Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 15:22
Brigitte Bardot est toujours aux côtés de ceux qui défendent l’environnement et les animaux.

Brigitte Bardot est toujours aux côtés de ceux qui défendent l’environnement et les animaux.

* * * * * * * *

 

Un soutien inattendu (mais logique) pour les opposants au projet de construction d’un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes (près de Nantes) : celui de Brigitte Bardot (publié sur son compte Twitter). 

Au nom de la protection des animaux et de l’environnement.

 

(Merci à mon ami Frank G. pour cette information.)

Brigitte Bardot soutient les opposants au futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes (44)

* * * * * * * * 

 

Pour imprimer et signer la pétition, vous pouvez vous rendre sur le compte Twitter de Brigitte Bardot (lien ci-dessous) : 

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Actualités de Brigitte BARDOT
commenter cet article
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 14:13

B.B. très présente dans la presse en 2016…

 

 

De nouveaux articles avec Brigitte Bardot publiés de janvier à juin 2016.

 

(Article actualisé le 28 juin 2016)

 

(Un grand merci à mon ami Manuel L. pour sa collaboration.)

 * * * * * *

 

Nous Deux

 

Merci à mon ami David Lelait-Helo pour ce bel article de 2 pages publié dans l'hebdomadaire Nous Deux (n° 3600 - 28 juin 2016).

Article paru dans « Nous Deux » (n° 3600 - 28 juin 2016).
Article paru dans « Nous Deux » (n° 3600 - 28 juin 2016).

Article paru dans « Nous Deux » (n° 3600 - 28 juin 2016).

* * * * * * *

 

Ici Paris

 

Grand article de 2 pages dans l'hebdomadaire Ici-Paris (n° 3699 du 25 au 31 mai 2016) intitulé « Mères... veilleuses ».

Il nous présente quelques mamans célèbres : Stone (& Charden), Rika Zaraï, Alice Dona, Sylvie Vartan, Michèle Torr, Jeanne Moreau, Françoise Hardy, Chantal Goya, Sophia Loren, Evelyne Leclercq et... Brigitte Bardot, en 1960, avec son fils Nicolas.

Extrait d'un article de « Ici Paris » (n° 3699, publié le 25 mai 2016).

Extrait d'un article de « Ici Paris » (n° 3699, publié le 25 mai 2016).

* * * * * * *

 

Ici Paris

 

Grand article de 2 pages dans l'hebdomadaire Ici Paris (n° 3698 du 18 au 24 mai 2016) sur le Festival de Cannes. Intitulé « La Croisette en fête », il nous présente quelques stars (Annie Girardot, Sophie Marceau, Catherine Deneuve, Ursula Andress, Sophia Loren, etc.) dont... Brigitte Bardot en 1967.

Extrait d'un article de « Ici Paris » (n° 3698, publié le 18 mai 2016).

Extrait d'un article de « Ici Paris » (n° 3698, publié le 18 mai 2016).

* * * * * * *

 

V.S.D.

 

Grand article dans l'hebdomadaire V.S.D. (du 12 mai 2016) sur la protection animale et... le Front national. Avec une photo de B.B. en compagnie de Florian Philippot, prise à La Madrague en juillet 2015...

Extrait de l'article de « V.S.D. » (n° 2020 du 12 mai 2016) où l'on voit une photo de B.B. !

Extrait de l'article de « V.S.D. » (n° 2020 du 12 mai 2016) où l'on voit une photo de B.B. !

* * * * * * *

 

Var Matin

 

Grand article dans le quotidien régional Var Matin (7 mai 2016) relatant le cas d’un cheval nommé « Chocolat » qui est gravement malade. L’opération qui doit le sauver coûte très cher et Brigitte Bardot (avec sa Fondation mais aussi beaucoup de particuliers émus par cette histoire)  va participer au financement des soins.

Pour tous les détails, lire l’article ci-dessous.

Article publié dans « Var Matin » (paru le 7 mai 2016). (Merci à mon ami Jean-Jacques L. pour cette coupure de presse.)

Article publié dans « Var Matin » (paru le 7 mai 2016). (Merci à mon ami Jean-Jacques L. pour cette coupure de presse.)

* * * * * * *

 

Journal de France

 

À l’occasion du Festival de Cannes (qui se déroulera du 11 au 22 mai 2016), le mensuel Journal de France (n° 5 – mai 2016) consacre un grand article de 4 pages à toutes les stars féminines qui ont monté les marches du Palais des Festivals. Et parmi elles… Brigitte Bardot.

 

« L’une des toutes premières stars à enflammer la Croisette fut Brigitte Bardot. Après le film Et Dieu… créa la femme [1956], B.B. créa l’émeute à son arrivée en 1967. Afin de la protéger des photographes qui se jetaient sur elle, elle dut monter les marches, escortée par des policiers. »

(Extrait de l’article.)

 

Photo de B.B., en pleine page, illustrant un article publié dans « Journal de France » (n° 5 – mai 2016).

Photo de B.B., en pleine page, illustrant un article publié dans « Journal de France » (n° 5 – mai 2016).

 * * * * * *

 

Le Figaro Magazine

 

L’hebdomadaire Le Figaro Magazine (n° 22037 - 29 et 30 avril 2016) consacre 6 pages à Denis Tillinac, qui vient de publier un nouvel essai intitulé L’âme française (éditions Albin-Michel). Il présente notamment ses héros de l’Histoire de France parmi lesquels figure… Brigitte Bardot.

Article consacré à Brigitte Bardot et publié dans « Le Figaro Magazine » (n° 22037 - 29 et 30 avril 2016).

Article consacré à Brigitte Bardot et publié dans « Le Figaro Magazine » (n° 22037 - 29 et 30 avril 2016).

