Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 23:41

(Article actualisé le 13 août 2016)

 

18 ans déjà... qu'il nous a quittés

1971 - Brigitte Bardot et Nino Ferrer : regards tendres et complices... (Copyright inconnu)

1971 - Brigitte Bardot et Nino Ferrer : regards tendres et complices... (Copyright inconnu)

      Nino Ferrer et Brigitte Bardot

Une brève rencontre amoureuse…

 

     

J’étais encore très jeune (12 ou 13 ans) lorsque je voyais Nino Ferrer à la télévision ; je l'aimais bien car ses chansons (style Mirza ou Le Téléfon) était plutôt rigolotes et sympas mais ce n’était pas ses 45 Tours que j’achetais. Je préférais alors les idoles (Sylvie, Johnny, Sheila...). Puis quelques années plus tard, il a composé deux petits chefs d’œuvre (La Maison près de la fontaine et Le Sud), et là, je me suis précipité chez mon disquaire. Ce sont les deux seuls disques de Nino Ferrer que je possède dans ma collection.

Je trouvais cet artiste très « dandy britannique », élégant et raffiné. Je l’imaginais cultivé et plein d’humour, il m’apparaissait comme « quelqu’un de bien ». Aussi, lorsque Brigitte Bardot écrivait ses Mémoires en 1995 et qu’à ses côtés, je tapais à l’ordinateur ses pages manuscrites, quelle surprise de lire qu’elle avait eue une belle aventure avec lui. C’était en 1971 et même si la presse de l’époque en avait parlé, je ne m'en souvenais plus du tout !

Brigitte me raconta alors en détails cette relation qu’elle n'avait pas souhaité poursuivre (malgré toute la tendresse qu’elle éprouvait pour cet homme) car elle traversait une « mauvaise période ». Après quelques déceptions amoureuses, elle n’était pas prête à s’investir à nouveau dans un grand amour. Or, Nino semblait réellement très épris d'elle…

 

196x (fin) - Si lumineuse...Voici ce que Brigitte a écrit dans son premier livre autobiographique…

Je fus invitée à une soirée chez ce merveilleux chanteur qu’est Nino Ferrer.

J’y allais en conquérante insolente, cachant derrière les faux-semblants une vulnérabilité et une tristesse profondes. Je trouvai Nino gentil, timide, nostalgique, vrai et extrêmement sensible. Du coup, je baissai le masque et apparus moi aussi telle que j’étais pour de vrai. Il s’ensuivit un coup de foudre réciproque qui balaya en un instant toutes les blessures de part et d’autre. J’allai même le retrouver à Rome (…) le temps d’un long soupir (…).

Dommage, je n’étais pas prête à vivre un nouvel amour, trop d’amertume me revenant au cœur, au plus profond des bras de Nino. Il écrivit néanmoins pour moi une chanson extraordinaire Libellule et Papillon de la trempe des créations de Gainsbourg, que je ne chantai jamais, mais qui fut interprétée quelques années plus tard par sa compagne devenue sa femme.

Initiales B.B. (Grasset - 1996)

 

 

Dans la biographie de Nino Ferrer écrite par deux journalistes des Inrockuptibles, voici comment cette aventure amoureuse a été relatée…

 Livre Nino Ferrer (Blog Bagnaud)

 

Brigitte Bardot surgit dans la vie de Nino en 1971, lors d’une soirée que le chanteur donne dans « La Martinière » [immense propriété située à Rueil-Malmaison (92)], et elle va l’occuper durant quelques semaines. Ce fantasme de longue date devient soudain accessible. Bien avant de rencontrer Bardot, Nino avait été approché pour écrire des chansons destinées au show télévisé de la star, mais les premiers contacts n’avaient pas abouti et la rencontre n’avait pas eu lieu. Nino, en tout cas, s’épanchait souvent sur sa fascination pour l’actrice. Dans divers articles de journaux ou interviews, il citait Bardot comme la femme idéale, la femme indépassable.  Dans le numéro 7 de Rock & Folk daté de mai 1967, il déclarait déjà : « B.B., le grand regret de ma vie ».

(…)

Entre elle et Nino, les choses ne durent pas longtemps. Nino en gardera tout de même un souvenir assez présent. Il s’achète alors le même long manteau afghan, très hippie, qu’il a vu Bardot porter sur des photos de presse.

(…)

L’histoire de Nino avec Bardot est de notoriété publique. Le journal  France Dimanche en parle encore dans son édition du 25 février 1972, c’est-à-dire plus d’un an après la fin de leur liaison. L’article est intitulé : « B.B. jette Nino Ferrer ». On peut néanmoins y lire ces propos de Nino : « Quand j’ai rencontré Brigitte, il y a un an à Rome, c’est d’elle que je croyais être réellement amoureux ». 

