Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 17:13

Quand Brigitte inspire Lola…

 

 

Tout a commencé par un simple commentaire d’une inconnue sur mon Blog, à propos d’un de mes articles consacrés à Brigitte Bardot. J’ai (évidemment) répondu. Puis, nous sommes devenus « amis » sur Facebook. Et c’est là que j’ai découvert Lola, une jeune fille charmante,  admiratrice récente de B.B. ! Elle m’a envoyé un poème (ci-dessous) qu’elle a écrit, avec beaucoup de talent et de sensibilité, en hommage à notre chère Brigitte, et j’ai eu envie de vous le faire découvrir (ainsi que son auteure) :

 

 

Je m’étais dit : plus un mot
De peur de n’être pas comme il faut
De vous déranger, de vous ennuyer
Mais la plume a suivi le poignet.


Je ne peux oublier
Combien vous représentez
Pour mon cœur ébahi
Qui vous chante mille mercis.

 

Un joli pied apparaît dans le champ
Une courbure osée et timide en même temps
Lorsque l’autre fait son entrée
Une chorégraphie est inventée.


Sa démarche de ballerine
Ses longues jambes fines
Suffisent à émouvoir
Et à faire taire le plus bavard.


Les hanches se balancent
Commence une autre danse
Jusqu’aux épaules et au cou
Qui en ont rendu fous.


Le visage de ce corps
Envoûte plus encore
Par sa charmante vitalité
Et sa malice inégalée.


Elle a dansé, pleuré, joué
Elle a parlé, râlé, chanté
Les photographies sont les mémoires
D’un instant peut-être illusoire.


Le plus beau du paysage
N’est pas ce corps ni ce visage
Mais plus profond ce cœur
Qui a défendu plus d’un malheur.


Lorsque le temps s’est envolé
De petits sillons se sont formés
Ils restent et sont témoins
Des chagrins qui furent les siens.


Si lui était promis
La joie à l’infini !
Pourtant, elle défend toujours
Le plus grand bien : l’Amour.

 

Les hommes ont oublié
Ce que c’était d’aimer
Tombent le masque et l’illusion
Quant à protéger nos compagnons


Qu’ils aient trois ou quatre pattes
Sous ses ailes, elle les gâte
Puisque la folie a emporté
L’homme égoïste et apprêté.

 

 

Lola (admiratrice de Brigitte Bardot)

Lola

 

« Je suis étudiante en Arts du Spectacle, et c'est grâce à mes cours sur le cinéma que j'ai découvert Brigitte Bardot. J'ai 20 ans et j'ai toujours été intéressée par tout ce qui est artistique (d'ailleurs je fais de la danse, du djembé, du synthétiseur en autodidacte et j'ai composé quelques chansons en amateur qui sont accessibles sur Youtube). Découvrir Brigitte a été pour moi extraordinaire, parce qu'elle a incarné (et incarne toujours) la beauté dans tous les sens du terme (intérieure, extérieure, bonté, charme, courage...). »

 

1969 - Sur le tournage de

B.B. sur le tournage de L’Ours et la Poupée de Michel Deville en 1969.
Le film préféré de Lola et aussi de… Brigitte !

 

« Mon film préféré de B.B. est L'Ours et la Poupée, parce qu'elle y est délicieusement impossible, que l'on sent qu'elle a vraiment pris du plaisir à jouer, et bien sûr qu'elle y est très jolie. Ce film se dispute la première place avec La Vérité qui m'a bouleversé tant B.B. jouait juste. 

Dans mon I-Pod, la moitié des chansons sont de Brigitte Bardot. Je l'écoute tout le temps, parce que j'ai ainsi l'impression d'être un peu proche d'elle. Ma chanson préférée a été pendant un moment Maria Ninguen, bien que je ne comprenne pas les paroles, parce que la voix de Brigitte est très agréable dans cette chanson. Maintenant, c’est Everybody loves my Baby, parce que j'adore l'accent qu'elle a, je comprends qu'elle ait fait craquer les anglais et les américains avec ! Mais Les cheveux dans le vent est une des chansons qui me restent le plus dans la tête. »

 

1999/10 - Le Carré de Pluton (Brigitte BARDOT)« Évidemment, je m'intéresse à son combat pour les animaux, je l'admire énormément pour ça. La lecture du Carré de Pluton m'a bouleversée, d'ailleurs, depuis j'ai du mal à manger de la viande. J'aimerais être totalement végétarienne, mais j'ai des problèmes de fer qui m'obligent à en manger un minimum. Je vais régulièrement sur le site de sa Fondation, je suis étudiante donc faire un don n'est pas facile financièrement, mais c'est sûr que j'en ferai un jour.

Son refuge de La Mare Auzou est un endroit que je trouve formidable (même si ça serait mieux si certains comportements pouvaient faire qu'il n'existe plus). Je me suis même prise à rêver que si je n'habitais pas si loin, je pourrais m'y rendre utile pendant les vacances d'été.

