Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 23:02

 Jacqueline Maillan

Une comédienne qui me fait toujours rire !

 

(12 mai 2017 : 25 ans déjà...)

 

 

Jacqueline-Maillan--Blog-Francois-Bagnaud-.jpgCe 12 mai 2012,  cela fait 20 ans que cette immense comédienne nous a quittés à l’âge de 69 ans. J’ai envie de lui rendre hommage tout simplement parce que je l’adore et qu’elle me fait toujours autant rire. Je la regardais avec plaisir à la télévision quand j’étais adolescent, dans des pièces de théâtre ou dans des émissions comme « Les Grands Enfants » en compagnie d’autres « joyeux lurons » : Jacques Martin, Sophie Desmarets, Jean Poiret, Francis Blanche, Jean Yanne, Roger Pierre et Jean-Marc Thibault, etc…


Et en décembre 1982, lors de la Fête annuelle de l’U.C.T.M. (*), dont je ne m’occupais pas encore…, j’ai eu l’immense bonheur de la rencontrer. À cette époque, ce n’était pas le Salon du Livre tel qu’il est maintenant (que j’ai humblement contribué à développer). Il y avait une petite dizaine d’auteurs qui étaient toujours accompagnés d’un comédien qui les aidait. Ils rendaient la monnaie et tenaient les comptes des ventes !

Et parmi les invités, Françoise Dorin dédicaçait son dernier ouvrage (Les Miroirs truqués) et elle avait demandé à Jacqueline Maillan de la seconder.
C’est tout timide que je me suis avancé (avec mon amie, la comédienne Helena Manson) vers elles. J’ai d’abord fait dédicacer mon livre à Françoise Dorin, puis c’est surtout vers Jacqueline Maillan que je me suis tourné pour lui faire tous les compliments d’un admirateur inconditionnel.

Et pour finir, je n’ai rien trouvé de plus banal que de lui dire :

« Ah ! Madame, vraiment dès que je vous vois, vous me faites rire ! »

Et elle m’a répondu, très sérieuse, avec un œil sombre :

« Et bien moi, c’est pareil, jeune homme ! Dès que je me vois le matin dans mon miroir, je me fais rire aussi ! »

Je suis resté bouche bée… Et voyant mon embarras, elle a éclaté de rire et j’étais bien soulagé. Alors, nous avons ri ensemble, puis nous avons discuté un peu plus longuement et c’est pour moi un très beau souvenir…

Une très brève rencontre certes, mais qui est resté pour toujours dans mon cœur.

 

Dedicaces-Maillan-et-Dorin-a-Francois-Bagnaud---1986-.jpg

Dédicaces de Françoise Dorin et de Jacqueline Maillan.

(Fête annuelle de l’U.C.T.M. en décembre 1982)

 

* * * * * * * *

 

J’avais appris par mon amie Helena que Jacqueline Maillan habitait un très bel appartement vers la place du Trocadéro, à l’angle de la rue Vineuse et l’avenue Paul Doumer (petit clin d’œil à B.B. en passant !). Un immeuble de grand standing avec des baies vitrées toutes rondes. Je connaissais l’étage et quand je passais tard le soir, les fenêtres de salon chez Jacqueline étaient toujours allumées et je l’imaginais chez elle… J’aurais tant voulu la connaître personnellement, mais je n’ai même jamais osé lui écrire !

Encore maintenant, à chaque fois que je me rends à la Fondation Brigitte Bardot, je passe devant son immeuble, je lève les yeux vers ses fenêtres et je repense à elle avec tendresse et émotion.

 

Merci Madame, pour tant de talent et d’humour, pour tous ces bons moments passés en votre compagnie par écran interposé. Souvent, lorsque j’ai un « coup de blues », je revois juste un extrait d’une de vos pièces de théâtre, ou alors cette scène-culte dans Les Saisons du plaisir (aux côtés de Denise Grey), je ris de bon cœur et ça repart ! Vous faites partie de ces « inconnu(e)s » qui m’aident à vivre…  

 

* * * * * * * *

 

Jacqueline Maillan est une comédienne française née le 11 janvier 1923 à Paray-le-Monial.

Après avoir préparé une Capacité en droit et suivi des cours de puériculture, elle trouve un emploi de secrétaire auprès d'un pharmacien. Mais en 1944, la famille s’installe à Paris et Jacqueline s'inscrit au Cours Simon et c’est ainsi qu’elle devient comédienne, en 1947,  sur recommandation de son copain Pierre Mondy.

En 1954, elle épouse Michel Emer, qui composa notamment pour Édith Piaf (L'accordéoniste et À quoi ça sert l'amour ?).

Jacqueline devient célèbre à la fin des années 50. 