Nino Ferrer, du noir au sud de Christophe Conte et Joseph Ghosn

(Éditions Numéro 1 - 2005)

 

Quant au magazine people Ici-Paris n° 1390 du 29 février 1972, il titrait : « Nino Ferrer amoureux mais beau joueur » et ajoutait « En me plaquant, B.B. m’a rendu service ». En effet, c’est après cette rupture qu’il retrouvera la femme de sa vie, un temps délaissée…

 

1971 - Avec le chanteur Nino Ferrer

Tendre complicité entre Brigitte Bardot et Nino Ferrer.

Le 4 février 1971, lors du vernissage d’une exposition du peintre Vincent Roux.

 

* * * * * * * *


Nino Agostino Arturo Maria Ferrari, dit Nino Ferrer, est né le 15 août 1934 à Gênes (Italie) et décédé le 13 août 1998 à Montcuq dans le Lot.

Après avoir passé ses premières années en Nouvelle-Calédonie où son père était ingénieur, Nino fait des études d’ethnologie et d’archéologie à la Sorbonne, tout en se passionnant pour la musique (notamment le jazz), la peinture et la gravure.

Ses débuts dans le métier artistique remontent à 1959, il est alors contrebassiste et bassiste sur des 45 Tours, puis il accompagne la chanteuse Nancy Holloway. C’est en 1963 qu’il commence à enregistrer des disques mais le succès viendra en 1966, à son grand étonnement, avec le tube Mirza. Il se voit alors un peu contraint d’enregistrer le même style de chansons… : Oh ! Hé ! Hein ! Bon !, LeTéléfon, Je vends des robes, Les Cornichons, etc…

Certes, cette gloire lui apporte l’argent et une vie facile mais cela ne semble pas le satisfaire aussi il part vivre en Italie de 1967 à 1970.

À son retour en France, il s’installe dans le Quercy et se lance dans l’élevage des chevaux, tout en continuant à composer. Et en 1972, une de ses chansons, La Maison près de la Fontaine, se vend à plus de 500 000 exemplaires. Il sort d'autres albums mais il ne retrouve le succès qu’avec Le Sud qui restera son plus gros « tube » en 1975, vendu à plus d'un million d'exemplaires. Avec ses royalties, il agrandit son domaine, compose toujours, et en 1989, italien d’origine, il demande et obtient la nationalité française.

Mais en juillet 1998, Mounette, sa maman adorée, meurt d’un cancer à l’âge de 86 ans et un mois après, désespéré et inconsolable, Nino Ferrer se tire une balle en plein cœur au milieu d'un champ de blé situé à quelques kilomètres de chez lui.

 

Deux jours après sa mort, il aurait eu 64 ans. Il était né la même année que Brigitte… 

 

En hommage à Nino Ferrer,

je vous propose d’écouter un court extrait de sa plus belle chanson : Le Sud.

 

* * * * * * * * 

Merci à mon ami Joël A. pour ces photos de la soirée du 4 février 1971.
Merci à mon ami Joël A. pour ces photos de la soirée du 4 février 1971.
Merci à mon ami Joël A. pour ces photos de la soirée du 4 février 1971.
Merci à mon ami Joël A. pour ces photos de la soirée du 4 février 1971.
Merci à mon ami Joël A. pour ces photos de la soirée du 4 février 1971.
Merci à mon ami Joël A. pour ces photos de la soirée du 4 février 1971.

Merci à mon ami Joël A. pour ces photos de la soirée du 4 février 1971.

Partager cet article

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Mes COUPS de COEUR Brigitte BARDOT
commenter cet article

commentaires

LE GALL 14/08/2016 19:50

Je connaissais le suicide de NF après la mort de sa mère. Cela me terrorise...Il avait tout, mais perdre une mère, sa mère ...Mina a aussi interprété NF...

François Bagnaud 15/08/2016 14:15

Oui, le suicide de Nino a été une grande tristesse pour tous ceux qui l'aimaient. Brigitte avait été très attristée, je me souviens.
Merci pour votre commentaire et à bientôt sur mon Blog.
François.

Biardeau 13/08/2016 14:49

Bonjour merci de nous avoir fait partager une partie de leurs vies à tous 2. Pourtant pas née en cette époque, je connaissais la chanson et j'aime beaucoup. Bonne journée Christine

François Bagnaud 13/08/2016 20:36

C'est moi qui vous remercie pour votre commentaire et votre fidélité.
Je vous souhaite une agréable soirée.
François

KevinB 13/08/2015 09:30

Merci pour ces souvenirs, je ne me rappelais plus non plus cette idylle, j'ai pourtant lu 2 fois l'Initiales BB... comme quoi !!....Je pense que cette histoire fait partie des " parenthèses" dont parlait Brigitte l'année dernière avec Laurent Delahousse...

