Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 00:53

L’élégance et la classe de

Madame la Comtesse de Paris

 

 

Voilà une rencontre qui risque de surprendre certains de mes lecteurs habituels…

 

Depuis mon plus jeune âge, je suis passionné par la généalogie et l’Histoire de France.

Lorsque j’avais 10-11 ans, je passais des heures à feuilleter le gros dictionnaire de mes parents, et je m’amusais à reconstituer la généalogie de nos rois de France. Puis une fois celle-ci établie, j’ai attaqué celle des  Bonaparte, des Habsbourg, des Saxe-Cobourg-Gotha, des Stuart, des Windsor, des tsars de Russie, etc… Et même celle des Dieux de la mythologie grecque ! À l’époque, il n’y avait pas Internet et pas d’encyclopédie à la maison. Plus tard, avec autant de sérieux, je ferai l’arbre généalogique de ma famille (maternelle et paternelle).

Et n’allez pas croire pour autant que je sois royaliste, mais j’ai une fascination d'enfant pour les rois, les reines et les princesses. Depuis toujours… Je trouve incroyable ces destins exceptionnels comme celui de Louis XIV, de Napoléon ou de la reine Christine de Suède, ou encore de la reine Elisabeth II d’Angleterre, mais surtout je suis stupéfait de constater que les peuples (même républicains) aiment encore les familles royales régnantes actuelles. Il n’y aura qu’à voir le nombre de téléspectateurs lors des retransmissions des deux mariages princiers annoncés pour 2011 (William d’Angleterre et Albert II de Monaco) pour s’en convaincre…

Alors imaginez ma joie, lorsqu’en arrivant avec Colette Renard, le 29 mai 1999, au Salon du Livre de Cosne-sur-Loire (58), l’organisatrice (devenue depuis une amie), Marguerite Michel, nous annonce que parmi les auteurs présents, il y a la Comtesse de Paris. Pour moi, c’était impensable de rencontrer un jour une telle personnalité... Elle venait dédicacer son dernier livre : La reine Marie-Amélie, grand-mère de l’Europe.

Je n’osais pas l’aborder, car elle m’impressionnait. Pensez donc, elle était la descendante des rois de France et si nous n’avions pas été en République, elle aurait pu être notre… reine !

Très initimidé (mais si...), je me présente d’abord à sa dame de compagnie, Mme Françoise Bertrand, et je lui demande comment je dois appeler la Comtesse de Paris. Elle me répond que l’usage veut qu’on lui dise simplement « Madame ». Et me voilà, achetant son livre et entamant une conversation avec elle. J’ai dû l’amuser par ma culture « royaliste » car nous avons longuement discuté (entre chaque dédicace) et à midi, nous nous sommes retrouvés sur les bords de la Loire pour le déjeuner en plein air. 

 

Numériser00041

Avec Madame la Comtesse de Paris

(Salon du Livre de Cosne-sur-Loire – 29 mai 1999)

 

En fin de journée, après la fermeture du Salon du Livre et en attendant le dîner, nous fûmes invités à visiter la cave de Jean-Pierre Laporte, viticulteur à Sancerre. C'est un souvenir émouvant pour moi car la Comtesse de Paris m’avait personnellement demandé de l’accompagner. J’étais très fier. Cette grande dame était étonnante pour son âge (88 ans !). En pleine forme, elle visitait la cave, posait des questions pertinentes, faisant juste quelques pauses pour s’asseoir un peu, dégustant modérément et parlant beaucoup. Moi, je la « branchais » toujours sur la royauté et l’Histoire de France… Elle était d'une telle simplicité que nous sommes rapidement devenus complices. J’ai toujours été à l’aise avec les personnes âgées, même adolescent, je les trouvais plus intéressantes que les jeunes de mon âge. 

Pour le dîner, on nous avait placés, Colette Renard et moi, à sa table (avec son autorisation). On ne pouvait pas me faire plus plaisir. Merci Marguerite...

