Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 22:54

La Fête des Mères

L'hommage de Barbara

et Yves Duteil

 

La Fête des Mères est une fête annuelle célébrée dans de nombreux pays. À cette occasion, la tradition veut que les enfants (petits ou… adultes) offrent un joli cadeau à leur maman. Rappelez-vous les boites d’allumettes qui deviennent « boites à bijoux », les colliers de graines de melons, les dessins, les poteries diverses… Tant d’objets inutiles et « pas très jolis » mais que notre maman recevait avec attendrissement, les larmes aux yeux. Et conservait car j’en ai retrouvé certains en déménageant l’appartement de ma Maman !

Presque tous les pays du monde célèbrent cette fête qui, malgré le côté commercial (mais comme toutes les fêtes d’ailleurs...), reste pour moi la plus importante de l’année avec la célébration de Noël. Et puis, je ne cède jamais aux tentations publicitaires : une jolie carte, un bouquet de fleurs ou une simple rose mais surtout des bisous et un beau sourire, voilà comment honorer sa maman un peu plus que les autres jours. Et lui redire qu’on l’aime et qu’elle restera toujours  « la femme de notre vie ».

Les premières traces de célébration des mères sont présentes dans la Grèce antique lors des cérémonies printanières en l'honneur de Rhéa, la mère des Dieux et notamment de Zeus. Au XVè siècle, les Anglais fêtaient le « Mothering Sunday » et en 1908, les États-Unis créèrent le « Mother's Day ».

En France, c’est la Loi du 24 mai 1950 qui proclame que « la République française rend officiellement hommage, chaque année, aux mères françaises au cours d'une journée consacrée à la célébration de la “ Fête des mères ”, organisée par le ministre chargé de la Santé. Elle en fixe la date au dernier dimanche de mai (sauf si cette date coïncide avec celle de la Pentecôte, auquel cas elle est repoussée au premier dimanche de juin) ».

 

Portrait (avec une rose)

Barbara (1930 – 1997) a toujours entretenu une relation très particulière avec sa mère. Dans son autobiographie inachevée (Il était un piano noir – Fayard, 1998), sa mère est très peu mentionnée lors des passages sur l’enfance et l’adolescence :

« J’ai adoré ma mère, mais je ne me remets pas très bien quelles furent nos relations à l’époque. Je n’ai gardé souvenir ni d’une marque de tendresse ou de complicité de sa part, ni d’une simple promenade avec elle. Je ne me rappelle pas qu’elle se soit intéressée à mes lectures, qu’elle ait guidé ou nourri mes goûts en quoi que ce soit. »

Mais quelques pages plus tard… « Ma mère m’avait offert pour mes 17 ans Le Portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde. Ce cadeau m’avait enchanté et, venant d’elle, bouleversée. Premier déclic. »

Alors la relation entre les deux femmes va évoluer.

En octobre 1961, Barbara s’installe dans un appartement au 14, rue Rémusat (Paris 16ème), pas très loin du Pont Mirabeau. Sa mère vient souvent passer quelques jours auprès d’elle. Puis, au début 1962, Barbara lui loue un studio dans le même immeuble. Elles se sont enfin retrouvées et sont heureuses l’une près de l’autre.

Le 6 novembre 1967, alors qu’elle est en tournée en Italie, Barbara apprend le décès de sa mère. Elle est tellement anéantie par le chagrin qu’elle ne veut plus vivre dans son appartement de la rue Rémusat, désormais trop marqué du souvenir de ces belles années passées auprès de sa mère.

En 1970, elle l’évoquera dans une chanson assez « difficile » sur la mort et les cimetières : Quand ceux qui vont (« Je pense à vous, ma mère »). Et en 1971, elle compose Rémusat, une chanson entièrement consacrée à celle qui lui manquera toujours. Je vous propose de retrouver Barbara au Théâtre du Châtelet en septembre - octobre 1987 (voir la vidéo à la fin de cet article).  

Cette chanson est l’une de mes préférées parmi toutes celles qui rendent hommage aux mamans. J’aime beaucoup également l’incontournable Les Roses blanches par Berthe Sylva et Maman, la plus belle du monde par Luis Mariano.

