Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 23:52
Dans les ruelles de Saint-Tropez, on trouve beaucoup de portraits de Brigitte Bardot...

Dans les ruelles de Saint-Tropez, on trouve beaucoup de portraits de Brigitte Bardot...

* * * * * * * *

 

Mon amie Dany M., en vacances sur la Côte d’Azur, a passé une journée à Saint-Tropez pour marcher sur les traces de Brigitte Bardot qu’elle admire depuis les années 50. Mais pas question pour elle d’aller l'attendre devant le portail de « La Madrague » ! Par respect tout simplement, et pour ne pas importuner Brigitte, elle qui n’aspire désormais qu’à vivre au calme auprès de son mari et entourée de ses animaux.

 

Par contre, Dany M. a flâné dans les ruelles de Saint-Tropez et c’est ainsi qu’elle a découvert l’atelier du peintre Cserg qui l’a reçue très chaleureusement. Il lui a raconté notamment comment il avait eu l’idée de peindre son premier tableau représentant B.B. !

 

(Merci chère Dany pour ces belles photos.)

Dany M. en compagnie du peintre Cserg dans son atelier à Saint-Tropez.
Dany M. en compagnie du peintre Cserg dans son atelier à Saint-Tropez.

Dany M. en compagnie du peintre Cserg dans son atelier à Saint-Tropez.

* * * * * * * * 

 

En septembre 2013, lors d’un séjour chez Brigitte Bardot, j’ai également rencontré le peintre Cserg.

Découvrez certains de ses tableaux consacrés à B.B. dans l'article ci-dessous :

* * * * * * *

 

Enfin, si vous souhaitez connaître un peu plus Dany M., grande admiratrice de Brigitte Bardot depuis de nombreuses années, je vous invite à lire l’article que je lui ai consacré en 2012 (lien ci-dessous) : 

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Admirateurs de Brigitte BARDOT
commenter cet article
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 20:51

La joie de vivre de Babou 

 

 

C’est en préparant mes conférences dans les résidences Seniors (Les Villas Ginkgos en Vendée) que j’ai rencontré une personne si sympathique que je souhaitais vous la présenter sur mon Blog.

Il s’agit de Babou, une charmante retraitée, pleine de charme et de vitalité. 

Une sacrée personnalité qui m'a séduit dès notre première rencontre ! 

Article consacré à Babou et paru dans un magazine des Sables d’Olonne (en 2014).

Article consacré à Babou et paru dans un magazine des Sables d’Olonne (en 2014).

* * * * * * * *

 

Lorsque Babou a appris que j’étais invité à venir parler de Brigitte Bardot dans sa résidence Seniors, elle m’a abordé avec un grand sourire pour me raconter ses belles rencontres avec notre star au début des années 50…

 

La première fois, par hasard, dans un grand magasin parisien où, toutes les deux, elles faisaient leurs courses. Elles ont juste échangé quelques mots mais cette apparition de B.B. est restée gravée à jamais dans le cœur de  Babou.

La seconde rencontre est plus professionnelle. Babou a en effet maquillé Brigitte, toute jeune, lors de la célèbre séance de photos dans le mythique Studio Harcourt.

Lorsque j’ai raconté cette anecdote à Brigitte, elle a été très touchée par ces lointains souvenirs et a immédiatement dédicacé la photo (ci-dessous), que j’ai offerte à Babou à la fin de ma première conférence, le 12 mars 2015. 

Photo dédicacée par Brigitte Bardot à Babou (janvier 2015).

Photo dédicacée par Brigitte Bardot à Babou (janvier 2015).

Le 12 mars 2015, j’ai offert à Babou (vraiment très émue) la photo dédicacée par Brigitte Bardot. À nos côtés, Franck Jahan, directeur des Villas Ginkgos et organisateur de la soirée.

Le 12 mars 2015, j’ai offert à Babou (vraiment très émue) la photo dédicacée par Brigitte Bardot. À nos côtés, Franck Jahan, directeur des Villas Ginkgos et organisateur de la soirée.

* * * * * * * *

 

Babou est une personne adorable et très dynamique dont la joie de vivre est communicative.

Elle est l’une des « mascottes » de cette élégante résidence pour seniors. Je lui ai promis de venir la voir de temps en temps au Château d’Olonne. 

Article publié dans « Le Journal des Sables » daté du 19 mars 2015 (merci à Brigitte Raveleau).

Article publié dans « Le Journal des Sables » daté du 19 mars 2015 (merci à Brigitte Raveleau).

* * * * * * * *

 

Pour découvrir ma première conférence sur Brigitte Bardot, le 12 mars 2015, aux « Alisiers » (Villas Ginkgos au Château d’Olonne - Vendée), je vous invite à lire mon article avec le lien ci-dessous : 

Repost 0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 19:56

Jean-Pierre : un ami des animaux

soutenu par Brigitte Bardot

Jean-Pierre Halimi : une vie consacrée aux animaux.

Jean-Pierre Halimi : une vie consacrée aux animaux.

Je connais Jean-Pierre Halimi (sans jamais l’avoir rencontré) grâce à mon amie Brigitte Bardot qui le soutient depuis de nombreuses années. Elle sait combien son engagement quotidien pour les animaux est difficile, aussi elle l’encourage régulièrement et lui remonte le moral. Brigitte (qui a toujours bien mémorisé les dates et les événements) n’oublie jamais de lui souhaiter son anniversaire…

Dédicace de Brigitte Bardot à Jean-Pierre Halimi sur son livre « Mes as de cœur » en décembre 2014.

Dédicace de Brigitte Bardot à Jean-Pierre Halimi sur son livre « Mes as de cœur » en décembre 2014.

* * * * * * * *

 

C’est une visite dans un refuge-mouroir, il y a quelques années, qui a déclenché chez Jean-Pierre Halimi, le désir de consacrer le reste de sa vie à faire le bonheur de tous ces chiens rejetés lâchement par des maîtres sans conscience, sans cœur.

Évidemment, il ne se doutait pas que la tâche serait si rude et qu’il allait connaître beaucoup de douleurs, de morts, de chagrins. Mais il était si révolté par les abandons et la maltraitance, qu’il a décidé de tout quitter pour s’occuper des animaux !

En se dévouant désormais, corps et âme, pour ses protégés, il a trouvé le véritable sens à sa vie.

 

Jean-Pierre a créé l’association « Une Nouvelle chance », le 2 septembre 1999.

Il recueille et soigne des animaux abandonnés et maltraités. Puis il essaie de les placer chez des adoptants motivés et aimants.

Chez lui, dans un petit village en Isère, les quelques 35 chiens vivent en meute et en liberté…

Jean-Pierre Halimi, dans son domaine en Isère, entouré de ses protégés.
Jean-Pierre Halimi, dans son domaine en Isère, entouré de ses protégés.
Jean-Pierre Halimi, dans son domaine en Isère, entouré de ses protégés.

Jean-Pierre Halimi, dans son domaine en Isère, entouré de ses protégés.

