Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 19:17

France Aimée,

passionnée par l’écriture !

 

 

France Aimée est née le 17 septembre 1944 à Paris.

À l’école, du haut de ses 10 ans, dans la cour de récréation, déjà elle improvisait des scénarios qu’elle faisait jouer à ses camarades. Cette envie d’imaginer des histoires la poursuivit toute sa vie. Ses parents ne l’initièrent pas à la lecture, et pourtant elle écrivait des poèmes, tout en s’occupant de son petit frère et de sa petite sœur. Son enfance fut souvent perturbée par la  mésentente de ses parents. À 13 ans et demi, elle dut aller travailler car son père était au chômage. Elle rencontra alors un jeune garçon qui deviendra plus tard son mari. Mère à 19 ans, le temps des poésies et de l’imagination créatrice s’éloigna de sa vie qui fut bien remplie entre l’éducation de ses deux enfants, un divorce, puis une autre rencontre, un autre enfant, un travail accaparant, etc.

Triste de ne pas avoir le temps d’écrire, France Aimée se consolait en écoutant les chansons de Jean Ferrat, Brassens, Brel et Léo Ferré, ces poètes-chanteurs qui berceront toute son existence.

À l’âge de 22 ans, elle lit son premier livre : « Le Spleen de Paris » et elle a un choc. Baudelaire a fait naître en elle ce besoin de découvrir de beaux textes et aussi des poèmes. Depuis ce jour, elle dévora beaucoup de livres qui lui ouvrirent d’autres horizons plus enrichissants que sa vie ordinaire. Elle retrouva ce feu sacré, ce besoin d’écrire qui était en elle depuis l’enfance.

Et pourtant… ce n’est qu’à l’heure de la retraite qu’elle put enfin concrétiser son rêve !

Elle y mit tant de passion et de volonté qu’elle arriva à finir son premier roman. Elle décide alors d’envoyer son manuscrit à Brigitte Bardot qu’elle admire depuis toujours. Brigitte le trouve « formidable » et le confie à son ami François en lui demandant de lui chercher au plus vite un éditeur.

Et c’est ainsi qu’en 2008, les Éditions Publibook publient « Loup, mon dernier amour ».

Brigitte Bardot, émue aux larmes par le livre dédicacé qu’elle venait de recevoir, a immédiatement téléphoné à France Aimée pour lui renouveler son admiration et l’encourager à écrire encore de si belles histoires. Depuis, France Aimée écrit tous les jours avec la même passion. Elle vient de terminer son second roman  « Les Racines de l’amour », une histoire d’amour dramatique, qui se trouve actuellement sur le bureau de François…

Deux autres romans sont en préparation dans son ordinateur... 

 

 France-Aimee--Portrait-d-auteur-.JPG

France Aimée,

encouragée par Brigitte Bardot qui m’a demandé de l’aider et de la conseiller.


* * * * * * * * *

 

Sans jamais nous rencontrer, à force de travailler ensemble sur son premier livre, d’échanger des mails et des coups de téléphone, une grande complicité est née entre nous. Je « rewrite » actuellement son second livre avec beaucoup de plaisir ; je vous le présenterai lors de sa parution prévue en 2011.

 

Article IRCANTEC (France Aimée)                                              

France Aimée a eu la bonne idée d’envoyer son livre à sa… Mutuelle qui l'a chroniqué dans leur magazine !

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par François B. - dans LIVRES et AUTEURS
commenter cet article

commentaires

Dollé Monique 18/03/2012 07:16


Je tiens à vous remercier de tout mon coeur, vous, les chers amis de François! Lorsque vous lirez mon " Loup" ce roman nous unira par le seul vrai fil conducteur qui est l'amour des animaux !!!
et ça, je le dois à notre chère Brigitte et notre cher François!!!


Merci à tous


France

François BAGNAUD 18/03/2012 09:32



C'est bien dit et c'est tout à fait cela...


Je conseille votre livre à tous ceux qui possèdent un animal de compagnie et qui ont avec lui une relation fusionnelle ; ils comprendront mieux que les autres cette relation et seront séduits par
cette histoire très émouvante. 