* * * * * * *

 

France Dimanche

 

L’hebdomadaire people France Dimanche présente sur une double page les 3 prestigieux Coffrets collector en hommage à Marilyn Monroe, Grace Kelly et... Brigitte Bardot.

Voici le petit encart consacré à B.B. (ci-dessous) et ensuite le lien direct vers mon article de présentation de ce Coffret superbe mais très cher... ! 

Article consacré à Brigitte Bardot dans le magazine « France Dimanche » (n° 3633 du 15 avril 2016).

Article consacré à Brigitte Bardot dans le magazine « France Dimanche » (n° 3633 du 15 avril 2016).

* * * * * * *

 

Ici-Paris

Hors-Série

 

L’hebdomadaire people Ici-Paris vient de publier un nouveau « Hors-Série » (n° 9 – avril 2016) consacré aux « Séducteurs » (Volume 1). Et parmi ces hommes célèbres, certains ont serré Brigitte Bardot dans leur bras, au cinéma ou dans la vraie vie. Et B.B. figure donc dans ce numéro exceptionnel aux côtés de Jean Marais, Sacha Distel, Jean Gabin, Sami Frey et Serge Gainsbourg (voir ci-dessous).

 
Parmi les autres séducteurs présentés, voici ceux qu'on aurait pu aussi associer à Brigitte :

Maurice Ronet (Don Juan 1973), Marcello Mastroianni (Vie privée), Jean-Claude Pascal (Le Fils de Caroline Chérie), Guy Marchand (Boulevard du Rhum), Gérard Philipe (Les grandes manœuvres) et Warren Beatty (qui fut l’un des amants de notre star).

Photos avec B.B. illustrant des articles dans le « Hors-Série – spécial Séducteurs ».
Photos avec B.B. illustrant des articles dans le « Hors-Série – spécial Séducteurs ».
Photos avec B.B. illustrant des articles dans le « Hors-Série – spécial Séducteurs ».
Photos avec B.B. illustrant des articles dans le « Hors-Série – spécial Séducteurs ».
Photos avec B.B. illustrant des articles dans le « Hors-Série – spécial Séducteurs ».

Photos avec B.B. illustrant des articles dans le « Hors-Série – spécial Séducteurs ».

 * * * * * * *

 

Rétro

 

Dans un bel article de 2 pages consacré à Alain Delon et « les femmes de sa vie », on retrouve... Brigitte Bardot, mais également Nathalie Delon, Mireille Darc, Romy Schneider, Rosalie van Breemen, Anne Parillaud, Dalida et Anouchka. 

Dans le nouveau magazine trimestriel Rétro (n° 8 - avril à juin 2016).

Petit encart publié dans « Rétro » (n° 8 - avril à juin 2016).

Petit encart publié dans « Rétro » (n° 8 - avril à juin 2016).

* * * * * * * *

 

Maxi Stars

 

Petit article sur Brigitte Bardot et l'affaire « Frédéric Deban » publié dans le magazine people Maxi Stars (n° 24 - avril et mai 2016).

Petit article publié dans « Maxi Stars » (n° 24 - avril et mai 2016).

Petit article publié dans « Maxi Stars » (n° 24 - avril et mai 2016).

* * * * * * * *

 

Le Canard Enchaîné

 

C’est l’hebdomadaire Le Canard Enchaîné (n° 4978 du 23 mars 2016) qui vient de révéler cette condamnation de la chaîne culturelle Arte, information reprise ensuite par de nombreux médias et notamment les journaux de télévision…

 

(Merci à mon amie Dany M. pour article.)

Article publié dans « Le Canard Enchaîné » (n° 4978 du 23 mars 2016).

Article publié dans « Le Canard Enchaîné » (n° 4978 du 23 mars 2016).

* * * * * * * *

 

Ici Paris

 

Le magazine hebdomadaire Ici Paris (n° 3687 du 2 mars 2016) consacre 4 pages à Serge Gainsbourg à l'occasion du 25ème anniversaire de sa disparition. Bien sûr, Brigitte Bardot est évoquée dans cet article. 

Détail de l'article publié dans « Ici Paris » n° 3687 du 2 mars 2016.

Détail de l'article publié dans « Ici Paris » n° 3687 du 2 mars 2016.

* * * * * * * *

 

V.S.D.

 

Durant plusieurs semaines, le magazine hebdomadaire V.S.D. rend hommage à Serge Gainsbourg (à l'occasion des 25 ans de sa disparition, le 2 mars 1991). Dans son numéro 2007, du 11 février 2016, un long article est consacré « aux femmes de sa vie ». Et parmi elles, figure évidemment... Brigitte Bardot. 

Deux pages où figure B.B. dans l'article publié dans « V.S.D. » n° 2007 du 11 février 2016.
Deux pages où figure B.B. dans l'article publié dans « V.S.D. » n° 2007 du 11 février 2016.

Deux pages où figure B.B. dans l'article publié dans « V.S.D. » n° 2007 du 11 février 2016.

* * * * * * * *

 

France Dimanche

 

Sur une double page consacrée aux produits français, intitulée  « Quand le Made in France rime avec excellence », Brigitte Bardot est évoquée à propos des chaussures de la marque Repetto

Article publié dans « France Dimanche » n° 3623 du 5 février 2016.

Article publié dans « France Dimanche » n° 3623 du 5 février 2016.

* * * * * * * *

 

Nice Matin

 

Bel article consacré à l'intervention de l'actrice américaine Pamela Anderson à l'Assemblée nationale, le 19 janvier 2016, à propos du gavage des oies et des canards pour le foie gras. Avec une interview de Brigitte Bardot sur ce combat...

Paru dans le quotidien régional Nice Matin du 20 janvier 2016.

Article publié dans « Nice Matin » du 20 janvier 2016.

Article publié dans « Nice Matin » du 20 janvier 2016.

* * * * * * * *

 

Rétro

 

Deux petites photos de Brigitte Bardot dans des articles différents publiés dans le magazine Rétro (n° 7 - Premier trimestre 2016).