* * * * * * * *

 

Quelques chiffres…

 

- Près de 700 chiens placés depuis la création de l’association.

- Quinze chiens trouvés attachés à son portail, le matin…

- Vingt-deux chiens abandonnés sur la route et tous placés ensuite. 

- Quinze heures de travail bénévole chaque jour…

- Et seulement 200 Euros de subvention annuelle de la part de sa mairie !

 

Alors pour faire vivre son association, Jean-Pierre Halimi dispose de deux sources principales de revenus : les dons de ses adhérents et du public, ainsi que la vente de ses ouvrages (écrits à « compte d’auteur », sans aucune aide technique..., mais avec tout son cœur).


Il vient ainsi de publier un nouveau livre (19,50 Euros plus 4,50 Euros de frais de port) : 

Couverture du dernier livre de Jean-Pierre Halimi vendu au profit de son association.

Couverture du dernier livre de Jean-Pierre Halimi vendu au profit de son association.

* * * * * * * *

 

Pour aider Jean-Pierre ou simplement en savoir plus sur son engagement, je vous invite à vous rendre sur son site où vous trouverez toutes ses coordonnées et de nombreuses informations (lien ci-dessous) :

 

Merci à vous, chère Brigitte Bardot, l’une des femmes de mon existence, d’exister pour moi, au moindre de mes appels à l’aide. À chaque départ de mes amours, vos paroles me redonnent force et confiance.

Vous êtes le soleil de ma vie !

Restez longtemps en vie, les animaux ont besoin de vous.

Votre empreinte est indélébile.

 

Jean-Pierre Halimi

 

* * * * * * * *

 

L’un des premiers lecteurs du livre de Jean-Pierre lui a adressé par mail ce magnifique compliment :

 

« Cher Jean-Pierre,

J’ai débuté hier soir la lecture de ton dernier livre... J'ai lu les 80 premières pages seulement, et je suis déjà secoué, secoué par cette souffrance, cette tristesse qui te broient au plus profond de tes entrailles lorsqu'un (ou une) de tes 4 pattes quitte ce monde. Je suis également ému, ému par cet acharnement, cette foi en l'amour, qui te fait te relever, malgré toi parfois, puisque tu es épuisé...

Tu es splendide, splendide de courage, d'amour, d'énergie !

Je ne sais pas comment tu arrives à joindre les deux bouts, à vivre, tellement la vie est dure et tes revenus sont si faibles. Comment réussis-tu à rester debout ?

Mais toi, lorsque tu es anéanti de chagrin, plié au sol avec le cœur qui saigne la perte d'un de tes enfants, qui est là pour te relever, te serrer dans ses bras, te soutenir ? Même notre Brigitte a eu besoin de quelqu'un près d'elle pour l'aimer, la soutenir au quotidien.

 Tu es un être d'exception...

 Ces premières pages – et ce n'est que le début – me laissent déjà sans voix ! »

(Cédric B., janvier 2015)

 

* * * * * * * * *

Bel article paru dans la presse locale à l'occasion de la publication du dernier livre de Jean-Pierre Halimi.

Bel article paru dans la presse locale à l'occasion de la publication du dernier livre de Jean-Pierre Halimi.

Repost 0
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 23:57

Jean Dupouy immortalisé aux côtés de B.B. !

 

 

C’est un petit article publié sur le site du quotidien régional L’Indépendant (du 26 janvier 2015) qui m’a fait découvrir qui était ce gendarme qui observe, étonné, notre chère Brigitte sur la photo ci-dessous…

Brigitte Bardot dans une petite rue de Saint-Tropez en juillet 1975 (© Daniel Angeli).

Brigitte Bardot dans une petite rue de Saint-Tropez en juillet 1975 (© Daniel Angeli).

* * * * * * * *

 

Jean Dupouy est né le 18 juin 1930, à Luxey dans les Landes.

Dans les années 70, engagé à la Sûreté nationale, il est envoyé en renfort dans les commissariats de la côte varoise dont celui de Saint-Tropez. C’est ainsi qu’il fait la connaissance de Gérard Oury et de Michèle Morgan qui cherchaient un couple de gardiens pour leur résidence en construction à l’époque. Son épouse accepte le poste, mais il reste néanmoins en service comme sous-brigadier. Puis en 1973, il est affecté définitivement au commissariat de Saint-Tropez où il passera dix ans.

Régulièrement, il rencontre Michèle Morgan, Gérard Oury et sa fille Danielle Thompson, Louis de Funès, la princesse Grace de Monaco (lors du Festival de Cannes), Henri Salvador (à la pétanque, place des Lices), et bien sûr… Brigitte Bardot.

Dans le petit village, il est vite surnommé «  Cocorico », car étant d’origine landaise, il imitait tous les animaux de la basse-cour.

Désormais à la retraite, il coule des jours heureux auprès de son épouse, sous le soleil de Saleilles (66). 

Jean Dupouy montrant ses photos avec des vedettes comme Michèle Morgan, Gérard Oury ou Brigitte Bardot.

Jean Dupouy montrant ses photos avec des vedettes comme Michèle Morgan, Gérard Oury ou Brigitte Bardot.

* * * * * * * *

 

Jean Dupouy s’est trouvé, par hasard, au bon endroit… au moment où B.B. se promenait dans les rues de Saint-Tropez et qu’un célèbre paparazzi était là également !

Cette photo est la préférée de ce sympathique gendarme :

« Si elle n’était pas à moi, cette photo, je l’achèterais ! Tout me plaît : la voiture, le gendarme et, derrière Brigitte, cette passante qui est devenue une vieille dame et m’a appelé tout récemment pour acheter ce cliché. » 

 

* * * * * * * * 

Cette photo de B.B. illustre également la pochette d’un CD édité en 2013 à Saint-Tropez. (Merci à mon ami Manuel L. pour cette information.)

Cette photo de B.B. illustre également la pochette d’un CD édité en 2013 à Saint-Tropez. (Merci à mon ami Manuel L. pour cette information.)

Repost 0
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 18:09

Une belle soirée en hommage à Brigitte

 

 

Mes amis bordelais, Laurent et Didier (fondateurs de l’Association « Vénus »), ont célébré à leur manière les 80 ans de Brigitte Bardot. Ils ont organisé un repas dans leur jardin, le dimanche 28 septembre 2014, jour de l’anniversaire de Brigitte. À leurs côtés étaient présents deux couples d’amis proches et très actifs dans la protection animale : Delphine et son compagnon Jérôme ainsi que Anne et son mari Lucien. Et bien sûr, tous leurs petits protégés à quatre pattes étaient de la fête ! Le but de cette journée était de rendre hommage à celle qu’ils surnomment affectueusement leur « mère spirituelle »

 

Voici quelques photos de cette belle fête d’amitié. 

