Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 23:14

25 juillet 2017

Quatre ans déjà...

 

* * * * * * * * 

 Merveilleuse Bernadette Lafont

 

Bernadette-Lafont--Blog-Bagnaud-.jpg

Bernadette Lafont (1938 – 2013)

 

Lorsque le jeudi 25 juillet 2013, en fin d'après-midi, Brigitte Bardot a appris le décès de Bernadette Lafont, elle était effondrée. Très triste... Elle a souhaité immédiatement lui rendre un hommage public, car elle a toujours eu beaucoup de tendresse pour cette actrice qu’elle n’a jamais rencontrée mais qu’elle admire depuis ses débuts au cinéma. Et le lendemain, vendredi 26 juillet, vers 14 heures, elle a envoyé à tous les médias cette lettre manuscrite si émouvante.

 

Hommage Brigitte Bardot à Bernadette Lafont (Blog Bagnaud)

 

Brigitte et Bernadette se sont juste « croisées » mais ne se connaissaient pas personnellement. Et pourtant, elles ont partagé l’affiche du dernier film de B.B., L’histoire très bonne et très joyeuse de Colinot Trousse-Chemise (réalisé en 1973 par Nina Companeez). Il n’existe (à ma connaissance) aucune photo des deux actrices sur ce tournage, mais une société de production italienne a eu l’idée de les associer (avec un montage) sur une des photos d’exploitations du film pour la promotion en Italie (ci-dessous) :

 

Bardot - Huster et Lafont dans Colinot Trousse-Chemise (Blo

Bernadette Lafont (Rosemonde dans le film) et Brigitte Bardot (Arabelle)

sont aux côtés de Francis Huster (le jeune Colinot qu’elles vont séduire toutes les deux).

 

* * * * * * * *

 

En 2005, alors que je collaborais au livre de photos intitulé Brigitte  Bardot (paru aux Éditions E.P.A. – Hachette), j’avais proposé à l’éditeur de mettre  à la fin de l’ouvrage, dans un « Livre d’Or », une série de témoignages de personnalités qui aiment vraiment Brigitte. J’ai immédiatement pensé à Bernadette Lafont, dont je connaissais son admiration pour Brigitte. Et voici ce qu’elle a écrit...

 

2005/09 - Brigitte Bardot (Composé par François BAGNAUD)Brigitte, qui était l’idole de mon adolescence quand je vivais à Nîmes dans le Gard, je ne l’ai croisée qu’une seule fois mais c’est un souvenir de beauté pure.

J’avais 18 ans et j’étais  depuis peu à Paris, j’étais rue du Faubourg Saint-Honoré chez le couturier Louis Féraud. Il y avait un escalier en colimaçon au milieu de la boutique et tout un brouhaha gai de clientes. Tout d’un coup, les voix se sont tues et descendant l’escalier sont apparus deux petits pieds ravissants chaussés de ballerines, des chevilles exquises, de fines jambes très serrées dans un pantalon de cuir très fin comme une peau et puis on a entendu la voix enfantine, si fraîche de B.B. et on l’a vue toute entière, si gracieuse, si légère dans son costume couleur miel comme ses cheveux, toute de peau vêtue, et là, je crois que je me suis presque évanouie de bonheur.

Brigitte a traversé le magasin dans un silence quasi religieux, le beauté peut rendre muet, elle est sortie, le charme était rompu, les babillages ont repris mais je suis restée marquée à jamais par cette apparition si gracieuse comme celle d’une princesse biche dans un conte de  Madame d’Aulnay.

Pour Brigitte que je n’ai jamais cessé d’aimer.


le 12 mai 2005

Bernadette Lafont

 

(Texte paru dans le livre Brigitte Bardot – Éditions E.P.A. - Hachette, 2005)

 

* * * * * * * *

 

La dernière fois que j’ai revu Bernadette Lafont, c’était à la télévision. Elle était l’invitée d’honneur de Catherine Ceylac pour son émission « Thé ou Café » diffusée le dimanche 13 janvier 2013. Elle venait présenter son dernier film Paulette de Jérôme Enrico.

Durant cet entretien, elle a évoqué Brigitte Bardot, en racontant qu’adolescente, elle lui vouait une telle admiration qu’elle avait demandé à sa couturière de lui faire les mêmes robes que B.B. dont elle découpait les modèles dans Paris-Match.

En racontant ses débuts au cinéma en 1958, elle ajouta qu’Aux Cahiers du Cinéma [grand magazine spécialisé sur le cinéma], tout le monde était amoureux de Bardot et comme elle s’inquiétait de ses qualités de comédienne, on lui dit : « Oui, mais Bardot ne pourrait pas pleurer comme ça », ce qui la rassura.

Ensuite, on a vu un reportage où Bernadette Lafont se promenait au Cimetière des Chiens à Asnières (92)  car les animaux sont très importants pour elle. Elle vivait dans le quartier du Marais à Paris avec une chatte ; on pouvait la croiser et discuter simplement avec elle. Une merveilleuse et belle personne qui va nous manquer beaucoup...

