Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 00:04

Paulette Dubost

Une vie consacrée au Cinéma français

  

 

5 ans déjà...

(Actualisé le 21 septembre 2016)

 

 

Paulette Dubost… son nom ne vous dit peut-être rien, mais son visage ne vous est certainement pas inconnu. Elle fait partie de ces comédiens qui ont traversé le Cinéma français sans atteindre le vedettariat. Ces innombrables seconds rôles sans lesquels aucun film n’existerait, sans lesquels il n’y aurait (forcément) pas de « premiers » rôles. Leurs visages et leurs voix nous sont familiers, nous les reconnaissons d’un film à l’autre, au cinéma et à la télévision. Pour nous les cinéphiles, ils sont incontournables et nous les admirons (et les aimons) autant que les stars et les grandes vedettes.

 

J'ai rencontré cette adorable comédienne pour la première fois dans les années 80, lors de la Fête de l'U.C.T.M. à Paris, où elle accompagnait un ami qui présentait son livre. Elle m'avait alors dédicacé cette belle photo (ci-dessous), extraite de son film La Règle du jeu (1939). Un très joli souvenir.   

Photo dédicacée par Paulette Dubost pour François Bagnaud (dans les années 80).

Photo dédicacée par Paulette Dubost pour François Bagnaud (dans les années 80).

* * * * * * * * 

 

Paulette Dubost (née Deplanque, le 8 octobre 1910 à Paris) était encore en 2011 la vice-doyenne des comédiennes françaises. Elle est décédée, chez elle à Longjumeau (91), le 21 septembre 2011. 

Dès l’âge de 7 ans, elle devient « petit rat » à l’Opéra de Paris.

À 17 ans, elle joue dans sa première opérette, puis enchaîne d’autres spectacles. Mais son regard malicieux et sa voix un peu « haut perchée » la font remarquer par les metteurs en scène dès 1926 (première figuration).

Quelques années plus tard, elle apparaît dans de très grands rôles dans des films devenus des classiques :

Hôtel du Nord (de Marcel Carné – 1938), La Règle du jeu (de Jean Renoir – 1939) et surtout Bécassine (de Pierre Caron – 1939) qui la consacre « vedette ».

Mais la guerre venant interrompre cette carrière prometteuse, elle tournera ensuite jusqu’en 2007 près de 140 films comme « second rôle » parmi lesquels on retiendra surtout :

Le Plaisir (de Max Ophüls – 1952), Lola Montès (de Max Ophüls – 1955, avec Martine Carol), Viva Maria ! (de Louis Malle – 1965, avec Brigitte Bardot et Jeanne Moreau), Le Dernier Métro (de François Truffaut – 1980, avec Catherine Deneuve).

Elle tournera aussi plus de 115 téléfilms et participera à de grands feuilletons devenus cultes :

Janique Aimée (1963 – 50 épisodes), Vive la vie (1966 – 65 épisodes) ainsi que quelques Maigret.

 

Début 2010, Michel Ducker lui a rendu un bel hommage dans son émission Vivement Dimanche. Et le 8 octobre 2010, ses nombreux amis lui ont fêté ses 100 ans au Théâtre de Longjumeau. Le projet d'un hommage aurait dû voir le jour à la Cinémathèque française pour célébrer ses innombrables participations dans le Cinéma français, mais ce projet a été abandonné. Les « professionnels du cinéma » (comme on dit…) n’ont, à ce jour, jamais songé à lui remettre un « César d’honneur » ni aucune autre récompense… Quelle injustice !

 

* * * * * * * *

 

Brigitte et Paulette : une véritable amitié...

 

Brigitte Bardot et Paulette Dubost se sont connues au Mexique sur le tournage de Viva Maria ! en 1965. Paulette incarnait la truculente et sympathique Madame Diogène qui est sans cesse sur le dos de son mari et de son jeune fils. Un très beau second rôle.

À chaque fois que Brigitte se déplaçait pour sa Fondation, pour une manifestation ou pour le « Noël des Animaux », Paulette était là et venait l'embrasser. Je l’ai ainsi souvent croisée, je la saluais et conversais un peu avec elle, mais nous ne nous connaissons pas vraiment.  Récemment, à 98 ans, elle s’est engagée contre la corrida en manifestant devant les arènes de Dax (le 16 août 2008) et en écrivant à Nicolas Sarkozy…

Bravo Paulette, un bel exemple à suivre !