C’est la fête chez Laurent et Didier en l’honneur de Brigitte Bardot !
C’est la fête chez Laurent et Didier en l’honneur de Brigitte Bardot !
C’est la fête chez Laurent et Didier en l’honneur de Brigitte Bardot !
C’est la fête chez Laurent et Didier en l’honneur de Brigitte Bardot !
C’est la fête chez Laurent et Didier en l’honneur de Brigitte Bardot !

C’est la fête chez Laurent et Didier en l’honneur de Brigitte Bardot !

* * * * * * * * 

 

J’ai rencontré Laurent et Didier pour la première fois en septembre 2013, lorsque Brigitte les avait invités à son anniversaire à Saint-Tropez. J’ai découvert deux hommes sympathiques, chaleureux et surtout très impliqués dans la protection animale avec leur association « Vénus » que Brigitte connaît bien et soutient depuis ses débuts. 

 

En 2003, Laurent et Didier ont adopté, par l’intermédiaire de la Fondation Brigitte Bardot, « Vénus », une chienne provenant d’une fourrière sinistre à Bucarest en Roumanie. Elle est devenue la mascotte de leur association (créée en 2007) dont Mylène Demongeot est la marraine (voir photos ci-dessous). 

Laurent (à gauche) et Didier entourent Vénus, leur chienne adorée (hélas aujourd'hui décédée).

Laurent (à gauche) et Didier entourent Vénus, leur chienne adorée (hélas aujourd'hui décédée).

Laurent Blanchard et Mylène Demongeot, le 8 avril 2010 à Bordeaux.

Laurent Blanchard et Mylène Demongeot, le 8 avril 2010 à Bordeaux.

* * * * * * * *


Pour tout savoir sur l’Association « Vénus » et (éventuellement) faire un petit don (déductible des impôts), je vous propose de vous rendre sur leur site (lien ci-dessous).

à Brigitte

 

Elle a connu toutes sortes de barbaries

Pourtant elle n’a jamais baissé les bras

Elle a le cœur tellement sensible

Mais certains préfèrent la critiquer

 

Elle a le mérite d’être restée naturelle

Alors que d’autres ne le sont plus

Sa beauté est aussi bien intérieure qu’extérieure

Elle agit sans se demander « pourquoi ? »

 

Pour beaucoup, ce ne sont « que » des animaux

Ce ne sont que des « êtres dénués de sensibilité »

Oui, mais pour elle, c'est le combat de sa vie

 

Quelle femme exemplaire et digne de respect 

Oh, elle en a essuyé des larmes

Faisant passer son combat en priorité

Elle a aussi piqué quelques colères

 

Au point de se faire parfois lyncher dans les médias

Défendant tous ces animaux innocents

Politiquement incorrecte

Elle dit ce qu’elle pense sans retenue aucune

 

Oui, elle a fait évoluer les mentalités

Laissant même sa santé entre parenthèses

Pour lutter contre la cruauté et la bêtise humaine

 

Balayant sans cesse les critiques

De ceux qui ne font jamais rien pour les autres

Mais qu’on le veuille ou non

Elle a tout plaqué pour les plus faibles

 

Une belle expression la qualifie

Brigitte Bardot : « la Fée des Animaux »

Alors, merci et respect, chère Brigitte...

Bel et doux anniversaire pour vos 80 ans.

 

Laurent Blanchard

(octobre 2014)

Repost 0
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 17:56

« Joyeux anniversaire, mon cher Frank ! »

 

 

Cela fait 25 ans, en effet, que Frank Guillou est entré dans la vie de Brigitte Bardot (et réciproquement !) en devenant son plus fidèle secrétaire, en 1989. J’avais envie de lui rendre hommage à l’occasion de cet anniversaire. C’est une petite « surprise » qui, je l’espère, lui fera plaisir…

Frank Guillou sur la plage de La Garrigue à Saint-Tropez, le 29 septembre 2013 (© : F. Bagnaud).

Frank Guillou sur la plage de La Garrigue à Saint-Tropez, le 29 septembre 2013 (© : F. Bagnaud).

Au départ, comme moi, Frank était un jeune admirateur de B.B. !

Il avait 12 ans lorsqu’il a vu Brigitte pour la première fois à la télévision. C’était dans En cas de malheur. Et comme moi, il a eu un « choc affectif » et il a commencé à collectionner toutes les couvertures de magazines, puis les articles, les photos, bref, tout ce qui la concernait. Mais, contrairement à moi…, il ne lui a jamais écrit. Il n’a même pas cherché à la rencontrer. Sa passion était telle que pour ses 25 ans ses amis se sont cotisés pour lui offrir le buste de Marianne.

 

En mai 1989, Brigitte était en couverture de Paris MatchElle annonçait son retour devant les caméras pour les émissions S.O.S. consacrées aux animaux et également l’installation de sa jeune Fondation au 4 rue Franklin à Paris. Comme Frank travaillait alors comme maître d’hôtel et avait du temps libre, il s’est présenté spontanément pour faire du bénévolat à la Fondation. La directrice de l’époque (Liliane Sujansky) a accepté et c’est ainsi que Frank est venu tous les jours (de 15 h à 18 h) aider l’unique employée, Béatrice D. 

Le « Paris Match » (n° 2087 du 25 mai 1989) qui a changé le destin de Frank…

Le « Paris Match » (n° 2087 du 25 mai 1989) qui a changé le destin de Frank…

Un après-midi de juin 1989, alors que Frank était à la Fondation, Brigitte est arrivée en lançant son habituel « Bonjour, les enfants ! » Frank m’a raconté qu’il était tellement intimidé qu’il ne s’est même pas levé lorsqu’elle est venue lui serrer la main. Il était tétanisé… C’était la première fois qu’il la rencontrait. Le lendemain, Brigitte est revenue et a demandé à Frank s’il avait une voiture garée pas trop loin et ils sont partis tous les deux acheter des meubles pour la Fondation chez « Habitat », avenue Wagram ! Imaginez la joie de Frank qui n’arrivait pas à croire qu’il était aux côtés de sa star préférée…

 

Et puis, en juillet 1989, Brigitte a proposé à Frank de devenir salarié de la Fondation et d’être son secrétaire particulier. Bien que ses revenus de maître d’hôtel étaient alors très supérieurs au salaire que Brigitte pouvait lui proposer, il n’a pas hésité une seule minute…

 

 Une grande complicité entre Frank et Brigitte… (Merci à mon ami Manuel Lefebvre pour les photos de La Mare Auzou). Une grande complicité entre Frank et Brigitte… (Merci à mon ami Manuel Lefebvre pour les photos de La Mare Auzou).
 Une grande complicité entre Frank et Brigitte… (Merci à mon ami Manuel Lefebvre pour les photos de La Mare Auzou). Une grande complicité entre Frank et Brigitte… (Merci à mon ami Manuel Lefebvre pour les photos de La Mare Auzou).

Une grande complicité entre Frank et Brigitte… (Merci à mon ami Manuel Lefebvre pour les photos de La Mare Auzou).