Chez moi, j'ai un lapin nain et un hamster. Nos départs fréquents en vacances et l'allergie de ma maman aux chats m'empêchent d'en avoir d’autres, pourtant j’aime aller voir sur le site des adoptions de la Fondation pour choisir un chat ou un chien et rêver de l'adopter ! »

 

* * * * * * * *

 

(Article actualisé le 20 mars 2013)

 

Un soir de mars 2013, Lola était si inquiète de ne plus avoir de nouvelles récentes de Brigitte Bardot, par la presse ou sur Internet, qu’elle écrivit dans la tristesse, ce poème consacré à celle qu’elle admire tant. Elle me l’a envoyé en toute confiance, j’ai été son premier lecteur. Elle m’a ensuite autorisé à le reproduire, le voici :

 

 

Je ne veux pas qu’elle s’en aille

Qu’elle quitte le derrière de mes paupières

Sans son image, je déraille

J’en suis tellement fière.

 

Sans son reflet dans mon miroir

Sans ses cheveux blonds

Je ne veux plus rien voir

Que son cœur si bon.

 

Mettant de côté sa personne

Elle a sacrifié son piédestal

Mis son image de Madone

Au service du règne animal.

 

Beauté inégalée, femme amoureuse

Elle a envoûté le Septième art

Sourire merveilleux, femme fabuleuse

Je voudrais lui décerner le pouvoir.

 

Mais quel pouvoir, me direz-vous ?

Celui d’être heureuse, d’être aimée

Parce que la solitude rend fou

Celui d’être écoutée, exaucée.

 

Elle m’a ouvert les yeux sur les hommes

M’a permis de faire un peu moins de mal

J’ai vu comme ils nous assomment

Pour qu’on oublie l’anormal.

 

J’ai besoin qu’elle reste dans mon cœur

Pour me réchauffer quand je me perds

Qu’elle reste juste encore une heure

À l’infini, elle m’est si chère.

 

 

* * * * * * * *

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Admirateurs de Brigitte BARDOT
commenter cet article
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 23:05

Bruno Ricard

Admirateur et collectionneur n° 1 de B.B. !

 

 

Bruno Ricard est vraiment une personnalité hors du commun...

Quand on l’a croisé une fois, on s’en souvient pour toujours. Moi, je l’ai connu, il y a quelques années, alors que j’accompagnais souvent Brigitte Bardot lors de ses déplacements à Paris. Il était présent à toutes les manifestations, à tous les « Noël des Animaux », il était incontournable. Pendant un temps, il portait toujours un bonnet rouge à la façon du Commandant Cousteau. Et à chaque fois, Brigitte le reconnaissait.

Peu à peu, notre admiration commune pour B.B. nous a réunis…

D'abord avec des échanges de documents entre collectionneurs sur Ebay notamment, puis en 2009, lorsqu’il a eu l’idée de créer une « Exposition Brigitte Bardot » dans sa ville, il a fait appel à moi pour que je sois l’intermédiaire entre Brigitte, la municipalité de Boulogne-Billancourt et lui-même. Je me suis donc intégré au projet, mandaté officiellement par Brigitte (avec aussi son secrétaire Frank Guillou), mais de graves problèmes familiaux m’ont obligés à m’éloigner au bout de quelques mois de collaboration.

Depuis le succès de cette exposition, nous sommes toujours restés en relation, et nous nous contactons régulièrement via nos Blogs respectifs, Facebook, par mail ou par téléphone.

 

Bruno Ricard à l'exposition Brigitte Bardot (Blog Bagnaud)

Bruno Ricard pose fièrement devant un portrait géant de B.B.,

le jour de l’inauguration de « L’Exposition Brigitte Bardot » dont il fut l’initiateur.

(27 septembre 2009).

       

 

Bruno Ricard : fan, collectionneur... et l'un des instigateurs de l'expo.

 

Il est à l'image de ce personnage de L'Écume des jours, fan absolu de Jean-Sol Partre qui collectionne et vénère tout ce qui concerne son idole. Bruno Ricard vit et vibre pour Brigitte Bardot. Cette exposition, il en a rêvé et aujourd'hui la réalité a dépassé la fiction.

Il était une fois Bruno Ricard, il exposa Brigitte Bardot et vécut heureux !

 

(Extrait d’un article de presse à propos de l’exposition consacrée à B.B. -

texte écrit par Pascal Fournier, adjoint à la Culture à la mairie de Boulogne-Billancourt)

 

 

Sa relation avec Brigitte Bardot a évolué lentement mais sûrement…

Envois de photos à dédicacer, courriers auxquels B.B. a répondu, puis Bruno s’est mis à la disposition de Brigitte et de sa Fondation qui ont souvent fait appel à lui. Car c’est l’une de ses grandes qualités : il est serviable, fidèle en amitié et gentil. Mais attention, il ne faut pas l’énerver de trop et ne jamais attaquer B.B. ! Sinon, Bruno a de la répartie et n’hésite pas à laisser des commentaires virulents pour défendre sa chère Brigitte. Je sais qu’il serait prêt à se battre pour elle…

Il s’est occupé de la maquilleuse de Brigitte, Odette Berroyer, qui a fini ses jours à quelques rues de chez lui, à Boulogne-Billancourt. Brigitte était très contente, je m’en souviens. Il a très souvent croisé B.B. à Paris, et en septembre 2012, elle l’a reçu pour la première fois chez elle, à La Garrigue (sa deuxième maison de Saint-Tropez), pour un tête-à-tête sympathique autour d’une coupette de Champagne. Le rêve absolu pour tous ceux qui aiment Brigitte… Un seul regret pour Bruno : n’avoir (pour l'instant) aucune photo avec elle !

