Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 22:47

Le souvenir des jours heureux

avec Annie Girardot…

 

Vendredi 4 mars 2011  : les obsèques de notre chère Annie ont eu lieu à l'église Saint-Roch à Paris, à 10 h 30. Elle repose désormais au cimetière du Père-Lachaise. Pour des raisons personnelles, je n'ai malheureusement pas pu être présent pour l'accompagner une dernière fois... Alors, pour lui rendre hommage, j'ai souhaité me souvenir des jours heureux passés en sa compagnie et vous les faire partager. 

 « Ne meurent vraiment que ceux que l'on oublie. »

 

* * * * * * * * 

 

Chaque été, mon ami Jean-Louis Milla, fondateur de l’association « Souvenance de Cinéphiles » organise un festival en hommage à une comédienne. Pour ses 6èmes Rencontres cinématographiques de Puget-Théniers (06), du 24 au 26 juillet 1998, il avait invité Annie Girardot. Elle avait accepté immédiatement, succédant ainsi à Dora Doll, Mylène Demongeot, Bernadette Lafont, Marie Glory et Marthe Villalonga. À l’époque, Annie se déplaçait encore seule et n’avait ni secrétaire ni agent pour l’accompagner. Comme Jean-Louis savait que je connaissais Annie, il m’avait demandé de « veiller » sur elle durant son séjour.

 

Puget - Avec Annie (1)

Jean-Louis Milla (à gauche) fait visiter Puget-Théniers à Annie Girardot. Je les accompagne (chemise bleue) ainsi que Stéphan Guérard (à droite), un membre de l’association, admirateur et collectionneur de Louis de Funès. Annie lui a raconté beaucoup d’anecdotes sur ses tournages avec ce grand acteur. Le député des Alpes-Maritimes (Monsieur Christian Estrosi) était à nos côtés mais il ne figure pas sur cette photo… 

(Annie et Jean-Louis m'avaient ensuite dédicacés cette jolie photo)

 

1998/07/24 - Avec Annie GIRARDOT à Puget-Théniers (06)

* * * * * * * *

 

Ce Festival très chaleureux et très sympa était organisé par des cinéphiles passionnés par le cinéma et ses actrices.

Le vendredi 24 juillet 1998, Annie Girardot fut d’abord reçue à l’Hôtel de Ville de Puget-Théniers puis assista à la projection d’un de ses films (Mourir d’aimer d’André Cayatte – 1971). Ensuite, elle participa à une séance de dédicaces suivie d’un dîner « officiel », mais très décontracté, dans un bon restaurant de Puget. Les deux jours suivants, Annie alternera séances de dédicaces et projections de films (Trois chambres à Manhattan de Marcel Carné – 1965, Prisonnières de Charlotte Silvera – 1988 et L’âge de braise de Jacques Leduc – 1998) et également... des repas très joyeux dans des petits restaurants locaux.

Le prix « Reconnaissance des Cinéphiles » lui fut remis sur la place de Puget-Théniers en présence des habitants et de ses admirateurs venus exprès pour la rencontrer.

Pendant ce Festival, j’ai été un peu le « chevalier servant » d’Annie, répondant à ses moindres souhaits (mais elle n’avait jamais aucune exigence, aucune demande…), la protégeant et l’aidant pour ses dédicaces, bref, veillant à ce qu’elle se sente bien et que tout se déroule pour le mieux.

Lorsque nous avons effectué une visite guidée de la région, dans chaque village, une réception était prévue avec le discours du maire puis une séance de dédicaces autour d’un petit buffet dehors devant l’église ou la mairie. Tous les villageois étaient là et discutaient simplement avec Annie. Elle n’avait rien à « vendre » : pas de promotion de film ou de livre. Elle dédicaçait juste des photos que l’association avait fait éditer en grand nombre pour l’occasion et qui étaient distribuées gratuitement.

Durant ces trois jours « non stop », j’ai été témoin de l’immense popularité d’Annie Girardot mais surtout de l’amour incroyable que les gens avaient pour elle. Il faut dire qu’elle était très simple, abordable, joyeuse, discutant avec tout le monde, partageant ses repas avec les gens du pays. Elle embrassait et se laissait photographier, elle racontait ses souvenirs, elle plaisantait, elle riait… elle semblait vraiment heureuse d’être là.