* * * * * * * *

 

Voilà donc 25 ans que Frank est le plus fidèle et le plus attentionné des secrétaires. En tout cas, c’est lui qui détient le record… Je pense que Brigitte a rarement eu auprès d’elle un collaborateur aussi dévoué, gentil, compétent, discret, disponible. Sinon, il ne serait jamais resté aussi longtemps auprès d'elle qui le considère plus comme un fils adoptif que comme un employé.

 

J’ai rencontré Frank en janvier 1990, quelques mois après son arrivée, lorsqu’à la demande de Brigitte, je suis venu renforcer la petite équipe de sa Fondation et que j’ai été nommé « adjoint de direction » avec la perspective de prendre plus de responsabilités après le départ à la retraite de la directrice. Mais la vie en a décidé autrement et j’ai quitté mon poste au bout de six mois ! Je suis resté en bons termes avec Brigitte et Frank est devenu un ami, presque un frère pour moi. Nous nous téléphonons tous les jours…  

 

Actuellement, Frank est le seul à être en contact téléphonique plusieurs fois par jour avec Brigitte. Il descend chaque mois à La Madrague pour travailler en direct avec elle. C’est son plus proche collaborateur.

 

Avec Frank, nous avons formé durant ces 25 années - et formons encore - un super duo d’amis auprès de Brigitte, toujours prêts à l’aider, la rassurer, l’écouter, la faire rire, la réconforter. Ensemble, « dans le pire et le meilleur », comme l’a écrit Brigitte dans le 2ème tome de ses Mémoires pour légender la photo (ci-dessous à gauche) qui nous réunit tous les trois. 

Photo de gauche - À Bazoches, le 30 octobre 1996, nous fêtons mes 42 ans (La photo a été prise par Bernard d’Ormale, le mari de Brigitte). Un souvenir émouvant… Photo de droite - En région parisienne, le 2 juin 2013. Les années ont passé...Photo de gauche - À Bazoches, le 30 octobre 1996, nous fêtons mes 42 ans (La photo a été prise par Bernard d’Ormale, le mari de Brigitte). Un souvenir émouvant… Photo de droite - En région parisienne, le 2 juin 2013. Les années ont passé...

Photo de gauche - À Bazoches, le 30 octobre 1996, nous fêtons mes 42 ans (La photo a été prise par Bernard d’Ormale, le mari de Brigitte). Un souvenir émouvant… Photo de droite - En région parisienne, le 2 juin 2013. Les années ont passé...

Je vous propose encore quelques jolies photos de Frank et Brigitte…

Frank Guillou a accompagné Brigitte Bardot dans tous ses déplacements (en France et à l’étranger) pendant 25 ans.
Frank Guillou a accompagné Brigitte Bardot dans tous ses déplacements (en France et à l’étranger) pendant 25 ans.
Frank Guillou a accompagné Brigitte Bardot dans tous ses déplacements (en France et à l’étranger) pendant 25 ans.
Frank Guillou a accompagné Brigitte Bardot dans tous ses déplacements (en France et à l’étranger) pendant 25 ans.
Frank Guillou a accompagné Brigitte Bardot dans tous ses déplacements (en France et à l’étranger) pendant 25 ans.

Frank Guillou a accompagné Brigitte Bardot dans tous ses déplacements (en France et à l’étranger) pendant 25 ans.

* * * * * * * *

 

Frank vit au sud de Paris dans une jolie maison qui a appartenu à ses parents. Il est entouré de quelques animaux. Cela lui fera plaisir de les mettre à l’honneur également, car ils font partie de sa vie.

 

Il y a d’abord la chatte « Vicky », dite « Mimi-Chat ». Frank l’avait emmenée un vendredi soir de la Fondation pour qu’elle ne soit pas seule tout le week-end dans les bureaux car elle venait d’être abandonnée et déposée à l’accueil. Elle a eu la chance de rester chez Frank où elle coule des jours heureux.

Et puis il y a le chat « Gilbert » (14 ans). Un soir d’orage, il y a deux ans, il est arrivé sur la terrasse de Frank, trempé et maigre à faire peur. Impossible de l’approcher, mais il venait tous les jours manger dans la gamelle que Frank lui déposait dehors puis a fini par entrer par la fenêtre de la buanderie restée volontairement ouverte. Aujourd’hui, il y est toujours installé et monte de temps en temps se coucher sur le lit ou sur le canapé et il fait la loi avec les chiennes !

« Gilbert », le chat intrépide (à gauche) et « Vicky », la jolie chatte, élégante et racée !   « Gilbert », le chat intrépide (à gauche) et « Vicky », la jolie chatte, élégante et racée !

« Gilbert », le chat intrépide (à gauche) et « Vicky », la jolie chatte, élégante et racée !

Enfin, il y a les 3 chiennes…

Une Staffie « Maya » (2 ans) dite « Boubouille » et la Cocker Américain « Lola » (9 ans) dite « Lolotte », toutes deux récupérées  chez des particuliers. Et aussi une croisée Berger « Sanah » (2 ans) dite « Grosse nouille », récupérée à la SPA de Vaux-le-Pénil (77).

Les 3 chiennes devant l’entrée de la maison fleurie de Frank.

Les 3 chiennes devant l’entrée de la maison fleurie de Frank.

* * * * * * * *

 

Impossible de terminer ce portrait sans évoquer Denise, la Maman de Frank, que j’ai connue et beaucoup appréciée. C’était une personne gentille (comme son fils unique) et pleine d’humour. Elle était née le même mois et la même année que Brigitte Bardot. Celle-ci l’aimait beaucoup et l’accueillait à bras ouverts à Bazoches ou à La Madrague. Et lorsque Denise a eu un cancer, puis plus tard un AVC, Brigitte a été formidable en la faisant prendre en charge rapidement par le Professeur Léon Schwartzenberg.

Malheureusement, l’état de santé de Denise s’est dégradé, elle a dû être placée dans une maison spécialisée en province car elle commençait à perdre la tête. Elle s’est éteinte doucement, en septembre 2013, laissant Frank dans une grande tristesse que je comprends si bien…

 

* * * * * * * *

 

Le 17 avril 1991, pour les 30 ans de Frank, ses parents lui avaient donné rendez-vous au bar de l'Hôtel Crillon pour boire une coupe de champagne pour son anniversaire. Mais arrivé sur place… quelle surprise ! Ils avaient loué le Salon Marie-Antoinette au 1er étage de ce palace avec une grande terrasse (vue sur la Concorde) pour un dîner avec sa famille et ses amis. Et pour le dessert un énorme gâteau avec le logo de la Fondation (voir la photo ci-dessous) !

Frank auprès de ses parents, en 1991, pour fêter ses 30 ans.

Frank auprès de ses parents, en 1991, pour fêter ses 30 ans.

Repost 0
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 20:42

Un militant engagé

aux côtés de la Fondation Brigitte Bardot

 

 

Cela faisait longtemps que je souhaitais vous présenter un militant très actif sur le terrain et qui ne compte pas ses heures et dépense beaucoup d’énergie pour les animaux dans sa région. Il s’agit de Daniel Raposo, délégué départemental pour les Pyrénées-Atlantiques.

