Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 18:24

Pour toi, Maman chérie, mon amour

(Les hommages de mes amis de Facebook)

 

 

Ma Maman chérie s’est endormie pour toujours le vendredi 30 novembre 2012 à 19 h 40, dans son lit, dans la maison vendéenne que j’ai achetée afin qu’elle vive avec nous ses dernières années. Alors que je lui essuyais tendrement le coin des lèvres, après un ultime regard vers moi, elle a eu un profond soupir… puis quelques autres…

Alors, ce fut l’horreur pour moi, de longues minutes de panique que je n’oublierai jamais de toute ma vie. Ma vie qui ne pourra plus être la même sans sa douce présence…

 

2012/06/03 - Maman (

« Ferme les yeux, et tu la verras sourire. »

(l’un des plus beaux messages reçus… de Jean-Pierre H.)

 

Le matin de la Fête des Mères, le dimanche 3 juin 2012.

Nous venions de lui offrir un joli bouquet de fleurs. 

 Maman était toujours souriante à son réveil…

 

Bien sûr, les quelques membres de ma famille, mes (rares et vrais) amis, et évidemment ma chère Brigitte Bardot m’ont téléphoné, envoyé des cartes et des mails, et je les en remercie du fond du cœur.

Mais à  l’occasion de cette immense douleur, j’ai reçu des messages incroyables de sympathie de la part d’inconnus pour la plupart : mes « amis » de Facebook. Je tenais, avec cet article, à les remercier pour tant de générosité et d’amitié virtuelle. Qu’ils sachent que leurs mots – parfois juste un petit cœur  ou de simples condoléances – m’ont touchés et émus comme je ne l’aurais pas imaginé.

 

Voici quelques-uns des messages les plus beaux, les plus émouvants, les plus inattendus…

(Je n’ai pas pu les mettre tous, car il y en avait presque 1000… mais je les ai tous lus !)

 

* * * * * * * * 

 

En hommage à ma Maman adorée

 

Ce qui peut te réconforter un tout petit peu, c'est de parler d'elle avec tes amis, ta famille, la faire vivre en quelque sorte, ça va te faire un bien fou ! Laisse souvent aussi couler tes larmes, ça fait aussi du bien, car l'émotion surgira souvent sans que tu ne t'y attendes.

Éric R.

 

Ta maman est devenue une étoile qui scintille dans son immensité. (…) Ta douleur est si forte que la force de cet amour entre vous restera immortelle.

Monique d’A.

 

Elle veille sur toi, son garçon merveilleux qui l'a rendu heureuse, soigné, et la couvrant de toute ton affection alors elle est partie sereine contre toi. (…) Ta maman va te protéger de là-haut.

Danielle C.

 

Mais il faut se dire que votre mère sera toujours présente dans votre coeur. La vie continue mais elle sera toujours à vos côtés.    

Anny R.

 

Une maman est un bien précieux, elle ne nous quitte jamais vraiment, elle demeure à tout jamais dans notre coeur d'enfant.

Marie-Noëlle A.

 

Votre maman est en vous pour toujours et elle est éternelle et vous fera des petits signes de temps en temps, j’en suis certaine. Les anges ont de la chance de l’avoir avec eux.

Sylviane R.

 

Elle sera toujours, malgré son absence, ton pilier, ta source de vie, ton repère et ça... rien ne pourra l'enlever, elle continuera à vivre grâce à toi et à tes souvenirs avec elle.

Muriel T.

 

Elle est partout dans ta maison, elle te protège. (…) J’ai allumé une jolie bougie parfumée pour elle et afin que tu tiennes le coup.

Marie-Claire P.

 

Ne vivre qu’avec les beaux souvenirs d’une Maman… juste comme ça.

Christophe C.

 

Encore un ange de plus au Paradis depuis ce vendredi...

Laurence B.

 

Une mère... on en n’a qu'une seule et je peux vous dire que François l’aimait beaucoup et s'en est occupé à merveille jusqu'au moment où Dieu l'a rappelée à lui. (…) Je sais que tu es dans le désarroi total, la vie est injuste, mais sache une chose : au-delà de tout, tu l'as aimée jusqu'au bout.