 

Mais laissons Bruno nous raconter lui-même sa passion pour Brigitte…

 

1 - 1968 - « Ma première rencontre avec Brigitte Bardot date de juin 1990. À cette époque, j'étais déjà adhérent de sa Fondation. Mais j’ai eu un véritable coup de cœur, dans un vide-grenier, lorsque j’ai aperçu un 45 Tours sur lequel figurait une splendide créature enlacée dans du papier Kraft (voir ci-contre). Je suis tombé immédiatement amoureux de cette image, j'ai acheté ce disque et c’est ainsi que j’ai débuté ma collection sur ma muse. Actuellement, je possède plusieurs dizaines de milliers d'objets en tout genre (dont une grande quantité de photos de presse inédites). Je pense être l’un des plus grands collectionneurs au monde sur Brigitte Bardot. »

 

 

Entree-Bruno-Ricard-avec-photos-Bardot--Blog-Bagnaud-.jpg

Bruno Ricard a transformé son appartement de Boulogne-Billancourt (92)

en un véritable « Musée Brigitte Bardot ». Ici, l’entrée…

 

« Je fais tout mon possible quotidiennement pour défendre Brigitte et rendre hommage à celle pour qui j'ai une infinie tendresse. J’essaye toujours d'être sur le terrain de la protection animale aux côtés de sa Fondation, en menant des enquêtes, en participant à des manifestations, en relayant toutes les informations utiles, etc... 

Il y a tellement de choses qui me rapprochent de Brigitte Bardot…

Ainsi, mon fils Steven est né le même jour, à la même heure (13 h 20) et à la même minute qu'elle ! J’habite à Boulogne-Billancourt (B.B.), mon prénom : Bruno (encore un “B”), je suis l'initiateur de la première exposition au monde lui rendant hommage. En résumé, je vis pour et avec Brigitte Bardot en permanence et c’est loin d'être fini, bien au contraire, car quand on aime... ».

 

 

Le parcours personnel de Bruno Ricard

 

Bruno est né le 15 novembre 1965 à Paris.

Enfant, il habitait dans le 14ème arrondissement et avait déjà des animaux (tortues, oiseaux, poussins).

Passionné par la nature, il fait une école d’horticulture et obtient son BEPA (Brevet d’études professionnelles agricoles). Il commence à travailler à 17 ans comme ouvrier d’entretien, puis jardinier, tout en faisant du bénévolat (durant 10 ans) au Refuge de la Bonnardière (78). Puis, il est embauché à la mairie de Boulogne-Billancourt (92) où il devient le premier responsable en France d'une Cellule animalière au sein d'une collectivité territoriale (assistance aux animaux en danger, entretien des pigeonniers, gestion des pièces d’eaux, suivi de la faune sauvage, etc…).

Durant plusieurs années, il collabore à l’émission « Le Jardin des Bêtes » sur France 3 auprès de son ami vétérinaire, journaliste et écrivain Pierre Rousselet-Blanc.

Actuellement, il est Responsable et gardien du musée Paul-Belmondo, toujours à Boulogne-Billancourt. 

Bruno vit en concubinage et a deux charmants enfants dont Steven qui est le filleul de cœur de Brigitte Bardot.

Dans son appartement, c’était encore récemment une véritable « Arche de Noé ». Malheureusement, presque tous ses animaux sont morts : Cobra, son Husky – Helliot, son Golden Retriever – Bob, récupéré dans une poubelle… – Katie, sa fidèle compagne qui ne jurait que par lui et était comme son ombre ; il l’avait trouvée sur le périphérique dans un état lamentable et B.B. lui avait envoyé une belle lettre de remerciement pour ce sauvetage.

Actuellement, il ne lui reste que Suzie, sa chatte et « Michael Jackson », son furet. Récemment, Bruno a recueilli un deuxième furet qui se nomme… – vous l’aurez deviné – Brigitte, ça ne s’invente pas ! Il vient d’accueillir aussi une petite colonie de phasmes (des insectes) récupérés auprès de particuliers.

  

 

Quand on aime une personne, parfois on dit « qu’on l’a dans la peau ». Or, pour Bruno, cette expression prend tout son sens, car il a souhaité se faire tatouer des images de sa Star préférée sur le corps. Et je lui ai suggéré qu’il pourrait même devenir le recordman mondial du plus grand nombre de tatouages de B.B. ! Il en a déjà trois que je vous dévoile ci-dessous (avec son autorisation) :

 

Tatouage Brigitte Bardot de Bruno Ricard (Blog Bagnaud) - 1

Premier tatouage (réalisé en juillet 2006) sur le bras droit.