(La Fondation Brigitte Bardot compte plus de 600 délégués et inspecteurs dans toute la France.)

J’ai eu le plaisir de déjeuner avec Daniel à Paris l’an passé, et je l’ai trouvé très sympathique et vraiment motivé pour la protection animale.

C’est une récente interview qu’il a accordée au quotidien régional La République des Pyrénées (article publié le 23 mai 2014) qui m’a décidé à le mettre à l’honneur sur mon Blog.

Bravo, cher Daniel, pour toutes tes actions et pour ton engagement aux côtés de Brigitte et  de sa Fondation.  

Daniel Raposo, militant et délégué de la Fondation Brigitte Bardot (en 2014).

Daniel Raposo, militant et délégué de la Fondation Brigitte Bardot (en 2014).

* * * * * * * * *

 

Une quinzaine d’associations de défense des animaux fédérant plus de 1000 adhérents sont présentes en Béarn et Soule. Chiens, chats, taureaux, canards, cochons, ours, gypaètes, vautours, etc., suscitent régulièrement des mobilisations de militants. Daniel Raposo est l’un d’eux ; il est délégué départemental de la Fondation Brigitte Bardot. Il estime que les Béarnais sont sensibles à la cause animale.

 

La loi reconnaît aujourd’hui que l’animal est « doué de sensibilité ». Est-ce une avancée ?

Daniel Raposo : Il s’agit d’une harmonisation des textes qui ne changera rien dans les faits et ne remet pas en cause l’exploitation animale contre laquelle nous luttons. C’est une évolution logique, ce n’est pas une révolution pour les animaux !

 

Quel est votre rôle local ?

La Fondation Brigitte Bardot est reconnue d’utilité publique, généraliste et présente dans 60 pays avec 72000 membres. Elle obtient souvent plus de succès à l’international qu’en France. J’en suis délégué départemental, avec un rôle de sensibilisation. L’année dernière dans les Pyrénées-Atlantiques, une vingtaine d’adhérents se sont ralliés à la Fondation. J’interviens en cas de maltraitance, par exemple j’ai déposé une plainte contre la Paloise qui a laissé son chien mourir de chaud dans sa voiture l’an passé. Nous proposons des lois de protection et dénonçons la banalisation de la mort de l’animal.

 

Comment votre combat est-il perçu en Béarn ?

Le public ici est très sensible à la cause animale même s’il n’est pas militant. Beaucoup de gens ont un animal et réagissent face à la maltraitance. Localement, le nombre d’associations pour les animaux augmente, mais il y a peu d’évolution car les politiques ne suivent pas. Un animal n’est pas un jouet et nous dénonçons certaines pratiques qui se déroulent sous couvert de tradition en Béarn, comme la course de porcelets de la Fête du cochon d’Arzacq, ou le gavage des canards ou bien sûr la corrida. 70 à 75 % des citoyens sont favorables à l’abolition de la tauromachie en France et le pourcentage est le même en Béarn.  

 

* * * * * * * *

 

La première Fête du monde animal a eu lieu à Biarritz en 2012 à l'initiative de Daniel Raposo. 

En 2013, la première Fête du monde animal de Pau a rassemblé 22 associations au Parc des expositions et près de 1000 visiteurs. Cette manifestation sera reconduite à Pau le 4 octobre 2014.

 

Voici quelques photos de Daniel Raposo lors de ses actions sur le terrain…

 

Daniel Raposo : délégué départemental de la Fondation Brigitte Bardot
Daniel Raposo : délégué départemental de la Fondation Brigitte Bardot
Daniel Raposo : délégué départemental de la Fondation Brigitte Bardot
Daniel Raposo : délégué départemental de la Fondation Brigitte Bardot
Daniel Raposo : délégué départemental de la Fondation Brigitte Bardot
Daniel Raposo : délégué départemental de la Fondation Brigitte Bardot
Daniel Raposo : délégué départemental de la Fondation Brigitte Bardot
Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Admirateurs de Brigitte BARDOT
commenter cet article
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 22:47

Kevin Boussard

Une passion nommée... B.B. ! 

 

 

J’ai connu Kevin Boussard via Facebook. Notre admiration commune pour Brigitte Bardot nous a rapidement incité à devenir « amis » . Puis, au fil des échanges, des commentaires et de quelques messages privés, j’ai découvert un homme charmant, sympathique et totalement passionné par Brigitte Bardot. Et en plus, convaincu par son combat pour les animaux. C’est pourquoi, j'ai décidé de lui consacrer un article sur mon Blog.

 

Kevin Boussard a 28 ans, il habite dans un tout petit village de la Somme et  travaille dans un atelier de céramique (céramiques très spéciales – précise-t-il – puisque ce sont des protections contre les ondes électromagnétiques !).

Cela fait maintenant dix ans qu’il s’intéresse de près à notre star et qu’il collectionne tout sur elle.

 

2013/06 - Kevin Boussard

Kevin Boussard (ici en juin 2013) nous présente sa première photo dédicacée par Brigitte Bardot en 2004.

 

Mais laissons-le nous raconter, avec ses mots à lui, cette passion…

 

« J’avais 18 ans quand ma mère m’a offert mes premières revues sur B.B., des Mon Film. Elle les avait trouvées dans un vide-grenier… Et depuis, je n’ai pas cessé de chercher tout sur cette immense Star, devenue ma préférée !

Un an auparavant, j’avais regardé avec intérêt l’émission de Fogiel, On ne peut pas plaire à tout le monde (diffusée en mai 2003). Et je me souviens du malaise que j’avais ressenti pendant plusieurs jours à cause de la fin de cette émission où Brigitte avait été un peu malmenée par cet animateur… D’ailleurs, j’ai toujours un pincement au cœur ou la larme à l’œil dès que je vois Brigitte à la télévision. 

B.B. c’est un peu aussi une “ histoire de famille ” car certains membres de ma famille gardaient aussi des articles de presse ou des photos d’elle découpées dans des magazines. 

J’ai vu la plupart de ses films (mon préféré est L’Ours et la Poupée) mais je n’ai pu regarder La Vérité qu’une seule fois, car la scène du tribunal m’a bouleversé ; pareil pour Vie privée... Il y a quelque chose en elle qui m’émeut, qui me touche vraiment au fond du cœur…

Je connais toutes ses chansons mais ma préférée, c’est La Madrague.

J’aime la voir danser comme par exemple dans l'émission Vivement Dimanche avec les Gypsy King.

Je lis énormément de livres et de magazines qui parlent d’elle. Aujourd’hui, j’ai dans ma collection plus de 200 revues, des dizaines de livres, des cartes postales, des photos, des disques, presque tous ses films, etc… »

 

2013/06 - Kevin Boussard et ses revues Bardot

Kevin nous présente, sur sa pelouse, une partie de sa collection de revues avec B.B. en couverture !