 

* * * * * * * * 

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Brigitte BARDOT
commenter cet article
23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 07:46

 Bonne Fête, chère Brigitte ! 

 

 Tous les 23 juillet

une vague d’amour déferle sur

«  La Madrague  »

 

 

Tous les ans, plusieurs jours avant le 23 juillet, le courrier de Brigitte Bardot devient plus volumineux : le facteur dépose chaque midi au moins un sac postal plein à ras bord…

Quelle est donc la raison de cet afflux soudain de lettres ?

Simplement, parce que ce jour-là, on fête la Sainte Brigitte et que des milliers de personnes envoient alors une petite carte à Brigitte Bardot !

Bien que « submergée » par cette vague d’amour, Brigitte prend le temps de lire chacune des cartes et répond autant qu’elle le peut individuellement. Elle est toujours très touchée que des gens (souvent inconnus, mais aussi beaucoup de fidèles dont elle reconnaît immédiatement le nom) puissent penser à lui écrire à cette occasion... Fait incroyable de la part d’une telle personnalité, Brigitte garde précieusement, année après année, toutes ces marques de sympathie dans des cartons bien classés et rangés dans ses archives. De même pour les cartes d’anniversaire et celles pour les Fêtes de fin d’année (Noël et Nouvel An).

 

Voici un petit méli-mélo de quelques cartes reçues à l’occasion de sa Fête. J’ai ajouté (en bas à gauche) un simple mot manuscrit de Brigitte, découpé sur une des enveloppes reçues et qui résume bien sa pensée : « Extraordinaire ».

 

Bonne Fête Brigitte Bardot (Blog Bagnaud) 

 

 

Mais qui était… Sainte Brigitte ?

Une Suédoise mystique du 14ème siècle dont l’œuvre théologique (Les Révélations) fut connue aussitôt dans toute l’Europe. Elle mourut à Rome en 1371, au retour d’un pèlerinage en Terre Sainte.

 

Quant au prénom Brigitte, il eut un succès considérable dans le monde occidental, en particulier en Scandinavie, en Irlande, aux États-Unis et en… France où il a connu une véritable envolée de 1955 à 1964, grâce à l’immense popularité de B.B. à cette époque.

Depuis, il est un peu « passé de mode » et est retombé assez loin dans les classements annuels des prénoms les plus donnés aux bébés actuellement.

Mais la présence des Brigitte s’observe dès le 15ème siècle en Europe du Nord, gagne ensuite l’Italie puis l’Angleterre et s’étend à la France au 18ème siècle. Quant à l’Irlande, ce prénom y était si répandu au 19ème siècle qu’aux États-Unis, dans les feuilletons de la presse quotidienne ou dans les pièces de théâtre, toutes les Irlandaises se prénommaient Brigitte !

 

 

Durant de nombreuses années, Brigitte Bardot avait pris l’habitude, dès le mois de juin, de s’enfuir de Saint-Tropez (trop envahi par les touristes) pour se réfugier à Bazoches, sa ferme des Yvelines (78). C’est donc là (à la fin des années 80 puis dans les années 90) que nous fêtions la Sainte Brigitte, le plus souvent dans un petit restaurant de Montfort-L’Amaury ou simplement chez elle.

Mais en 1995, je ne sais plus pour quelle raison, Brigitte était encore à Saint-Tropez à cette date.

Le soir de sa fête, elle avait prévu d’aller dîner chez ses amis de longue date, Edna et Roger, qui tenaient le restaurant « L’Esquinade » sur la plage. J’étais en vacances chez elle avec Frank, son secrétaire. L’ambiance était vraiment joyeuse et détendue. Nous avions retrouvé à Saint-Tropez, l’animateur Bernard Montiel que Brigitte connaissait bien à l'époque ; moi, j’avais sympathisé avec Danièle Gilbert que j’avais parfois croisée dans des soirées parisiennes. Elle n’avait jamais rencontré Brigitte et c’était son rêve…

Alors, avec Frank, nous avons demandé à Brigitte si nous pouvions inviter chacun une personne et c’est comme cela que Bernard et Danièle se sont retrouvés invités, pour la première fois, à la table de Brigitte Bardot !

 

 Daniele-Gilbert-et-Francois-Bagnaud--23-juillet-1995-.jpg

Avec la souriante et sympathique Danièle Gilbert, à la sortie du restaurant.

 

Étaient également présents : Mylène (que Brigitte considérait alors comme sa « fille adoptive ») et une de ses voisines de La Garrigue, que nous aimions bien, Jacqueline Pitchal (une amie de Dalida devenue depuis écrivain). Et bien sûr, Bernard (le mari de Brigitte) et Patrick (le compagnon de Danièle Gilbert).