Bruno R.

 

Que votre maman repose en paix et qu'elle vous donne la force de surmonter cette terrible douleur.

Cara I.

 

Jamais elle ne vous quittera complètement et sera toujours auprès de vous comme un ange gardien.

Paule L.

 

C'est très douloureux de perdre une maman. On voudrait la garder toute sa vie près de soi.    

Dolores

 

Se connecter à la nature pour retrouver nos sens égarés dans ce monde moderne, et être capable de comprendre tout ce que ta chère Maman va te montrer pour te prouver sa présence... dès qu'elle aura rechargé son énergie.

(…)

« Ce n'est pas parce qu'ils sont invisibles qu'ils sont absents ». (Saint Augustin)

« Je ne meurs pas, je change vie ». (Sainte Thérèse de Lisieux, 1873-1897) 

Sandrine R.

 

Toutes mes pensées vont vers ta maman qui était une femme très douce et gentille. 

Brigitte L.

 

Courage dans cette épreuve dont on sait qu'elle est inéluctable et pourtant elle nous surprend toujours, avec un sentiment d'injustice.

Bertrand M.

 

Une maman est une étoile qui ne s’éteint pas.

Annie Lucie

 

L'amour est là pour toujours, il ne meurt jamais.

Didier M.

 

Les mamans ne meurent pas. Quand elles nous quittent, elles nous devancent de quelques pas seulement car l'amour va plus loin que la vie... 

Fabienne J.

 

Il n'y a pas de mots pour exprimer la douleur. (…) Là où elle se trouve, elle repose en paix et veille sur vous comme vous avez veillé sur elle ! Et puis l'amour est plus fort que tout même que la mort... 

Régine D.

 

Si je pouvais vous donner quelque consolation, je vous dirais que votre maman va mourir seulement lorsque vous arrêterez de penser à elle, quand votre mémoire d’elle disparaitra, et je suis convaincu que vous n'oublierez jamais sa mémoire et son amour pour vous.

José C.

 

Je suis sûre que votre maman continuera de vivre au fond de vos yeux, de danser comme une petite flamme dans votre cœur.

Lola R.

 

Votre Maman vous a quitté physiquement mais elle est continuera de veiller sur vous...

Gigie d’A.

 

Gisèle Bagnaud

(Merci à mon amie Lily L. pour ce si beau montage)

 

 

Le cœur d’une mère s’éteint

Mais le fil de sa vie reste puissant

Car il vous traverse pour toujours

Et sa tendresse et son amour fleurissent

Encore…

Wally C.

 

On n'oublie jamais sa mère... Elle reste toute notre vie dans notre cœur et continue de nous accompagner après sa mort.

Philippe L.

 

Douces pensées pour ta maman qui a eu bien de la chance de t'avoir auprès d'elle.

Béatrice D.

 

Elle est partie comme elle l'aurait voulu : près de toi.

Frank G.

 

Votre chère maman va veiller sur vous à présent...

Christine P.

 

J'espère que toutes ces pensées affectueuses seront un peu de baume sur votre cœur si doux et si humain. 

Brigitte F.

 

Ta maman chérie ne sera plus près de toi, certes ! Mais elle sera en toi. Désormais, elle va t’habiter, tu verras, et cela te donnera la force de vivre, pour elle… et avec elle.

Jean-Claude B.

 

Elle va te donner le courage de supporter son absence, parce qu'elle va être encore plus présente et plus proche de toi que jamais, tu vas vite t'en rendre compte, et son amour va t'accompagner encore plus que de son vivant.

Nicolle

 

Aujourd’hui ta Maman est près de Dieu. Elle ne souffre plus et fait partie des anges désormais…  

Claude A.

 

Je comprends ton chagrin, je sais ce que c'est que de perdre « sa Maman » ; elle nous laisse un très grand vide et on ne se remet jamais de son départ. 

Nadine A.

 

Ta maman n'est pas disparue, François, elle est toujours là, à côté de toi.

Pierre S.

 

Votre maman est partie dans la Lumière vers d'autres desseins, dans une autre dimension. Mais elle est aussi près de vous, soyez-en sûr.