Mais celle qui pour moi vient en deuxième position, a été composée par Yves Duteil, qui est non seulement le chanteur sympathique et talentueux que l’on connaît mais aussi (clin d’œil !) le maire de Précy-sur-Marne, un charmant petit village de Seine-et-Marne où Barbara avait trouvé refuge peu après avoir quitté Paris. Cette chanson très émouvante (composée après le décès de sa maman) s’intitule simplement À ma mère. Je vous invite à la découvrir sur le Net...

 

* * * * * * * * 

 

Heureux celui qui peut sur un chemin sévère

Rencontrer le visage auguste de sa mère

Lorsque tous l'ont vendu, trahi, persécuté

Et dans cette présence, inviolable asile

Puise la fermeté de s'avancer docile

Sous le cilice lourd jusqu'à l'éternité

 

Jésus rencontre sa mère

- Le Chemin de Croix -

Yvonne Gautier

 

Maman (Pâques 2009)

Maman, avant les « problèmes » dans sa maison de retraite. Elle avait 89 ans.

Lorsque j'ai écrit cet article, Maman alors âgée de 92 ans, vivait avec moi,

heureuse malgré son handicap.

Malheureusement, le 30 novembre 2012, elle s'est endormie dans mes bras...

 

 Bonne fête, Maman chérie. Je t’aime. 

 

(De tendres pensées pour mes amis qui n’ont plus le bonheur d’avoir leur Maman près d’eux en ce jour de fête… Je pense plus particulièrement à Didier B. et à Manuel L., mais aussi à Valérie D. et Claude A., Mickaël P., Henri T., Jean-Marc P. et tant d’autres…)

* * * * * * * *

Partager cet article

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans BARBARA
commenter cet article

commentaires

Pascale 03/06/2012 01:39





 Comment vous dire,je ne suis pas bien d'un seul coup car en fin de compte je n'aime pas ces fêtes là...Mais,j'ai profité de facebook pour rendre hommage à ma maman qui était, mon dieu, si
belle....Je ne l'a connais qu'en photo,il paraît que mon père m'a posée sur elle avant qu'elle ne parte au Paradis des mamans car elle nous réclamait  tous les trois avant de
partir.....Peut-être qu'elle m'a dit qu'elle veillerait toujours sur moi??..T'inquiêtes ma jolie maman j'ai réussi mon parcours et je pense que grâce à toi j'ai eu cette force pour aller au
bout de ce chemin qui a été dur parfois....Merci maman d'avoir de ton Paradis veillée sur moi...Bisous François et faites une bise énorme pour votre maman pour moi....

François BAGNAUD 03/06/2012 10:49



Ma chère Pascale, 


On ne se connait que via Facebook, mais (juste en vous lisant) je sais que vous avez réussi votre "parcours" et que la femme que vous êtes est formidable ! 
Oui, votre Maman est certainement fière de vous et vous protège là où elle est. Moi, j'y crois et je vis avec cette espérance si positive...

Mille bisous et belle journée dans l'Amour et le souvenir.

François 



Paquet Cédric 31/05/2011 14:51



Mon François, je trouve extrémement touchant cet amour pour ta maman, tu es un être trés rare et cela me touche énormément. Fait lui un énorme bisou de ma part. Je t'embrasse trés fort mon
François, a plus tard.



François BAGNAUD 01/06/2011 02:46



Mon Cédric, 


Tu es vraiment trop gentil de me faire un si joli compliment. 


Maman et moi, nous avons toujours été très fusionnels. Elle ne m'a jamais déçu, m'a donné beaucoup d'amour et a toujours été présente pour moi. Un grand amour nous lie depuis toujours et avec
l'amour, on arrive à surmonter les difficultés. 


Je t'avoue que le quotidien est assez  "lourd" (surtout les nuits) mais je le referai sans hésiter. Nous sommes très heureux d'avoir Maman à la maison avec nous, comme le faisaient nos
aïeux... C'est une vraie famille. On est heureux avec elle.