C'est vrai que sans Brigitte Bardot, nous ne nous serions jamais connus ! 


Je vous embrasse.

François  



Dollé Monique 18/03/2012 07:05


Cher François, C'est vrai qu'une réelle complicité est née entre nous, et pour moi, elle a une grande valeur. J'espère sincèrement un jour vous rencontrer, ce sera pour moi une immense joie!
Comment vous dire ce que je ressent dans ce remerciement que je vous adresse, et qui me paraît bien faible pour exprimer ma reconnaissance??


Je vous embrasse de tout mon coeur


France

François BAGNAUD 18/03/2012 09:29



Chère Monique (chère France), chère auteure, 


Oui, j'ai aimé travailler avec vous sur ce premier livre, et maintenant sur vos "Racines" qui ne devraient pas tarder à nous donner un joli 2ème roman. 
Il faudra venir me voir en décembre à Paris, car je serai en dédicace et je vous ferai inviter avec vos 2 livres. (Pensez à me le rappeler au mois de septembre...).


Mille bisous et à bientôt.

François 



Joyeux mais pas pour pour longtemps 18/03/2012 03:28





 hO,lala,je sens que je vais pleurer beaucoup si je lis ce livre...François,je vous fais confiance,


vous croyez que petit nain va rester insensible à ce livre ??..J'ai envie de le lire mais Pascale petit coeur sensible à peur de la fin....Gros bisous François...Pascale

François BAGNAUD 18/03/2012 09:26



Chère Pascale, 


C'est une jolie histoire toute simple, comme vous la vivez avec Minnie. L'amour au quotidien avec son animal de compagnie. La fin est émouvante et Brigitte a pleuré à chaudes larmes... Donc, vous
êtes prévenue...


Je vais vous suggérer d'être "amie" avec l'auteur sur Facebook, ce sera sympa. 


Mille bisous.


François 



France Aimée 12/01/2011 06:58



Je ne connaissais pas cette douce chanson que je découvre avec plaisir, le diaporama est superbe ! Léo Férré chantait " Avec le temps tout s'en va " Et pourtant à travers ce temps, notre Brigitte
demeure à jamais belle, célèbre et illustre ! Merci François pour cet immortel souvenir.


Bisous



François B. 12/01/2011 08:27



C'est regardant certains sites de "fans" de B.B. que j'ai vu que cette chanson n'était pas référencée... Et je me suis souvenu de cette petite anecdote. Puis, j'ai trouvé (presque par hasard) ce
superbe diaporama. Et j'ai eu l'idée de vous le faire partager. 


Bonne journée.


François



Fabienne Le Guen 11/01/2011 23:35



Pour ne pas avoir envie de lire ce livre, il faudrait être bête...!


Définition de bête sur le dictionnaire Hachette...aux lecteurs  de choisir...!


1-Tout être animé, à l'exeption de l'être humain.


2-Etre humain qui se livre à ses instincts.


3-Personne, comédien qui se donne à fond.


Pardonnez-moi Chère France,et cher François de cet humour nocturne...!


Je vais ajouter ce livre dans mes prochaines lectures.merci à vous deux.


Fabienne



François B. 12/01/2011 02:44



Mais, chère Fabienne, j'apprécie cet humour-là surtout à 3 heures du matin, autant que vos maximes habituelles. J'espère que ce livre vous plaira. Il a plu à notre chère Brigitte qui a pleuré en
refermant le livre (vous êtes prévenue...).


Bisous et bonne nuit.


François


 



France Aimée 11/01/2011 19:49



Cher François,


Je soir je m'apercois avec bonheur que votre blog et vos articles, nous permettent d'échanger des idées, et ça c'est trés chouette ! Merci encore et bonne soirée.


Bisous


 



François B. 12/01/2011 02:41



Oui, moi aussi je découvre l'univers des Blogs et je trouve cela très sympa. Si un petit article sans prétention permet des rencontres, alors je n'ai aucun regret sur le temps passé à écrire mes
articles. Pour l'instant, ce Blog ne m'apporte que des satisfactions. A suivre...