Annie B.

 

Je connais deux étoiles bleues qui veilleront sur elle, François.  

Valérie G.

 

Que Dieu la garde avec lui au Paradis blanc.

Dany P.

 

Je t'aime, je suis du plus profond de mon coeur et de mes tripes avec toi !

Gilles M.

 

François, votre chère maman est partie dans vos bras, c'est le meilleur départ pour elle, vous l'avez accompagnée jusqu'au bout.

Josya B.

 

Elle veillera sur toi et te protégera encore où qu'elle soit...

Muriel T.

 

Jusqu'au dernier instant, vous avez chéri votre maman. Elle vous protègera au Paradis, l’endroit où vont toutes les femmes d'exception comme elle. 

Claudine A.

 

Son enveloppe charnelle s'est envolée, mais son âme est, et sera, toujours près de toi.

Jean-Claude H.

 

Vous l'avez chérie et dorlotée jusqu'à ce moment d'adieu. Je ne trouve pas les mots pour vous exprimer ma peine, gardez-là dans votre coeur, longtemps, très longtemps.

Evelyne M.

 

 Pense qu’elle a été rejoindre les anges…  

Eve S.

 

Dans le ciel, il y a une étoile qui scintille pour veiller sur son fils François. Paix à son âme. L’amour ne meurt jamais, il est dans notre coeur.

Patricia B.

 

 Elle est en toi maintenant et elle voit à travers tes yeux.

Alain W.

 

Emmenez votre maman dans votre coeur, car où que vous soyez (ou irez), elle sera toujours à vos côtés.

Gina Fernand C.

 

Votre maman chérie est avec vous pour toujours. 

Raymonde B.

 

Les belles âmes ne meurent jamais, elles restent toujours près de nous.

Corinne C.

 

C'est ta Maman de là-haut qui pansera tes blessures et qui t'encouragera à avancer.

Martine V.

 

Elle veillera sur toi comme tu as su veiller sur elle jusqu’à ses derniers moments. 

Laure P.

 

 « Ta mère est une fleur rare, elle reste ta meilleure amie, c'est la seule personne qui prie pour partir avant toi ». Votre Maman est toujours présente en vous, ce n'est que son enveloppe corporelle qui est partie, elle veille sur vous…

Brigitte M.

 

La maman de François était un diamant à l'état pur, mais son éclat est toujours là, il suffit de regarder sa photo, elle irradie.

Sylviane R.

 

Nos parents nous devancent afin de nous ouvrir un chemin inconnu que nous n'aurons pas peur d'emprunter ensuite. Ils nous montrent l'exemple comme toujours...  Je  vous  souhaite un arc-en-ciel entre vos larmes.

Annie B.

 

Ce soir, le marchand de sable passera exprès pour vous, afin que vous rêviez  du temps merveilleux où vous étiez enfant et si proche de votre chère maman. C'est en rêve que nos chers défunts nous rejoignent le plus souvent.

 

Peut-être que ce soir... Je sais ce qu'elle vous dira, votre maman adorée :

- Mon petit, ne soit pas triste, je suis heureuse, légère et vivante ! Je suis là mais tu ne peux me voir... Je suis vivante et mieux que jamais. Ici, tout n'est qu'amour. Je t'aime, mon fils...

Elle vous dira cela et demain vous aurez probablement oublié, mais une énergie nouvelle vous habitera et une sorte de bonne humeur vous envahira, apparemment injustifiée, mais votre subconscient sait, « lui ».

Annie B.

 

A toi qui a perdu un être qui t'était cher, retiens les souvenirs qui t'ont fait tant frémir, tu déplores ta tristesse, tu maudis l'éphémère, tu rêves de sa main pour pouvoir la tenir, il entame une autre ère comme on joue un prélude.

Regarde autour de toi même si tu ne le vois pas, offre-lui quelques mots malgré les habitudes, ressens sa présence car son âme est vers toi, les ailes lui ont poussé, il est devenu ange, bienheureux et posé il guidera tes pas, il veut te sentir bien, que surtout rien ne change, la mort des âmes n'est pas, écoute-le tout bas, il viendra te chercher sous forme déguisée, et malgré son absence, il va te soutenir, il te lance un message, celui de continuer sur le chemin de la vie, il veut te voir sourire.

