Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 00:37

Barbara à Pantin (1981)

Un souvenir inoubliable…

 

 

Barbara--Portrait-.jpgBarbara m’intimidait…

 

Je n’ai jamais cherché à la rencontrer, ni la connaître personnellement. Et pourtant les occasions n’ont pas manquées. Je me souviens que le chanteur Maurice Fanon (que j’avais interviewé au début des années 80 pour une radio libre) voulait m’emmener dîner chez elle. J’avais poliment refusé. Il ne comprenait pas...

Mais je ne me sentais pas capable émotionnellement de tenir une conversation avec elle, d’entrer dans son intimité. Je ne lui ai jamais écrit car je savais qu’elle prenait plus facilement le téléphone que la plume pour répondre à ses admirateurs. Et je crois que j’aurais été pétrifié si elle m’avait appelé.

Et pourtant, j’avais envie de la voir sur scène, de l’approcher un peu, de lui parler brièvement, d’entendre sa voix me répondre. Mais c’est tout… Cela me suffisait. Et à chaque « rencontre », j’étais comme hypnotisé !

Lorsque j’allais à ses concerts, à l’Olympia, à Bobino, au Zénith ou dans des salles en banlieue parisienne, j’essayais toujours de l’approcher après le spectacle. Je me souviens l’avoir attendue souvent à la sortie des artistes comme au Châtelet ou à Issy-les-Moulineaux. Elle avait toujours un mot gentil, un conseil, une attention particulière. Elle ne refusait jamais une dédicace. À force de me voir, elle me reconnaissait et me souriait.

Un soir, je l’ai même accompagnée jusqu’à sa voiture, et une fois assise à l’arrière, elle a ouvert sa vitre, et m’a pris la main en me disant : « Rentrez vite, vous allez attraper froid ! ».

 

Portrait--en-chemise-et-grosses-lunettes-.JPG

Pour Barbara, « le noir est couleur de lumière », notamment sur scène, mais dans la vie,

elle n’hésitait pas à porter parfois des couleurs vives pour illuminer le noir de ses habits.

 

* * * * * * * *

 

C’est à Pantin (au nouvel Hippodrome de Paris), en 1981, que j’ai ressenti ma plus grande émotion, et cela reste mon souvenir le plus inoubliable avec cette artiste exceptionnelle.

Lorsque Barbara se produisait à Paris, elle n’avait pas besoin de publicité, le bouche-à-oreille fonctionnait très bien. Mais pour son retour sur scène (après trois années d’absence), elle avait choisi un lieu insolite et beaucoup (dans ce milieu médisant du show-biz) lui prédisait un cuisant échec. En effet, elle avait préféré un chapiteau non loin du périphérique, au nord de Paris…

Qui viendrait le soir, dans le froid, loin des transports en commun… ?

Alors pourquoi ce choix insolite… ?

« Parce que les choses et les gens du cirque sont magnifiques et beaucoup plus humbles que nous, chanteurs, confia-t-elle. C’est un endroit magique. J’ai peur mais je m’y sens à l’aise. C’est beau d’avoir un rendez-vous d’amour quotidien, voir un public différent tous les soirs. »

 

Et du 28 octobre au 21 novembre 1981, Barbara a fait salle comble (2000 personnes chaque soir). Elle avait gagné son pari d’amour avec son public...

J’y suis allé quatre fois et c’est (à mon avis) le spectacle de Barbara le plus atypique et le plus émouvant que j’ai vu. Le soir de la Première, j’ai croisé beaucoup d’artistes et notamment… Annie Girardot. Plus tard, lorsque nous sommes devenus amis, nous avons souvent évoqué Barbara pour laquelle Annie avait une grande admiration. Elle s’enflammait totalement lorsqu’elle parlait d’elle et je l’écoutais avec passion.

 

Aller à un concert de Barbara, c’est comme aller à une grande messe populaire.

On ressent une ferveur et une communion avec le public, l’amour est palpable des deux côtés de la scène. Ses admirateurs attendent « religieusement », en silence, puis une musique retentit (une introduction sur la chanson Pierre), le noir se fait dans la salle, on retient son souffle et nimbée dans un halo de lumière, « Elle » apparaît et c'est une ovation incroyable...

Ensuite... l’osmose totale, fusionnelle entre la louve solitaire et ses disciples amoureux.