 

« En 2004, un peu avant son 70ème anniversaire, j’ai enfin osé lui écrire pour lui dire que je l’adorais, que je la respectais pour ce qu’elle est et surtout pour son combat pour les animaux. Et j’ai reçu une réponse de sa part avec ma première photo dédicacée que j’ai encadrée. Elle m’avait aussi envoyé le magazine de sa Fondation, L’Info-Journal. J’essaye, avec mes faibles revenus, de faire des dons, mais aussi de signer et faire signer un maximum de pétitions.
Maintenant, je lui écris régulièrement et je suis toujours très heureux quand elle me répond personnellement. 

Bien sûr, j’aime Brigitte Bardot pour sa beauté, sa carrière et son amour des animaux mais elle possède un petit truc en plus qui fait la différence avec les autres artistes : cette authenticité, cette soif de liberté qui la caractérise et dans laquelle je m'identifie quelquefois... »

 

2013/06 - Collection B.B. de Kevin Boussard

Un petit coin de l’appartement de Kevin Boussard où il entrepose ses « trésors » sur Brigitte !

(en haut un rayon de sa bibliothèque avec uniquement des livres consacrés à B.B.)

 

Lorsque j’ai demandé à Kevin, quelle était la période de la vie de Brigitte qu’il préfèrait, il a eu cette réponse magnifique :

« Aucune période précisément, mais toutes celles où elle est heureuse ! » 

Voilà un bel hommage à notre chère Brigitte.

 

En plus de collectionner tout ce qu’il trouve sur B.B., Kevin a un talent de créateur et il imagine et réalise divers objets à l’effigie de Brigitte. Je vous les avais déjà présentés sur mon Blog… En voici de plus récents.

 

2013/06 - Les créations de Kevin Boussard

Images au format carte postale brodée 

Céramique. 

 

Kevin a un grand regret, c’est de n’avoir pas pu aller voir l’Exposition consacrée à Brigitte à Boulogne-Billancourt en 2009… Et il a un grand rêve : celui de rencontrer un jour celle qu’il aime tant, même s’il sait que cela semble presque impossible maintenant qu’elle ne quitte plus sa maison de Saint-Tropez…

 

Merci, cher Kevin, de partager avec moi (et avec des millions de personnes dans le monde) cette admiration pleine de tendresse et cette passion pour celle qui reste pour toujours notre plus grande star française, malgré les années qui passent, malgré elle et malgré tout ce que l’on peut dire ou écrire !

 

* * * * * * * * 

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Admirateurs de Brigitte BARDOT
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 17:13

Quand Brigitte inspire Lola…

 

 

Tout a commencé par un simple commentaire d’une inconnue sur mon Blog, à propos d’un de mes articles consacrés à Brigitte Bardot. J’ai (évidemment) répondu. Puis, nous sommes devenus « amis » sur Facebook. Et c’est là que j’ai découvert Lola, une jeune fille charmante,  admiratrice récente de B.B. ! Elle m’a envoyé un poème (ci-dessous) qu’elle a écrit, avec beaucoup de talent et de sensibilité, en hommage à notre chère Brigitte, et j’ai eu envie de vous le faire découvrir (ainsi que son auteure) :

 

 

Je m’étais dit : plus un mot
De peur de n’être pas comme il faut
De vous déranger, de vous ennuyer
Mais la plume a suivi le poignet.


Je ne peux oublier
Combien vous représentez
Pour mon cœur ébahi
Qui vous chante mille mercis.

 

Un joli pied apparaît dans le champ
Une courbure osée et timide en même temps
Lorsque l’autre fait son entrée
Une chorégraphie est inventée.


Sa démarche de ballerine
Ses longues jambes fines
Suffisent à émouvoir
Et à faire taire le plus bavard.


Les hanches se balancent
Commence une autre danse
Jusqu’aux épaules et au cou
Qui en ont rendu fous.


Le visage de ce corps
Envoûte plus encore
Par sa charmante vitalité
Et sa malice inégalée.


Elle a dansé, pleuré, joué
Elle a parlé, râlé, chanté
Les photographies sont les mémoires
D’un instant peut-être illusoire.


Le plus beau du paysage
N’est pas ce corps ni ce visage
Mais plus profond ce cœur
Qui a défendu plus d’un malheur.


Lorsque le temps s’est envolé
De petits sillons se sont formés
Ils restent et sont témoins
Des chagrins qui furent les siens.


Si lui était promis
La joie à l’infini !
Pourtant, elle défend toujours
Le plus grand bien : l’Amour.

 

Les hommes ont oublié
Ce que c’était d’aimer
Tombent le masque et l’illusion
Quant à protéger nos compagnons


Qu’ils aient trois ou quatre pattes
Sous ses ailes, elle les gâte
Puisque la folie a emporté
L’homme égoïste et apprêté.

 

 

Lola (admiratrice de Brigitte Bardot)

Lola

 

« Je suis étudiante en Arts du Spectacle, et c'est grâce à mes cours sur le cinéma que j'ai découvert Brigitte Bardot. J'ai 20 ans et j'ai toujours été intéressée par tout ce qui est artistique (d'ailleurs je fais de la danse, du djembé, du synthétiseur en autodidacte et j'ai composé quelques chansons en amateur qui sont accessibles sur Youtube). Découvrir Brigitte a été pour moi extraordinaire, parce qu'elle a incarné (et incarne toujours) la beauté dans tous les sens du terme (intérieure, extérieure, bonté, charme, courage...). »

 

1969 - Sur le tournage de

B.B. sur le tournage de L’Ours et la Poupée de Michel Deville en 1969.
Le film préféré de Lola et aussi de… Brigitte !

 

« Mon film préféré de B.B. est L'Ours et la Poupée, parce qu'elle y est délicieusement impossible, que l'on sent qu'elle a vraiment pris du plaisir à jouer, et bien sûr qu'elle y est très jolie. Ce film se dispute la première place avec La Vérité qui m'a bouleversé tant B.B. jouait juste. 

Dans mon I-Pod, la moitié des chansons sont de Brigitte Bardot. Je l'écoute tout le temps, parce que j'ai ainsi l'impression d'être un peu proche d'elle. Ma chanson préférée a été pendant un moment Maria Ninguen, bien que je ne comprenne pas les paroles, parce que la voix de Brigitte est très agréable dans cette chanson. Maintenant, c’est Everybody loves my Baby, parce que j'adore l'accent qu'elle a, je comprends qu'elle ait fait craquer les anglais et les américains avec ! Mais Les cheveux dans le vent est une des chansons qui me restent le plus dans la tête. »

 

1999/10 - Le Carré de Pluton (Brigitte BARDOT)« Évidemment, je m'intéresse à son combat pour les animaux, je l'admire énormément pour ça. La lecture du Carré de Pluton m'a bouleversée, d'ailleurs, depuis j'ai du mal à manger de la viande. J'aimerais être totalement végétarienne, mais j'ai des problèmes de fer qui m'obligent à en manger un minimum. Je vais régulièrement sur le site de sa Fondation, je suis étudiante donc faire un don n'est pas facile financièrement, mais c'est sûr que j'en ferai un jour.