Je vous embrasse.


François



France Aimée 11/01/2011 19:11



Chère Tosca Puccini,


Pour répondre à votre question, Louise à Paris ne faisait pas de grands déplacements avec son Loup, elle avait tous les magasins à sa disposition en bas de chez elle. Tandis qu'a Saint Antoine
elle se retrouve loin de tout et surtout du cimetière où est enterré son mari. mais je vous comprends, car moi aussi j'ai eu des chiens et des chats avec qui j'ai vécu 15 et 20 ans d'amour
véritable!!! et de leur disparition j'en souffre encore. Aujourd'huide j'ai deux amourettes de chattes qui me tiennent compagnie près de l'ordinateur, et je les adore car ce sont des paquets
d'amour! voyez-vous je vous rejoins, et j'espère que mon roman vous plaira.bonne lecture et bonne soirée. Bien à vous.


France Aimée


 



François B. 12/01/2011 02:39



Chère France Aimée,


Je vois que vous n'avez nul besoin de moi pour défendre et soutenir votre livre. Bravo !


Alors je me retire sur la pointe des pieds pour vous laisser avec une de vos lectrices...


Bisous.


François



Tosca Puccini 11/01/2011 18:50



Eh bien je suis en train de le lire ce livre et je vais lentement presque à reculons car je manque de temps certes, mais surtout je crains la fin! Je redoute les fins tristes. Je sais que l'issue
me fera pleurer et j'ai horreur de ça. Bon, la dame n' est encore pas trop mal vue dans son village encore que ça commence...Plus de bus pour son chien. Une question à France Aimée :


Cette dame arrivant de Paris, elle a du se heurter plus d'une fois à l'intolérance humaine pour son ami. Comment peut-elle être aussi naïve et comme surprise par les réactions prévisibles de la
part de ses congénères?


J'ai deux chiens et déjà avec un seul on est marginalisé dans cette société. On le sait et il n'y a rien à attendre des humains dans ce registre. La tolérance est déjà une faveur immense dans un
restau, dans un lieu public voire dans un transport en commun . (cette dernière option, je n'ose même pas l'évoquer pour mes bêtes).


C'est vrai qu'il fallait le dire, l'écrire...On a apprivoisé les animaux puis on les laisse tomber ensuite par irresponsabilité. Il avait raison Saint EX...pour son renard. ( Apprivoise-moi
!...mais après je t'attendrai, tu seras responsable...)


Et l'homme est con, il ne fait pas les bons choix ! Jamais nous n'aurions du apprivoiser aucune bête, nous n'en sommes pas dignes !


Je ne vais pas déblatérer ainsi durant des pages encore que ce sujet m'est cher.


Les animaux sont un problème socio-philosophique à débattre : trouver l'erreur quand on prône l'aide aux personnes âgées mais qu'on leur refuse un accès à cause du seul être( peut-être) qui les
accompagne sur cette terre, parce qu'il s'agit d'un animal. 


On devrait éduquer les enfants à l'école, tous les jours à comprendre et respecter les bêtes. Dans la rubrique "vivons ensemble ! "


Mais déjà les hommes sont racistes entre eux ! Le matériel prend le pas sur le spirituel encore une fois...Chaque chien ou chat ou oiseau ou homme est un esprit prisonnier d'un corps et en cela
est à plaindre, un peu de compassion pour ceux qui n'ont pas la chance de rentrer dans le créneau enviable...


Stop, je dérive !


Bravo à France Aimée pour son livre que je suis en train de lire et aimer...


 


 


 



François B. 12/01/2011 02:37



Eh oui... tous les livres n'ont pas un "Happy end" comme pour votre "Titi". Mais je n'en dirai pas plus, il faut préserver le suspens... Et mon auteur, France Aimée, ne serait pas contente si on
dévoilait toute l'histoire avant de l'avoir lue...