 

À Pantin, elle a créé une nouvelle chanson : Regarde écrite le soir de l’élection de François Mitterrand à la présidence de la République (« Un homme, une rose à la main, a ouvert le chemin vers un autre demain… »). Ce dernier était venu discrètement assister au concert de son amie « militante »…

 

Sur-scene--sur-son-rocking-chair-.jpg

Barbara, sur son rocking-chair, recevant les applaudissements de son public !

 

À la fin du spectacle, nous étions des centaines, unis par un même frisson, dans une émotion non retenue, à réclamer une autre chanson. C’était comme un rituel, nous savions qu’elle finirait par revenir. Elle est enfin apparue et là mon cœur s’est mis à battre plus fort… J’étais debout, plaqué contre la scène, et je lui ai tendu les mains… Elle est arrivée droit vers moi, et elle a pris ma main. Et là, ces quelques secondes ont duré une éternité. Je me souviens avoir serré très fort sa main. Si fort qu’elle m’a regardé dans les yeux, je ne voulais plus la lâcher… Son regard s’est fait plus insistant, avec un léger sourire qui semblait me dire : « Bon, allez, il faut me laisser maintenant, ça suffit… ». Alors j’ai cédé…

J’étais heureux !

Je savais que cet instant-là (et seuls les admirateurs de Barbara comprendront, je crois, mon trouble…) resterait à jamais gravé dans ma mémoire.

 

Et puis le hasard a voulu qu’en cherchant des photos de Brigitte Bardot dans une agence de presse lorsque je travaillais sur ses Mémoires, on m’apporte (par erreur) le dossier de… Barbara ! Par curiosité, je l’ai parcouru et ô surprise, j’ai trouvé la photo ci-dessous… (et d’autres prises juste quelques secondes avant…). Ce moment inoubliable avait été immortalisé par un photographe de plateau ! J’ai montré la photo au responsable de l’agence qui me l’a immédiatement offerte. Elle est évidemment encadrée chez moi.

 

1981/10 - Avec BARBARA à Pantin

Pantin – Octobre 1981.

Je suis au bord de la scène et Barbara me tient la main…

Sur mon visage, on peut lire ma joie et mon émotion,

mais surtout l’amour et l’admiration que je porte à Barbara.

 

* * * * * * * *

 

Le soir de la dernière représentation, Barbara a interprété, son texte à la main, une chanson (Pantin) spécialement écrite pour célébrer ce rendez-vous d’amour, un hymne dédié à son public fidèle. Assez peu connue, cette chanson reste pour moi emblématique de ce spectacle si fraternel.

Je vous propose de l’écouter en hommage à Barbara (juste un extrait autorisé par Deezer) : 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans BARBARA
commenter cet article

commentaires

Pascale Maillan 15/06/2012 01:09


Bonsoir François,oui gentil Prince,devenir adulte avant l'âge,je l'ai compris à 17 ans quand je me suis retrouvée seule dans un petit meublé 1 pièce avec coin fermé pour les toilettes....Rien à
voir avec Blanche-Neige et vos sept nains dont je fais partie...Je l'ai, moi aussi,à cet âge là,appréhendée cette vie qui m'attendait et qui tout comme vous (Avec 2 ans de moins...)n'allait pas
être simple...Ma vie d'adulte a commencé à l'âge de 16 ans quand j'ai commencé à travailler et que j'étais vraiment seule....Ma troisième belle-mère me disant sans cesse que je n'était pas chez
moi et que si je n'était pas contente je savais ce qu'il me restait à faire.....Affaires ??..Pascale a fait son sac et basta...Je n'étais pas chez moi alors,je suis allée chez ma copine de boulot
qui m'avait dit de venir chez elle et j'y suis restée 8 mois....Ce n'est pas Pascale que j'aurai du m'appeler mais Cosette avec les 3 belle-mères,pas si belles que ça d'ailleurs,que j'ai eu..Tout
ça pour vous dire gentil Prince de F.B.Qu'étant une inconnue un peu plus connue de vous virtuellement,j'ai partagé ce sentiment tout comme vous, d'avoir à affronter seule
et toujours et tout le temps, cette vie qui m'a fait peur et m'a fait douter de moi assez souvent mais qui m'a aussi fait apprendre que rien ne se gagnait en claquant des doigts, seul
le courage et la volonté pouvaient m'aider à affronter  cette vie assez dure pour une gamine de 17 ans mais qui n'est pas si mal que ça,aujourd'hui, en fin de compte !!..Je sais que
vous avez du travail gentil Prince,alors je vous souhaite quand même une bonne nuit et j'espère que votre maman dormira toute sa nuit....Gros bisous pour vous et pour elle et du fond du coeur
,merci pour tout ce que vous nous apportez...Gros bisous de petit nain....Dormeur dans pas longtemps....Kiss