1) Dans le film Le Mépris pour illustrer un article sur le retour de la mode « marine ».

2) Allongée sur le ponton de « La Madrague ».

Une photo présentée dans le livre Vies Privées – Daniel Angeli : 40 ans de photographies par Daniel Angeli et Bernard Pascuito. Paru aux éditions Gründ (octobre 2015).

Deux photos de Brigitte Bardot publiées dans « Rétro » (n° 7 - Premier trimestre 2016).
Deux photos de Brigitte Bardot publiées dans « Rétro » (n° 7 - Premier trimestre 2016).

Deux photos de Brigitte Bardot publiées dans « Rétro » (n° 7 - Premier trimestre 2016).

* * * * * * * *

 

Journal de France

 

Le petit encart ci-dessous illustre l'édito du nouveau mensuel Journal de France (n° 1 - janvier 2016). Il remplace le magazine Jour de France (sans le « s »), dont l'utilisation du titre a été interdite par la société Le Figaro SA, propriétaire du célèbre magazine Jours de France (avec un « s »).

Petit encart publié dans « Journal de France » (n° 1 - Janvier 2016).

Petit encart publié dans « Journal de France » (n° 1 - Janvier 2016).

* * * * * * * *

 

France Dimanche

 

Dans sa traditionnelle rétrospective de l’année écoulée, le quotidien France Dimanche (n° 3618 - 31 décembre 2015 au 7 janvier 2016) n’a retenu pour Brigitte Bardot que cette phrase prononcée contre Catherine Deneuve (qui persiste à porter des fourrures !). 

Petit article publié dans « France Dimanche » (n° 3618 du 31 décembre 2015 au 7 janvier 2016).

Petit article publié dans « France Dimanche » (n° 3618 du 31 décembre 2015 au 7 janvier 2016).

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Actualités de Brigitte BARDOT
commenter cet article
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 10:10
B.B. fait la couverture de « Journal de France » (paru le 25 juin 2016).

B.B. fait la couverture de « Journal de France » (paru le 25 juin 2016).

* * * * *

 

Décidément, cette semaine, Brigitte Bardot a les honneurs de la presse people française… pour le plus grand bonheur de tous ses admirateurs.

En effet, ce samedi 25 juin 2016, elle est à la « Une » du magazine mensuel Journal de France (n° 7 - Juillet 2016), vendu 3,90 Euros. 

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Actualités de Brigitte BARDOT
commenter cet article
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 10:37
Le Musée de la Gendarmerie et du Cinéma à Saint-Tropez.

Le Musée de la Gendarmerie et du Cinéma à Saint-Tropez.

* * * * * * * *        

 

Dimanche 26 juin 2016, à 10 heures, les portes d'un nouveau musée tropézien s’ouvriront enfin. Plutôt périlleuse, la mise en parallèle de la vie de la (vraie) brigade tropézienne et du monde du cinéma, atteint finalement son but grâce à une scénographie astucieuse et une gestion optimum de l’espace, bourré de découvertes.

Le Musée espère accueillir 100 000 visiteurs par an.

 

Musée de la Gendarmerie et du Cinéma

2, Place Blanqui

83990 Saint-Tropez

 

Ouvert tous les jours de 10 h à 18 h.

Prix d’entrée : 4 Euros.

 

Renseignements : 04 94 55 90 20

La conservatrice du musée, Gwenaëlle Van Butsele, devant la célèbre gendarmerie de Saint-Tropez devenue le Musée de la Gendarmerie et du Cinéma.

La conservatrice du musée, Gwenaëlle Van Butsele, devant la célèbre gendarmerie de Saint-Tropez devenue le Musée de la Gendarmerie et du Cinéma.

* * * * * * * *

 

Ce musée a été conçu pour plaire à toutes les générations avec de multiples dispositifs interactifs (écrans tactiles, astuces de mise en scène, maquettes ludiques, dispositifs cachés dans des objets, jeux, vitres sans teint…).

 

« Nous invitons le public à tout toucher, ouvrir les tiroirs, décrocher le téléphone, manipuler le vieux poste de radio, etc. Pour découvrir ce musée, il faut être curieux ! », précise la conservatrice Gwenaëlle Van Butsele qui a imaginé chaque détail mis en volume par l’Atelier des Charrons de Saint-Étienne.

 

Sur 3 niveaux, les visiteurs pourront découvrir 9 espaces, dont voici les descriptifs puis les photos (© Var Matin).

 

Espace 1

La visite débute par l’exposition temporaire. Soixante-dix photos des années 60 (souvent prises à Saint-Tropez) signées Georges Dudognon (1922-2001). On retrouve les gloires du village : Brigitte Bardot, Roger Vadim, Françoise Sagan, etc.  

 

Espace 2

Bienvenue dans la réplique version années 60 du bureau des gendarmes tropéziens – les vrais ! – avec des uniformes de 1838 à 2003 et de nombreuses astuces interactives pour butiner les informations. Pour cela il faudra oser ouvrir tiroirs, placards et même décrocher le vieux téléphone en bakélite !

 

Espace 3

Reconstitution d’un hall de cinéma des années 50. À l’accueil, un Cruchot en bronze grandeur nature (1,60 m). Au mur, les dédicaces d’artistes (de Juliette Gréco à Michel Galabru) qui souhaitent une longue vie et beaucoup de succès au musée.

 

Espace 4

Arrivée dans une salle de cinéma rétro entièrement dédiée à la saga des Gendarmes. Extraits de films, interviews et objets insolites comme le casque de plongée du Gendarme se marie, la cantine de Cruchot dans Le Gendarme à New York ou... un bras en silicone tombé du corps de Michel Galabru dans Le Gendarme et les extra-terrestres.

