Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 16:04

Chaque 1er dimanche de mars,

c’est la Fête des grands-mères !

 

Cette fête, que je trouve très sympathique, est récente : elle a été créée en 1987 par le Café Grand’ Mère.

Donc, à l’origine, c’était plutôt une fête commerciale. Mais elle a connu très vite un tel succès qu’elle est devenue une fête traditionnelle comme la Fête des Mères.

Elle est célébrée chaque 1er dimanche de mars et est désormais indiquée dans les calendriers.

 

* * * * * * * *

 

Dans ses mémoires, Initiales B.B. (Éditions Grasset, 1996), Brigitte Bardot évoque longuement ses deux grands-mères, qu’elle a adorées, et dont elle s’est occupée jusqu’à la fin de leurs jours. Elles restent encore très présentes dans ses souvenirs et dans nos conversations.

 

Mémé Bardot

 

« Mémé avait fait venir de Norvège un chalet démontable [dans la propriété familiale à Louveciennes (78)], ce qui pour l’époque était jugé des plus fantaisistes ! (…)

Mémé est morte un jour de printemps. (…) J’étais triste, car je l’aimais beaucoup, cette grand-mère qui m’a appris tant de choses ! (…) Avec Mémé, mourait une partie de moi-même. »

 

* * * * * * * * 

 

Mamie Mucel

 

« Dans sa salle de bains [le 22 janvier 1970, la nuit de son décès], je pris un flacon de parfum – Arpège de Lanvin –, je l’ai toujours. En le respirant, je retrouve son odeur, je la retrouve un peu, son souvenir se fait plus présent. »

Les deux grands-mères de Brigitte Bardot : Jeanne Grandval (à gauche), dite « Mamie Mucel » (1887 – 1970), et Jeanne Claveau, dite « Mémé Bardot » (1864 – 1950). (Ces photos ont été publiées dans « Initiales B.B. », 1996).

Les deux grands-mères de Brigitte Bardot : Jeanne Grandval (à gauche), dite « Mamie Mucel » (1887 – 1970), et Jeanne Claveau, dite « Mémé Bardot » (1864 – 1950). (Ces photos ont été publiées dans « Initiales B.B. », 1996).

* * * * * * * *

 

J'ai beaucoup aimé mes grands-mères même si je ne les ai pas connues très longtemps.

Deux femmes « de la campagne » qui avaient été élevées très durement ; elles ont eu des vies assez difficiles, mais elles avaient une bonté et un optimisme qui les rendaient fortes et attachantes. Elles avaient du « bon sens » et du courage, elles aimaient la vie et chérissaient leurs enfants.

Je garde de mes Mamies un souvenir plein de tendresse et d’amour.

Elles restent pour toujours associées  à mon enfance et je ne les ai jamais oubliées...

Mes deux grands-mères (paternelle, en haut) : des femmes à l’aspect un peu sévère mais que j'ai beaucoup aimées. Elles ont vécu au-delà de 80 ans.
Mes deux grands-mères (paternelle, en haut) : des femmes à l’aspect un peu sévère mais que j'ai beaucoup aimées. Elles ont vécu au-delà de 80 ans.

Mes deux grands-mères (paternelle, en haut) : des femmes à l’aspect un peu sévère mais que j'ai beaucoup aimées. Elles ont vécu au-delà de 80 ans.

* * * * * * * *

 

« C’est du temps de leur vivant

qu’il faut aimer ceux que l’on aime »,

 

chantait Barbara (C’est trop tard), alors surtout… dites bien à vos chères grands-mères que vous les aimez (qu’elles soient encore près de vous ou - malheureusement - déjà au Paradis…).

 

(Une tendre pensée pour mon ami Yves D., de Belgique, qui aime tant sa Mamie...)

Brigitte Bardot, à La Madrague, avec sa Maman « Toty » et sa grand-mère maternelle « Mamie Mucel ». (Merci à mon ami Joël A. pour ces photos.)
Brigitte Bardot, à La Madrague, avec sa Maman « Toty » et sa grand-mère maternelle « Mamie Mucel ». (Merci à mon ami Joël A. pour ces photos.)

Brigitte Bardot, à La Madrague, avec sa Maman « Toty » et sa grand-mère maternelle « Mamie Mucel ». (Merci à mon ami Joël A. pour ces photos.)