François BAGNAUD 15/06/2012 12:47



Merci, chère Pascale, pour votre confiance pour me livrer tant de votre vie personnelle. 
Oui, comme vous, j'ai dû affronter en secret et seul tous les tourments de cette vie future d'adulte qui m'effrayait.
Après, j'ai pu me confier à ma Maman et cela a été formidable, elle m'a conseillé et aimé toute ma vie. C'est pour cela que malgré les nuits blanches, la fatigue, les soucis, ma vie un peu entre
parenthèses depuis quelques années, je lui garde un amour immense et éternel.
Merci pour vos longs commentaires toujours appréciés...
Bisous.
François 



Pascale 09/06/2012 22:17





 Bonsoir François,votre récit est très émouvant,oui, je lis et relis tout ce que vous nous présentez sur votre blog....J'avoue que lorsque je reprends tout de ce que vous
écrivez,il y a de l'émotion qui se dégage....Vous devez tellement en avoir de si belles images dans votre tête!!.. C'est beau ce que vous nous faites partager...Merci encore et toujours
d'avoir d'aussi jolies choses à nous montrer...Mille bisous pour vous et votre douce maman...De petit nain Joyeux de vous avoir rencontré...Kiss

François BAGNAUD 10/06/2012 08:37



Ma chère Pascale, 


Oui, j'ai créé ce Blog parce que j'avais envie (en toute simplicité) de raconter mes rencontres avec des personnes (connues mais aussi inconnues) intéressantes et qui m'ont "élevé" et appris de
belles choses. 
Barbara m'a accompagné toute ma vie et dans mon adolescence, elle m'a aidé (par ses textes) à mieux appréhender ce qui m'attendait et n'allait pas être simple : une vie d'adulte !
Merci pour vottre fidèle amitié, virtuelle certes, mais quand même !


Bisous.
François 



Timide 13/03/2012 00:36


 Bonsoir François,imaginez notre émotion à nous de vous voir en vrai...Comment pourrions nous rester sans trembler
si votre main nous touchait...Un beau jour ou peut-être une nuit....Dis quand reviendras-tu...C'est comme ça les émotions,ça ne se commande pas,on aime ou on aime pas....Moi,j'aime ces deux
chansons de Barbara....Bonne nuit François et merci...joyeux de tout ce que vous nous apporter.....En émotion,gros kiss

François BAGNAUD 13/03/2012 11:37



C'est moi qui vous remercie, chère Pascale, pour vos messages parfois émouvants, parfois (souvent...) drôles. Oui, ma rencontre (très brève mais intense) avec Barbara m'a marquée pour
toujours. 
J'espère qu'un jour, nous aussi on pourra se rencontrer mais rassurez-vous, je n'ai ni le talent ni le charisme de Barbara et vous ne vous évanouirez pas !


Je vous embrasse bien fort.
François 



Marie 03/09/2011 21:06



Un petit coucou pour te souhaiter une bonne soirée et un bon dimanche. Bisous François ainsi qu'a ta maman



François BAGNAUD 04/09/2011 08:12



Chère Marie,


Merci pour ta pensée et encore une belle photo...
Bon dimanche à toi également et ceux que tu aimes.
Je t'embrasse.

François 



Annie Batalla 28/08/2011 10:39


Quelle chance cette photo ! J'imagine votre bonheur en découvrant ce cliché incroyable, c'est comme si Barbara vous donnait la main une seconde fois. Les vedettes semblent tellement intouchables...
C'était vraiment une grande dame! Merci de raviver sa mémoire avec de si jolis mots. Bisous Annie


François BAGNAUD 29/08/2011 11:50



Bonjour chère Annie, 


Oui, cette photo est une merveille pour moi. Double chance, double hasard. Un photographe est là en coulisses pour saisir cet instant de vie et ensuite une dame se trompe dans une agence en me
donnant le dossier de Barbara au lieu de celui de B.B. Comment aurais-je pu me douter que cette photo existait ?


Barbara (contrairement à Brigitte) était vraiment "inacessible" pour moi, car je ne me sentais pas la force d'être proche d'elle. J'étais trop impressionné, je pense que je n'aurais jamais été à
l'aise avec elle... C'était un personnage qui me fascinait et m'intimidait trop. J'ai ressenti la même impression en rencontrant un jour Sylvia Monfort... (mais qui se souvient d'elle - tiens, je
vais lui rendre hommage bientôt...).