Elle a joué dans une quarantaine de films (Les Grandes manœuvres de René Clair – 1955, Archimède le Clochard de Gilles Grangier – 1959, Pouic-Pouic de Jean Girault – 1963, Papy fait de la Résistance de Jean-Marie Poiré – 1983, Les Saisons du plaisir de Jean-Pierre Mocky – 1988) et autant de pièces de théâtre (Folle Amanda – 1971, Madame Sans-Gêne – 1973, Féfé de Broadway – 1977, Potiche – 1980, Lily et Lily – 1985).

Elle a participé à de nombreuses émissions télévisées notamment celles des Carpentier dont « Les Grands Enfants » (de 1967 à 1970). 

Elle décède subitement d’une crise cardiaque chez elle, le 12 mai 1992.

 

Disque-Jacqueline-Maillan-et-Bourvil.JPG

Un des disques de ma collection.

Avec Bourvil, elle interprète une parodie de la chanson de Serge Gainsbourg

composée pour Brigitte Bardot : Je t’aime moi non plus.

 

* * * * * * * *

 

(*) Union Catholique du Théâtre et de la Musique (Association caritative qui aide les artistes en difficulté).

Partager cet article

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Mes RENCONTRES
commenter cet article

commentaires

regis 18/10/2015 18:10

mon mail regisparisien@yahoo.fr

François BAGNAUD 18/10/2015 18:22

OK, bien noté, merci.

regis 18/10/2015 18:09

J'aimerais beaucoup créer un groupe d'ami(e)s fan de Jacqueline Maillan qui serait partant pour se retrouver 1 fois / trimestre par exemple ? à bientôt et merci à François de nous livrer ce merveilleux souvenir de cette si attachante Maillan j'aimerais bien faire ta connaissance ainsi que tous ceux et toutes celles qui apprécient notre Maillan à bientôt !

François BAGNAUD 18/10/2015 18:21

Bonjour Régis,
Merci pour ton message. Je te contacte prochainement par mail privé.
Belle fin de journée.
François

Pouic-Pouic 05/06/2012 17:59





 Bonjour gentil Prince,


Je lis et relis tout ce que vous avez marqué sur Jacqueline Maillan....Et je vois ( J'ai dû louper une strophe car ce morceau là, je ne m'en souviens plus !!...)  que vous n'avez jamais osé
lui écrire.... Dommage car je pense que vous êtes passé à côté de quelque chose de beau....Regardez,moi, si je n'avais pas osé vous écrire,je pense que  je m'en serai mordue les doigts
!!....Aie, ça fait mal !!..Vous la remerciez de vous faire rire quand ça ne va pas et que votre moral est en bas,alors, si  vous avez toujours  des petits coups de blues,j'aimerai tant
comme Jacqueline Maillan mais avec moins de talent,par écrans interposés via FB,vous redonner la pêche en continuant  de vous faire rigoler....Ce n'est pas évident vous savez de faire rire
!!..Mais je pense que lorsque  on reste naturel (le ) et que l'on ne cherche pas à se forcer à faire les choses,tout peut -être beau...Vous voyez,j'ai encore eu l'envie de vous
écrire,c'est pour vous dire toute la tendresse que j'ai pour vous.... ( Et j'ose vous le dire car il n' y'a rien de mal à ça et je ne suis pas la seule à vous
adoré......) Et,c'est tout naturellement  que je vous embrasse de tout mon coeur....Gros bisou gentil Prince charmant de F.B. Douceurs pour votre maman....Pascale
Maillan (Je ne sais pas si elle a eût des enfants, vous avez dû le marquer et j'ai encore passé à côté mais ça m'aurait plus d'être sa fille,rien que pour rire
!!.. Bisousses  

François BAGNAUD 18/10/2015 18:49

Merci, ma chère Pascale, pour tous ces messages qui me font chaud au cœur et pour l'amitié que tu m'offres. C'est un bien si précieux.
Je t'adore et je t'embrasse bien fort.
Belle soirée.
François

Joyeux un des sept... 18/10/2015 18:35

Quand je relis tout ce que j'ai écris et que maintenant je te dis " tu " mon Seigneur,lol,tu es devenu mon Prince Vaillant car s'occuper de ta maman comme tu l'as fait tu es entré dans mon estime à tout jamais et c'est pour cela que je t' " M "tendre et à tout jamais...Tendrement ton petit nain siesteur du midi....Kissous

François BAGNAUD 08/06/2012 05:50



Mais c'est tout à fait cela, vous avez trouvé : vous êtes ma nouvelle "Maillan" ! 
Dès que je la vois, j'ai envie de rire, car je sais que je "vais rire" !
Et vous, c'est pareil, quand je vois un message (sur le Blog ou sur Facebook) avec votre nom, je jubile (comme la reine en ce moment...) d'avance car je sais que vos jeux de mots vont me faire
marrer. Et ça c'est super. Surtout en ce moment. 
Ne changez rien !
Je vous embrasse bien fort. 
François  



Pouic-Pouic 16/05/2012 00:54


Bonsoir François,que voulez -vous que je dise de plus de ce qu'il vient d'être dit ??....Rien,à part qu'elle nous manque
terriblement...Avec Pierre Palmade,quelle rigolade !!..Bisous Prince de F.B Et,douceur pour votre maman....Dormeur,un des sept qui ne va pas tarder à sombrer dans le coma...Bisous gentil Prince
Vaillant..Kiss
 

François BAGNAUD 17/05/2012 08:40



OUI, c'est le mot juste : "Quelle rigolade !".
C'est que j'ai essayé maladroitement de lui dire. Dès que je la voyais, je savais qu'elle allait me faire rire, alors j'en riais d'avance et je continue à rire dès que je la vois à l'écran.
Une comique (et une artiste) qui nous manque tant !  