La soirée fut très agréable car Madame la Comtesse de Paris possédait évidemment une grande culture et nous pouvions aborder tous les sujets. Je lui ai raconté que je connaissais une de ses petites-filles, la princesse Diane d’Orléans qui avait créé avec mon amie Laetitia Scherrer une association de protection animale « Tasha ». Madame me trouvait « charmant » et moi j’étais bien en sa compagnie, totalement détendu comme si c’était… ma grand-mère ! À la fin du repas, au moment de nous séparer, je lui ai demandé si j’aurais le bonheur de la revoir. Elle m’a alors donné son adresse personnelle. Je lui ai écrit jusqu’à son décès en 2003 pour lui présenter mes Vœux et à chaque fois, j’ai reçu un petit mot ou une belle photo dédicacée comme celle-ci. Mais malheureusement, nous ne nous sommes jamais revus… 

 

  Numériser0003-copie-1     

      (Pour Monsieur François Bagnaud - Votre affectionnée Isabelle, Comtesse de Paris - 1999)

 

* * * * * * * *

 

Madame la Comtesse de Paris est née le 13 août 1911 au château d’Eu (76) et décédée le 5 juillet 2003 à Paris.

Née Isabelle d’Orléans et Bragance, elle est une descendante des rois de France et des empereurs du Brésil. En 1930, elle est qualifiée de « plus belle princesse d’Europe » par le roi de Bulgarie. 

Le 8 avril 1931, à Palerme (Italie), elle épouse son cousin, Henri d’Orléans, titré Comte de Paris, et prétendant officiel au trône de France. Elle sera toujours aux côtés de son époux dans sa volonté de rendre l’idée d’une restauration de la monarchie acceptable par le peuple français. Ils auront 11 enfants et 40 petits-enfants. Elle sera une mère (et une grand-mère) très aimée.

Cette femme, si belle, a incarné, défendu et illustré l’élégance et le chic français en conservant jusqu’à sa mort, une grande allure, mêlée d’une affabilité bienveillante qui a su toucher toutes les personnes (comme moi...) qui ont eu le privilège de la rencontrer. 

Elle aurait eu 100 ans cette année...

Elle repose pour l'éternité dans la Chapelle Royale Saint-Louis de Dreux.

 

* * * * * *

Mise à jour du 10 juin 2014

 

Un grand merci à Monsieur le Professeur François Pupil, qui m’a contacté via ce Blog.

Il m’a offert une magnifique revue éditée à la suite de sa conférence du 8 octobre 2011 consacrée à Madame la Comtesse de Paris.

Je vous présente (ci-dessous) la couverture ainsi que la page d’introduction à cette conférence (dédicacée par l’auteur à mon intention – un grand merci !).

Une belle complicité avec Madame la Comtesse de Paris
Une belle complicité avec Madame la Comtesse de Paris

Partager cet article

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Mes RENCONTRES
commenter cet article

commentaires

Cédric R 09/02/2011 11:13



Ben dis-donc, François, tu en as rencontré du beau monde!  C'est marrant, j'ai eu moi aussi ma période "Point de
vue, image du monde" dans les années 90, et m'intéressais donc aux familles royales ou princières d'Europe . J'ai toujours eu beaucoup de sympathie pour la comtesse de Paris, une femme belle,
élégante, qui a surmonté beaucoup d'épreuves avec dignité (exil, perte de 2 enfants, sans parler du comportement un peu "particulier" de son époux...). J'ai chez moi un livre sur les joyaux des
couronnes d'Europe, avec à l'intérieur une photo de la comtesse de Paris portant la fameuse parure de saphirs et diamants (aujourd'hui au Louvre) de la reine Marie-Amélie (femme de
Louis-Philippe), posant avec beaucoup de classe et arborant un port... de reine! Quand à ta passion pour l'Histoire de France, l'étudiant en Histoire que je fus (je suis allé jusqu'en
maîtrise) ne peux qu'y adhérer et la comprendre, étant moi aussi passionné d' Histoire depuis mon plus jeune âge!


Amitiés,


Cédric R. 



François BAGNAUD 09/02/2011 17:59



Cher Cédric,


Encore un point commun (en plus de notre admiration pour Brigitte Bardot) qui va nous rapprocher un peu plus et ce sera sympa. 


J'avoue que cette rencontre a été maginfique pour moi. J'en garde un souvenir ému...


Mais, tu verras, j'ai encore de belles rencontres à faire partager à ceux qui me font l'amitié de lire mon petit Blog.


Bien à toi. 


A bientôt.