La soirée fut pleine de rires, de chansons, de blagues et de bulles de champagne. Brigitte et Mylène ont joué de la guitare sur la plage. Nous étions euphoriques ; Brigitte était rayonnante et en forme, elle semblait vraiment heureuse…

 

Un souvenir merveilleux à jamais dans ma mémoire, avec quelques belles photos de cette soirée diffusées dans la presse internationale. Ainsi celle ci-dessous est parue dans le magazine Gala (n° 111 du 2 août 1995).

 

 23 juillet 1995 - Brigitte Bardot et François Bagnaud

Pour la fête de Brigitte Bardot, le 23 juillet 1995, à Saint-Tropez.

De gauche à droite : …moi, Bernard Montiel, Frank Guillou, Brigitte, Jacqueline Pitchal, Danièle Gilbert et Mylène de Muylder.

(Vingt ans après, en 2015, seuls Frank et moi sommes restés proches de Brigitte...!)

 

* * * * * * * *

 

Avec l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron en 2017, son épouse Brigitte a remis ce prénom à la mode... Le magazine Marianne a même consacré sa Une à ce phénomène (voir lien ci-dessous) :

Repost 0
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 20:37

Sacha Distel et Brigitte Bardot

 

(Article actualisé le 22 juillet 2017)

13 ans déjà...

Le 22 juillet 2004, Sacha Distel s’en est allé, emporté (à 71 ans) par un cancer.

Il reste à jamais dans nos souvenirs et dans nos cœurs comme un bel homme toujours souriant qui enchantait nos jeunes années avec ses Sacha Show où il recevait toutes les idoles de l’époque. Mais, nous le connaissons aussi, nous les admirateurs de Brigitte Bardot, comme celui qui fut son compagnon de l’été 1958 au printemps 1959.

 

À l’annonce de sa disparition, Brigitte avait été extrêmement bouleversée et elle avait décidé de lui rendre publiquement un bel hommage dans Le Journal du Dimanche (voir ci-dessous) :

Article paru dans « Le Journal du Dimanche » (n° 3004 du 25 juillet 2004).

Article paru dans « Le Journal du Dimanche » (n° 3004 du 25 juillet 2004).

* * * * * * * * 

 

Je vous propose de revoir quelques jolies photos de Brigitte et Sacha, au temps de l’insouciance et du bonheur.

Brigitte Bardot et Sacha Distel.
Brigitte Bardot et Sacha Distel.
Brigitte Bardot et Sacha Distel.
Brigitte Bardot et Sacha Distel.
Brigitte Bardot et Sacha Distel.
Brigitte Bardot et Sacha Distel.
Brigitte Bardot et Sacha Distel.
Brigitte Bardot et Sacha Distel.
Brigitte Bardot et Sacha Distel.
Brigitte Bardot et Sacha Distel.
Brigitte Bardot et Sacha Distel.
Brigitte Bardot et Sacha Distel.

Brigitte Bardot et Sacha Distel.

En 1973, ils s'étaient retrouvés pour enregistrer une superbe chanson : « Le soleil de ma vie ».
En 1973, ils s'étaient retrouvés pour enregistrer une superbe chanson : « Le soleil de ma vie ».
En 1973, ils s'étaient retrouvés pour enregistrer une superbe chanson : « Le soleil de ma vie ».
En 1973, ils s'étaient retrouvés pour enregistrer une superbe chanson : « Le soleil de ma vie ».

En 1973, ils s'étaient retrouvés pour enregistrer une superbe chanson : « Le soleil de ma vie ».

* * * * * * * * 

 

Toutes mes chaleureuses pensées à son épouse Francine, ainsi qu’à leurs deux fils et à leurs petits-enfants.

Pour en savoir plus sur cet inoubliable artiste, je vous propose de découvrir son site officiel (lien ci-dessous). 

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Mes COUPS de COEUR Brigitte BARDOT
commenter cet article
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 18:56
B.B., radieuse, durant l'été 1966 (article publié dans le Hors-série n° 18 H du magazine « Ici-Paris »).

B.B., radieuse, durant l'été 1966 (article publié dans le Hors-série n° 18 H du magazine « Ici-Paris »).

* * * * * * * * 

 

Le magazine Ici-Paris (Hors-série estival n° 18 H - juillet et août 2017) évoque, avec nostalgie, les vacances d'été de nos vedettes préférées. 
Une page (ci-dessus) est consacrée à Brigitte Bardot et Gunter Sachs qui s'étaient mariés le 14 juillet 1966. 

 

J'ai déjà rendu hommage à ce couple très célèbre dans les années 60 (voir mon article ci-dessous).

Repost 0
5 juillet 2017 3 05 /07 /juillet /2017 09:31
Juste avant le début de la conférence....
Juste avant le début de la conférence....

Juste avant le début de la conférence....