* * * * * * * *

 

à ma grand-mère
 
Je voulais te rendre hommage aujourd'hui, car tu as été pour ma sœur Josée et pour moi une grand-mère attentionnée (Domi, notre frère, étant chez notre oncle Yvon ).
Jusqu'à l'âge de mes 7 ans et Josée 13 ans, tu as su nous donner tout l'amour comme une vraie maman.
Merci à toi et à notre grand-père pour tout ce que vous avez fait pour nous.
Je vous aime, et aujourd'hui j'ai une très grande pensée pour vous deux...
 
Pascale Goguelin, le 5 mars 2017
La grand-mère de mon amie Pascale Goguelin.

La grand-mère de mon amie Pascale Goguelin.

Partager cet article

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans Mes COUPS de COEUR Brigitte BARDOT
commenter cet article

commentaires

Pascale 06/03/2017 20:22

Bonsoir mon grand frère adoré, que dire ??...Que j'ai le coeur serré d'y repenser malgré toutes ces années passées et que je ne pourrais jamais oublier tous les bons moments de mon enfance avec elle et mon grand-père, qui, même après tout ce temps, sont restés bien encrés dans le plus profond de mon coeur et de ma mémoire.Oui, que dire,que te dire de plus à toi qui nous comprend si bien,à toi qui sait de quoi on parle,à toi qui sait si bien trouver les mots pour nous réconforter quand on a le coeur triste,que dire à part un gros MERCI pour avoir mis ma grand-mère et mon hommage sur ton blog.Cela m'a fait chaud au coeur et je sais que beaucoup de personnes comme moi ont dans leur coeur une mamie ou un papy qui sont partis dormir au Paradis......Mais jamais on ne les oubliera et c'est en parlant d'eux qu'ils resteront vivants à tout jamais dans le plus profond de notre âme....Je te remercie pour ma grand-mère encore et encore......Je t'embrasse bien fort.Ta petite soeur de coeur qui t' " M "tendre.Pascale

François Bagnaud 06/03/2017 21:03

Tu le sais, ma Pascalinette adorée, il m'est impossible de vivre sans penser chaque jour à tous ceux que j'ai aimés, qui m'ont aidés à vivre et qui ne sont plus là physiquement, mais tellement présents dans mon cœur et ma mémoire. Et ce ne sont pas des mots "pour faire bien", tu le sais... Je vis en totale harmonie et dans la sérénité avec mes chers disparus. Il faut du temps et c'est encore souvent difficile, mais ils nous aident, crois-moi....
Je t'embrasse bien tendrement.
François

DEPASSE 06/03/2016 14:21

Cher François,

J 'apprécie beaucoup cet article consacré aux grands-mères et, bien entendu j 'ai eu une énorme pensée pour ma Mamy en ce jour et à chaque fois, je pense énormément à elle car elle a toujours reçu son bouquet de fleurs et malheureusement maintenant, je dois aller la fleurir au paradis mais, je sais que de là-haut, elle sait qu je pense à elle. J 'aime beaucoup la phrase de Barbara qui a tout son sens et que je partage. Encore un tout grand merci pour ta pensée envers moi et ma grand-mère, cela m 'a touché au plus profond de moi, merci mille fois François et je te souhaite un bon dimanche et une bonne semaine. Ton Ami Yves.

François BAGNAUD 06/03/2016 18:45

Mon cher Yves,
En ce jour de "Fête des grands-mères", il était impossible de ne pas penser à nos Mamies et donc à ta chère Mamy, dont tu me parles souvent. Je sais combien elle te manque, tout comme ma Maman et mon Papa adorés...
Mais ils sont à jamais dans nos cœurs et présents quotidiennement auprès de nous.
Mille bisous d'amitié.
François

Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 58 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur un livre inédit sur B.B. avec Dominique Choulant (parution en octobre 2017).
  • Collaborateur littéraire depuis 1996, j'ai participé à 58 livres à ce jour. Je travaille actuellement sur un livre inédit sur B.B. avec Dominique Choulant (parution en octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Un livre bouleversant à découvrir !

Un témoignage 

émouvant

 

2013/09 - Et le cancer brisa mes rêves (Solange N.)

224 pages

(37 photos intérieures en noir & blanc)

 

16,95 Euros

(frais d'envoi en plus)

 

Ce témoignage bouleversant

est un cri de désespoir :

celui d’une femme courageuse qui aura lutté 25 ans contre plusieurs cancers

et affronté des drames

durant toute sa vie. 

 

* * * * * * * *  

 

Tous les détails avec le lien ci-dessous : 

http://livres.rencontres.bardot.barbara.star.over-blog.com/article-et-le-cancer-brisa-mes-reves-de-solange-n-avec-fran-ois-bagnaud-119707111.html

Total des visites

Lien Vers Des Sites Sympas !