 

Tatouage-Brigitte-Bardot-de-Bruno-Ricard--Blog-Bagnaud----2.JPG

Deuxième tatouage (juillet 2007) sur l'arrière du cou.

 

Tatouage-Brigitte-Bardot-de-Bruno-Ricard--Blog-Bagnaud----3.JPG

Enfin, le troisième tatouage (juillet 2010) : portrait de B.B. (d’après une photo de Sam Lévin) sur le bras gauche.

 

* * * * * * * *

 

Vous l’aurez compris… Bruno Ricard ne vit (quasiment) que pour sa passion pour B.B. !

Il est quotidiennement à la recherche de nouveaux documents pour enrichir sa collection. Il cherche également sans répit des idées pour rendre hommage à sa Star. En 2012, il a participé à l’exposition « Golden Sixties » de Liège (qui a lieu jusqu’en avril 2013), par le prêt de plusieurs documents de sa collection, notamment une pièce unique et rare, une gouache originale « Brigitte Bardot » réalisée et signée par Kees Van Dongen.

 

Pour faire connaître son admiration pour Brigitte Bardot, et trouver toujours plus de documents inédits sur elle, Bruno Ricard est présent sur Facebook (où il a créé de nombreuses Pages) et gère plusieurs Blogs et sites sur Internet :

 

Créé le 14 mai 2007, le « Blog B.B. » est l'un des plus visités par les admirateurs de Brigitte car il reprend toutes les informations dans lesquelles la star est citée.

La « Boutique de Bruno Ricard » où le collectionneur qu’il est, vend tous ses doubles sur B.B. :

Enfin un Blog consacré à Saint-Tropez, créé le 21 août 2011.

 

(Liens directs ci-dessous pour ces 3 sites)

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Admirateurs de Brigitte BARDOT
commenter cet article
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 18:19

Dany M.

une admiratrice de B.B. depuis 1955

 

 

Dany M. est une lectrice de mon Blog et c’est comme cela que je l’ai connue.

C’est une personne charmante avec laquelle je corresponds par mail. Mais c’est aussi une grande admiratrice de Brigitte Bardot et j’avais envie de vous la présenter.

 

Dany est née le 20 mars 1944 à Bourg-en-Bresse (01) et a vécu toute son enfance à Saint-Étienne du Bois (capitale du poulet de Bresse). En 1966, elle se marie et part habiter Saint-Amour (39) jusqu'en 1991. Suite à des soucis professionnels, elle doit quitter son charmant village pour retrouver du travail dans différentes régions : 3 ans au Pays Basque, 3 ans en Moselle et finalement en Normandie où elle réside depuis 1998. Elle est actuellement à la retraite.

Dany est une admiratrice inconditionnelle de Brigitte Bardot depuis 1955, date à partir de laquelle elle a commencé à tout collectionner sur sa star préférée. Elle a une soixantaine de classeurs répertoriés par rubrique (mode, Saint-Tropez, danse, films, etc.) et une centaine d'autres avec divers documents. Elle collectionne tous les articles de presse, les cartes postales, les livres, les magazines, etc. Dany possède presque tous les films de Brigitte en K7 ainsi que les romans-photos parus dans Mon Film ou Nous Deux. Par contre, elle ne recherche pas les objets ou les tee-shirts à l’effigie de B.B. ! Son « trésor » : deux miroirs de poche achetés un Franc pièce en 1957.

 

Collection Brigitte Bardot (Dany - Blog Bagnaud)

Une partie de la collection de Dany est rangée soigneusement dans de nombreux classeurs…

 

Mais laissons Dany nous raconter elle-même sa passion pour Brigitte Bardot…

« En 1955, j’avais 11 ans. Lorsque je suis arrivée au Collège de Brou à Bourg-en-Bresse (01), la plupart de mes camarades collectionnaient les photos d’acteurs et d’actrices. Pour se les procurer, il fallait se rendre chez un marchand d’instruments de musique et de disques qui les vendait. Une amie, qui cherchait des “ Gina Lollobrigida ”, m’a fait découvrir ce magasin et je suis tombée sous le charme de deux cartes postales de Brigitte Bardot que j’ai achetées aussitôt. Depuis, je me suis mise à récupérer toute la presse la concernant. Personne ne comprenait mon choix, mes copines s’intéressaient plutôt à Sophia Loren, Gina Lollobrigida, Alain Delon et surtout Gérard Philipe. Du coup, elles me donnaient tout ce qui concernait Brigitte. C’est ainsi que j’ai commencé ma collection.

Pour moi, B.B. représentait la beauté et la liberté. Elle ne ressemblait pas aux stars hollywoodiennes ou italiennes sophistiquées. On pouvait se coiffer, s’habiller, se chausser comme elle. Elle était notre grande sœur. J’ai souvent copié sa façon de se coiffer et de s’habiller… » 

 

Dany-Megard-en-Brigitte-Bardot--Mai-1961----Biog-Bagnaud.JPG

En mai 1961, dans le jardin de son papa,

Dany porte une réplique de la célèbre robe en Vichy de B.B. qu’elle a elle-même confectionnée.