Son refuge de La Mare Auzou est un endroit que je trouve formidable (même si ça serait mieux si certains comportements pouvaient faire qu'il n'existe plus). Je me suis même prise à rêver que si je n'habitais pas si loin, je pourrais m'y rendre utile pendant les vacances d'été.

Chez moi, j'ai un lapin nain et un hamster. Nos départs fréquents en vacances et l'allergie de ma maman aux chats m'empêchent d'en avoir d’autres, pourtant j’aime aller voir sur le site des adoptions de la Fondation pour choisir un chat ou un chien et rêver de l'adopter ! »

 

* * * * * * * *

 

(Article actualisé le 20 mars 2013)

 

Un soir de mars 2013, Lola était si inquiète de ne plus avoir de nouvelles récentes de Brigitte Bardot, par la presse ou sur Internet, qu’elle écrivit dans la tristesse, ce poème consacré à celle qu’elle admire tant. Elle me l’a envoyé en toute confiance, j’ai été son premier lecteur. Elle m’a ensuite autorisé à le reproduire, le voici :

 

 

Je ne veux pas qu’elle s’en aille

Qu’elle quitte le derrière de mes paupières

Sans son image, je déraille

J’en suis tellement fière.

 

Sans son reflet dans mon miroir

Sans ses cheveux blonds

Je ne veux plus rien voir

Que son cœur si bon.

 

Mettant de côté sa personne

Elle a sacrifié son piédestal

Mis son image de Madone

Au service du règne animal.

 

Beauté inégalée, femme amoureuse

Elle a envoûté le Septième art

Sourire merveilleux, femme fabuleuse

Je voudrais lui décerner le pouvoir.

 

Mais quel pouvoir, me direz-vous ?

Celui d’être heureuse, d’être aimée

Parce que la solitude rend fou

Celui d’être écoutée, exaucée.

 

Elle m’a ouvert les yeux sur les hommes

M’a permis de faire un peu moins de mal

J’ai vu comme ils nous assomment

Pour qu’on oublie l’anormal.

 

J’ai besoin qu’elle reste dans mon cœur

Pour me réchauffer quand je me perds

Qu’elle reste juste encore une heure

À l’infini, elle m’est si chère.

 

 

* * * * * * * *

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Admirateurs de Brigitte BARDOT
commenter cet article
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 23:05

Bruno Ricard

Admirateur et collectionneur n° 1 de B.B. !

 

 

Bruno Ricard est vraiment une personnalité hors du commun...

Quand on l’a croisé une fois, on s’en souvient pour toujours. Moi, je l’ai connu, il y a quelques années, alors que j’accompagnais souvent Brigitte Bardot lors de ses déplacements à Paris. Il était présent à toutes les manifestations, à tous les « Noël des Animaux », il était incontournable. Pendant un temps, il portait toujours un bonnet rouge à la façon du Commandant Cousteau. Et à chaque fois, Brigitte le reconnaissait.

Peu à peu, notre admiration commune pour B.B. nous a réunis…

D'abord avec des échanges de documents entre collectionneurs sur Ebay notamment, puis en 2009, lorsqu’il a eu l’idée de créer une « Exposition Brigitte Bardot » dans sa ville, il a fait appel à moi pour que je sois l’intermédiaire entre Brigitte, la municipalité de Boulogne-Billancourt et lui-même. Je me suis donc intégré au projet, mandaté officiellement par Brigitte (avec aussi son secrétaire Frank Guillou), mais de graves problèmes familiaux m’ont obligés à m’éloigner au bout de quelques mois de collaboration.

Depuis le succès de cette exposition, nous sommes toujours restés en relation, et nous nous contactons régulièrement via nos Blogs respectifs, Facebook, par mail ou par téléphone.

 

Bruno Ricard à l'exposition Brigitte Bardot (Blog Bagnaud)

Bruno Ricard pose fièrement devant un portrait géant de B.B.,

le jour de l’inauguration de « L’Exposition Brigitte Bardot » dont il fut l’initiateur.

(27 septembre 2009).

       

 

Bruno Ricard : fan, collectionneur... et l'un des instigateurs de l'expo.

 

Il est à l'image de ce personnage de L'Écume des jours, fan absolu de Jean-Sol Partre qui collectionne et vénère tout ce qui concerne son idole. Bruno Ricard vit et vibre pour Brigitte Bardot. Cette exposition, il en a rêvé et aujourd'hui la réalité a dépassé la fiction.

Il était une fois Bruno Ricard, il exposa Brigitte Bardot et vécut heureux !

 

(Extrait d’un article de presse à propos de l’exposition consacrée à B.B. -

texte écrit par Pascal Fournier, adjoint à la Culture à la mairie de Boulogne-Billancourt)

 

 

Sa relation avec Brigitte Bardot a évolué lentement mais sûrement…

Envois de photos à dédicacer, courriers auxquels B.B. a répondu, puis Bruno s’est mis à la disposition de Brigitte et de sa Fondation qui ont souvent fait appel à lui. Car c’est l’une de ses grandes qualités : il est serviable, fidèle en amitié et gentil. Mais attention, il ne faut pas l’énerver de trop et ne jamais attaquer B.B. ! Sinon, Bruno a de la répartie et n’hésite pas à laisser des commentaires virulents pour défendre sa chère Brigitte. Je sais qu’il serait prêt à se battre pour elle…

Il s’est occupé de la maquilleuse de Brigitte, Odette Berroyer, qui a fini ses jours à quelques rues de chez lui, à Boulogne-Billancourt. Brigitte était très contente, je m’en souviens. Il a très souvent croisé B.B. à Paris, et en septembre 2012, elle l’a reçu pour la première fois chez elle, à La Garrigue (sa deuxième maison de Saint-Tropez), pour un tête-à-tête sympathique autour d’une coupette de Champagne. Le rêve absolu pour tous ceux qui aiment Brigitte… Un seul regret pour Bruno : n’avoir (pour l'instant) aucune photo avec elle !

 

Mais laissons Bruno nous raconter lui-même sa passion pour Brigitte…

 

1 - 1968 - « Ma première rencontre avec Brigitte Bardot date de juin 1990. À cette époque, j'étais déjà adhérent de sa Fondation. Mais j’ai eu un véritable coup de cœur, dans un vide-grenier, lorsque j’ai aperçu un 45 Tours sur lequel figurait une splendide créature enlacée dans du papier Kraft (voir ci-contre). Je suis tombé immédiatement amoureux de cette image, j'ai acheté ce disque et c’est ainsi que j’ai débuté ma collection sur ma muse. Actuellement, je possède plusieurs dizaines de milliers d'objets en tout genre (dont une grande quantité de photos de presse inédites). Je pense être l’un des plus grands collectionneurs au monde sur Brigitte Bardot. »

 

 

Entree-Bruno-Ricard-avec-photos-Bardot--Blog-Bagnaud-.jpg

Bruno Ricard a transformé son appartement de Boulogne-Billancourt (92)

en un véritable « Musée Brigitte Bardot ». Ici, l’entrée…

 

« Je fais tout mon possible quotidiennement pour défendre Brigitte et rendre hommage à celle pour qui j'ai une infinie tendresse. J’essaye toujours d'être sur le terrain de la protection animale aux côtés de sa Fondation, en menant des enquêtes, en participant à des manifestations, en relayant toutes les informations utiles, etc... 