 

Espace 5

Voici le Saint-Tropez des vacances en roue libre sur la RN 7 avec habitacles de 2 CV et de Simca Aronde transformés en mini-salle de projection et pompes à essence devenues bornes animées !

 

Espaces 6 à 8

La fête, les boîtes de nuit, la plage, le nudisme, la mode... Diverses ambiances à travers les époques pour revivre le Saint-Tropez échevelé qui  bouge et rayonne sur la planète.

 

Espace 9

Retrouvez Romy Schneider et Brigitte Bardot dans leur loge au moment des tournages de Et Dieu… créa la femme (1956) et La Piscine (1968). Entre l’intime et le glamour pour conclure en (double) beauté.

 

Un document exceptionnel est également présenté : le script original du 7ème film de la série des Gendarmes qui n’a pas pu être tourné suite au décès de Louis de Funès. Intitulé Le Gendarme et l’Empereur, l’action devait emmener nos célèbres gendarmes sur le champ de bataille de Waterloo, à l’époque de Napoléon 1er

 

(Merci à mon ami Manuel L. pour cette information et au quotidien régional Var Matin pour les photos.)

 

* * * * * * * *

 

Ci-dessous, un diaporama présentant tous les espaces de ce très beau musée que j’espère découvrir en septembre 2016…

Quelques photos de ce nouveau musée situé à Saint-Tropez (83).
Quelques photos de ce nouveau musée situé à Saint-Tropez (83).
Quelques photos de ce nouveau musée situé à Saint-Tropez (83).
Quelques photos de ce nouveau musée situé à Saint-Tropez (83).
Quelques photos de ce nouveau musée situé à Saint-Tropez (83).
Quelques photos de ce nouveau musée situé à Saint-Tropez (83).
Quelques photos de ce nouveau musée situé à Saint-Tropez (83).
Quelques photos de ce nouveau musée situé à Saint-Tropez (83).

Quelques photos de ce nouveau musée situé à Saint-Tropez (83).

* * * * * * * *

 

Et durant l’été 2017, juste en face du musée, sur la place Blanqui, une statue de Brigitte Bardot devrait (si tout se passe bien...) être inaugurée. Je vous propose d’en savoir plus grâce à mon article ci-dessous. 

Petit clin d’œil publicitaire à B.B. à l’occasion de l’ouverture au public du Musée.

Petit clin d’œil publicitaire à B.B. à l’occasion de l’ouverture au public du Musée.

Repost 0
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 14:30
Magazine Hors-Série « France-Dimanche » publié le 23 juin 2016.

Magazine Hors-Série « France-Dimanche » publié le 23 juin 2016.

* * * * * * * *

 

À l’occasion de ses 70 ans, le célèbre magazine people France-Dimanche publie un Hors-Série (le 23 juin 2016) qui retrace les années 1946 à 1981.

Sur la couverture, on retrouve les grandes personnalités de cette époque : Charles de Gaulle, Édith Piaf, la Reine Elizabeth II d'Angleterre, Louis de Funès, Johnny Hallyday, Sylvie Vartan et bien sûr… Brigitte Bardot !

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Actualités de Brigitte BARDOT
commenter cet article
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 23:18
Brigitte Bardot est en couverture d’un magazine slovaque (21 juin 2016).

Brigitte Bardot est en couverture d’un magazine slovaque (21 juin 2016).

* * * * *

 

Merci à mon ami Cédric R. qui m’a signalé cette jolie revue slovaque avec B.B. sur la couverture (parution le 21 juin 2016). Dans les pays de l'Est, Brigitte est toujours considérée comme une star...

Quelques difficultés pour l’acheter, mais on peut faire des recherches sur les sites internationaux comme Ebay… 

Une seule page est consacrée à Brigitte Bardot à l'intérieur de cette revue slovaque.

Une seule page est consacrée à Brigitte Bardot à l'intérieur de cette revue slovaque.

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Actualités de Brigitte BARDOT
commenter cet article
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 12:59
Brigitte Bardot avec le Patriarche roumain lors de son voyage en Roumanie en février 1998.

Brigitte Bardot avec le Patriarche roumain lors de son voyage en Roumanie en février 1998.

* * * * * * * *

 

Militante pour la cause animale, Brigitte Bardot, autrefois actrice, mannequin et chanteuse, reste l’une des  icônes les plus célèbres des années 50-60. Elle a accepté de répondre à quelques questions exclusivement pour notre magazine. De La Madrague, sa belle maison dans le sud de la France, B.B. évoque sa carrière et sa retraite anticipée, mais aussi le féminisme, ses souhaits pour l'avenir, les activités de sa Fondation et naturellement son amour des animaux.

 

Quelles sont vos plus grandes joies aujourd'hui ?

Travailler quotidiennement avec ma Fondation, entouré par tous mes animaux, au milieu d'une nature préservée et sauvage.

 

Combien d'animaux avez-vous maintenant dans vos maisons de Saint-Tropez : La Madrague et La Garrigue ?

J'ai 50 animaux de différentes races : tout d’abord un cheval, puis des canards, des chiens, des chats, des porcs, des chèvres et des moutons, un poney, un âne, des poulets, des oies, etc.

 

Quelle est la mission la plus importante que vous avez accomplie avec votre Fondation ?

Tout ce que nous dénonçons chaque jour sont autant de victoires contre l'injustice des animaux. Mais la plus grande victoire reste l'interdiction dans le territoire européen de toutes les importations des produits élaborés avec les phoques. Mais cela m'a pris 30 ans pour obtenir cela !

 

Comment décririez-vous votre collaboration avec les autorités roumaines concernant la protection animale ?

Le Gouvernement roumain nous a déçus en laissant pratiquer des actes cruels envers des animaux, malgré tous nos efforts avec notamment une grande campagne de stérilisation. Des centaines de chiens errants ont été massacrés après que nous soyons partis.