 

2012 - Brigitte Bardot en

Brigitte Bardot a lancé la mode du Vichy rose

(et bleu comme dans le film Voulez-vous danser avec moi ?)

 

« Mon film préféré est L'Ours et la Poupée

Pour plusieurs raisons, la première c’est que Brigitte est magnifique aussi bien en robe longue qu’avec son ensemble rose et ses cuissardes (j’avais les mêmes en blanc), la seconde est que le film a été réalisé en 1969, date de naissance de mon fils, et la troisième est que j’ai eu la chance de me rendre au printemps 2010 sur le lieu du tournage, à Saint-Pierre-de-Manneville (76). Là, j’ai rencontré la propriétaire de la maison, Mme Damamme, qui m’a parlé de Brigitte et m'a proposé de revenir prendre le thé. Je n’aurai pas eu ce plaisir puisqu’elle est décédée en novembre 2011. »

Rappelons-nous, à ce propos, ce que Brigitte disait de ce tournage chez cette dame dans ses mémoires, Initiales B.B. (éditions Grasset – 1996) :

« Nous tournions dans la maison d’Anne-Marie Damamme, femme absolument charmante qui nous accueillit avec une gentillesse et une patience admirables, malgré tous les dégâts que peut provoquer une équipe de cinéma dans un petit bijou de maison et son paradisiaque jardin fleuri.  Madame Damamme habita là pendant tout le tournage ainsi que ses filles. Nous avions tout envahi, tout violé de son intimité, mais elle continuait à nous offrir du thé et des petits gâteaux à 5 heures. L’ambiance devint extrêmement familiale, toute l’équipe était là, qui avec ses enfants, qui avec son mari ou sa femme, ou sa vieille maman !

(…)

Le film se termina gaiement, un beau jour d’août.

(…)

Anne-Marie Damamme continua à m’envoyer des fleurs de son jardin et des quatre-quarts de sa fabrication. »

 

Carte-manuscrite-Brigitte-Bardot--Blog-Bagnaud-.JPG

Carte envoyée par Brigitte Bardot à Dany M. où elle évoque Mme Damamme.

 

Laissons Dany poursuivre son récit…

«  J’ai croisé Brigitte chaque année de 2000 à 2005 pour le “Noël des Animaux”. Et à Levallois-Perret, j’ai discuté avec son mari Bernard d’Ormale qui me proposa de la rencontrer dans sa loge. C’était en fin d’après-midi et elle était très fatiguée. Lorsque j’ai vu l’hystérie des gens, les gardes du corps, les barrières, j’ai préféré décliner l’invitation en lui disant :

- Toute sa vie, elle a supporté cette foule et, ce soir, elle se dévoue pour la cause animale, je préfère la laisser en paix.

Bernard d’Ormale m’a remerciée et a reconnu que peu de gens auraient eu mon attitude.

Je n’ai malheureusement aucune photo avec elle, mais ce n’est pas grave.

Je lui écris seulement depuis février 2000, c’était juste après le décès de Roger Vadim ; cela faisait un an que mon mari avait été opéré d’un cancer de la bouche et je lui ai envoyé un courrier de plusieurs pages lui racontant mon parcours. Je la remerciais de m’avoir aidée indirectement à surmonter cette épreuve. Elle m’a alors envoyée une jolie carte. La première que j’ai reçue de ma chère Brigitte. »

 

* * * * * * * *

 

Comme Brigitte Bardot, Dany M. est fidèle dans ses amitiés et ses convictions. Quand elle commence quelque chose, elle va au bout de son idée et se fiche de ce que l’on peut penser d’elle. Elle a souvent été critiquée pour sa passion envers B.B. mais elle n’a jamais changé d’opinion et continue, à 68 ans, d’aimer et d’admirer Brigitte, envers et contre tous !

Dany soutient évidemment Brigitte dans son combat pour les animaux et fait partie de sa Fondation.

 

Carte dédicacée Bardot (Blog Bagnaud)

Une des nombreuses cartes dédicacées par Brigitte à sa fidèle Dany

 

 

« Chère Brigitte,

Je voudrais vous dire simplement qu’en dehors de mon admiration, je vous aime car vous être naturelle et sincère. J’espère que vous pouvez compter sur de vrais amis comme François notamment. Le rêve de ma vie aurait été de vous rencontrer, en tête-à-tête, juste quelques minutes… »

 

Dany M. (30 août 2012)

 

 

Pour le 78ème anniversaire de Brigitte Bardot, le 28 septembre 2012, Dany lui a envoyé ce joli montage sur une photo du jardin de Claude Monet à Giverny (27). 

 

Brigitte Bardot à Giverny (28 septembre 2012)

 

* * * * * * * * 

 

Lorsque j’ai demandé à Dany, quelle était sa chanson préférée de Brigitte Bardot, elle m’a répondu (à ma grande surprise, car ce n’est pas une des plus connues…) : À la fin de l’été.

Je vous laisse la (re)découvrir.

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Admirateurs de Brigitte BARDOT
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 02:53

 Luis Fernando du Portugal

admirateur passionné de B.B.

  

J’ai connu Luis Fernando Webb Henriques au début de l'année 1983.