Mille bisous et prends soin de toi.


François



Manuel LEFEBVRE 31/05/2011 13:30



Très bel hommage, très bel article comme à l'habitude..


Que tous ceux qui ont encore leur maman, prennent soin d'elle, comme toi François, qui prend aussi bien soin de la tienne! Tu es un exemple et sais très bien ce que je pense de toi et de ta
maman.


J'ai la chance d'être aujourd'hui entouré de personnes merveilleuses qui m'ont soutenu dans l'évémént de ces derniers mois, des nouveaux amis, des amis de sport, des personnes généreuses comme
toi qui m'écoutent et me soutiennent.. des personnes rares! et aussi la personnes qui m'accompagne dans ma vie, et que j'aime! heureusement qu'il était là aussi a ce moment là.


Merci encore pour cette petite pensée en fin de page, bisous François



François BAGNAUD 04/06/2011 00:51



Cher Manuel, 


En ce jour de la Fête des mères, il m'était impossible de ne pas penser à toi et à tous mes amis (dont Didier B. qui a perdu aussi sa Maman récemment) qui n'avez plus votre Maman près de vous. Je
pense aussi à ce jour où ma mienne s'en ira et je sais que cela va être très très très dur à vivre, alors je comprends ta peine et je la partage sincèrement (et tu le sais).


Heureusement, je crois que tu as beaucoup d'amis sympas qui te soutiennent et t'aident dans ces moments difficiles. L'amitié et l'amour, voilà des valeurs essentielles.


J'espère un jour ne plus être seulement un "ami virtuel" car je pense que nous pourrions bien nous entendre.


Mille bisous et porte-toi bien.


François



Ricard Bruno 29/05/2011 10:36



Magnifique hommage à celles qui nous on donné un jour la vie, certains on tendance à l'oublier mais pas toi François qui donne tant à ta maman, si tout les enfants pouvaient te ressembler,
le monde irait beaucoup mieux.


Amitiés


Bruno



François BAGNAUD 29/05/2011 12:32



Cher Bruno, 


Merci du fond du coeur pour ce sympathique message.


Oui, aujourd'hui, c'est une belle journée, car fêter les Mamans, c'est merveilleux.


Moi, j'ai la chance d'avoir toujours été très fusionnel avec ma Maman et cela me semble plus que normal de s'occuper d'elle actuellement. Depuis qu'elle vit chez nous, elle est beaucoup mieux,
elle est détendue et souriante. Et son sourire, chaque matin au réveil, efface nos difficultés et notre fatigue. Si c'était à refaire, sans hésiter, je le referais.


Belle journée ensoleillée à toi.


Mille bisous.


François



France Aimée 29/05/2011 05:44



Cher François, Je partage avec vous cet émouvant hommage que vous rendez aux mamans. Ces mères dont l'amour sans faille pour leurs enfants, s'amplifie au fil du temps tout le long de leur vie.
Rien n'est plus beau ni plus doux que le coeur d'une maman!


Je souhaite une belle fête à la votre


Mille Baisers


Monique



François BAGNAUD 29/05/2011 12:34



Chère Monique, 


Alors "Bonne Fête" à vous aussi et également à votre chère Maman. 


C'est une belle journée. J'aime beaucoup cette Fête surtout quand on a encore la chance d'avoir sa Maman près de soi. Après, lorsqu'elle n'est plus là, cela doit être très dur, c'est pour cela
que j'ai aussi une pensée pour mes amis qui n'ont plus leurs mamans...


Aujourd'hui, je plante des fleurs, j'en ai acheté plein hier !


Bisous.


François



Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je viens de terminer 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka ("Dans les pas de Brigitte Bardot" - éd. Favre, 28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant ("Brigitte Bardot, moi je joue" - éd. Flammarion, 25 octobre 2017).
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je viens de terminer 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka ("Dans les pas de Brigitte Bardot" - éd. Favre, 28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant ("Brigitte Bardot, moi je joue" - éd. Flammarion, 25 octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Total des visites