 

Depuis 1965, Brigitte et Paulette s'écrivaient assez régulièrement. Dans leurs autobiographies, elles se sont rendues mutuellement hommage. Laissons-les évoquer leurs souvenirs communs.

 

CC - 2006/06 - C'est court, la vie (Paulette Dubost)Quand elle a débuté sur les écrans, on jouait encore très théâtral, très faux, moins qu’avant-guerre, bien sûr, mais tout de même. Maintenant, on la comprend mieux. Dans les années 60, elle était si moderne dans son jeu, sa simplicité choquait (…).

Je suis sûre pourtant que Brigitte avait raison, que chez les Zoulous, on la connaît encore. Quand j’ai fait des tournées en Afrique noire, j’ai vu plusieurs fois, dans des cases où je suis entrée, une tour Eiffel miniature et une photo de Brigitte. (…)

Tout ça pour dire qu’elle était la plus grande.

(C’est court la vie – Flammarion, 2006)

 

1996/09 - Initiales B.B. (Brigitte BARDOT)...un matin, devant nos portes indiscrètes, nous trouvâmes chacun un brin de muguet en mie de pain.

Nous étions le 1er mai, et Paulette Dubost avait passé des heures à sculpter des petites clochettes en mie de pain qu’elle avait entourées de feuilles cueillies ça et là ! C’est peut-être ridicule d’attacher tant d’importance à ce souvenir mais pour moi, ce petit muguet artificiel reflétait non seulement une image de fraîcheur mais surtout la générosité de cœur d’une femme adorable et sensible, pleine elle aussi d’une indescriptible fraîcheur.

Il fallait le faire, il fallait y penser.

J’ai toujours été extrêmement touchée  par des gestes simples émanant du cœur. Ce sont les seules valeurs fondamentales de la vie.

J’ai depuis reçu des milliers de brins de muguet (…). Celui dont je me souviendrai toujours, c’est celui, symbolique, que Paulette Dubost m’a offert en ce 1er mai 1965.

Petit hommage rapide à une femme exceptionnelle.

(Initiales B.B. – Grasset, 1996)

 

Brigitte Bardot et Paulette Dubost 

 Quelle complicité et quelle tendresse dans leurs regards….

Brigitte Bardot et Paulette Dubost, le 28 septembre 2006, au Théâtre Marigny

 lors de la célébration des 20 ans de la Fondation Brigitte-Bardot.

 

(Merci à mon amie Lily Lejeune pour ce joli montage.)

 

      * * * * * * * * 

Brigitte Bardot et Paulette Dubost en 1965, sur le tournage du film « Viva Maria » qui les a réunies. (Merci à mon ami Joël A. qui m'a fait découvrir ce document.)

Brigitte Bardot et Paulette Dubost en 1965, sur le tournage du film « Viva Maria » qui les a réunies. (Merci à mon ami Joël A. qui m'a fait découvrir ce document.)

Paulette Dubost dans son appartement. (Merci à mon ami Joël A. pour cette jolie photo.)

Paulette Dubost dans son appartement. (Merci à mon ami Joël A. pour cette jolie photo.)

Partager cet article

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Mes COUPS de COEUR
commenter cet article

commentaires

Joyeux un des sept... 21/09/2015 08:57

Bonjour mon grand frère adoré,moi aussi je m'en souviens très bien de cette petite Dame si grande par tout son talent.Je me souviens aussi de son anniversaire ces 100 ans si je me rappelle bien, que J-Pierre pernaut avait commenté au journal de 13 h. Elle est décédée un peu après je crois.....Encore merci encore et toujours pour ces si beaux partages !!...Gros kissous et à........Bientôt si tout va bien !!...Tendrement. Joyeux

François BAGNAUD 22/09/2015 12:36

Mais tu vis (et tu lis) à 100 à l'heure !
A plus tard et belle journée.
Bisous.
François

