Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 01:22
Brigitte Bardot : une star française légendaire...

Brigitte Bardot : une star française légendaire...

« Bardot amoureuse »

 

 

Après la récente soirée spéciale « Vadim - Bardot » sur Arte, le 28 décembre 2016, voici que France 3 annonce dans ses programmes, une autre soirée, vendredi 27 janvier 2017, entièrement consacrée à Brigitte Bardot.

En première partie, un documentaire inédit « Bardot amoureuse », signé Rachel Kahn et Virginie Linhart. 

 

 

Présentation par la production

 

Il a suffi qu’elle danse pour devenir un fantasme, un mythe, une icône et voir ses initiales susurrées, et ses tenues, sa démarche ou ses chignons copiés bien au-delà de nos frontières. En vingt ans de carrière, Brigitte Bardot a réussi non seulement à marquer le cinéma français mais aussi à prouver que sa beauté était loin d’être son seul atout.

« J’ai donné ma jeunesse et ma beauté aux hommes, je donne ma sagesse, mon expérience et le meilleur de moi-même aux animaux. » (B.B. en juin 1987).

Dans « Bardot amoureuse », c’est une autre B.B. qui se profile. Elle y apparaît, enfant, devant la caméra paternelle qui l’a filmée dès ses premiers jours. On y découvre une petite fille souriante, affublée de lunettes et, plus tard, d’un appareil dentaire. On la suit en vacances, à la danse, où elle excelle. Aux côtés de sa mère, dont on finit par apprendre qu’elle était tout sauf aimante, avec cette aînée dont elle n’hésitait pas à dire pis que pendre juste pour la blesser. Certains penseront, et sans doute à raison, qu’un tel comportement laisse des traces et peut expliquer sa soif inconditionnelle d’amour. Se sentir aimer pour exister. À tel point qu’elle n’hésitera pas à attenter à sa vie à quatre reprises, frôlant, à chaque fois, la mort. « On ne badine pas avec l’amour », clamait Alfred de Musset. Il en est de même pour B.B. L’amour lui dicte ses actes, la fait passer des bras d’un homme à ceux d’un autre, avant même d’avoir quitté le premier. Non pas qu’elle soit volage mais, avec elle, disait Roger Vadim, l’amour dure deux ans. Un peu plus néanmoins avec lui, qui fut non seulement le premier être aimé, mais aussi celui qui, devenu son mari, la porta aux nues en lui offrant le rôle de Juliette dans Et Dieu... créa la femme.

Au fil des rôles et de ses histoires avec la plupart de ses partenaires s’intensifie le mythe, et l’attrait journalistique qu’elle procure. On la vénère autant qu’on la déteste. Brigitte Bardot n’est jamais devenue la fiancée des Français, pas assez sage, trop rétive aux bonnes mœurs, mais elle a offert bien plus : un renouveau cinématographique, des idées à plusieurs cinéastes, comme Louis Malle qui s’est inspiré de sa vie pour écrire et réaliser Vie privée, de nombreuses chansons dont les sublimes Bonnie & ClydeJe t’aime… moi non plus et Initials B.B. de Serge Gainsbourg, dont elle fut la muse et, enfin, le symbole de l’émancipation comportementale, amoureuse et vestimentaire. À 38 ans, quand elle décide de mettre un terme à sa carrière, sa renommée est intacte. Combien d’autres peuvent prétendre avoir réussi ce tour de force ?

Réalisé par Virginie Linhart
Écrit par Rachel Kahn et Virginie Linhart
Commentaire dit par Hugo Becker

 

Une Gitane blonde, incendiaire, libre et radicale comme Carmen, une fille comme il n’en existait pas auparavant, qui avait l’air mais aussi la chanson. Sa nature insoumise, son insubordination permanente, sa volonté d’assumer ses désirs et d’assouvir ses envies ont fait d’elle l’emblème de la liberté sexuelle et de l’émancipation des femmes. Son bilan vaut mille vies : trois maris (en fait quatre avec Bernard d'Ormale), quatre tentatives de suicide, des dizaines d’amants, un enfant non désiré, une centaine (en fait 47) de films – dont deux chefs-d’œuvre – et des chansons cultes. Mais si, dans la vie, Bardot est aujourd’hui une très vieille dame, elle a réussi ce tour de force de figer sur la pellicule son image à son apogée. Préservant à jamais sa beauté dans notre mémoire. Préservant le mythe.

 

* * * * *

 

Ensuite sera rediffusé le très beau film réalisé par Claude Autant-Lara, en 1958, avec Jean Gabin et B.B. : En cas  de malheur.

À sa sortie, le film est une réussite et prouve, à ceux qui en doutaient encore, que Brigitte Bardot a de vrais talents de comédienne… pour qui sait les exploiter.

1958 : B.B. et Jean Gabin dans « En cas de malheur ».

1958 : B.B. et Jean Gabin dans « En cas de malheur ».

* * * * * * * * *

 

En 2011, j'avais publié un article sur les amoureux de B.B. (liste officielle établie par la star elle-même dans ses Mémoires). Ce sera l'occasion de comparer avec tous ceux présentés dans le documentaire inédit de France 3...

Cette soirée avait déjà été annoncée par la presse (ici « Télé 7 Jours ») en octobre 2016.

Cette soirée avait déjà été annoncée par la presse (ici « Télé 7 Jours ») en octobre 2016.

Partager cet article

Repost 0
Publié par François Bagnaud - dans Actualités de Brigitte BARDOT
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. :  avec Alain Wodrascka (28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant (25 octobre 2017).
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka (28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant (25 octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Total des visites

Lien Vers Des Sites Sympas !