Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 23:15

 Raconte-moi ta chanson

les Mémoires de Colette Renard

 

Les Éditions Grasset, à qui j’avais proposé le manuscrit de Colette Renard, avaient accepté de le publier parce que nous avions trouvé une « actualité » : Colette ferait, en même temps, son retour sur scène au Théâtre de Dix-Heures.

Le livre est donc paru le 18 novembre 1998.

Il a été bien distribué partout en France et a eu un beau succès d’estime : les ventes ont été correctes pour une biographie mais le tirage initial n’a cependant pas été épuisé…

 

 1998/11 - Raconte-moi ta chanson (Colette RENARD) 

320 pages (avec un cahier-photos de 16 pages)

19 Euros   (125 F en 1998)

 

* * * * * * * *

 

« J’étais plutôt gaie en ce temps-là.

Mais ne le suis-je pas toujours ?

Je savais que ma bonne étoile allait briller.

Quand ? Comment ?

Je ne suis pas voyante, mais j’avais le pressentiment qu’un jour…

 je monterai sur les planches. »

 

Tel est le rêve éperdu d’une jeune fille de Montmartre dans les années 40. Obstinée et déjà sûre de son destin, Colette Renard franchit les étapes tourmentées d’un métier difficile. La consécration vient avec Irma la Douce qu’elle interprète plus de mille fois sur toutes les scènes du monde. Elle chante avec succès : Tais-toi Marseille, Ça c’est de la musique, Mon homme est un guignol et Zon zon zon

Colette Renard aura vibré aux accents fragiles de l’amour-passion jusque dans ces pages que sa voix enchante, « par l’aveu d’une vérité qui n’appartient qu’à elle ». Laissons-nous entraîner dans cette ballade nostalgique, l’histoire émouvante et drôle d’une femme de caractère qui a lutté pour vivre son rêve d’enfant.

 

Éditions Grasset & Fasquelle

61, rue des Saints-Pères  - 75006 Paris

Tél : 01 44 39 22 00

 

Pour commander cet ouvrage :

Sur tous les sites : Amazon.fr - Priceminister.com - Fnac.com - etc…

Dans toutes les librairies (préciser l’auteur, le titre et l’éditeur)

 

* * * * * * * *

 

Du 18 au 21 mars 2011,  l’incontournable Salon du Livre de Paris a eu lieu, comme chaque année, à la Porte de Versailles ; c’est le salon le plus important et le plus prestigieux de France, connu dans le monde entier. Tous les plus grands auteurs et toutes les « stars » s’y précipitent. Il y a toujours une foule incroyable ; tout le monde veut voir en « vrai » les auteurs connus et les vedettes. Les pauvres auteurs « inconnus » (ou peu connus) voient défiler devant leurs livres des milliers de visiteurs qui ne s’arrêtent même pas… J’ai toujours conseillé à mes auteurs de privilégier des Salons du Livre en province, à dimension « humaine », plutôt que cette grande foire internationale où il faut juste être vu ! Car la majorité des gens viennent pour voir des têtes connues et non pas toujours pour acheter ou simplement découvrir de nouveaux talents…

 

C’est ainsi qu’après avoir sorti le livre de Colette Renard, les Éditions Grasset ont accepté, à ma demande, d’inviter Colette à venir dédicacer son livre sur leur stand. Seulement voilà, à cette époque, Colette n’était plus aussi connue que dans ses années de gloire et pas encore la « Tante Rachel » de Plus Belle la Vie… Aussi, malgré mon insistance, nous avons hérité de l’un des plus mauvais créneaux qui soit pour une dédicace : le matin juste à l’ouverture du salon… Et même si c’était un samedi – jour de grande affluence –, il faut bien avouer que nous n’avons pas eu beaucoup de monde, à peine quelques admirateurs nostalgiques qui avaient été informés de sa venue par le magazine Télérama qui publie toujours la liste exhaustive de toutes les dédicaces d'auteurs.