Joyeux un des sept... 22/09/2015 08:32

Et en plus,tu l'as écrit que Michel Drucker lui a rendu hommage ( je viens de relire ton article ) dans vivement dimanche et que ses amis lui ont fêté ses 100 ans le 8 octobre....C'est écrit noir sur blanc Pascale,mets tes lunettes petit nain bigleux !!...Mais,merci quand même pour ta réponse du dessous malgré ma vue qui baisse,quand je lis trop vite, je loupe des lignes et le résultat,on le voit....(lol) Belle journée à toi et gros kissous;Joyeux

François BAGNAUD 21/09/2015 22:46

Tu avais raison, il s'agissait bien des 100 ans de Paulette Dubost, qui ont été célébrés le 8 octobre 2010 à Longjumeau en région parisienne. Suzanne Flon est décédée à l'âge de 87 ans en 2005. Voilà, tu sais tout !
Oui, j'étais devant mon feu de cheminée en train de faire de la compote de poires du jardin.
Belle et agréable nuit et plein de bisous.
François

Joyeux un des sept... 21/09/2015 19:47

Coucou,mon Prince Vaillant,je ne sais pas si je ne l'ai pas confondue avec Suzanne Flon pour les 100 ans,mais en tous les cas je connaissais les deux grandes Dames mais,j'ai la mémoire qui flanche des fois !!...(lol) bon,je pense que tu auras compris mon commentaire que ce soit pour Paulette ou Suzanne,deux belles personnes si attendrissantes....Je t'embrasse bien fort et.......VIVEMENT dimanche prochain comme dit Michel Drucker !!...Gros énorme kissous et douce soirée devant ta cheminée peut-être...Joyeux

François BAGNAUD 21/09/2015 11:58

Merci, ma chère Pascale adorée, pour ton commentaire.
J'ai beaucoup apprécié cette comédienne qui a joué dans tellement de grands films, toujours reconnaissable à sa voix si particulière, gouailleuse et enfantine à la fois.
Je t'embrasse bien fort.
François

depasse 21/09/2015 05:12

Cher François,

Non, pas du tout, son nom ne m'est pas inconnu de part ma jeunesse de ma grand-mère. Elle me parlait justement beaucoup de toutes ces comédiennes et Paulette Dubost, elle m 'en parlait souvent.

J 'adore le montage avec BB et Paulette Dubost. C 'est vraiment magnifique!

Toutes mes amitiés.

Yves.

François BAGNAUD 21/09/2015 11:55

Merci, cher Yves, pour ce petit "coucou" sympa et pour t'associer à mon hommage à la talentueuse Paulette Dubost.
Je j'embrasse bien amicalement.
François

Paquet Cédric 20/03/2011 19:05



Mon François, j'ai une grande tendresse pour cette grande dame du cinéma français et pour l'être généreux qu'elle est. Tu parle d'Yvette Lebon que je connais par le biais de mon ami-marraine
Betty Ulmer. Une dame trés gentille que j'a irencontré lors de l'inauguration de l'allée Jean Sablon à Cannes. Je te fais de gros bisou



François BAGNAUD 21/03/2011 12:08



Tu connais Yvette Lebon ? C'est super et surprenant parce que, la pauvre, je pense que plus personne ne se souvient d'elle. D'ailleurs, la presse l'oublie et qualifie notre chère Paulette de
"doyenne". J'ai donc réctifié la vérité. 


Mille bisous, mon cher et adorable Cédric.


François



Tosca Puccini 15/03/2011 14:18



Alors en ce qui me concerne je connaissais le nom et le visage mais chacun de leur côté !


Mes parents parlaient de Paulette Dubost à la maison. Grâce à vous le personnage retrouve sa cohérence à mes yeux : ah c'est donc elle !


Je ferai attention désormais... Merci François de cette galerie de portraits remplie de belles âmes.


Bisous


Annie



François BAGNAUD 16/03/2011 01:45



Chère Annie,


C'est moi qui vous remercie pour votre fidélité et vos commentaires.


Oui, j'avais envie de rendre hommage à cette charmante dame, qui est si gentille et pas prétentieuse du tout. Elle adore Brigitte qui le lui rend bien. En plus, elle a encore l'envie de "militer"
contre la corrida... à son âge, et c'est un bel exemple de vitalité...


A bientôt.


Mille bisous.