* * * * * * * *

 

Lors de mon récent séjour à Cosne-sur-Loire (58), j'ai été invité à donner une conférence sur Brigitte Bardot à la maison de retraite de l'hôpital de la ville. C'est le genre de demande à laquelle je réponds toujours avec enthousiasme dès qu'il s'agit d'évoquer mon amie Brigitte (je peux en parler des heures entières) mais aussi devant un public de retraités.

C'est donc tout ému que je me suis présenté, le vendredi 26 mai 2017, à la maison de retraite où j'ai été accueilli par la responsable des activités culturelles et par des bénévoles très sympas. Mon auditoire était déjà installé face à un petit bureau (voir photos ci-dessus).

 

Ce fut très émouvant pour moi de dialoguer avec ces personnes âgées, adorables et attentives à mes propos. L'animatrice, Mme Sabine Palu, m'avait informé, qu'en prévision de ma venue, tous les résidents qui le souhaitaient avaient « révisé » la vie et la carrière de Brigitte quelques jours auparavant. Et c'est pour cela qu'ils m'ont posé de nombreuses questions pertinentes ou amusantes.
Pour ces retraités, B.B. est restée l'idole de leur jeunesse...

Ensuite, j'ai été saluer chaque personne, et avec certaines, j'ai eu un vrai échange autour de Brigitte. Ils semblaient ravis de cet après-midi en ma compagnie. Quant à moi, j'ai été heureux de les rencontrer et j'espère leur avoir fait passer un moment agréable. En tout cas, j'ai promis de revenir pour leur parler de... Colette Renard.

 

En arrivant dans la grande salle où ont lieu les animations, j'ai découvert un jukebox un peu spécial... Baptisé « La Borne Mélo », il propose uniquement des airs « anciens » adaptés à un public âgé. Alors bien sûr dans le catalogue que j'ai feuilleté, on découvre Tino Rossi, Luis Mariano, Georgette Plana ou Joséphine Baker, mais aussi... Brigitte Bardot (avec 20 chansons sélectionnées - voir ci-dessous).

Cet appareil que l'on trouve uniquement dans les maisons de retraite est équipé de boutons très visibles, et chaque résident peut programmer facilement la chanson qu'il souhaite écouter.
À la fin de ma conférence, nous avons mis quelques chansons de B.B., et la première demandée à l'unanimité fut La Madrague !

Devant la « Borne Rétro » et la page consacrée à Brigitte Bardot.
Devant la « Borne Rétro » et la page consacrée à Brigitte Bardot.

Devant la « Borne Rétro » et la page consacrée à Brigitte Bardot.

Un public adorable ! Des retraités attentifs et très intéressés par Brigitte Bardot !
Un public adorable ! Des retraités attentifs et très intéressés par Brigitte Bardot !
Un public adorable ! Des retraités attentifs et très intéressés par Brigitte Bardot !

Un public adorable ! Des retraités attentifs et très intéressés par Brigitte Bardot !

* * * * * * * *

 

J'ai bien sûr informé Brigitte Bardot de cette conférence qui lui était consacrée.

Très touchée par cet hommage qui lui a été rendu, et à ma demande, elle a accepté de dédicacer cette jolie photo pour tous les résidents. Ce document inédit sera encadré et affiché dans la salle réservée aux activités à la maison de retraite de Cosne-sur-Loire.

Très belle dédicace de Brigitte Bardot (juin 2017) pour les retraités de Cosne-sur-Loire.

Très belle dédicace de Brigitte Bardot (juin 2017) pour les retraités de Cosne-sur-Loire.

Repost 0
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 21:12
Paris, le 15 mars 2017. Dans le studio d'enregistrement de « Sud Radio » avec les deux animateurs !

Paris, le 15 mars 2017. Dans le studio d'enregistrement de « Sud Radio » avec les deux animateurs !

* * * * * * * *

 

Lors de la promotion de mon livre Répliques et Piques, j'ai eu l'honneur d'être l'invité de l'émission « C'est Tendance » sur Sud Radio, le 15 mars 2017. Pendant presqu'une heure, j'ai pu évoquer Brigitte Bardot dans une ambiance très décontractée. Interrogé par les joyeux complices Olivier Monssens et Ronan Chastellier, et le chroniqueur Christophe Joly, on a commenté ensemble de nombreuses répliques du livre et écouté deux archives sonores sur Brigitte...

 

Un très joli souvenir que je vous propose de découvrir avec le Podcast ci-dessous (pour écouter uniquement mes interventions aller directement à 6'45 jusqu'à 17', puis de 22'20 jusqu'à la fin).

Repost 0
Publié par François Bagnaud - dans LIVRES et AUTEURS Brigitte BARDOT
commenter cet article
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 18:56

B.B. par Van Dongen

deux chefs-d’œuvre ?