Rosiane T. 

  

 

Et également… tous les messages privés de mes « fidèles ». Je ne peux malheureusement pas les citer de peur d’en oublier, mais ils (elles) se reconnaîtront car nous correspondons presque chaque soir via Facebook. Une mention spéciale cependant à Pascale G. qui m’a écrit et réconforté plusieurs fois par jour et même tard dans la nuit… Et merci à Manuel L. et à son ami Yann, et à Shaim M. pour leur carte de condoléances reçue par la Poste.

 

 

* * * * * * * *

 

Le 6 août 2003, aux obsèques de sa fille Marie, le merveilleux et si sensible Jean-Louis Trintignant avait prononcé une phrase qui m’avait marquée à ce moment-là. J’en comprends toute sa signification aujourd’hui :

« Ne pleure pas celle que tu as perdue, au contraire,

réjouis-toi de l'avoir connue ».

       

La veille de cette triste journée, le jeudi soir 29 novembre 2012, Maman était de nouveau si bien que nous avons regardé ensemble la télévision. Et en zappant, nous sommes tombés sur un de mes films préférés Ghost… avec cette belle musique. Et je me souviens que j’ai expliqué à Maman que le monsieur était mort mais qu’il communiquait avec sa compagne… Elle trouvait cela très beau. Quand je repense à ce dernier film que nous avons revu ensemble, Maman et moi… Quelle étrange et troublante coïncidence.

 

J’avais envie pour finir cet hommage à ma douce Maman, d’entendre à nouveau la chanson du film Ghost. Je l’ai en plusieurs versions et je viens même d’acheter récemment, celle (très lente, très épurée) de Susan Boyle. Je vous propose d'écouter un court extrait (Deezer n'autorise que quelques secondes...) :

Partager cet article

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Mes COUPS de COEUR
commenter cet article

commentaires

powered 02/04/2014 08:54

Mom is always a sweet feeling. I think it is the strongest bond of relation in the entire world. It was such nice experience to go through your post about your mother. All the best for your blogging efforts!

François BAGNAUD 02/04/2014 12:34

Oh, thank you very much for your nice message.
It's always very difficult to live without my loving Maman...
She is all the day near me... I'm sure she's with me et she help me to try to live now...
Have a nice day.
François

pascale 07/05/2013 13:51





 Bonjour François,et voilà,je pleure encore aujourd'hui en vous écrivant ce petit message de tendresse pour vous et de pensées pour votre petite maman adorée... Et, de vous écrire en
écoutant cette si belle chanson qui me donne les larmes aux yeux me rend le coeur triste pour vous,votre maman était votre vie,votre amour,comment pourrait-on rester insensible à votre
souffrance qui est si grande aujourd'hui !!...Moi,je ne le peux pas et j'ai mal de savoir que vous avez le coeur meurtri à tout jamais de cette disparition, un 30 novembre à 19h40...Je ne
pourrais jamais oublier car c'est ce jour là,qu' à 17 heures,  petite Minnie se faisait attaquer par ce berger allemand,et quand je suis revenue du vétérinaire,ce que j'ai lu sur mon fil
d'actualités m'a rendue si triste en lisant que votre petite maman venait de vous quitter....J'ai tellement pleurer !!...Et, de vous savoir si seul et si désemparé,cela m'a rendue énormément
triste de vous savoir dans la peine.....Je n'ai connue votre maman que virtuellement et je me suis mise à l'aimer cette petite Dame au regard si doux,si bon,comment pourrais-je l'oublier,jamais
!!...J'ai toujours pour elle une tendre pensée  et chaque fois que je vous écris,je pense à votre petite maman chérie,,d'ailleurs, vous êtes tous les deux en grand dans un cadre sur le mur à
côté de mon bureau et,de voir vos deux visages de la même douceur que ce soit du regard ou du sourire,me fait du bien au coeur.... Vous êtes avec moi dans mon univers par le coeur et par la
pensée et je ne vous oublierai jamais...Vous venez encore de me faire pleurer mon courageux Prince Vaillant,j'aime cette si belle photo de votre maman qui était le jour de la fête des mères
je crois,oui, cette dernière photo et belle,si belle !!...Je vous embrasse de tout mon coeur mon tendre ami,mon grand frère de coeur,je pense à vous en ce jour de la sainte Gisèle,oui,je pense à
vous deux...Mille doux bisous pour vous et tendres pensées pour votre maman adorée.....Je vous "M" tendre...Votre petit nain triste quand il sait que vous l'êtes aussi...Affectueuesement
Pascale ♥ ♥   

