Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2017 5 11 /08 /août /2017 22:30
Article publié dans « France Dimanche » (n° 3702 du 11 août 2017).

Article publié dans « France Dimanche » (n° 3702 du 11 août 2017).

* * * * * * * * 

 

Après l'annonce de la disparition de Jeanne Moreau (le 31 juillet 2017), Brigitte Bardot, très émue, lui avait rendu hommage sur Twitter, puis s'était exprimée dans l'hebdomadaire Paris Match (n° 3559 du 3 août 2017). 
Cette semaine, le magazine France Dimanche commente cette interview et publie une pleine page consacrée aux 2 vedettes de Viva Maria ! (1965). 

 

Vous pouvez re(découvrir) l'article original de Paris Match avec le lien ci-dessous :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Thierry Dorée 20/08/2017 03:23

Moi, j'aurais pas hésité une seconde : entre La parisienne et Jeanne des Valseuses...
Mais en tant qu'actrice, oui , il y avait une rivalité qui exprimée par la bouche de Brigitte signifie que le cinéma comptait un peu plus pour elle qu'elle veut bien le dire.
( c'est tout ce qui gravitait autour surtout qui l'exaspérait )

Vivant dans l'émotion de l'instant présent elle exprime un ressenti du moment mais à l'époque elle rêvait de tourner La sirène du Mississipi de Truffaut et n'a pas digéré la manière dont elle s'est fait voler le rôle par exemple. Piccoli disait qu'elle admirait Godard avant que ça ne tourne mal : toujours amoureux d'Anna Karénine il lui faisait mettre une perruque brune, et Michel portait "son" chapeau.

On ne devient pas star mondiale comme ça, il faut s'en donner les moyens, ce qu'elle a admirablement réussi, et le retournement de situation qu'elle a réalisé pendant le tournage du film de Malle en témoigne. " Il faut souffrir pour être belle " disait-elle , surtout quand on n'aime pas les journalistes et photographes :-)

La meilleure, oui , inoubliable et inimitable.

Femme aux mille talents : danseuse étoile, mannequin à 15 ans, comédienne adulée, chanteuse et guitariste, écrivain, héroïque porte-parole de la cause animale ou encore modèle national du buste de Marianne, dont on oublie régulièrement la volonté de fer qu'elle évoque parfois sans laquelle rien n'est possible.

Le plus frappant quand on la rencontre est son charisme magnétique, énergie d'une âme survoltée, touchante parce qu'authentique, lorsque les gestes en tant que langage du corps se joignent à la parole
pour en amplifier à ce point la portée, magnifiés par la grâce d'une formation de danse classique on ne peut que se laisser emporter par sa personnalité.

Je prends tellement de plaisir à ne pas y résister qu'il me faut remercier François de ces cadeaux journaliers qu'il nous offre.

Apporte-nous encore du rêve, chenapan ;-)

François Bagnaud 20/08/2017 11:34

Merci, Thierry, pour ce long commentaire qui exprime tout ce que nous pensons, nous les admirateurs de B.B. !
Bon dimanche et à bientôt.
François

Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je viens de terminer 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka ("Dans les pas de Brigitte Bardot" - éd. Favre, 28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant ("Brigitte Bardot, moi je joue" - éd. Flammarion, 25 octobre 2017).
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je viens de terminer 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka ("Dans les pas de Brigitte Bardot" - éd. Favre, 28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant ("Brigitte Bardot, moi je joue" - éd. Flammarion, 25 octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Total des visites