À cette époque, il était possible de passer des petites annonces dans le magazine de cinéma Ciné-Revue. Et c’est ainsi que nous avons commencé à échanger des documents sur Brigitte Bardot. Puis au fil des années, sans jamais nous rencontrer, nous sommes devenus de grands amis unis par une même passion : notre admiration et notre amour pour notre chère Brigitte.


* * * * * * * * 

 

Luis Fernando est un homme d’affaires qui vit à Lisbonne au Portugal.

Il est né le 1er janvier 1949 (62 ans, cette année) et est marié avec Margarida. Ils ont une fille, Ariana, et une charmante petite-fille prénommée NôNô. Brigitte la connaît bien car Luis Fernando lui envoie régulièrement des photos de cette enfant si mignonne qui est la fierté de son grand-père.

 

La passion de Luis Fernando pour Brigitte Bardot a commencé à l’âge de 14 ans.

Une jeune fille, qui habitait dans le même quartier que lui dans la capitale portugaise, collectionnait des articles sur des artistes français de l’époque : Alain Delon, Jean Marais, Mylène Demongeot et Brigitte Bardot. Un jour, elle a montré à Luis Fernando les cahiers où elle collait tous ses articles et il fut immédiatement séduit par la beauté et le charisme de la plus grande star française : B.B. ! Son amie, Cristina, lui a alors donné quelques articles et de belles cartes postales sur Brigitte. Et c’est ainsi que Luis Fernando a commencé sa collection.

Mais, au début des années 60, au Portugal, c’était encore la dictature militaire de Salazar  et ce n'était pas facile de trouver des documents sur les vedettes françaises… Il a demandé alors à une gentille dame qui tenait un kiosque à journaux de lui réserver toutes les revues qui parlaient de Brigitte. Les seuls magazines français distribués alors dans son pays étaient : Elle, Paris-Match et Jours de France ! Son père lui donnait un peu d’argent de poche pour enrichir sa collection...

 

En 1965, ses parents décidèrent de faire un voyage en France, sur la Côte d’Azur.

Comme Luis Fernando était un bon élève, son père le récompensa en lui permettant d’aller à Saint-Tropez. Et c'est le coeur battant qu'il s'est promené avec sa soeur sur le chemin des Canoubiers qui mène... à La Madrague !


 Luis - 19.9.1965 devant La Madrague

Luis Fernando (16 ans) devant La Madrague, le 19 septembre 1965.

 

Lorsqu’il arriva devant le célèbre portail bleu de la maison de sa Star préférée, soudain la porte s’ouvrit (son coeur se mit à battre plus vite) et une voiture sortit… ce n’était pas Brigitte mais Bob Zaguri, son compagnon brésilien ! Luis Fernando fut vraiment triste. Il regarda alors le ciel et implora la Petite Vierge de Fatima de lui permettre un jour de voir « en vrai » Brigitte Bardot et même d’entrer dans sa propriété…

Un vœu que tous les admirateurs de B.B. ont dû faire un jour… mais celui de Luis Fernando sera exaucé dix-neuf ans plus tard…

Il était devenu membre d’une grande association portugaise de protection animale « Animais da nossa Terra » dont Brigitte était la vice-présidente.

En 1984, Brigitte avait ouvert à Saint-Tropez, rue d’Aumale, une petite boutique où elle vendait des objets (livres, photos, affiches, etc.) la concernant afin de financer ses actions pour les animaux. C’est Gloria, une amie chilienne de Brigitte, qui s’occupait des ventes.

Luis Fernando sympathisa avec elle et lui dit qu’il avait un message de l’association portugaise. En fait, c’était une petite « ruse » pour voir Brigitte. Gloria (que j'ai bien connue) n'était jamais dupe... mais elle le trouva charmant et lui arrangea un rendez-vous avec Brigitte qui accepta de recevoir cet admirateur passionné à La Madrague !

Imaginer le bonheur et l'émotion de Luis Fernando, ce 14 mai 1984, lorsqu’il pénétra pour la première et unique fois de sa vie dans cette maison mythique… qui fait encore rêver des milliers d'admirateurs.

Il passa un bon moment en tête-à-tête avec Brigitte qui l’a reçu avec sa gentillesse légendaire.

Un souvenir qui reste à jamais gravé dans la mémoire de Luis Fernando…


 Luis devant le mur de La Madrague (14.09.1984)

Luis Fernando devant le fameux mur de La Madrague, le 14 mai 1984.

 

Après cette rencontre, Brigitte et Luis Fernando vont correspondre régulièrement.

Luis Fernando est l’un des plus grands admirateurs de B.B., connu par tous ceux qui aiment Brigitte, apprécié par tous les collectionneurs avec qui il fait de nombreux échanges de documents…

À chaque courrier que Brigitte reçoit de lui, il y a presque toujours des demandes de photos à dédicacer et Brigitte s'en étonne souvent… Mais bon, comme il ne rate jamais aucune occasion (anniversaire, fête, Noël, etc.) de lui envoyer de magnifiques cadeaux, Brigitte est toujours attendrie et lui renvoie ses photos avec de gentilles dédicaces. En plus, elle a pu apprécier la fidélité et l’amour indéfectibles de son grand admirateur du Portugal.