 

Une magnifique exposition consacrée à Kees Van Dongen, intitulée « Fauve, anarchiste et mondain », a eu lieu à Paris du 27 mars au 17 juillet 2011. Le Musée d’Art Moderne retraçait les années phares de ce célèbre peintre d’origine néerlandaise. L’exposition présentait environ 110 œuvres (peintures, dessins et céramiques) réalisées par l’artiste. Elle a été conçue par le musée Boijmans Van Beuningen de Rotterdam en collaboration avec le musée parisien.

 

Portait-2--Van-Dongen-.jpgKees Van Dongen, de son vrai nom Cornelis Théodorus Marie van Dongen, est né le 26 janvier 1877 à Delfshaven (Pays-Bas) et décédé, à l'âge de 91 ans, le 28 mai 1968 à Monaco.    

Après des études aux Beaux-Arts de Rotterdam, il commence à peindre des matelots et des prostituées. En 1897, il séjourne pour la première fois à Paris où il présente ses œuvres et se marie. En 1905, lors du Salon d’Automne, il expose aux côtés d’Henri Matisse. Les couleurs vives de leurs œuvres seront à l’origine du nom de ce groupe de peintres : les Fauves.

A la fois anarchiste et dandy, Van Dongen peint surtout des portraits (de femmes), mais aussi des scènes de cabaret, des spectacles forains, des sujets exotiques. Il est très influencé par Degas et Toulouse-Lautrec mais aussi par ses nombreux voyages (Maroc, Espagne, Égypte). Paris reste cependant la source principale de son inspiration (Montmartre, Montparnasse et l’ambiance des Années Folles). Il est très rapidement introduit dans la Haute Société des années 1920-1930 ; il devient alors le portraitiste du Tout-Paris et « croquera » notamment Arletty, Sacha Guitry, Maurice Chevalier et… Brigitte Bardot. Et bon nombre de célébrités de l’époque, oubliées aujourd’hui…

Il obtient la nationalité française en 1928.

 

* * * * * * * *

 

La rencontre avec Brigitte Bardot est plutôt marrante - ou plutôt les deux rencontres, car Van Dongen fera deux portraits d’elle à quelques années d’intervalle.

Mais laissons la toute jeune Brigitte nous raconter elle-même cette première rencontre en 1954…

 

photo-n-et-b-de-BB--895-.jpg« Puisqu’il fallait bien s’occuper à quelque chose entre deux films minables, j’acceptai pour un reportage télévisé d’aller déjeuner chez Maurice Chevalier à Marnes-la-Coquette et de poser pour le peintre Van Dongen. J’étais une inconnue, ils étaient deux monstres sacrés ! Van Dongen, qui m’impressionnait à mourir, fit un extraordinaire portrait de moi. La télé filmait la progression de l’œuvre, et me filmait par la même occasion…

Impossible d’acheter ce chef-d’œuvre, je n’avais pas un sou. J’en crevais de rage. Je fis en vain du charme à Van Dongen qui préférait les billets de banque aux sourires. Tant pis ! Ce portrait est maintenant dans le dictionnaire Larousse et passe pour l’un des chefs-d’œuvre du Maître.

Par la suite, j’ai recherché le tableau, qui avait été vendu à un Américain… Revenu en France, on m’a proposé de l’acheter en 1970 ; il valait alors 270 000 Francs et j’avais l’impression de voir un plat d’épinards avec du jambon… ».  

(Initiales B.B. – Éditions Grasset, 1996)

 

De son côté, le peintre en voyant arriver Brigitte, s’écrie sans aucun ménagement : « C'est tout ce que vous m'avez trouvé comme modèle pour représenter la parisienne ? C'est tout sauf ça ! Je ne suis pas un peintre animalier, je ne peins pas les pékinois ! ». Mais comme le précise Brigitte, il aimait l’argent et il s’était engagé. Il fit donc le portrait en déclarant que c’était « le plus mauvais de toute sa carrière ! ».

Mais deux ans plus tard, la jeune starlette deviendra une star mondiale avec le film Et Dieu... créa la femme. Alors, comme par miracle, Van Dongen n’hésitera pas à clamer que ce portrait est son favori et l’un de ses chefs-d’œuvre !

 

Life-1.jpg

Ce premier portrait fera la couverture du célèbre magazine américain Life (28 mars 1960).

 

La deuxième rencontre a été organisée par l'hebdomadaire Paris Match. Elle a eu lieu le 12 septembre 1959, et Van Dongen a reçu Brigitte dans son atelier parisien, rue de Courcelles. Le résultat (on ne sait pas pourquoi...) est intitulé « B.B. aux yeux d’autruche » ! Dans ses Mémoires, Brigitte n’a pas évoqué cette ultime rencontre. Mais quand on voit la tête qu’elle fait en découvrant le travail d’ébauche du Maître, on comprend qu’elle a préfèré s’abstenir de tout commentaire…

 

Le peintre Van Dongen et Brigite Bardot

Observez la moue dubitative de Brigitte en découvrant l’œuvre ci-dessous…

La connaissant bien, je peux affirmer (sans trop me tromper)

que cela ne lui semble pas « terrible » !