Mille bisous.

François 



Marie 26/08/2011 20:25



C'était une grande dame, j'aurais aimé la rencontrer aussi !!! Elle avait de très belles chansons, celle que je préfère et " L'Aigle Noir " merci pour cet article !!! Bisous bon week-end François
ainsi qu'a ta maman



François BAGNAUD 26/08/2011 22:07



Merci pour cette jolie photo de Barbara.
C'est mon "idole", elle m'accompagne depuis l'adolescence et je connais toutes ses chansons par coeur. "L'Aigle Noir" est l'une des plus connues, et elle est envoûtante... Mais elle en a encore
beaucoup d'autres qui sont magnifiques...


Bien à toi et mille pensées amicales.
Biz.


François 



Fabienne 22/08/2011 23:35



Cher François,


Quand on vous voit sur cette photo, on comprend...il suffit de lire dans vos yeux...tout est dit...instant magique...juste à se souvenir...juste à garder près de votre coeur...juste à
revivre...Mille bisous


Fabienne



François BAGNAUD 23/08/2011 20:10



Chère Fabienne, 


Oui, je suis content de me revoir sur cette photo, car c'est un très beau souvenir. Et j'ai eu la "chance" d'avoir été pris en photo à ce moment-là. Je ressens encore cette émotion de "toucher"
Barbara et son regard aussi est resté dans ma mémoire. Trente ans après... Je n'arrive pas à croire que tout ce temps-là est déjà passé.
Heureusement que nous avons tous des moments précieux au fond de notre coeur, cela nous aide à surmonter les épreuves.


Mille bisous d'amitié.

François 



France Aimée 22/08/2011 07:17



Ca c'est vraiment un beau souvenir!!! Je suis comme vous François, pétrie d'émotion devant un artiste qui anime et réchauffe notre coeur. J'aimais beaucoup Barbara, et devine ce que vous avez du
ressentir lorsqu'elle vous a donné la main... Mais qu'est-ce que j'aurais bien aimé serrer celle de Brel qui demeure dans mon coeur!!! Lui et Brabara étaient de grands amis, et par ces deux
grands personnages,je vous rejoins dans l'émotion des souvenirs... Superbe photo!!! Bonne journée et gros bisous


France



François BAGNAUD 23/08/2011 09:07



Ah, moi aussi, chère France, je regrette de n'avoir pas vu Brel sur scène. Mais également Piaf, Dalida et tant d'autres. 
Barbara, je suis allé l'applaudir des dizaines de fois, dès que je savais qu'elle passait en région parisienne. C'était superbe, des moments rares...
Et cette photo à Pantin... déjà qu'un photographe soit là pour saisir ce moment inoubliable et qu'en plus, je la trouve dans un carton d'agence... C'est génial tous ces "hasards"...!


Merci pour votre fidélité et à bientôt...
Je vous embrasse.

François 



Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 60 livres à ce jour. En 2017, j'ai collaboré à 3 nouveaux livres sur Brigitte Bardot (voir ci-dessous).
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 60 livres à ce jour. En 2017, j'ai collaboré à 3 nouveaux livres sur Brigitte Bardot (voir ci-dessous).

Un premier livre sur Brigitte Bardot (parution le 28 septembre 2017)

Suivez Brigitte Bardot

dans quelques lieux

incontournables...

 

 

par Alain Wodrascka

 

avec la collaboration de

François Bagnaud

 

préface de 

Brigitte Bardot

 

Éditions Favre (Suisse)

 

160 pages illustrées

 

Format : 15 x 22 cm

 

17 Euros 

 

* * * * * * * * 

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Un deuxième livre sur Brigitte Bardot (parution le 25 octobre 2017)

Découvrez la carrière

de chanteuse

de Brigitte Bardot

 

 

par Dominique Choulant 

et

François Bagnaud

 

en collaboration avec 

Brigitte Bardot

 

Éditions Flammarion

 

264 pages illustrées

 

Format : 19 x 24 cm

 

24,90 Euros 

 

* * * * * * * * 

Total des visites

Toujours disponible : mon dernier livre sur Brigitte Bardot (paru le 15 février 2017)

Les meilleures répliques

et citations

de Brigitte Bardot

 

 

par François Bagnaud

 

avec la collaboration de

Brigitte Bardot

 

Éditions L'Archipel

 

1200 citations référencées

 

255 pages

 

17 Euros 

 

* * * * * * * *