Luis Fernando (qui est très croyant) lui a offert beaucoup d'objets religieux que Brigitte a mis dans sa petite chapelle de La Garrigue. Chaque cadeau est toujours original et choisi avec goût. Il lui envoie aussi beaucoup de souvenirs de l’artisanat de son pays.


 Musée Luis - 1

Musée Luis - 2

Une partie de la collection de Luis Fernando, commencée au début des années 60…

 

Luis Fernando est un homme sympathique qui a le cœur sur la main et c’est ce qui plait à Brigitte. Nous parlons souvent de lui… Elle l’apprécie beaucoup et le considère comme un ami à qui elle pourrait tout demander. 

Il a été le premier portugais à adhérer à la Fondation B.B. et il en est très fier… Il est certainement (avec mon ami Bruno dont je vous parlerai bientôt) l'un des plus grands collectionneurs sur B.B... Récemment, à ma demande, il a prêté gracieusement de jolis documents pour l’exposition Bardot organisée à Boulogne-Billancourt (92) en 2009 et dont Bruno était l'initiateur.

 

Luis Fernando n’oublie jamais mon anniversaire et les Fêtes de fin d'année...

J’ai aussi reçu de magnifiques petites Vierges et des tableaux religieux que j’apprécie beaucoup. Cette semaine, par exemple, il m'a envoyé des disques de « Blanche-Neige », juste pour me faire plaisir, car il avait lu sur mon Blog que je collectionnais tout sur ce dessin animé... Un grand merci pour cette attention si touchante.

Il est devenu un ami et j’espère pouvoir, un jour, lui rendre visite au Portugal où il m’a souvent invité. 


      Luis-Fernado-Webb-Henriques-a-St-Tropez.jpg  

Luis Fernando, le 14 mai 1984, devant la boutique de B.B. à Saint-Tropez.

Une des nombreuses photos dédicacées par Brigitte…

 

* * * * * * * *

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Admirateurs de Brigitte BARDOT
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 01:26

Les deux passions de  Cédric :

Brigitte Bardot et les animaux

 

Cedric-presente-son-livre---1.JPGMon ami Cédric Paquet est à l’honneur…

Une pleine page dans le magazine Closer du 26 février 2011 et le lendemain, un reportage lui est consacré sur RTL9. Alors pourquoi ce garçon sympathique suscite-t-il autant d’intérêt ? Pour la bonne cause : celle de la protection des animaux.

J’ai connu Cédric alors qu’il était encore adolescent et qu’il faisait du bénévolat pour la toute jeune Fondation Brigitte Bardot. Je ne l’ai rencontré qu’une seule fois sur la Côte d’Azur mais, au fil du temps, nous avons noué des liens très chaleureux car nous partageons, en plus de l’amour des animaux, une admiration et une passion indéfectibles pour Brigitte.

 

Cédric est né le 27 septembre 1976.

Très tôt, il aime les animaux et comprend vite le sort peu enviable que leur réservent les humains. Alors qu’il aurait dû être, comme les autres jeunes de son âge, uniquement animé par l’insouciance et la joie de vivre, il est confronté aux images de cruauté entrevues à la télévision et dans certains magazines spécialisés. Et il ne peut rester indifférent. Alors, il devient bénévole dans diverses associations et notamment à la Fondation de Brigitte.

Mais en 2006, il décide d’agir encore plus concrètement…

Tout d'abord, en créant sa propre association de défense des animaux (GALA) à Nice dont vous saurez tout en vous rendant sur son site :

 

http://www.association-gala.fr/

 

Cette association s’est donnée pour but d’informer sur les exactions commises envers les animaux et d’organiser diverses manifestations pour récolter des fonds destinés à aider les refuges de sa région, mais aussi des propriétaires d’animaux en difficultés. Cédric est soutenu notamment par la comédienne Michèle Mercier (la célèbre « Marquise des Anges ») et Madame Betty Ulmer (l'ex-épouse du comédien et chanteur Georges Ulmer).

 

Puis, il écrit un livre (La mémoire des sans-voix) recensant tous les combats qu’il faut mener pour défendre les animaux et dénonçant les atrocités qu’ils subissent, avec plus de 300 photos très « violentes ». Brigitte Bardot, qu’il a rencontrée en 1993, accepte de lui écrire sa préface, et moi j’ai rédigé sa 4ème de couv’. Mais malgré de nombreux soutiens (Rika Zaraï, Dany Saval et Annie Cordy notamment), ce réquisitoire jugé trop long, trop technique et trop détaillé, sur un sujet aussi difficile n’a pas su convaincre un seul éditeur en France. Qu’à cela ne tienne, Cédric s’est édité lui-même et diffuse son ouvrage par ses propres moyens !

 

Dedicace-de-Bardot-a-Cedric-Paquet--Blog-Bagnaud-.jpg

Une des nombreuses dédicaces de Brigitte Bardot

qui est très fière de l'engagement de Cédric pour les animaux. 