 

Bardot-par-Kees-Van-Dongen--Blog-Bagnaud-.jpg

« BB aux yeux d’autruche » (1959).

 

Malheureusement, aucun de ces deux portraits ne figure dans cette belle exposition…

 

(Merci à mon ami Didier B. qui a vu cette exposition avec enthousiasme et m’a suggéré cet article !)

* * * * * * * *

La première rencontre avec Van Dongen chez Maurice Chevalier en 1954.

La première rencontre avec Van Dongen chez Maurice Chevalier en 1954.

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Brigitte BARDOT
commenter cet article
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 18:32

Nous Deux

70 ans déjà !

 

 

Le magazine Nous Deux fête ses 70 ans.
Le premier numéro est paru le 14 mai 1947. Il a été créé par Cino Del Duca et maintenant c'est la maison d'édition Mondadori Magazines France qui l'édite.
Actuellement, cet hebdomadaire se vend à plus de 280 000 exemplaires à chaque parution !

Je me souviens, lorsque j'étais enfant, que ma Maman le lisait et moi aussi...

La particularité de ce magazine (lu en majorité par un public féminin) est la place importante occupée par des romans-photos. Dès 1964, de nombreuses vedettes vont d'ailleurs figurer dans ces histoires sentimentales : Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Mireille Mathieu, Sacha Distel, Dalida, etc... Les premières « Unes » avec des personnalités ne sont apparues qu'en 2004.

Et depuis cette année-là, Brigitte Bardot a fait de nombreuses fois la couverture de Nous Deux. Auparavant, elle était souvent présente sur celles du petit supplément intérieur : Nous Deux Flash. Je vous invite à découvrir celles que je possède dans ma collection personnelle, mais je sais qu'il en existe encore d'autres...

Brigitte Bardot à la « Une » du magazine « Nous Deux ».
Brigitte Bardot à la « Une » du magazine « Nous Deux ».
Brigitte Bardot à la « Une » du magazine « Nous Deux ».
Brigitte Bardot à la « Une » du magazine « Nous Deux ».
Brigitte Bardot à la « Une » du magazine « Nous Deux ».

Brigitte Bardot à la « Une » du magazine « Nous Deux ».

Quelques couvertures de « Nous Deux Flash » avec B.B. !
Quelques couvertures de « Nous Deux Flash » avec B.B. !
Quelques couvertures de « Nous Deux Flash » avec B.B. !
Quelques couvertures de « Nous Deux Flash » avec B.B. !
Quelques couvertures de « Nous Deux Flash » avec B.B. !

Quelques couvertures de « Nous Deux Flash » avec B.B. !

Repost 0
Publié par François Bagnaud - dans Brigitte BARDOT Mes COUPS de COEUR
commenter cet article
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 09:48
Trois Marianne tricolores à l'effigie de Brigitte Bardot.

Trois Marianne tricolores à l'effigie de Brigitte Bardot.

* * * * *

 

Charles de GAULLE

(né en 1890 - Président de 1959 à 1969 - décédé en 1970)

-------------------------------------------------------------------------------

 

 

Un chef d'’État sévère, respecté,

sans concessions,

un véritable Président

d'’une véritable république,

un dirigeant de fer dans un gant de velours,–

un personnage unique, craint et respecté.

 

(Initiales B.B., Grasset, 1996)

 

* * * * *

 

Quelle impression vous a-t-il fait ?

—- Oh ! Moi, vous savez, il me faut plus d'’un homme pour me faire une impression.

 

(À propos du Général de Gaulle lors de sa rencontre

à l'’Élysée, le 7 décembre 1967.

Cité dans Brigitte Bardot, le mythe éternel

de Dominique Choulant – Éditions Autres Temps, 2009)

7 décembre 1967. B.B. à la sortie du Palais de L'Élysée. Elle est accompagnée par son mari, Gunter Sachs.

7 décembre 1967. B.B. à la sortie du Palais de L'Élysée. Elle est accompagnée par son mari, Gunter Sachs.

Il n'existe malheureusement aucune photo de l'unique rencontre de B.B. avec le Général de Gaulle en 1967...

Il n'existe malheureusement aucune photo de l'unique rencontre de B.B. avec le Général de Gaulle en 1967...

* * * * * 

 

En 2016, Brigitte Bardot a été pressentie pour rendre hommage au Général de Gaulle lors d'une exposition organisée au Mémorial Charles-de-Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises.
Je vous propose de découvrir cet événement auquel j'ai participé (lien ci-dessous) :

* * * * *

 

Georges POMPIDOU

(né en 1911 - Président de 1969 à 1974 - décédé en cours de mandat)

-----------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

C'était un homme d'une extrême intelligence,

amusant, plein d'humour,

qui ne prenait au sérieux

que ce qui devait l'être.