Il y a tellement de choses qui me rapprochent de Brigitte Bardot…

Ainsi, mon fils Steven est né le même jour, à la même heure (13 h 20) et à la même minute qu'elle ! J’habite à Boulogne-Billancourt (B.B.), mon prénom : Bruno (encore un “B”), je suis l'initiateur de la première exposition au monde lui rendant hommage. En résumé, je vis pour et avec Brigitte Bardot en permanence et c’est loin d'être fini, bien au contraire, car quand on aime... ».

 

 

Le parcours personnel de Bruno Ricard

 

Bruno est né le 15 novembre 1965 à Paris.

Enfant, il habitait dans le 14ème arrondissement et avait déjà des animaux (tortues, oiseaux, poussins).

Passionné par la nature, il fait une école d’horticulture et obtient son BEPA (Brevet d’études professionnelles agricoles). Il commence à travailler à 17 ans comme ouvrier d’entretien, puis jardinier, tout en faisant du bénévolat (durant 10 ans) au Refuge de la Bonnardière (78). Puis, il est embauché à la mairie de Boulogne-Billancourt (92) où il devient le premier responsable en France d'une Cellule animalière au sein d'une collectivité territoriale (assistance aux animaux en danger, entretien des pigeonniers, gestion des pièces d’eaux, suivi de la faune sauvage, etc…).

Durant plusieurs années, il collabore à l’émission « Le Jardin des Bêtes » sur France 3 auprès de son ami vétérinaire, journaliste et écrivain Pierre Rousselet-Blanc.

Actuellement, il est Responsable et gardien du musée Paul-Belmondo, toujours à Boulogne-Billancourt. 

Bruno vit en concubinage et a deux charmants enfants dont Steven qui est le filleul de cœur de Brigitte Bardot.

Dans son appartement, c’était encore récemment une véritable « Arche de Noé ». Malheureusement, presque tous ses animaux sont morts : Cobra, son Husky – Helliot, son Golden Retriever – Bob, récupéré dans une poubelle… – Katie, sa fidèle compagne qui ne jurait que par lui et était comme son ombre ; il l’avait trouvée sur le périphérique dans un état lamentable et B.B. lui avait envoyé une belle lettre de remerciement pour ce sauvetage.

Actuellement, il ne lui reste que Suzie, sa chatte et « Michael Jackson », son furet. Récemment, Bruno a recueilli un deuxième furet qui se nomme… – vous l’aurez deviné – Brigitte, ça ne s’invente pas ! Il vient d’accueillir aussi une petite colonie de phasmes (des insectes) récupérés auprès de particuliers.

  

 

Quand on aime une personne, parfois on dit « qu’on l’a dans la peau ». Or, pour Bruno, cette expression prend tout son sens, car il a souhaité se faire tatouer des images de sa Star préférée sur le corps. Et je lui ai suggéré qu’il pourrait même devenir le recordman mondial du plus grand nombre de tatouages de B.B. ! Il en a déjà trois que je vous dévoile ci-dessous (avec son autorisation) :

 

Tatouage Brigitte Bardot de Bruno Ricard (Blog Bagnaud) - 1

Premier tatouage (réalisé en juillet 2006) sur le bras droit.

 

Tatouage-Brigitte-Bardot-de-Bruno-Ricard--Blog-Bagnaud----2.JPG

Deuxième tatouage (juillet 2007) sur l'arrière du cou.

 

Tatouage-Brigitte-Bardot-de-Bruno-Ricard--Blog-Bagnaud----3.JPG

Enfin, le troisième tatouage (juillet 2010) : portrait de B.B. (d’après une photo de Sam Lévin) sur le bras gauche.

 

* * * * * * * *

 

Vous l’aurez compris… Bruno Ricard ne vit (quasiment) que pour sa passion pour B.B. !

Il est quotidiennement à la recherche de nouveaux documents pour enrichir sa collection. Il cherche également sans répit des idées pour rendre hommage à sa Star. En 2012, il a participé à l’exposition « Golden Sixties » de Liège (qui a lieu jusqu’en avril 2013), par le prêt de plusieurs documents de sa collection, notamment une pièce unique et rare, une gouache originale « Brigitte Bardot » réalisée et signée par Kees Van Dongen.

Bruno m’a révélé qu’il avait actuellement 6 gros projets en cours sur Brigitte dont il ne peut pas encore parler.

Par contre, il a annoncé officiellement qu’il préparait un livre intitulé provisoirement Passion… Brigitte Bardot, l’Icône absolue et qui devrait sortir en 2013-2014…

 

Pour faire connaître son admiration pour Brigitte Bardot, et trouver toujours plus de documents inédits sur elle, Bruno Ricard est présent sur Facebook (où il a créé de nombreuses Pages) et gère plusieurs Blogs et sites sur Internet :

 

Créé le 14 mai 2007, le Blog de Bruno est l’un des plus visités par les admirateurs de B.B. car il reprend toutes les informations dans lesquelles la star est citée :

http://brigitte-bardot.over-blog.net/

 

La « Boutique de Bruno Ricard » où le collectionneur qu’il est, vend tous ses doubles sur B.B. :

http://www.brunoricard.kingeshop.com/

 

Enfin un Blog consacré à Saint-Tropez, créé le 21 août 2011 :

http://saint-tropez-bailli.blog4ever.com/blog/index-518140.html

 

* * * * * * * *

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Admirateurs de Brigitte BARDOT
commenter cet article

Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. :  avec Alain Wodrascka (fin août 2017) et avec Dominique Choulant (octobre 2017).
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka (fin août 2017) et avec Dominique Choulant (octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Un livre bouleversant à découvrir !

Un témoignage 

émouvant

 

2013/09 - Et le cancer brisa mes rêves (Solange N.)

224 pages

(37 photos intérieures en noir & blanc)

 

16,95 Euros

(frais d'envoi en plus)

 

Ce témoignage bouleversant

est un cri de désespoir :

celui d’une femme courageuse qui aura lutté 25 ans contre plusieurs cancers

et affronté des drames

durant toute sa vie. 

 

* * * * * * * *  

 

Tous les détails avec le lien ci-dessous : 

http://livres.rencontres.bardot.barbara.star.over-blog.com/article-et-le-cancer-brisa-mes-reves-de-solange-n-avec-fran-ois-bagnaud-119707111.html

Total des visites

Lien Vers Des Sites Sympas !