 

Puget---Avec-Annie--2-.jpg

Annie Girardot reçoit son Prix « Reconnaissance des Cinéphiles » (à gauche). Elle n’a pas arrêté de faire des séances de dédicaces durant trois jours. J’étais constamment avec elle pour m'assurer que tout se passait bien (à droite, en haut : dédicace à La Croix-sur-Roudoule – en bas : dédicace à la mairie de Puget-Théniers)

 

* * * * * * * *

 

Ces journées auprès d’Annie sont inoubliables pour moi car c’est à l’occasion de ce séjour que nous avons appris à mieux nous connaître. C’est là que nous nous sommes tutoyés pour la première fois. Nous étions du même signe : Scorpion (elle du 25 octobre et moi du 30). Elle me parlait (évidemment) de Brigitte Bardot (sa « Bri-Bri ») mais aussi de Barbara qu’elle avait bien connue et qu’elle admirait comme moi ! Nous nous trouvions des tas de passions communes. Elle me fascinait par tant de simplicité et d’humilité, elle, une célèbre comédienne adulée qui avait tourné avec les plus grands (metteurs en scène et acteurs). Je lui avais dit  que j’avais passé mon concours de l’IDHEC (*) en 1974 avec comme film à critiquer… Rocco et ses frères (son chef d’œuvre) de Luchino Visconti (1960) avec Alain Delon et Renato Salvatori. Alors, elle me racontait des souvenirs de tournage et je restais bouche bée à l’écouter…

 

Numériser0012

 Toute la presse locale avait relaté cet événement…

 

Annie, chère et merveilleuse Annie, je sais que « là-haut », au Paradis, dans cet « Ailleurs » que nous espérons…, je sais que tu es apaisée et heureuse. Et j’espère que tu as retrouvé ta Maman et ton cher Renato. Mais ici, tu continueras à vivre dans nos cœurs, dans nos mémoires et nous reverrons tes films avec tendresse et nostalgie…

Nous penserons à toi avec émotion. Et nous t'aimerons toujours.


 * * * * * * * *

 (*) L'Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC) était une école française de cinéma, basée à Paris, aujourd'hui devenue « La Fémis ». 

Partager cet article

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Mes RENCONTRES
commenter cet article

commentaires

pascale 10/03/2013 13:02





 Bonjour François,magnifique hommage que vous rendez à cette grande Dame,je me souviendrai toujours du jour ou elle a reçu sa récompense,elle m'en a fait couler les larmes tellement ce
qu'elle avait dit était si touchant....Oui,une grande Dame qui n'a pas eu tous les mérites qu'elle aurait dû avoir....C'est beau toutes ces photos de vous avec elle,cela vous restera à tout
jamais dans votre mémoire et dans votre coeur....C'est beau de vous voir à côté d'elle,oui,quelle chance vous avez eût mon Prince de cotoyer de si belles personnes !!...Je vous souhaite un doux
dimanche sans hoquet,lol !!...Mille bisous d'amitié pour vous,tendrement avec toute mon affection....Petit nain Joyeux ♥ ♥

François BAGNAUD 12/03/2013 11:49



Chère Pascale, 


Moi aussi, je m'en souviendrai toujours de cette cérémonie des Césars, car j'étais seul avec Brigitte à Bazoches et nous regardions cette émission à la télé. Quand Annie a parlé, nous avions les
larmes aux yeux, et Brigitte n'arrêtait pas de dire : "Mon Dieu, pauvre Annie, mon Dieu, ma pauvre Nini...". C'est resté gravé dans ma mémoire comme si c'était hier...


Gros bisous et merci pour votre fidélité.

François  



Fabienne 05/03/2011 21:40



Cher François,


Ce soir, je suis prête ,mon coeur seul va parler...à Annie:


Pourquoi naître


Pour un jour disparaître


Pourquoi vous aimer


Puisqu'il faut nous quitter


Pourquoi vivre


Pour aller sur une autre rive


Rive du passé


Rive de l'oubli


Oui pourquoi...pourquoi...!


La seule raison


La vraie raison


Celle de la déraison


Juste celle de la passion


Juste le désir


Juste le plaisir


De nous donner


Et celui de vous aimer


A jamais....................


Fabienne



François BAGNAUD 06/03/2011 01:33



Chère Fabienne, 


Impossible d'ajouter quelque chose de plus à ces mots si justes...


C'est une belle déclaration d'amour pour notre chère Annie.


Merci et mille bisous.


François



marie 05/03/2011 16:15



Un super article sur cette grande dame, ça c'était une actrice. Mais je trouve que la télévision ne lui a pas rendu un grand hommage, on en a pas entendu parlé, alors heureusement qu'il y a des
personne comme toi et Ricard Bruno pour parler d'elle, merci a vous. Bisous bon week-end François



François BAGNAUD 06/03/2011 01:21



Petite Marie adorable avec tes Gifs magnifiques,


Merci pour ton commentaire et tes compliments.


La télévision (notamment BFM TV) en a quand même parlé mais ils n'ont pas diffusé ses meilleurs films et surtout c'était très tard le soir...