 

(Initiales B.B., éditions Grasset, 1996)

Bien que B.B. ait souvent cotoyé Georges Pompidou et son épouse Claude, il n'existe aucune photo de ces rencontres...

Bien que B.B. ait souvent cotoyé Georges Pompidou et son épouse Claude, il n'existe aucune photo de ces rencontres...

* * * * *

 

Valéry GISCARD d'ESTAING

(né en 1926 - Président de 1974 à 1981)

--------------------------------------------------------------------

 

 

Merci Valéry de votre soutien national

face à un combat difficile

et toujours pas gagné actuellement.

 

(B.B. évoque son engagement contre le massacre des bébés-phoques

à la fin des années 70.

Le Carré de Pluton, éditions Grasset, 1999)

En 1974, B.B affiche fièrement son soutien à Valéry Giscard d'Estaing, lors de l'élection présidentielle.

En 1974, B.B affiche fièrement son soutien à Valéry Giscard d'Estaing, lors de l'élection présidentielle.

Alors que V.G.E. et B.B. se sont souvent rencontrés, je n'ai trouvé aucune autre photo que celle-ci, à l'aéroport de Nice dans les annés 60. (Merci à mon ami Dominique Choulant.)

Alors que V.G.E. et B.B. se sont souvent rencontrés, je n'ai trouvé aucune autre photo que celle-ci, à l'aéroport de Nice dans les annés 60. (Merci à mon ami Dominique Choulant.)

* * * * * 

 

François MITTERRAND

(né en 1916 - Président de 1981 à 1995 - décédé en 1996)

-------------------------------------------------------------------------------

 

 

Un être intelligent et d'’une grande culture.

 

(France-Soir, 23 septembre 1996)

 

* * * * *

 

Il est resté planté dans mon regard

et dans mon décolleté.

Il n'’a rien fait d'’autre.

 

(Sa rencontre avec François Mitterrand à l'’Élysée,

le 16 octobre 1984.

L’'Est Républicain du 27 septembre 2006)

Brigitte Bardot avait été reçue par François Mitterrand pour lui présenter des mesures urgentes pour améliorer la condition animale. Sans résultat !

Brigitte Bardot avait été reçue par François Mitterrand pour lui présenter des mesures urgentes pour améliorer la condition animale. Sans résultat !

* * * * *

 

Jacques CHIRAC

(né en 1932 - Président de 1995 à 2007)

-------------------------------------------------------

 

 

Il m'’appelait sa « petite biche ». (...) 

Je l'’aimais bien cet « homme-enfant »,

un peu irresponsable, très influençable

mais si gentil.

 

(Le Carré de Pluton, Grasset, 1999)

 

* * * * *

 

Je suis fidèle et Jacques Chirac

est un ami de longue date. (…...)

Je suis 100 % une fan de lui

et depuis longtemps.

 

(Entretien avec Jean-Luc Delarue sur « Europe 1 », le 28 juin 1995)

7 juin 1994 - Théâtre de l'Empire à Paris. Jacques Chirac, alors Maire de Paris, remet la médaille de la Ville de Paris à Brigitte Bardot.

7 juin 1994 - Théâtre de l'Empire à Paris. Jacques Chirac, alors Maire de Paris, remet la médaille de la Ville de Paris à Brigitte Bardot.

* * * * *

 

Nicolas SARKOZY

(né en 1955 - Président de 2007 à 2012)

-------------------------------------------------------

 

 

Son silence est le bruit de l’'oubli.

 

(Le Président de la République, Nicolas Sarkozy,

qui n’'a pas tenu ses promesses

concernant la réglementation de l’'Aïd el-Kebir.

Lettre adressée à Carla Bruni en juin 2010)

 

* * * * *
 

 

C’'est kif-kif la bourrique !

 

(Les actions des 2 présidents de la République, – Nicolas Sarkozy

et François Hollande, en faveur des animaux.

Le Matin (Suisse) du 10 janvier 2013)

5 octobre 2005. Brigitte Bardot est reçue par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, pour lui soumettre des propositions concernant les animaux.

5 octobre 2005. Brigitte Bardot est reçue par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, pour lui soumettre des propositions concernant les animaux.

* * * * *

 

François HOLLANDE

(né en 1954 - Président de 2012 à 2017)

------------------------------------------------------

 

 

Je laisserais volontiers « Hollande »

aux Hollandais, s'’ils en voulaient ! (rires)

 

(En Route (Pays-Bas) – automne 2014)

 

* * * * *

 

Allez courage, Président !

 

(Lettre ouverte publiée en pleine page dans

Aujourd'hui en France / Le Parisien du 27 avril 2016)

Brigitte Bardot a toujours entrenu des rapports cordiaux avec François Hollande. C'est le seul Président qu'elle n'a jamais vu, mais ils se sont téléphonés. Ici, une des nombreuses lettres qu'elle lui a adressées.

