Vie Privée » de Louis Malle (juin 1961).
Brigitte Bardot à Spolète (Italie) sur le tournage de « Vie Privée » de Louis Malle (juin 1961).

Brigitte Bardot à Spolète (Italie) sur le tournage de « Vie Privée » de Louis Malle (juin 1961).

Repost 0
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 12:45

B.B. et la rentrée littéraire 2014

 

 

Le quotidien régional Var-Matin (n° 24135 du samedi 3 mai 2014) consacre sa couverture à Brigitte Bardot. Un grand article intérieur de 2 pages annonce, qu’à l’occasion de ses 80 ans le 28 septembre prochain, de nombreux ouvrages sortiront dès le mois de juin, ce que je peux vous confirmer, puisque je collaborerai à deux d’entre eux.

Sont déjà présentés quelques récents ouvrages dont celui que j’ai co-écrit avec mon ami Alain Wodrascka (Bardot l’Indomptable) et aussi celui de Dominique Choulant qui est l’un des plus précis et exhaustif sur sa carrière d’actrice (Brigitte Bardot, le mythe éternel).


La photo sur la couverture a été prise lors d’une dédicace dans le Var où j’avais accompagné Brigitte en 2002.

 

(Merci à Jean-Jacques L. pour cette information.)

« Var-Matin » n° 24135 du samedi 3 mai 2014.

« Var-Matin » n° 24135 du samedi 3 mai 2014.

 Article dans « Var-Matin » (page de gauche).

Article dans « Var-Matin » (page de gauche).

 Article dans « Var-Matin » (page de droite).

Article dans « Var-Matin » (page de droite).

Repost 0
5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 23:28

Le Mépris (1963)

50 ans… déjà !

 

Nouvelle affiche du film « Le Mépris » pour les 50 ans en 2013.

Nouvelle affiche du film « Le Mépris » pour les 50 ans en 2013.

 

Le (désormais) mythique film de Jean-Luc Godard, Le Mépris, a été tourné en 1963. Soit déjà 50 ans…

Pour célébrer cet anniversaire, et depuis plusieurs mois, le film ressort en version remasterisée (voir l’affiche ci-dessus), dans beaucoup de salles en France et même à l’étranger.

Ainsi à Rouen récemment, et à cette occasion, le journal Paris-Normandie a publié un bel article (daté du 3 mars 2014) dont voici l’intégralité.  

 

* * * * * * * *

 

Il arrive parfois de qualifier les chefs-d’œuvre de petits, rares, absolus…

Si une chose est toutefois certaine, c’est que les chefs-d’œuvre ne vieillissent pas. Le Mépris permet de le constater, lui qui cinquante ans après sa sortie initiale continue d’être un exemple de ce que le cinéma peut donner de meilleur.


À l’époque, Godard promet à ses producteurs de leur fournir un film plus commercial que ses premiers films. Pour convaincre tout le monde, le cinéaste suisse décide d’engager la plus grande star française du moment : Brigitte Bardot. Plus habitué aux rôles dans des comédies légères, le sex-symbol Bardot hésite à accepter de jouer le personnage de Camille. Elle y trouvera là le plus grand rôle de sa carrière et celui qui marquera l’esprit des cinéphiles.


Pour le reste, Godard reste Godard et le film commercial attendu est en fait une continuité parfaite de son œuvre depuis À bout de souffle.


Le réalisateur adapte le livre à succès d’Alberto Moravia, Le Mépris, et profite du sujet pour rendre un vibrant hommage au cinéma qu’il aime tant. Le film est truffé de références aux films hollywoodiens de l’âge d’or et la présence de l’acteur Jack Palance, l’un des méchants de westerns et de polars les plus prisés du moment, est presque une déclaration d’amour au cinéma américain. Godard s’est également attaché à employer Fritz Lang, l’immense cinéaste allemand qu’il vénère au-delà de tout.


Ainsi, avec le budget confortable d’un film commercial tout public, Godard parvient à réaliser son fantasme : un film sur le cinéma. Un pari payant. Si Le Mépris n’est pas un immense succès au moment de sa sortie, il hante désormais toutes les conversations autour du cinéma. Certaines répliques cultes de Bardot ont même fini par gagner le langage populaire…

Alors, « tu l’aimes mon Mépris ? »

Affiche originale du film « Le Mépris » en 1963.

Affiche originale du film « Le Mépris » en 1963.

