Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2015 6 26 /12 /décembre /2015 19:37
Photo-montage (Patrick Bruel et Barbara) – © Pure Charts.

Photo-montage (Patrick Bruel et Barbara) – © Pure Charts.

* * * * * * * *

 

Lorsque j’ai appris cette information (merci à mon ami Didier B.), comme tous les admirateurs inconditionnels de Barbara, j’ai été un peu surpris… Patrick Bruel va sortir, le 27 novembre 2015, un CD de reprises des plus grandes chansons de Barbara. Certes, un merveilleux hommage pour une artiste exceptionnelle que j’aime et que j’admire depuis l’âge de 13 ans (1967), mais il est tellement difficile de s'approprier ses chansons, tant elle les a marquées à jamais par son interprétation unique et si pleine d'émotion…

Jusqu’à présent, le seul chanteur que j'ai pu écouter, c'est mon ami Mathieu Rosaz, car il interprète le répertoire de Barbara avec sensibilité et respect. Je vous en ai souvent parlé sur mon Blog.

Alors, attendons et écoutons d'abord le CD de Patrick Bruel avant de juger ou de comparer…

Pochette du CD de Patrick Bruel en hommage à Barbara.

Pochette du CD de Patrick Bruel en hommage à Barbara.

* * * * * * * *

 

C’est un site spécialisé dans la chanson (Charts in France) qui a révélé l’info fin octobre…

 

« Dans le plus grand secret, Patrick Bruel s'est enfermé en studio afin d'enregistrer un nouvel album. Pas de chansons originales au programme mais des reprises ! Selon nos informations, l'artiste a souhaité rendre hommage à Barbara, la deuxième chanteuse préférée des Français [derrière Édith Piaf, d’après un sondage réalisé en juin 2015], dont on célèbrera les 20 ans de sa disparition en 2017. »

 

Pour cet album-événement, Patrick Bruel a travaillé aux côtés de son demi-frère, David Moreau, compositeur de musique de film et de ballet, également réalisateur et arrangeur de ce très bel hommage à Barbara, dont voici les 15 titres :

1 - Madame
2 - Drouot
3 - L’aigle noir
4 - Dis, quand reviendras-tu ?
5 - Le mal de vivre
6 - Du bout des lèvres
7 - Vienne
8 - Ma plus belle histoire d’amour
9 - Nantes
10 - Perlimpinpin
11 - Göttingen
12 - Mon enfance
13 - Parce que je t’aime
14 - À Mourir pour mourir
15 - Pantin

 

Grand admirateur de Barbara depuis son enfance, Patrick Bruel avait déjà repris sa chanson Vienne lors de son concert symphonique à l'Opéra National de Paris, qui a eu lieu le 12 janvier dernier (voir la vidéo ci-dessous).

 

* * * * * * * *

 

Pourquoi avez-vous choisi de chanter Barbara ?

Depuis l’enfance, ses chansons et sa voix ont ponctué ma vie. Je remercie ma mère de me l’avoir fait découvrir. Elle a été comme un fil conducteur dans mon parcours. Pour mon plaisir, et celui des autres, j’ai eu envie d’incarner ses chansons, et à travers son histoire, de raconter un peu la mienne.

 

En 2002, votre album Entre deux proposait déjà des standards comme Mon amant de Saint-Jean. C’est important de faire revivre ces monuments de la Chanson française ?

Bien sûr. Il m’est arrivé de parler de Barbara et, quelquefois, on me disait : « Barbara qui ? ». Si cet album peut avoir un rôle de transmission, je serai comblé.

 

L’avez-vous rencontrée ?

Oui, en 1990, à Mogador, à la fin de son spectacle. Elle savait que j’étais dans la salle et a demandé à me voir. Heureusement, car je n’aurais jamais osé faire la démarche. Il s’est noué une très jolie relation entre nous. Elle m’a témoigné beaucoup d’affection, notamment par fax, qu’elle terminait souvent par « Très souvent, je pense à vous… avec force et tendresse ». J’ai gardé la formule pour baptiser mon album.

 

Interview de Patrick Bruel pour Télé 7 Jours (n° 2897 du 5 décembre 2015)

* * * * * * * *

 

Ce projet Barbara a-t-il mis longtemps à mûrir ?

Je l’avais en moi. Nous avions maquetté quelques titres. Mais je ne savais pas si j’allais l’amener plus loin. Et puis cet été, tout s’est déclenché.

 

Vous la chantez depuis longtemps ?

Dans mes concerts acoustiques, je la chante, je l’évoque. Elle a toujours compté un peu plus que les autres : Brassens, Brel, les Beatles, les Stones… Ses mots m’ont accompagné. Ils ont remplacés les mots que je ne pouvais pas dire.

 

Vous avez eu la chance de la connaître…

Et qu’elle me témoigne un peu d’attention, d’affection. C’était quelqu’un d’adorable, d’admirable, au parcours complètement fou. Elle a 10 ans quand la guerre éclate. Elle échappe à la déportation. Elle a cette relation incestueuse avec son père, entre 11 et 15 ans, qu’on ne découvrira qu’à travers sa biographie posthume, car elle ne voudra jamais en parler. Elle s’est construite sur des drames.

 

Quelles impressions vous donnait-elle ?

Elle était très généreuse, très tournée vers les autres. Si vous lui parliez d’elle, elle vous parlait de vous…

 

Ce n’est pas facile de reprendre Barbara…

Le fait d’être un homme résout pas mal de problèmes. On peut moins l’imiter. Il faut oublier son interprétation pour attaquer les textes et les musiques comme une œuvre du répertoire.