François



Tosca Puccini 09/02/2011 00:59



Compliments ! C'est la grande classe cette dame... Quant à vous, vous deviez être un jeune enfant très intéressant, déjà en train de préparer votre futur blog !Ce n'est pas banal un enfant qui se
passionne de généalogie et "royale "de surcroît. Vous auriez pu aussi être historien.


Bravo François, c'est surprenant cet article !


bises


Annie



François BAGNAUD 09/02/2011 01:49



Oui, chère Annie, l'Histoire de France (et d'ailleurs...) m'a passionné dès mon très jeune âge. J'aimais beaucoup aussi la "petite Histoire" avec les rois, les courtisanes, les enfants secrets,
les coulisses du Pouvoir, lez intrigues, les complots, etc... Ma bibliothèque est remplie de biographies de rois et de reines mais aussi de grands hommes d'Etat de toutes appartenances
politiques. 


Oui, je me souviens avoir été un jeune garçon solitaire, qui aimait lire et collectionner beaucoup de choses. L'adulte que je suis devenu n'a guère changé en cela...


Enfin, je ne le redirai pas assez, mais cette rencontre avec Madame la Comtesse de Paris restera un merveilleux souvenir... Mais je crois que mes lecteurs l'auront compris !


Bisous.


François



France Aimée 08/02/2011 18:09



Cher François,


Pour parler de Stéphane Bern, je ne connais pas le personnage, mais j'aime bien quand il raconte des histoires sur les rois et les reines.


Bisous France



François BAGNAUD 09/02/2011 01:43



Je suis tout à fait d'accord avec vous : comme chroniqueur et présentateur des histoires de têtes couronnées, Stéphane Bern me plait beaucoup. Mais attention, lorsque je l'ai croisé plusieurs
fois à la radio où j'accompagnais des auteurs, il a été charmant avec moi, mais nous n'avons pas sympathisé plus que cela. C'est certainement dommage...


Bonne journée à venir et gros bisous.


François



catherine 08/02/2011 12:03



Cher François,


Tu m'avais raconté cette belle rencontre lors de l'une de tes visites chez ta Maman à Antony. Toi qui est pasionné de la monarchie je te conseille d'aller voir le film "le discours d'un roi" qui
est actuellement sur les écrans.


Bises, Catherine



François BAGNAUD 08/02/2011 17:34



Chère Catherine, 


Merci de ta nouvelle visite sur mon Blog.


Oui, j'ai dû raconter cette rencontre à qui voulait bien l'entendre, car moi qui connais par coeur toute la généalogie des rois de France, c'était inimaginable de rencontrer cette dame un jour.


J'ai vu les critiques de cet excellent film mais comme je suis "coincé" à la maison, j'achèterai le DVD.


Bonne fin de journée et grosses bises à ta Maman.


François



Ricard Bruno 08/02/2011 07:43



François!


Que dis-je Monsieur le baron, très belle rencontre de cette très grande dame.


Amitiés


Bruno



François BAGNAUD 08/02/2011 17:38



Oui, cher Bruno, vraiment une belle rencontre et le souvenir d'une soirée de qualité passée avec une dame charmante que je n'ai pas oubliée...


Bisous de la part de Monsieur le B aron ! 



France Aimée 08/02/2011 05:53



Quelle belle et émouvante histoire! On imagine le bonheur que vous avez du  ressentir ce jour là ! Sur la photo près de cette charmante femme, vos yeux expriment tant de joie et d'émotion !
C'est beau François ! Tout comme moi je suppose que vous devez bien aimer Stéphane Bern ? Merci de nous faire partager ce tendre souvenir. Bisous


France



François BAGNAUD 08/02/2011 17:41



Chère France,


Oui, j'ai passé une soirée inoubliable auprès de cette dame charmante et cultivée.


C'est pour cela que je souhaitais lui rendre hommage.


Stéphane Bern, je l'ai rencontré plusieurs fois dans son émission de radio mais, même si il était gentil et poli, il ne m'a pas laissé un grand souvenir...


Bisous et bonne journée.


François



Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je viens de terminer 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka ("Dans les pas de Brigitte Bardot" - éd. Favre, 28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant ("Brigitte Bardot, moi je joue" - éd. Flammarion, 25 octobre 2017).
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je viens de terminer 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka ("Dans les pas de Brigitte Bardot" - éd. Favre, 28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant ("Brigitte Bardot, moi je joue" - éd. Flammarion, 25 octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Total des visites