Brigitte Bardot a toujours entrenu des rapports cordiaux avec François Hollande. C'est le seul Président qu'elle n'a jamais vu, mais ils se sont téléphonés. Ici, une des nombreuses lettres qu'elle lui a adressées.

* * * * * 

 

La plupart des citations de cet article sont extraites de mon livre Répliques et Piques (publié chez L'Archipel, le 15 février 2017).

Plus de détails sur cet ouvrage avec le lien ci-dessous :

* * * * * * * * *

 

Petite précision historique...

Alain Poher a été deux fois Président de la République par intérim :

- du 28 avril au 20 juin 1969, suite à la démission du Général de Gaulle ;

- du 2 avril au 27 mai 1974, après le décès en exercice de Georges Pompidou.

Repost 0
Publié par François Bagnaud - dans Brigitte BARDOT
commenter cet article
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 01:01

« La Fille de paille »

 

 

Brigitte Bardot a été photographiée et filmée toute sa vie, à tous les âges, et chaque photo (en studio, posée ou prise à l’improviste), chaque film (cinéma, documentaire ou amateur comme ceux de son Papa Pilou lorsqu’elle était gamine) nous révèlent une beauté hors du commun. Elle a des dizaines de visages et d’expressions différents au fil du temps, mais s’il fallait faire un choix de la période où je la trouve la plus belle, pour moi c’est lors d’un Sacha Show (diffusé le 9 avril 1969) où elle interprète La Fille de paille (aux côtés de son ex-compagnon Sacha Distel). Je vous laisse apprécier cette beauté lumineuse, irradiante, ce sourire éclatant, cette joie de vivre… Sublime, tout simplement ! 

(Bon... après, la chanson, on aime ou on n'aime pas... Moi, j'adore !)

Alors... qu’en pensez-vous ?

 1969/04 - Sacha Show (

Photo extraite du Sacha Show (9 avril 1969)

 

* * * * * * * * 

 

Cette chanson, assez peu connue du grand public, a été écrite par... Gérard Lenorman (sur une musique de Frank Gérald). 

Brigitte, souriante et radieuse dans ce clip. Oui, mais d'après elle, la réalité était bien différente...

Voici ce qu'elle déclare dans ses mémoires Initiales B.B. (Editions Grasset - 1996) en pages 491-492 :

 

Blog 4« Maritie et Gilbert Carpentier, ces inoubliables animateurs, producteurs de nos meilleures émissions TV de variétés, demandèrent ma participation pour le prochain Sacha Show.

J'hésitais car je ne me sentais pas en pleine possession de mes moyens. Maria (Schneider - la fille de Daniel Gélin) me poussait à le faire, ça me changerait les idées. Je n'avais pas revu Sacha depuis notre rupture... et puis il y aurait aussi Gilbert Bécaud ! D'une pierre, deux coups... ça allait être dur ! D'un autre côté, je ferais connaître un ou deux titres de mon dernier disque, ce serait une bonne promotion pour La Fille de paille.

Maria m'accompagna aux studios des Buttes-Chaumont où toute une effervescence de filles à moitié à poil, de maquilleurs, de directeurs de production envahissaient les couloirs. Je me sentis extrêmement étrangère à tout ce déballage, j'étais ailleurs, différente déjà ! Les gens étonnés de me voir escortée par une seule jeune fille me demandèrent où étaient mon agent, ma maquilleuse, ma costumière. Quand je répondis que je faisais tout moi-même, ils eurent l'air étonnés et méprisants.

Sacha et Gilbert, très sûrs d'eux, très entourés, ne m'accordèrent qu'une indifférence polie, trop occupés qu'ils étaient d'eux-mêmes et des fesses papillonnantes du troupeau de danseuses qui leur servait de faire-valoir. J'avais les larmes au bord des yeux lorsque je devais rire à gorge déployée dans un refrain de La Fille de paille.

Je garde un mauvais souvenir de tout ça ! »

 

Voilà.... comme quoi entre les images et la réalité, tout peut être différent.

Et souvent dans la vie de Brigitte, ce fut comme cela...

Un sourire pour masquer une profonde tristesse.

 

* * * * * * * *

 

      Un disque assez "rare" et encore difficile à trouver en bon état !

1969 -

 

* * * * * * * *

Mise à jour de novembre 2011

 

Un grand admirateur (et collectionneur) de Brigitte Bardot, mon ami Cédric R., m'a fait connaître un autre enregistrement télévisé de cette chanson (« A l'affiche du monde » - 22 mars 1969).

Je vous laisse découvrir, à votre tour, Brigitte, super-sexy dans une robe signée Paco Rabanne. 

Repost 0
Publié par François B. - dans Brigitte BARDOT
commenter cet article

Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. :  avec Alain Wodrascka (28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant (25 octobre 2017).
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka (28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant (25 octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Total des visites

Lien Vers Des Sites Sympas !