 

Comment jugez-vous actuellement votre carrière pendant les années 50-60 ?

J’ai eu une carrière exceptionnelle dans le cinéma. J’ai eu beaucoup de chance, mais j'ai travaillé dur. Cette notoriété m'aide aujourd'hui pour mon combat pour les animaux.

 

Et que pensez-vous de la manière dont vous êtes décrite aujourd'hui, comme une « légende » ?

Je suis étonnée et enchantée par le fait que je suis traitée comme une « légende », mais cela ne m’empêche pas de dormir la nuit !

 

Quelle est la chose la plus flatteuse qu’on a dit de vous ?

Lorsqu'on m’appelle « la fée des animaux »…

 

Êtes-vous différente de l’image que le public a de vous ?

C’est vrai, je suis différente, mais en même temps, je suis aussi la même.

 

Comment voyez-vous le féminisme de nos jours ?

Le féminisme m'ennuie. J'ai une préférence pour le « masculinisme ».

 

Quel est le secret d'un mariage heureux ?

Le divorce !

 

L’amour a-t-il été important pour vous ?

L'amour est le moteur de ma vie.

 

Quel est votre plus grand regret de cette vie si romantique ?

Je ne regrette rien.

 

Vous avez dit dans une interview que si vous n’aviez pas arrêté le cinéma en 1973, ce qui est arrivé à Marilyn Monroe et à Romy Schneider vous serait arrivé à vous aussi. Pourquoi ? Vous avez été si blessée par ce milieu du cinéma ?

Le cinéma est cruel. Je n'ai pas voulu être déçue, alors je l’ai abandonné quand j'étais encore jeune et belle !

 

Pensez-vous que votre vrai destin était de protéger des animaux ou était-ce une seconde partie de votre longue vie ? Si vous pouviez tout recommencer, seriez-vous de nouveau mannequin, actrice et chanteuse ?

Ma vraie destinée est (et a toujours été) mon amour pour les animaux. J'étais née pour faire ce que j'ai fait durant les 43 dernières années, pour protéger les animaux, pour lutter pour eux. Mais si je devais recommencer ma vie, je suivrais exactement le même chemin.

 

Qu'est-ce qui rend une femme belle ?

Une femme est le reflet de la façon dont un homme la traite.

 

Et qu’est-ce qui rend un homme attirant ?

Son intelligence, son élégance et sûrement pas les barbes et les moustaches répugnantes qui sont si à la mode en ce moment !

 

Quelle est la scène d’un film qui vous fait encore pleurer ?

Je réserve mes larmes pour pleurer sur le destin atroce des animaux qui sont torturés dans des abattoirs, des laboratoires et partout ailleurs.

 

Qu’est-ce qui vous ennuie chez les autres personnes ?

Leur nombre, ils tous sont collés entre eux. Un trop grand nombre, partout dans le monde.

 

Qu’est-ce qui vous agace le plus chez vous ?

Lorsque je me fâche pour des petites choses stupides.

 

C’est quoi, pour vous, l'essence même du bonheur ?

Oh, la la…

 

Quel est votre plus grand souhait actuel ?

Le bonheur des animaux. Je souhaite qu’ils puissent vivre en paix, et qu’ils ne soient plus considérés comme des objets rentables et qu’on cesse de les manger !

 

(Merci à mon ami Frank G. pour cette information.)

Lors de son séjour en Roumanie (février 1998), Brigitte Bardot avait adopté Alba (la chienne blanche) et Plan-Plan.

Lors de son séjour en Roumanie (février 1998), Brigitte Bardot avait adopté Alba (la chienne blanche) et Plan-Plan.

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Actualités de Brigitte BARDOT
commenter cet article
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 11:09
Brigitte Bardot et Sean Connery – vedettes du film « Shalako » en 1968.

Brigitte Bardot et Sean Connery – vedettes du film « Shalako » en 1968.

* * * * *

 

Mardi 28 juin 2016 à 14 heures.

Hôtel des ventes Drouot - Salle 15

8, rue Drouot
75009 Paris

 

Renseignements et enchères par téléphone : 01 47 70 87 29 

 

* * * * *

 

Lot n° 88

 

« Brigitte Bardot et Sean Connery en 1968 » par Terry O’Neill.

Photographie n° 12/50, signée en bas dans la marge.

Format : 57 x 39,5 cm.

Provenance : Galerie Michèle Scotto à Cannes (06).

 

Aucune estimation de prix n’a été fournie.

 

* * * * * 

Repost 0
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 20:53
Brigitte Bardot a toujours eu une passion pour les chevaux.

Brigitte Bardot a toujours eu une passion pour les chevaux.

* * * * * * * *

 

Le 13 juin 2016, Brigitte Bardot a violement fustigé le ministre wallon du « Bien-être animal » Carlo Di Antonio. Une affaire qui a fait grand bruit dans les médias belges…

 

« Vous pouvez lui dire de ma part que c'est un beau dégueulasse ! », s’est écriée B.B. au micro de RTL.

 

Pourquoi de tels propos de la part de Brigitte... ?

 

Une association belge « 100 chevaux sur l'herbe », parrainée par Brigitte Bardot, a annoncé avoir sauvé 300 chevaux depuis sa création en 2000. En fait, elle rachète des chevaux destinés à l'abattoir pour leur offrir une belle fin de vie. Mais en raison de cette transaction financière, l'association ne rentre pas dans les conditions légales pour être reconnue comme un refuge.

Et d’après Brigitte : « C’est un scandale ! (…) Malgré les pétitions et la Lettre ouverte que je lui ai adressée, il [Carlo Di Antonio] a toujours mis un veto au rachat de ces chevaux. »

 

Mais, de son côté, le ministre explique n'être pas opposé au rachat des chevaux mais qu’il y a une loi qui conditionne les avantages fiscaux liés au statut de « refuge ». Les refuges reconnus peuvent prétendre à une déduction fiscale. Mais l’association « 100 chevaux sur l'herbe » n’y a pas droit. Cet avantage qui est concédé aux refuges ne peut pas être accordé s’ils achètent les bêtes qu'ils hébergent (les animaux doivent leur être confiés gratuitement).