Surtout n'hésitez pas à faire en apparté toutes les critiques à France Aimée (positives et négatives) car c'est un premier roman et France ne demande qu'à progresser dans l'écriture. Les
critiques bien formulées sont toujours appréciées car elle permettent de s'améliorer.


Quant à votre commenaire sur le sort des animaux, je suis évidemment d'accord et tout aussi choqué par l'attitude de l'espèce humaine qui se croit supérieure... Pauvres animaux et pauvre Brigitte
qui ne voit pas venir de grandes victoires malgré son acharnement à faire évoluer les mentalités et les lois...


A bientôt.


 


François



manuel LEFEBVRE 11/01/2011 18:38



Mon cher François, si tu me dis qu'il faut prévoir les mouchoirs, je vais peut être attendre encore un peu pour le lire, alors..


même si c'est une jolie histoire, le côté triste, vu l'état actuel des choses, ce n'est pas trop le moment. ;)



François B. 12/01/2011 02:30



Tu as peut-être raison, cher Manuel, si tu n'es pas au mieux de ta forme, la fin de ce livre va te rendre triste. C'est une belle histoire d'amour mais elle finit mal...


Moi, par contre, je "soigne" ma mélancolie en écoutant Barbara, histoire de descendre "au fond de la piscine" pour mieux remonter à la surface ensuite... C'est une technique !


Bonne nuit.


François



France Aimée 11/01/2011 15:58



Je n'ai pas l'honneur de vous connaître monsieur Manuel Lefebvre, et grâce au blog de françois, je peux vous dire que je suis enchantée d'apprendre que mon roman se trouve dans votre
bibliothèque, même si vous ne l'avez pas encore lu.


je vous remercie pour vos encouragement



François B. 11/01/2011 18:25



C'est sûr que les livres que vous avez vendus doivent bien se trouver quelque part... Ca y est, on a retrouvé un !


On a tous des envies de lire, alors on achète puis on entasse. Moi, je sais que je n'aurai jamais assez de temps de vie pour lire tous les livres que j'ai prévu de lire... Mais tant pis, l'achat
en lui-même est déjà un plaisir.


Bonne soirée.


François



manuel LEFEBVRE 11/01/2011 15:40



je n'ai jamais lu son livre, par faute de temps, et de plus, je crois que je l'ai dans ma bibliothèque!


mais il va falloir que je le lise, c'est comme ça.. j'achète plein de livres qui me plait, mais je ne les lis pas malheureusement..


dans tous les cas, je vous encourage tous à lire celui-ci



François B. 11/01/2011 18:21



Cher Manuel,


Un jour, tu auras le temps de lire, et tu découvriras des livres oubliés dont celui-là. C'est une jolie histoire d'amour entre une veille dame et son Berger allemand. C'est très touchant et pour
un premier roman, c'est assez bien écrit. En tout cas, on le lit avec plaisir mais il faut prévoir des mouchoirs pour la fin...


Bisous et merci pour ta fidélité.


 


François



France Aimée 11/01/2011 06:19



Merci François pour cet excellent article sur mon Loup et moi.


C'est grâce à vous et à Brigitte que mon Loup est né, je ne l'oublierai jamais, et je vous en suis très reconnaissante, c'est pour cela que je vous garde tous deux dans le chaud de mon coeur.


Bisous



François B. 11/01/2011 12:34



 Mais, chère France Aimée, cher auteur, la réciproque est vraie. 


Grâce à votre "Loup" et à Brigitte, nous avons vécu une belle aventure ensemble. Je travaille actuellement sur votre second livre "Les Racines de l'amour" et j'y prends beaucoup de plaisir.


Bisous et bonne journée.


François



Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je viens de terminer 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka ("Dans les pas de Brigitte Bardot" - éd. Favre, 28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant ("Brigitte Bardot, moi je joue" - éd. Flammarion, 25 octobre 2017).
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je viens de terminer 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka ("Dans les pas de Brigitte Bardot" - éd. Favre, 28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant ("Brigitte Bardot, moi je joue" - éd. Flammarion, 25 octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Total des visites

Lien Vers Des Sites Sympas !