J’étais très triste pour Colette, qui n'a fait aucune remarque mais voyait bien qu’il n’y avait guère de monde dans les allées… Heureusement, nous nous sommes bien rattrapés ensuite, car je lui avais préparé un beau planning de dédicaces dans des salons en province où elle a vraiment eu beaucoup du succès.

 

(Je vous raconterai nos péripéties dans un prochain article…)

 

 

Avec-Colette-Renard--24-mars-1999-.jpg

 - Samedi 20 mars 1999 -

Avec Colette Renard sur le stand des Éditons Grasset au Salon du Livre de Paris.

Nous étions un peu tristes car il n'y avait pas beaucoup de monde ce matin-là…

 

* * * * * * * *

Partager cet article

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Colette RENARD
commenter cet article

commentaires

France Aimée 17/03/2011 07:51



Je sais ce que madame Collette Renard à du ressentir ce jour là, l'ingratitude des gens... Le peu de salon que j'ai fait m'ont déçu. Chaque fois les gens passaient devant nous les auteurs
méconnus, pour s'agglutiner autour des personnalités. Mais madame Collette Renard  n'était pourtant pas inconnue ! Beau souvenir quand même et jolie photo ! Merci François, je vais m'acheter
son livre.


Mille bisous


France



François BAGNAUD 19/03/2011 10:56



Chère France,


Oui, nous étions très tristes à cette dédicace simplement parce qu'il n'y avait personne sur l'ensemble du Salon à cette heure matinale. Car les bonnes places étaient réservées l'après-midi pour
les grandes vedettes...


Par contre, dans les salons de province, Colette a eu vraiment du succès... Je vous en parlerai dans un prochain article...


C'est vrai, que les auteurs inconnus ont du mal (partout) à vendre leurs livres aussi il faut essayer de le mettre en valeur. Il suffit parfois d'afficher un article dans la presse (agrandi) à
côté de son livre pour que les gens s'arrêtent. Le public veut des gens connus ou reconnus par les médias... Donc, il faut leur donner ce qu'ils veulent... Mais c'est sûr que de toutes façons, on
ne vend pas beaucoup en dédicaces quand on n'est pas connu ! C'est injuste mais c'est comme ça malheureusement...


Oui, allez voir sur les sites de vente (Amazon ou Priceminister), je pense que le livre de Colette Renard doit être moins cher maintenant...


Bonne journée et gros bisous.


 


François



moimanolo 17/03/2011 00:18



quel dommage pour une femme qui a tant fait, mais c'est toujours ainsi.. un effet de mode! les gens sont peu fidèle, et de toute façon, a paris, beaucoup de gens se promènent sans réellement
intéresser! c'est à celui qui aura fait le plus de salon, le plus de vernissage!! moi, j'en fait peu, mais tous ceux que je fais, c'est que cela vraiment me plait!


en province, les habitants sont plus "humains", et naturel, elle a bien fait d'aller a leur rencontre.



François BAGNAUD 19/03/2011 10:58



Ce Salon du Livre de Paris est une vraie foire... C'est tellement grand qu'on circule là-dedans sans rien voir vraiment... Je préfère nettement les petits salons en Porvince où tous les auteurs
ont leur chance...


Moi, qui habite désormais en Province, je me rends compte que vivre dans des mégapoles comme Paris est infernal... Ici, je retrouve le temps de vivre et de dialoguer avec mes voisins...


Bisous.


François



Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je viens de terminer 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka ("Dans les pas de Brigitte Bardot" - éd. Favre, 28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant ("Brigitte Bardot, moi je joue" - éd. Flammarion, 25 octobre 2017).
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je viens de terminer 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka ("Dans les pas de Brigitte Bardot" - éd. Favre, 28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant ("Brigitte Bardot, moi je joue" - éd. Flammarion, 25 octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Total des visites

Lien Vers Des Sites Sympas !