« Sinon, explique le ministre, n’importe quel commerçant ou n’importe quel manège pourrait bénéficier légalement du statut de refuge. Cette loi récente adoptée à la demande des associations de protection animale s’en trouverait dévoyée. (…) Mais en aucun cas, il n’est question d’interdire à des associations de sauver des chevaux en les achetant, comme le prétend Brigitte Bardot ».

 

Le ministre a évidemment longuement répondu dans la presse aux accusations de B.B. (voir ci-dessous).

 

(Merci à la rédaction de La Dernière Heure pour cette information.)

Pleine page publiée dans le quotidien belge « La Dernière Heure » du 13 juin 2016.

Pleine page publiée dans le quotidien belge « La Dernière Heure » du 13 juin 2016.

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Actualités de Brigitte BARDOT
commenter cet article
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 21:06
Article publié dans le quotidien « Aujourd’hui en France » (n° 5324 du 13 juin 2016) annonçant le résultat de la vente aux enchères.

Article publié dans le quotidien « Aujourd’hui en France » (n° 5324 du 13 juin 2016) annonçant le résultat de la vente aux enchères.

* * * * * * * *

 

Une vente aux enchères très médiatisée (surtout grâce au nom de Brigitte Bardot) a été organisée par l'étude Millon, le dimanche 12 juin 2016, à 14 heures, en duplex à Paris et à Bruxelles.

 

Chaque œuvre de Milo Manara (représentant B.B.) était estimée entre 15 000 à 20 000 Euros (d’après le catalogue Millon). La vente totale a rapporté 592 702 Euros à l’artiste. Espérons qu’il  se montrera généreux et fera un don à la Fondation. Car Brigitte Bardot a apposé, sur chacune des 25 aquarelles, sa célèbre marguerite à sept pétales qui, pour elle, est une façon de dire « je vous aime » à ceux qui la reçoivent. Ce qui a évidemment augmenté la valeur de ces œuvres…

 

* * * * * * * *

 

« Je suis très fière de ce qu’il a fait. C’est magnifique, très beau, il m’a sublimée.

(…)

Il a fait des dessins vivants. On y sent le vent… On y lit une révolte, une sensualité, un amusement. C’est émouvant, c’est chaud. »

(Brigitte Bardot à l’AFP)

 

« Je ne refuse pas qu’on utilise mon image, mais je demande qu’elle le soit avec talent. Or Milo Manara a beaucoup de talent. Il est vrai qu’on me propose plein de choses et qu’en général, je refuse tout parce que je n’ai pas le temps de m’impliquer dans des projets qui sont envahissants. S’il avait fallu le faire avec un type qui fait des dessins à la noix de coco, je n’aurais pas accepté. »

(Extrait d’une interview de Brigitte Bardot publiée dans La Libre Belgique du 10 juin 2016)

Le dessinateur italien Milo Manara, chez lui, à Vérone (Italie) avec ses aquarelles représentant B.B. !
Le dessinateur italien Milo Manara, chez lui, à Vérone (Italie) avec ses aquarelles représentant B.B. !
Le dessinateur italien Milo Manara, chez lui, à Vérone (Italie) avec ses aquarelles représentant B.B. !
Le dessinateur italien Milo Manara, chez lui, à Vérone (Italie) avec ses aquarelles représentant B.B. !
Le dessinateur italien Milo Manara, chez lui, à Vérone (Italie) avec ses aquarelles représentant B.B. !
Le dessinateur italien Milo Manara, chez lui, à Vérone (Italie) avec ses aquarelles représentant B.B. !
Le dessinateur italien Milo Manara, chez lui, à Vérone (Italie) avec ses aquarelles représentant B.B. !

Le dessinateur italien Milo Manara, chez lui, à Vérone (Italie) avec ses aquarelles représentant B.B. !

* * * * *

 

À l’occasion de cet événement, Milo Manara (70 ans) a accordé beaucoup d’interviews dans la presse européenne (notamment en France, Italie, Suisse et Belgique). J’ai donc sélectionné quelques passages où il évoque Brigitte Bardot.

 

Interview pour le quotidien régional Nice-Matin (3 juin 2016).

 

En quoi est-ce le travail le plus difficile de votre carrière ?

Parce que Brigitte Bardot possède une beauté très originale. Un visage aux détails particuliers. Avec elle, on ne peut pas aller sur la caricature. Il faut respecter tous les éléments du visage, les yeux, la bouche... Au départ, je suis parti sur des crayonnés, mais j'ai dû beaucoup corriger pour arriver à un résultat satisfaisant.

 

Le fait que Brigitte vous laisse carte blanche a-t-il facilité le processus créatif ?

J'étais surtout très honoré !

 

C'est une personnalité que vous estimez ?

Je l'ai adorée même ! C'est quelqu'un qui compte énormément. Elle a changé la façon de vivre dans la société de la fin des 60's. Les filles d'aujourd'hui ne mesurent pas la dette qu'elles ont envers Brigitte Bardot (rires).

 

Son influence demeure plus importante que celle de Marilyn ?

Je crois. Elle a proposé un autre modèle de beauté, moderne, très naturel. Et demeure très actuelle. On a du mal à l'imaginer, comme Marilyn Monroe, emprisonnée dans un modèle d'icône pop à la Andy Warhol. Leur parcours était aussi très différent. Marilyn avait une image très construite dans la coiffure, l'habillement, etc. Tout l'inverse de Brigitte qui vivait les pieds nus sans subir les diktats de la beauté !

 

Peut-on dire qu'elle a été votre muse ?