Merci pour votre fidèle amitié et vos commentaires si nombreux et si agréables à découvrir. 

Bisous.
François 



Tosca Puccini 12/05/2012 18:43


C'est vrai qu'on l'aimait bien, Jacqueline Maillan ! Tous ces gens qui disparaissent, ça donne la chair de poule, surtout lorsque la télé les restitue bien vivants... Certains sont à l'hôpital
pour leur dernier voyage cependant que le feuilleton TV nous les montre en super forme. Le lendemain quand les journaux annoncent la mauvaise nouvelle de leur décès, on est abasourdi ! Pour en
revenir à Jacqueline maillan, son sourire et sa sympathie la précèdent. Déjà on a envie de sourire en la voyant, donc le rire n'est pas loin non plus. Cela me rappelle une anecdote concernant ma
prochaine héroïne, Carmen : un personnage très extraverti et philanthrope. Elle jouait au théâtre une pièce dans laquelle sa réplique était dramatique  (un truc sinistre suite à la mort de
quelqu'un...). Elle rentre sur scène et là, d'un coup, la salle est écroulée de rire ! Impossible de placer sa réplique.  Une autre artiste qui fait marrer rien qu'en la voyant, c'est
Anémone. On s'attend à du comique même lorsque le rôle est profond.


Bisous en attendant votre prochain article.


Annie

François BAGNAUD 17/05/2012 08:36



OUI, et c'était le sens du compliment que je lui avais adressé... Il suffisait qu'elle apparaisse pour déclencher le rire. Non pas qu'elle était "ridicule" ou autre chose, mais on se délectait
d'avance en sachant qu'avec elle, on allait rire de bon coeur...


Je possède tous les DVDs (disponibles sur le Net) de ses pièces de théâtre et c'est vrai que c'est un régal et c'est mieux qu'un anti-dépresseur (lol). 


Merci de vous être associée à mon hommage.
Mille bisous et à bientôt.


François  



Dollé Monique 12/05/2012 06:34


J'adorais cette femme, et ne manquais pas de la regarder dés qu'elle passait à la télé, elle me faisait mourir de rire j'adorais sa façon de parler et son humour. Je l'aime toujours et elle me
manque vraiment, j'aimerais le voir davantage, au lieu de voir certain soi-disant comiques, qui ne me décrochent même pas l'once d'un sourire. Elle faisait partie de nos grands et chers
disparus  et quand je pense à elle, j'associe le regretté Jean Poiret et tous ceux qui faisaient partie " Des grands enfants" Merci François pour ce bel hommage à cette grande dame qui le
mérite tant!


mille bises


France 

François BAGNAUD 12/05/2012 13:15



Chère Monique, fidèle amie...


Totalement d'accord avec vous. Cette artiste était un précurseur dans le domaine de l'humour et j'aime mieux la regarder encore que de me "farcir" de soi-disants "humoristes" qui ne font rire
qu'eux-mêmes ou certains intellectuels branchés. ELLE, elle était spontanée, naturellement drôle, et c'était une VRAIE comédienne. 

Merci de vous associer à l'hommage que je lui rends, car je pense qu'elle est déjà un peu oubliée par les médias... Tout va tellement vite ! 


Bisous.

François 



Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. :  avec Alain Wodrascka (fin août 2017) et avec Dominique Choulant (octobre 2017).
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka (fin août 2017) et avec Dominique Choulant (octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Un livre bouleversant à découvrir !

Un témoignage 

émouvant

 

2013/09 - Et le cancer brisa mes rêves (Solange N.)

224 pages

(37 photos intérieures en noir & blanc)

 

16,95 Euros

(frais d'envoi en plus)

 

Ce témoignage bouleversant

est un cri de désespoir :

celui d’une femme courageuse qui aura lutté 25 ans contre plusieurs cancers

et affronté des drames

durant toute sa vie. 

 

* * * * * * * *  

 

Tous les détails avec le lien ci-dessous : 

http://livres.rencontres.bardot.barbara.star.over-blog.com/article-et-le-cancer-brisa-mes-reves-de-solange-n-avec-fran-ois-bagnaud-119707111.html

Total des visites

Lien Vers Des Sites Sympas !