François BAGNAUD 07/05/2013 21:41



Chère Pascale, 


MERCI encore et du fond du coeur pour ce commentaire si émouvant. C'est si touchant de vous associer toujours à ces hommages que je rends à ma Maman adorée. Vous savez combien elle me manque et
parler d'elle, même sur Internet (Facebook ou mon Blog), me fait un bien fou. 
Vous êtes adorable et je vous aime.
Gros bisous et MERCI.


Votre ami, votre frère de coeur.
François 



Cédric R 20/01/2013 19:07


Cette chanson me donne le frisson... Elle n'en est que plus belle encore interpretée par Susan Boyle de sa voix cristalline. Et quel bel hommage rendu à ta maman... Tu vois que tu peux compter
sur le soutien de centaines d'"amis" (Facebook ou ailleurs), qui, même si tu ne les a jamais vu ou les connais à peine, sont touchés par ton chagrin (comme moi par exemple, et comme je sais que
tu es quelqu'un de très gentil, ça me touche d'autant plus) et sont là pour te soutenir dans cette épreuve si difficile. Courage François...


Gros bisous,


Cédric R.

François BAGNAUD 20/01/2013 23:50



Cher Cédric, 


OUI, cette chanson est magnifique, elle figure dans mon "Top 10" ! Je viens juste de découvrir la voix de Susan Boyle et j'ai acheté ses 4 CDs en même temps. Une merveille...


Comme tu as pu le constater, mes "amis" de Facebook (1357 à ce jour !) ont été formidables et j'ai un petit noyau d'une trentaine de "fidèles" qui m'écrivent chaque jour... C'est sympa,
vraiment.

Sinon, être "gentil" a toujours été dans ma nature et je le revendique malgré le côté gnan-gnan que certains lui donne... Je m'en fous, je ne sais pas être autrement mais ce n'est pas pour cela
que je me laisse faire !

Merci à toi également pour ton soutien. J'en ai tellement besoin car je suis toujours aussi déprimé même si je tiens le coup et que je lutte pour ne pas sombrer, car ma Maman ne l'aurait pas
voulu, j'en suis sûr, elle me l'avait souvent dit. J'entends d'ailleurs sa voix quand elle me le disait. Comme me l'a écrit un "inconnu" sur Facebook, je la vois sourire souvent et je l'entends
me parler intérieurement et je lui réponds tout fort (je m'en fiche si on me prends pour un fou...) ! 

Je t'embrasse tendrement et amicalement.

François 



Chantal 12/01/2013 16:45


Oh cher François, comment saurais-je trouver les mots de mon émotion ? Tant d'amour, tant de tendresse, tant de désespoir aussi.. Mon coeur pleure avec vous... Cette chanson est très
belle, chantée comme on offre une caresse... Permettez-moi de vous offrir, avec toute mon affection, cette petite carte empreinte d'espérance et du plus grand respect de votre
amour...

François BAGNAUD 12/01/2013 19:33



Chère Chantal,


MERCI, du fond du coeur, pour votre si gentil message qui me touche beaucoup. 


Et aussi, ces 2 jolis montages (que j'ai bien reçus en mail privé et que je garde précieusement, mais que je ne vois pas dans ce commentaire). J'en mettrai un dans un prochain hommage à ma Maman,
car j'en reçois d'autres et aussi des poèmes très émouvants...


Toutes ces attentions amicales, tous ces messages m'aident à tenir le coup, c'est incroyable...

Je me permets de vous embrasser bien fort.