Bonne journée à vous François

François BAGNAUD 13/08/2015 11:03

Oui, c'est l'une des "parenthèses" heureuses de Brigitte... Il y en a eu... heureusement !
Belle journée à toi également, cher Kevin.
François

Cédric R 16/08/2012 11:53


Brigitte a fait tourner bien des têtes et brisé bien des coeurs...


Cette éphemère liaison a été, je pense, une jolie parenthèse dans la vie de Brigitte, qui, à cette époque, se perdait un peu avec des gigolos sans beaucoup d'intérêts (Gigi, Patrick,
Christian, Laurent...). Nino Ferrer semblait très amoureux d'elle et désintéressé. Il me paraissait avoir une très grande sensibilité, en plus d'avoir beaucoup de talent.


Dommage pour eux deux, mais c'est la vie! 


Gros bisous François!

François BAGNAUD 18/08/2012 17:35



Cher Cédric, 


Je vois (mais je le savais...) que tu as tout compris de B.B. et que tu connais bien sa vie. 
Nino fait partie des hommes "bien" qu'elle a laissé s'échapper... Comme Sami Frey aussi. Mais, comme elle me l'a dit souvent, ils sont arrivés à un moment où elle n'était pas en phase avec ce
qu'ils lui proposaient et notamment le "grand amour", car Nino Ferrer était éperdument amoureux...


Mille bisous et merci encore pour ta fidélité.
François 



Pascale 14/08/2012 12:35





 Bonjour François,ho,magnifique !!...C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane,hé Gaston y'a l'téléfon qui son et y'a jamais person qui y répond...Ha,François je viens encore d'apprendre
quelque chose, l'histoire de Nino avec B.B.,je ne le savais pas du tout....Je me suis toujours demandée pourquoi il s'était suicidé,maintenant je le sais...Ho,que c'est triste, je ne savait pas
qu'il avait perdu sa maman....Trop triste tout ça !!...Encore merci pour cet hommage rendu à Nino ferrer François,je vous embrasse bien fort et votre maman,embrassez la,la,la,la....Elle est si
belle sur la photo du 3 juin,adorable !!...Mille bisous d'amitié pour vous deux....Tendres pensées......Kiss, Pascale

François BAGNAUD 18/08/2012 17:28



Je suis bien content de continuer à vous apprendre des petites choses...
Oui, la brève aventure amoureuse de B.B. et Nino n'est pas très connue mais Brigitte en a gardé un tendre souvenir. Et le jour où Nino s'est suicidé, je me souviens qu'elle était très
triste...
Je vous embrasse et vous remercie pour votre fidélité.
François 



Dollé Monique 13/08/2012 15:58


Pour moi aussi Le Sud reste la plus belle chanson de Nino Ferrer , je l'aimais bien c'était un chanteur plein d'humilité, et je garde de lui un tendre souvenir. Merci de parler de lui dans votre
blog cher François, ce sont ces gens là que j'aime; ceux qui sont vrais!!!!


Mille bises


France

François BAGNAUD 18/08/2012 17:26



Vous savez, chère Monique, que je ne rends hommage sur mon Blog qu'à des personnes (connues ou inconnues) que j'estime et que je respecte. Qui ont fait quelque chose de "bien" dans leur vie, que
ce soit une oeuvre, une façon de vivre ou de penser. Il y a tellement de "cons" et d'incapables qui font les "Unes" des magazines... Alors, parlons de ceux qui le méritent ! 


Brigitte m'avait raconté combien Nino était doux et attentionné, l'homme idéal mais elle n'était pas aussi amoureuse que lui. Et surtout elle n'était pas dans une période où elle avait envie de
s'investir dans un grand amour. Elle voulait juste souffler et s'amuser. Elle a gardé un bon souvenir de cet homme. 

Quant à ses chansons, écoutez aussi "La Maison près de la Fontaine" ; on comprend la sensibilité de cet artiste.


Mille bisous.

François 



Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. :  avec Alain Wodrascka (fin août 2017) et avec Dominique Choulant (octobre 2017).
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka (fin août 2017) et avec Dominique Choulant (octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Un livre bouleversant à découvrir !

Un témoignage 

émouvant

 

2013/09 - Et le cancer brisa mes rêves (Solange N.)

224 pages

(37 photos intérieures en noir & blanc)

 

16,95 Euros

(frais d'envoi en plus)

 

Ce témoignage bouleversant

est un cri de désespoir :

celui d’une femme courageuse qui aura lutté 25 ans contre plusieurs cancers

et affronté des drames

durant toute sa vie. 

 

* * * * * * * *  

 

Tous les détails avec le lien ci-dessous : 

http://livres.rencontres.bardot.barbara.star.over-blog.com/article-et-le-cancer-brisa-mes-reves-de-solange-n-avec-fran-ois-bagnaud-119707111.html

Total des visites

Lien Vers Des Sites Sympas !