 

Bravo, cher Cédric, pour ta volonté de te battre comme Brigitte, envers et contre tout, pour une cause chère à ton coeur. Ton obstination te permet de remporter, au niveau régional, quelques victoires sur l’indifférence et la bêtise humaine. Tu es un homme passionné et attachant. 

 

 Article-Closer--Cedric-Paquet-.jpg

Article paru dans Closer n° 298 du 26 février au 4 mars 2011

 

* * * * * * * * 

 

2013/10 - Bureau de Cédric Paquet

Le bureau de Cédric Paquet est un véritable "Musée Brigitte Bardot" (Octobre 2013).

 

* * * * * * * * 

(Article actualisé le 1er septembre 2015

Autre photo du bureau de Cédric (avec beaucoup de documents sur Brigitte Bardot) - 30 août 2015.

Autre photo du bureau de Cédric (avec beaucoup de documents sur Brigitte Bardot) - 30 août 2015.

Cédric Paquet avec le chien de l'une de ses amies de Saint-Tropez.

Cédric Paquet avec le chien de l'une de ses amies de Saint-Tropez.

Le texte que j'avais rédigé pour le dos de couverture du livre de Cédric Paquet en 2004.

Le texte que j'avais rédigé pour le dos de couverture du livre de Cédric Paquet en 2004.

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Admirateurs de Brigitte BARDOT
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 08:45

Un bel hommage à B.B.

reçu par courrier !

 

 

1967 - Portrait Dans le courrier adressé à Brigitte Bardot, il arrive souvent de jolis documents en hommage à sa beauté, sa carrière ou bien son engagement pour les animaux. 

Ainsi, en octobre 2009, Brigitte avait reçu ce superbe texte – en fait un acrostiche (*) –, et son auteur, Monsieur Luc André, lui demandait l’autorisation de publication avec une photo. Par mon intermédiaire, Brigitte lui confirma immédiatement son accord, car elle avait apprécié non seulement ces vers mais la politesse de ce poète.

En effet, il est assez rare qu'on lui demande une autorisation pour publier documents et photos la concernant… De plus, le texte était tout à son honneur ; je vous laisse juger…

 

 


Une femme, une carrière,

un combat !

  

Brillant par sa beauté durant de longues années,

 Redonnant au ciné le goût des nouveautés,

 Il y avait une femme qui hantait nos programmes,

 Gravant ces mélodrames qui ont charmé nos âmes.

 Imposant son grand charme, elle fit sonner l’alarme,

 Traquée par le vacarme suscité par ses larmes.

 Toutes ces vies massacrées pour des profits volés,

 Exprimant méchancetés et autres atrocités.

 

Bousculant les élus, elle demeure à l’affût,

 Arbitrant ces cohues qui effraient nos tortues.

 Rebelle pour ses amis, elle refuse ces gâchis,

 Dénonçant les délits par de vives plaidoiries.

 Occupant nos écrans par un si grand talent,

 Tout un pays aimant ne peut nier son bilan.

  

" La valeur de la cause défendue dépend  de notre engagement et de notre passion "

                                                                                                   Luc ANDRE

  

 

(*) Acrostiche

(Définition du Larousse)

nom masculin et adjectif

(grec akrostikhis)

 

Poème dont les initiales des vers, lues verticalement,

composent un mot (nom de l’auteur, du dédicataire, terme clef).


 

 

Si vous souhaitez admirer d’autres acrostiches de Monsieur Luc André, allez visiter son site :

 

http://acrostichelucandre.centerblog.net

 

 * * * * * * * * 

Repost 0

Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 60 livres à ce jour. En 2017, j'ai collaboré à 3 nouveaux livres sur Brigitte Bardot (voir ci-dessous).
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 60 livres à ce jour. En 2017, j'ai collaboré à 3 nouveaux livres sur Brigitte Bardot (voir ci-dessous).

Un premier livre sur Brigitte Bardot (parution le 28 septembre 2017)

Suivez Brigitte Bardot

dans quelques lieux

incontournables...

 

 

par Alain Wodrascka

 

avec la collaboration de

François Bagnaud

 

préface de 

Brigitte Bardot

 

Éditions Favre (Suisse)

 

160 pages illustrées

 

Format : 15 x 22 cm

 

17 Euros 

 

* * * * * * * * 

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Un deuxième livre sur Brigitte Bardot (parution le 25 octobre 2017)

Découvrez la carrière

de chanteuse

de Brigitte Bardot

 

 

par Dominique Choulant 

et

François Bagnaud

 

en collaboration avec 

Brigitte Bardot

 

Éditions Flammarion

 

264 pages illustrées

 

Format : 19 x 24 cm

 

24,90 Euros 

 

* * * * * * * * 

Total des visites

Toujours disponible : mon dernier livre sur Brigitte Bardot (paru le 15 février 2017)

Les meilleures répliques

et citations

de Brigitte Bardot

 

 

par François Bagnaud

 

avec la collaboration de

Brigitte Bardot

 

Éditions L'Archipel

 

1200 citations référencées

 

255 pages

 

17 Euros 

 

* * * * * * * *