 

Pourquoi avoir surtout choisi les chansons les plus connues ?

J’ai choisi celles qui me touchent. L’album commence par Madame…, la première chanson que ma mère m’a fait écouter d’elle. J’avais demandé à Barbara pourquoi elle ne la reprenait plus. Elle m’a répondu qu’elle la chanterait pour moi si je venais la voir à Mogador. Elle a tenu sa promesse.

 

Le titre L’Aigle noir peut surprendre…

On ne pouvait pas refaire la même version. Il fallait prendre un peu de risques. On a choisi de la garder très intime dans la confession et très emphatique dans la musique. On voulait comme une mise en scène.

 

Avec un peu d’électro…

Barbara aimait bien ! Elle écoutait Jefferson Airplane, Pink Floyd… Il y a des tentatives dans certaines de ses chansons, pas toujours réussies d’ailleurs, notamment pour Perlimpinpin

 

Une chanson terriblement d’actualité…

Perlimpinpin parle d’enfants maltraités par la guerre. Elle l’a écrite sur un coup de colère. Son engagement était total. Surtout quand ça touchait à l’enfance. On a compris pourquoi par la suite.

 

Allez-vous chanter ce disque sur scène ?

J’hésite. Est-ce que ses chansons voulaient de moi ? Je crois que oui. Est-ce que la scène avec Barbara veut de moi ? Je ne sais pas encore.


 

(Interview de Patrick Bruel par Michel Troadec pour Ouest-France du 5 et 6 décembre 2015)

* * * * * * * * 

 

(Article actualisé le 31 janvier 2016)

 

Il semblerait que ce CD n'ai pas convaincu les admirateurs de Barbara... qui préfèreront toujours l'original à la copie... Mais certaines critiques sont parfois injustes presque violentes, comme cette caricature (ci-dessous) qui circule sur le Net... ou d'autres articles !

Patrick Bruel interprète les chansons de Barbara
Article publié dans « France Dimanche » n° 3623 du 5 février 2016.

Article publié dans « France Dimanche » n° 3623 du 5 février 2016.

Article publié dans « France Dimanche » n° 3633 du 15 avril 2016.

Article publié dans « France Dimanche » n° 3633 du 15 avril 2016.

Partager cet article

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans BARBARA
commenter cet article

commentaires

Depasse 03/01/2016 08:28

Personnellement, restons sur les interprétations de Barbara car ce n'esp pas donné à tout le monde de reprendre un répertoire de cette envergure car Barbara c 'est Barbara. Bravo à Patrick Bruel pour les reprises et on va dire que c 'est plutôt un vibrant hommage à la grande Dame mais, j 'ai eu l'occasion de l'écouter, il y a certaines chansons où effectivement on ressent une très grande émotion mais pour d'autres, pas! Et pour continuer avec la chanson, je suis très chagriné du Décès de Michel Delpech que j'ai eu l'occasion de côtoyer à Charleroi lors d 'un gala qu'il avait donné pour les seniors du temps de ma grand-mère. Très grand chanteur! et tous nos meilleurs artistes disparaissent au fur et à mesure! et malheureusement de cette terrible maladie qu'est le cancer!!

François BAGNAUD 03/01/2016 12:06

Oui, mon cher Yves, même si reprendre les chansons de Barbara est un très bel hommage, je préfère (et de loin) l'écouter, "Elle"... Barbara, dont je ne me lasse pas.
Je suis triste aussi d'apprendre le décès de Michel Delpech. Je l'aimais beaucoup et j'ai toutes ses chansons en CDs, qui me rappellent ma jeunesse. C'est encore certains de nos souvenirs qui s'en vont avec lui... Tristesse...
Mille bisous et à bientôt.
François

Le Gall 06/12/2015 20:44

Il la catastrophe incarnée..;je vous conseille les interprétations de Maria del Mar Bonet, de Ornella Vanoni, de Eva, et soledad bravo...les autres ? bof...
https://www.youtube.com/watch?v=VIp9lIJRl2A

François BAGNAUD 06/12/2015 20:50

J'avoue que je suis un peu surpris par les interprétations de Bruel... Gros coup commercial ou réelle admiration pour Barbara... ? J'ai toujours du mal à entendre les chansons de Barbara interprétées par d'autres artistes, mais certains sur certaines chansons ont réussi à m'émouvoir...

meGARD Dany 04/11/2015 20:17

J'ai pensé à vous lorsque Patrick Bruel a annoncé, dimanche dernier chez Michel Drucker, son interprétation de certains titres de chansons de Barbara.

Je suppose que cela vous fait très plaisir.

Bisous François. Dany

François BAGNAUD 04/11/2015 23:10

Oui, chère Dany, cela va être l'occasion de reparler de Barbara dans les médias, mais (nous les admirateurs de "La Longue Dame Brune") nous sommes toujours "inquiets" lorsqu'on reprend ses chansons... Car on a son phrasé dans la tête et on connait chacune de ses respirations quand elle interprète une chanson... Donc, attendons de voir et d'écouter surtout avant de porter un jugement...
Mille bisous et à bientôt.
François

Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je viens de terminer 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka ("Dans les pas de Brigitte Bardot" - éd. Favre, 28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant ("Brigitte Bardot, moi je joue" - éd. Flammarion, 25 octobre 2017).
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je viens de terminer 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka ("Dans les pas de Brigitte Bardot" - éd. Favre, 28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant ("Brigitte Bardot, moi je joue" - éd. Flammarion, 25 octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Total des visites

Lien Vers Des Sites Sympas !