* * * * * * * *

 

Ce film devenu un grand classique au fil des années, considéré comme le meilleur de B.B. n’a pourtant pas été simple à monter… Pour Jean-Luc Godard, la présence d’une star comme Bardot était l’assurance d’une arrivée d’argent non négligeable. Il pouvait tourner en cinémascope. Sur le tournage, les relations entre le cinéaste alors âgé de 33 ans et Brigitte (29 ans) furent courtoises, sans plus.

 

Rappelons-nous brièvement ce que Brigitte Bardot écrit dans ses mémoires (Initiales B.B. parus en 1996 chez Grasset) :

 

« J’avais adoré le livre de Moravia et savais qu’il serait déformé par une mise en scène et des dialogues discordants avec le ton de l’original. Pourtant j’acceptai.

(…)

Godard, son chapeau, ses lunettes de soleil et sa poignée de main molle, me bredouilla quelques mots de bienvenue.

(…)

Je partis tourner comme si j’allais à l’abattoir.

(…)

Entre deux séances de rigolade, il y avait quand même le film. C’était beaucoup moins drôle. Godard et son chapeau travaillaient dans le génie ou bien Godard et son génie travaillaient du chapeau. C’était au choix.

(…)

C’était ça “la Nouvelle Vague”. Quant à ce pauvre Jack Palance, c’était une catastrophe. Godard et son chapeau marmonnaient dans sa barbe des mots inaudibles.

(…)
Je n’ai rien donné de mon moi profond me contentant d’interpréter comme un objet les directives de Godard.

Jacques Rozier filmait les “à-côtés” du film : les paparazzis, les italiens souvent odieux qui m’insultaient ou me faisaient des gestes obscènes, les angoisses de Godard, ses contradictions, ses hésitations. Tout ce mélange a fait un immense succès que je n’ai toujours pas compris ! »

 

Après ces déclarations, il est évident qu’on regarde le chef d’œuvre avec un autre œil…

 

Mais découvrons maintenant une interview de Godard qui se souvient que Brigitte s’embêtait un peu entre deux prises :

 

« Elle devait être surprise que personne ne lui fasse la cour. C’était une gentille gosse.

(…)

J’avais deux problèmes avec elle : lui faire baisser le niveau de sa jupe en dessous du genou – je l’ai donc mise le plus souvent possible en peignoir – et faire baisser la choucroute qu’elle avait sur la tête et ça c’était difficile.

Je lui ai dit : “Écoutez Bri-Bri, il faut baisser votre truc sur la tête, il fait 15 centimètres de hauteur”.

Elle m’a répondu : “Non, pas question, je fais comme je veux avec mes cheveux…

Je lui ai alors proposé: “Si je marche sur les mains pour vous, est-ce que vous baisserez la hauteur de vos cheveux de un centimètre pour chaque mètre que je ferais ?”

Elle m’a dit : “Oui, bien sûr, vous ne savez pas marcher sur les mains !

Alors, j’ai marché sur les mains…» 

1963 - Jean-Luc Godard dirige Brigitte Bardot dans le film « Le Mépris ».

1963 - Jean-Luc Godard dirige Brigitte Bardot dans le film « Le Mépris ».

 

Le Mépris, sorti le 22 décembre 1963 dans cinq salles parisiennes, fera presque 400 000 entrées en France.

Un triomphe pour Godard. Un « échec » pour Brigitte Bardot, à l’époque…

 

 

Publicité pour « Le Mépris » parue dans un grand quotidien de l'époque.

Publicité pour « Le Mépris » parue dans un grand quotidien de l'époque.

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Brigitte BARDOT
commenter cet article

Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 58 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur un livre inédit sur B.B. avec Dominique Choulant (parution en octobre 2017).
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 58 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur un livre inédit sur B.B. avec Dominique Choulant (parution en octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Un livre bouleversant à découvrir !

Un témoignage 

émouvant

 

2013/09 - Et le cancer brisa mes rêves (Solange N.)

224 pages

(37 photos intérieures en noir & blanc)

 

16,95 Euros

(frais d'envoi en plus)

 

Ce témoignage bouleversant

est un cri de désespoir :

celui d’une femme courageuse qui aura lutté 25 ans contre plusieurs cancers

et affronté des drames

durant toute sa vie. 

 

* * * * * * * *  

 

Tous les détails avec le lien ci-dessous : 

http://livres.rencontres.bardot.barbara.star.over-blog.com/article-et-le-cancer-brisa-mes-reves-de-solange-n-avec-fran-ois-bagnaud-119707111.html

Total des visites

Lien Vers Des Sites Sympas !