François  



Dany Mégard 12/01/2013 11:16


François,


Ce n'est pas par hasard que vous avez choisi "Unchained Melody" pour accompagner le bel hommage à votre maman. Cette mélodie traduit parfaitement le lien profond et fusionnel qui vous unit l'un à
l'autre.


Malgré votre immense chagrin, les nobreux témoignages prouvent à quel point vous êtes apprécié et aimé. Evidemment, rien ne remplacera le vide laissé par le départ de votre maman, mais je suis
persuadée qu'elle veille sur vous et que c'est elle qi vous a insufflé le courage de repartir dauns une vie "normale" en reprenant vos activités.


Après 6 semaines de peine et de tristesse c'est très courageux de votre part d'être à nouveau sur votre blog et aussi de répondre à chacun. Bravo François.


Je vous embrasse et je sais que votre maman est tout proche de vous.


Dany

François BAGNAUD 12/01/2013 19:27



Chère Dany, 


Vous êtes aussi parmi mes "Fidèles" dont l'amitié m'aide à tenir le coup plus que vous ne le croyez. 
Oui, j'ai choisi cette chanson parce qu'elle fait partie de mes préférées (j'en possède beaucoup de versions différentes et je viens juste de découvrir celle de Susan Boyle, toute en douceur). Et
puis, ce hasard qui a fait que ce film merveilleux est le dernier que Maman ait vu... Avec moi qui lui expliquait certaines scènes... La veille de sa mort. Troublant...


Je sais que Maman devait s'en aller un jour, et que ce jour-là était proche, mais rien ne présageait une fin aussi brutale. J'en veux beaucoup à notre toubib de ne pas s'être inquiétée plus que
cela alors que depuis le mercredi, je l'alertais... Elle m'a dit que le seul reproche qu'elle pouvait se faire, c'est effectivement de ne pas être venue le mercredi. Elle aurait donné ses
médicaments par perfusion... On ne saura jamais...


Ce qui est difficile, c'est la rapidité à laquelle Maman est partie devant moi, incrédule et paniqué (vous imaginez...). Mais cela nous remet face à la réalité de nos vies...


Je lutte parce que ma Maman m'a toujours dit que le jour où elle partirait, je ne devrais pas déprimé et être fort, c'est ce qu'elle voulait... Alors je me raccroche à ses phrases que j'entends
comme lorsqu'elle me les disait. Mais sinon, je sais que je me laisserais aller... C'est si dur de vivre sans tous ceux qu'on aime... Et ils sont (presque) tous partis...


Merci pour votre adorable message et votre soutien.
On garde le contact. Toujours. 
Je vous embrasse bien tendrement.

François 



Manuel LEFEBVRE 11/01/2013 17:25


Quel bel hommage que tu rends a ta maman... elle peut être fiere de toi! je connais ce chagrin, et que dire dans ces moments?! ... je ne sais pas... une maman, c'est tellement important, que tous
ceux qui ont encore la leur en profite comme il se doit! j'ai toujours dit que je pourrais tout accepter sauf perdre un de mes parents, aujourd'hui, je n'ai pas le choix.. on vit quand même, les
choses sont différentes mais c'est ainsi. Plein de bonnes choses a toi François, et courage! tous tes amis de facebook sont là, et seront encore là pour toi et te soutenir. Plein de bisous

François BAGNAUD 12/01/2013 05:49



Que dire de plus.... ? Tu as tout dit... mon cher Manuel. 
Une Maman c'est UNIQUE. Et avec ma Maman chérie, on était en harmonie totale et puis on vivait ensemble ces dernières années, donc l'absence est terrible car omniprésente...
MERCI pour ton amitié sincère qui me touche beaucoup.
Je t'adore.
Bisous.
François  



Dollé Monique 11/01/2013 06:21


C'est réconfortant et trés émouvant de lire tous ces messages qui viennent du coeur. Savoir que tant de personnes se sont jointes à vous afin de partager votre douleur, m'innonde d'émotion. Cher
François, que le temps vous apporte l'apaisement. Désormais votre douce maman et vous ne font qu'un!!!!