Oui, oui, depuis toujours ! (rires) On sait très bien que le personnage de Barbarella de Jean-Claude Forest est inspiré de Brigitte Bardot, même si ensuite c'est Jane Fonda qui l'incarna au cinéma pour Vadim. Moi, je n'ai pas un personnage directement inspiré de Brigitte Bardot. Ce sont toutes les femmes que j'ai dessinées qui découlent d'elle ! Elle est le modèle de beauté que j'ai adopté dès mes débuts.

 

Comme une matrice originelle ?

C'est cela. Quand je peins ses aquarelles, je ne fais pas un vrai portrait mais plutôt un hommage, car je pense que c'est elle-même l'œuvre d'art !

 

Votre film préféré de B.B. ?

Et Dieu… créa la femme, bien sûr ! Mais aussi Histoires extraordinaires, ce film à sketches de 1968, signé Vadim, Fellini et Louis Malle, où elle joue avec Alain Delon.

 

Brigitte pourrait devenir l'une de vos héroïnes de BD ?

Oui, bien sûr (rires) ! Lorsque je la rencontrerai, je lui demanderai la permission. Brigitte étant quelqu'un d'une grande modernité, j'imagine très bien la mettre en scène dans le futur. Encore plus libre !

 

* * * * *

 

Interview pour le quotidien suisse 24 heures (8 juin 2016).

 

Pourquoi étiez-vous fou de Bardot ?

Je pense l’avoir toujours eue dans la tête ! Elle a d’ailleurs aidé tout le monde à grandir, changeant le costume culturel, éthique, de la société. Là où une Marilyn Monroe était construite, coiffure, silhouette et vêtements, B.B. avançait pieds nus, mèches au vent, sauvage et naturelle. Elle proposait un nouveau modèle de beauté.

 

Avez-vous rencontré cette solitaire ?

Après mes premiers essais, assez prudents, elle a laissé un message sur mon répondeur, m’encourageant à aller plus loin. J’avais si peur de son jugement. Picasso n’a plus la possibilité de se défendre, mais elle… Je craignais surtout de lui manquer de respect ou qu’elle ait changé sa vision de l’érotisme avec l’âge. D’ailleurs, je ne comprends pas son refus de paraître. Bien sûr, le temps est un sculpteur sans pitié mais son rôle a été celui d’une œuvre d’art. Et Mona Lisa ne vieillit pas.

 

En quoi le fessier vous passionne-t-il depuis près de soixante ans ?

Attention, même de dos, j’essaie toujours de capter une présence. Et même un regard, en biais, dans un miroir. L’érotisme ne respire pas dans les fesses de B.B., il s’exprime dans le visage.

 

Où B.B. a-t-elle résisté le plus ?

Oh, j’ai beaucoup corrigé à la lame de rasoir pour arriver à mes désirs. Ses yeux et profils ne sont pas symétriques. Ma ! C’est ça la beauté, toujours si singulière. Il est facile de croquer une créature qui ressemble à Bardot, mais l’attraper, elle…

 

* * * * *

 

Interview de Nicolas Gary pour le site Actua-Litté (9 juin 2016).

 

Brigitte Bardot, dans vos aquarelles, représente une figure idéalisée ?

Oui… Je ne me rappelle pas la première fois que j’ai vu son image, mais elle me laisse l’impression de l’avoir toujours connue. J’ai grandi avec elle. Et dans mes premières bandes dessinées…

(…)

Le monde entier n’a plus une personne comme elle, dont il pourrait être amoureux éperdument. Ce phénomène se retrouve, constellé dans plusieurs figures, mais plus personne ne l’incarne si totalement. Elle a changé le monde.

(…)

C’est un véritable mythe, comme Aphrodite ou Athéna. Elle est la beauté et la sagesse. Brigitte Bardot a été une déesse culturelle : de nombreux professeurs étaient amoureux d’elle. Les hommes ont tous été amoureux d’elle. Elle a représenté un changement éthique, et pas uniquement esthétique, dans la société. Sa manière de vivre, qui dépassait sa seule beauté, était imprégnée d’une philosophie de liberté, comme le projet d’une société future. Peut-être qu’elle-même ne s’en est pas rendu compte, mais elle représentait l’exemple d’un modèle social et philosophique.

Je ne vous parle pas des intellectuels qui ont reconnu en Brigitte Bardot une nouvelle esthétique, au sens le plus complet du terme. Je comprends bien que les jeunes n’ont pas cette image, et ne partagent pas cette vision.

 

Son engagement en faveur des animaux est quelque chose que vous partagez ?

Avant d’aimer les animaux, je suis convaincu que tous les habitants de cette planète ont le droit de vivre, sans être torturés ni maltraités. Manger de la viande est très appréciable, mais certainement pas une bonne raison pour que des animaux souffrent. En France, on voit du bétail en train de paître, et on a le sentiment d’une certaine tranquillité, sauf que cette image reste rare. En songeant à l’élevage des animaux, ce sont plus souvent des visions terribles que l’on a : je pense aux porcs, par exemple…

Moi, j’ai eu à la maison des chevaux, des chèvres, des moutons : j’adore les animaux, mais ce n’est pas la question. On doit reconnaître le droit de chaque créature à vivre sur cette planète. Les maltraitances sont injustifiées : les bêtes ne sont pas au service des hommes. Le manque de respect manifeste est totalement incroyable.

 

* * * * * 

 

Interview de Christophe Levent pour Le Parisien (12 juin 2016).

 

Comment est née cette envie de dessiner B.B. ?

C'est une envie très ancienne. J'ai toujours été amoureux de Bardot. C'est la maison de vente Millon qui a eu l'idée de nous rapprocher. Dès que Bardot a donné sa permission, je lui ai envoyé 3 ou 4 dessins, pas totalement terminés. J'étais terrorisé à l'idée de son jugement. Mais elle m'a envoyé des messages d'encouragement... Au départ, mes dessins n'étaient pas du tout érotiques. J'avais trop de respect. C'est elle qui m'a dit que je pouvais aller un peu plus loin. C'était bien la première fois de ma vie que l'on me disait cela... (rires).