L'important est qu'Annie reste dans nos mémoires et dans nos coeurs. Comme toutes les personnes qu'on aime et qui s'en vont au Paradis. Il faut continuer à les aimer et à penser à eux.


Mille bisous.


François



Ricard Bruno 05/03/2011 13:48



François


Que d'émotion et de souvenirs inoubliables, Annie serait fière de toi et de l'hommage que tu lui rend sur ton blog.


Amitiés


 


Bruno



François BAGNAUD 06/03/2011 01:18



Mon cher Bruno, 


Je n'arrive toujours pas à croire qu'Annie n'est plus parmi nous sur cette Terre. Je sais que sa vie était devenue invivable et que certaines personnes pensent que c'est un soulagement pour elle,
mais moi je préfère voir les gens que j'aime "vivants" même s'ils sont diminués...  Je pense aussi à ma Maman en disant cela...


Je ferai régulièrement des articles sur Annie Girardot car les moments passés près d'elle (même furtifs) sont inoubliables.


Mille amitiés et merci pour ta fidélité à mon Blog...


François



Paquet Cédric 05/03/2011 11:04



Que dire de plus mon François que cet article est merveilleux et trés touchant. Gros bisous



François BAGNAUD 06/03/2011 01:14



Mon cher Cédric,


Merci pour ton petit commentaire qui dit l'essentiel...


Annie me (nous) manquera toujours, mais nous regarderons ses films avec émotion et nostalgie. Elle restera encore longtemps dans la Mémoire collective.


Mille bisous à toi.


François



Manuel LEFEBVRE 05/03/2011 07:40



très bel hommage, très bons souvenirs, je n'arrive toujours pas à imaginer qu'elle ne soit plus là.


hier soir, j'ai regardé les novices avec BB et Annie, très grand moment aussi.


la vie est courte, et les meilleurs partent toujours en premier.


merci de nous faire partager tes bons moments passés avec elle.


bonne journée a toi François



François BAGNAUD 06/03/2011 01:12



Cher Manuel,


Moi aussi, je n'arrive pas à croire qu'elle est "déjà" partie... Mais, elle vivra longtemps dans nos mémoires, je pense car elle a su toucher le public.


Moi, j'aime bien Les Novices, même si ce n'est pas un classique du Cinéma français, c'est sympa à regarder et le duo Annie-Brigitte est irrésistible. On passe un bon moment.


Mille bisous et merci de ta fidélité.


François



France Aimée 05/03/2011 04:56



Merci François.


Le bouleversant hommage que vous lui rendez, n'est autre qu'un témoignage d'amour. En effet on ne pouvait que l'aimer ! Et sur les écrans comme dans nos mémoires, elle contiuera de vivre. Je ne
lui dis pas adieu, mais à bientôt ...


Bisous


France



François BAGNAUD 06/03/2011 01:09



Oui, chère France, vous avez raison, c'est un témoignage d'amour. J'aime Annie parce qu'elle était extraordinaire et j'ai passé des moments inoubliables auprès d'elle. Tant que je vivrai, elle
restera dans mes souvenirs heureux, ceux qui ne s'effacent jamais. Et puis, je regarderai ses films avec nostalgie et émotion.


Merci de partager cette émotion avec moi.


Mille bisous.


François



Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 60 livres à ce jour. En 2017, j'ai collaboré à 3 nouveaux livres sur Brigitte Bardot (voir ci-dessous).
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 60 livres à ce jour. En 2017, j'ai collaboré à 3 nouveaux livres sur Brigitte Bardot (voir ci-dessous).

Un premier livre sur Brigitte Bardot (parution le 28 septembre 2017)

Suivez Brigitte Bardot

dans quelques lieux

incontournables...

 

 

par Alain Wodrascka

 

avec la collaboration de

François Bagnaud

 

préface de 

Brigitte Bardot

 

Éditions Favre (Suisse)

 

160 pages illustrées

 

Format : 15 x 22 cm

 

17 Euros 

 

* * * * * * * * 

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Un deuxième livre sur Brigitte Bardot (parution le 25 octobre 2017)

Découvrez la carrière

de chanteuse

de Brigitte Bardot

 

 

par Dominique Choulant 

et

François Bagnaud

 

en collaboration avec 

Brigitte Bardot

 

Éditions Flammarion

 

264 pages illustrées

 

Format : 19 x 24 cm

 

24,90 Euros 

 

* * * * * * * * 

Toujours disponible : mon dernier livre sur Brigitte Bardot (paru le 15 février 2017)

Les meilleures répliques

et citations

de Brigitte Bardot

 

 

par François Bagnaud

 

avec la collaboration de

Brigitte Bardot

 

Éditions L'Archipel

 

1200 citations référencées

 

255 pages

 

17 Euros 

 

* * * * * * * *