Mille bisous d'amiutié


France

François BAGNAUD 11/01/2013 11:05



OUI, chère France, comme je l'ai écrit, j'ai été surpris d'abord puis très touché par cette déferlante de messages d'inconnus pour la plupart via Facebook. Ce ne sont que des mots certes, mais la
quantité et la qualité des commentaires m'ont vraiment réconforté.


Ma Maman vivra toujours avec moi jusqu'à la fin de ma propre vie, parce qu'elle a toujours été près de moi et que nous sommes ensemble pour toujours. La relation n'est pas interrompue, elle est
différente. Et vous savez que c'est vrai... C'est sa présence physique qui me manque terriblement. Ne plus lui parler, la voir sourire, la caresser, m'occuper d'elle chaque jour comme je le
faisais. Je suis en train d'apprendre à vivre sans elle et c'est éprouvant...


Je vous embrasse tendrement.  
Et encore merci pour votre écoute et votre soutien durant cette période encore difficile.


François 



Fabienne Thoumyre 11/01/2013 00:15






François BAGNAUD 11/01/2013 00:21



Chère Fabienne, 
MERCI du fond du coeur pour ton message.
Tu fais partie de mes amis, bien que nous ne nous soyons vus qu'une seule fois. Nos échanges par mails privés depuis si longtemps nous ont prouvés combien nous étions en accord sur beaucoup de
choses.
Merci de t'associer à cet hommage à ma Maman chérie avec mes autres amis plus "virtuels" (pour la plupart) de Facebook, mais ils ont été (comme toi également) formidables dans cette épreuve. Et
ils continuent de me soutenir, car je reste très fragile, très déprimé, même si je lutte quotidiennement pour tenir le coup...
Mille bisous.
François  



pascale goguelin 10/01/2013 20:48





 François, vous me faites pleurer et je ne trouve plus mes mots ce soir....Je vous embrasse de tout mon coeur.......Elle est avec vous va,j'en suis sûre qu'elle vous regarde ce
soir......Tendre bisous de tout mon coeur qui pleure aussi comme le coeur de tous vos amis (es )......Tendrement Pascale ♥ ♥ 

François BAGNAUD 10/01/2013 23:06



OUI, je sais, chère Pascale, et maintenant j'en ai la certitude : Maman est près de moi et je ressens sa présence, son amour et son aide. Je vous expliquerai un jour (de vive-voix) pourquoi j'en
suis si sûr...
MERCI pour votre indéfectible soutien depuis le début de notre amitié virtuelle via Facebook. Vous êtes ma "Fidèle n° 1".
Je vous embrasse tendrement.
François 



Annie Batalla 10/01/2013 20:33


 Cher François, votre maman a eu une fin enviable, couverte d'amour et dans les bras de son fils chéri, à la maison : qui ne souhaiterait pas changer de plan vibratoire de cette façon ?


Car c'est cela: du matériel votre chère maman est passée à un autre état. Mais cet inconnu nous fait peur... il faut faire confiance !


Quelle belle idée ces messages en hommage à la personne  la plus chère à votre coeur ! C'est très émouvant... La musique est superbe. 


Plein de force à vous François, pour continuer votre parcours personnel.  je vous embrasse bien fort.


Annie

François BAGNAUD 10/01/2013 23:11



Chère Annie,
Au risque de passer pour un "illuminé", non seulement j'ai des croyances, mais j'ai maintenant la certitude que ma Maman est dans une autre "dimension" et qu'elle m'aide comme elle le peut. Je
ressens sa présence et son amour. Et j'ai eu un signe d'elle dont je ne peut absolument pas douter.
Mais sa présence "réelle" et "physique" me manque terriblement. J'ai envie de la voir en vrai, de la toucher, de lui faire sa toilette, de m'occuper d'elle, de lui donner à manger... Cela va être
long à m'habituer à vivre sans elle... Nous étions en harmonie totale.
Merci pour ce nouveau message de soutien et d'amitié.
Belle et douce soirée à vous.
Je vous embrasse aussi bien fort.
François 