 

Comment avez-vous travaillé ?

J'ai revu des films, j'ai regardé des photos... Mais je n'ai jamais essayé de copier. J'ai inventé chaque image. Elle est en fait assez difficile à dessiner. Beaucoup plus que je l'imaginais. J'ai fait plein de croquis avant, ce que je ne fais jamais d'habitude. J'en ai déchiré pas mal. Il fallait que je réussisse à retrouver le paysage du corps de Bardot.

 

Que représente B.B. pour vous ?

Un modèle de beauté intemporelle et surtout révolutionnaire. Elle a changé son époque, l'image de la femme. C'est très différent de Marilyn, qui était une icône un peu fabriquée. Bardot, c'est la liberté, une femme aérienne, les cheveux détachés, les pieds nus. Toute sa façon d'être et de vivre était scandaleuse. Elle jouait avec l'érotisme et le sexe sans hypocrisie. Bien sûr, il y a aussi sa bouche, qui était un signal érotique formidable. Je l'ai toujours un peu devant les yeux pour créer les personnages de mes BD. Cela va au-delà de son talent d'actrice : Bardot est une oeuvre d'art à part entière.

 

Vous ne l'avez en fait jamais rencontrée ?

Non. Mais peut-être que cela va se faire. Je suis en train de réaliser une statue d'elle pour le musée du Cinéma de Saint-Tropez. C'est elle qui a choisi l'image : un nu, sorte d'hommage à la Vénus de Botticelli. Elle devrait être là pour l'inauguration à l'été 2017. Pour moi, la voir serait comme de rencontrer la Vierge Marie...

 

* * * * * * * *  

 

Voici quelques-unes de 25 aquarelles de Milo Manara vendues le 12 juin 2016.

« Brigitte Bardot sublimée par Milo Manara » (juin 2016). Encre de Chine et aquarelle sur papier Fabriano 350 gr. Format : 56 x 77 cm.
« Brigitte Bardot sublimée par Milo Manara » (juin 2016). Encre de Chine et aquarelle sur papier Fabriano 350 gr. Format : 56 x 77 cm.
« Brigitte Bardot sublimée par Milo Manara » (juin 2016). Encre de Chine et aquarelle sur papier Fabriano 350 gr. Format : 56 x 77 cm.
« Brigitte Bardot sublimée par Milo Manara » (juin 2016). Encre de Chine et aquarelle sur papier Fabriano 350 gr. Format : 56 x 77 cm.
« Brigitte Bardot sublimée par Milo Manara » (juin 2016). Encre de Chine et aquarelle sur papier Fabriano 350 gr. Format : 56 x 77 cm.
« Brigitte Bardot sublimée par Milo Manara » (juin 2016). Encre de Chine et aquarelle sur papier Fabriano 350 gr. Format : 56 x 77 cm.
« Brigitte Bardot sublimée par Milo Manara » (juin 2016). Encre de Chine et aquarelle sur papier Fabriano 350 gr. Format : 56 x 77 cm.
« Brigitte Bardot sublimée par Milo Manara » (juin 2016). Encre de Chine et aquarelle sur papier Fabriano 350 gr. Format : 56 x 77 cm.
« Brigitte Bardot sublimée par Milo Manara » (juin 2016). Encre de Chine et aquarelle sur papier Fabriano 350 gr. Format : 56 x 77 cm.
« Brigitte Bardot sublimée par Milo Manara » (juin 2016). Encre de Chine et aquarelle sur papier Fabriano 350 gr. Format : 56 x 77 cm.
« Brigitte Bardot sublimée par Milo Manara » (juin 2016). Encre de Chine et aquarelle sur papier Fabriano 350 gr. Format : 56 x 77 cm.
« Brigitte Bardot sublimée par Milo Manara » (juin 2016). Encre de Chine et aquarelle sur papier Fabriano 350 gr. Format : 56 x 77 cm.
« Brigitte Bardot sublimée par Milo Manara » (juin 2016). Encre de Chine et aquarelle sur papier Fabriano 350 gr. Format : 56 x 77 cm.
« Brigitte Bardot sublimée par Milo Manara » (juin 2016). Encre de Chine et aquarelle sur papier Fabriano 350 gr. Format : 56 x 77 cm.
« Brigitte Bardot sublimée par Milo Manara » (juin 2016). Encre de Chine et aquarelle sur papier Fabriano 350 gr. Format : 56 x 77 cm.

« Brigitte Bardot sublimée par Milo Manara » (juin 2016). Encre de Chine et aquarelle sur papier Fabriano 350 gr. Format : 56 x 77 cm.

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Actualités de Brigitte BARDOT
commenter cet article

Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. :  avec Alain Wodrascka (fin août 2017) et avec Dominique Choulant (octobre 2017).
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka (fin août 2017) et avec Dominique Choulant (octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Un livre bouleversant à découvrir !

Un témoignage 

émouvant

 

2013/09 - Et le cancer brisa mes rêves (Solange N.)

224 pages

(37 photos intérieures en noir & blanc)

 

16,95 Euros

(frais d'envoi en plus)

 

Ce témoignage bouleversant

est un cri de désespoir :

celui d’une femme courageuse qui aura lutté 25 ans contre plusieurs cancers

et affronté des drames

durant toute sa vie. 

 

* * * * * * * *  

 

Tous les détails avec le lien ci-dessous : 

http://livres.rencontres.bardot.barbara.star.over-blog.com/article-et-le-cancer-brisa-mes-reves-de-solange-n-avec-fran-ois-bagnaud-119707111.html

Total des visites

Lien Vers Des Sites Sympas !