François



Ricard Bruno 15/03/2011 07:57



François


J'ai rencontré Paulette Dubost lors d'un Noël des animaux à la porte d'Auteuil, elle était là toute seule dans un coin en attendant Brigitte qui donnait des interviews, je la vit je lui ai
adressé quelques mots qui on illuminés sont visage, elle était contente de se trouver là et voulait tout simplement faire un petit coucou à Brigitte, ce qu'elle me dit.


C'est un brin (de muguet) de femme au regard malin mais avec un coeur gros comme cela.


J'ai revu Paulette Dubost à la mairie de Boulogne Billancourt il y a quelques années de cela lors de la remise de médailles où étaient présent quelques acteurs de la série "Navaro", je lui
remis un beau bouquet de fleurs de la part de Brigitte, elle était magnifiquement habillée.


Il y a quelques jours de cela elle fût hospitalisée mais depuis est sorti de l'hospital, j'ai de ses nouvelles par mr Hély de la FLAC (fédération de liaison anti corrida), je devrai bientôt
avoir directement de ses nouvelles pour le projet que j'ai et dont François tu es au courant;


Il ne faut pas oublier que Paulette à plus de 100 printemps et qu'à 98 ans elle militait encore contre la corrida comme le faisait justement remarqué François : prenons tous exemple sur
cette femme.


Bruno Ricard 



François BAGNAUD 16/03/2011 01:49



Merci, cher Bruno, pour ton témoignage qui confirme ce que j'ai écrit...


Oui, je me souviens bien, lors des "Noël des Animaux", elle attendait, assise, dans un coin, sans rien dire, sans se plaindre, que Brigitte soit disponible. Elle n'était pas prétentieuse et
restait là patiemment...


Elle est adorable et j'avais vraiment envie de lui rendre ce "petit" hommage.


Merci pour tes visites et tes commentaires toujours intéressants.


Bien à toi et mille pensées amicales.


François



France Aimée 15/03/2011 05:20



Son talent et sa simplicité, font d'elle une immense actrice française, une grande dame ! Merci François de la rappeler à notre souvenir, elle est inoubliable ! " Ca sent si bon la France"


Gros bisous


France



François BAGNAUD 16/03/2011 01:34



Oui, chère France, c'est tout à fait ça : "Ca sent si bon la France de notre enfance...".


Les seconds rôles sont indispensables et restent aussi dans notre imagination longtemps...


J'aime rendre hommage aux gens que j'admire. Et Paulette, je l'aimais et l'admirais bien avant de la rencontrer...


Mille bisous et à bientôt.


François



Manuel LEFEBVRE 15/03/2011 04:04



je ne connais pas vraiment cette personne, juste de nom, mais ton article et les hommages de l'une à l'autre, c'est marrant, surtout ce coup du muguet, c'est très drôle.


tu me fais rappeler des souvenirs d'initiales BB que j'avais oublié ;)



François BAGNAUD 16/03/2011 01:31



Cher Manuel,


Si tu as vu "Viva Maria", tu n'as pas pu la rater car elle a un très joli rôle... 


C'est une dame charmante, simple et pas prétentieuse du tout. 


En plus, elle adore Brigitte et milite pour les animaux !


Elle méritait donc bien cet hommage que les professionnels ne sont même pas capables de lui faire de son vivant. 


Mille bisous et plein de courage.


François



Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. :  avec Alain Wodrascka (fin août 2017) et avec Dominique Choulant (octobre 2017).
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka (fin août 2017) et avec Dominique Choulant (octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Un livre bouleversant à découvrir !

Un témoignage 

émouvant

 

2013/09 - Et le cancer brisa mes rêves (Solange N.)

224 pages

(37 photos intérieures en noir & blanc)

 

16,95 Euros

(frais d'envoi en plus)

 

Ce témoignage bouleversant

est un cri de désespoir :

celui d’une femme courageuse qui aura lutté 25 ans contre plusieurs cancers

et affronté des drames

durant toute sa vie. 

 

* * * * * * * *  

 

Tous les détails avec le lien ci-dessous : 

http://livres.rencontres.bardot.barbara.star.over-blog.com/article-et-le-cancer-brisa-mes-reves-de-solange-n-avec-fran-ois-bagnaud-119707111.html

Total des visites

Lien Vers Des Sites Sympas !