Monique D'Agorne 10/01/2013 20:08


Cher Francois,


Je t'envoie quelques larmes que ce merveilleux, aimant et doux hommage m'a fait versées... Ta maman a le visage de la bonté... Vous vous êtes tout donné. Moi malheureusement je n'ai pas ressenti
d'amour venant de mes parents et c'est un manque que je n'arrive pas à combler... Mon père est décédé, il ya deux ans et je n'ai pas ressenti de deuil.. C'est très douloureux aussi. Parcontre
j'ai recu de l'amour de ma grand-mère qui est décédée l'an dernier à l'âge de 97 ans. Elle est la personne que j'ai le plus aimé dans ma vie...
L'amour quand il est fort reste au delà des frontières et du temps...
Avec toute mon affection


Monique

François BAGNAUD 10/01/2013 23:16



Merci, chère Monique, pour ces confidences si intimes qui me touchent beaucoup...
OUI, Maman et moi, nous étions deux êtres humains en harmonie totale, soudés par un amour incroyable et si fort. Je ne cherche pas à l'idéaliser, mais c'est une Maman merveilleuse : gentille en
permanence, souriante, courageuse, tolérante, respectueuse, pleine d'amour pour les autres. Elle ne nous a jamais causé de soucis sauf sa maladie et son départ. Elle ne se plaignait jamais,
n'était pas exigeante ou capricieuse. Je ressens encore les bienfaits de son amour, je la sens près de moi très souvent. Je lui parle et j'entends ses réponses. La communication est différente
mais pas interrompue... J'en suis persuadé...
Merci pour ce nouveau message d'amitié.
Bien à toi.
François 



Ricard Bruno 10/01/2013 19:56


 François, que dire de plus sur ce magnifique hommage à ta maman et tous ceux qui t’on soutenu et qui te soutiennent, c’est magnifique dans cette douloureuse épreuve,.


J'ai écouté cette magnifique chanson...les larmes me viennent et tu sais qu'il m'en faut beaucoup mais une mère on n'en a qu'une et tu l'a aimé jusqu'à ce que dieu la rappelle à lui...


Amitiés


Bruno

François BAGNAUD 10/01/2013 23:22



MERCI du fond du coeur, cher Bruno, pour ton message qui me touche beaucoup surtout venant de toi qui semble parfois très "invincible", très "fort", mais c'est une carapace de protection, je
crois. J'en suis sûr même...
Tu es l'un des rares à être venu, ici en Vendée, et tu as connu Maman, heureuse malgré son amputation et tout ce qu'elle avait subi dans sa maison de retraite. Tu as été le témoin d'une journée
de notre bonheur. J'ai vécu, ces 3 dernières années, les plus belles années de ma vie. Je le savais, je le répétais souvent.
Mille amicales pensées pour toi.
François  



Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 60 livres à ce jour. En 2017, j'ai collaboré à 3 nouveaux livres sur Brigitte Bardot (voir ci-dessous).
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 60 livres à ce jour. En 2017, j'ai collaboré à 3 nouveaux livres sur Brigitte Bardot (voir ci-dessous).

Un premier livre sur Brigitte Bardot (parution le 28 septembre 2017)

Suivez Brigitte Bardot

dans quelques lieux

incontournables...

 

 

par Alain Wodrascka

 

avec la collaboration de

François Bagnaud

 

préface de 

Brigitte Bardot

 

Éditions Favre (Suisse)

 

160 pages illustrées

 

Format : 15 x 22 cm

 

17 Euros 

 

* * * * * * * * 

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Un deuxième livre sur Brigitte Bardot (parution le 25 octobre 2017)

Découvrez la carrière

de chanteuse

de Brigitte Bardot

 

 

par Dominique Choulant 

et

François Bagnaud

 

en collaboration avec 

Brigitte Bardot

 

Éditions Flammarion

 

264 pages illustrées

 

Format : 19 x 24 cm

 

24,90 Euros 

 

* * * * * * * * 

Total des visites

Toujours disponible : mon dernier livre sur Brigitte Bardot (paru le 15 février 2017)

Les meilleures répliques

et citations

de Brigitte Bardot

 

 

par François Bagnaud

 

avec la collaboration de

Brigitte Bardot

 

Éditions L'Archipel

 

1200 citations référencées

 

255 pages

 

17 Euros 

 

* * * * * * * *