Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 12:57
Spot radio de Brigitte Bardot contre l’hippophagieSpot radio de Brigitte Bardot contre l’hippophagie

« Ne mangez plus de viande de cheval ! »

 

 

Tel est le message enregistré par Brigitte Bardot ces jours-ci.

La Fondation Brigitte Bardot a acheté des espaces publicitaires sur les antennes de France Bleu (réseau de 44 radios locales du groupe Radio France), et le message (texte intégral ci-dessous) sera diffusé à partir du jeudi 26 mars 2015 pendant trois semaines.

 

« Bonjour, c’est Brigitte Bardot.

C’est avec une grande émotion et beaucoup d’espoir que je demande votre aide pour l'abolition de l'hippophagie.

Souvenez-vous : les chevaux de guerre qui ont donné leurs vies par centaines de milliers, les chevaux de trait, tellement indispensables, et encore les chevaux de courses qui font gagner des sommes fabuleuses.

Tous méritent notre respect et notre reconnaissance.

Le cheval est un animal noble et digne, qui ne doit plus être abattu dans l’horreur et l’épouvante pour finir en steaks et en lasagnes.

Alors, ne mangez plus de cheval, je vous en supplie !

Aidez-moi aussi à transformer ce combat en victoire.

Merci. »

 

Spot radio de Brigitte Bardot contre l’hippophagie

* * * * * * * * 

 

Interrogée par téléphone depuis La Madrague à Saint-Tropez par l’AFP, Brigitte Bardot a déclaré notamment :

 

« Depuis toujours, je me bats contre le fait de manger du cheval. (…) C’est scandaleux et épouvantable, absolument ignoble dans un pays civilisé comme la France. Ça me mine la vie. (…) Pour mes 80 ans [le 28 septembre 2014], j'ai demandé au Gouvernement de m'accorder l'arrêt de l'hippophagie et l'abolition des sacrifices rituels halal et casher. Évidemment, je n'ai rien eu du tout ! Comme je ne sais plus par quel bout m'y prendre, j'ai décidé de m'adresser directement aux Français, en désespoir de cause. (…) Je veux gagner ce combat contre la viande de cheval avant de passer de l'autre coté de la barrière. C'est parce que je ne peux pas compter sur ce Gouvernement que je demande l'appui du public. Sensibiliser les gens, c'est le dernier espoir qui me reste. (…) Le cheval, la plus belle conquête de l'homme, n'est pas un animal de ferme : c'est comme un chien ou un chat. On ne peut pas le manger. ».

 

* * * * * * * *

 

Pour écouter le spot et en savoir plus sur ce combat contre l'hippophagie, je vous invite à vous rendre sur le site spécialement créé par la Fondation Brigitte Bardot pour informer le grand public (lien ci-dessous).

Brigitte Bardot, chez elle à La Garrigue (Saint-Tropez), en mars 1993.

Brigitte Bardot, chez elle à La Garrigue (Saint-Tropez), en mars 1993.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

laurentetdidier 31/03/2015 14:47

Très prochainement, sur bordeaux un stand "Vénus" & FBB contre l'jippophagie

François BAGNAUD 01/04/2015 12:19

OUI, super ! Il faudrait arriver à stopper cette consommation de viande de cheval...

depasse 31/03/2015 13:02

Cher François,
Je suis pleinement d'accord et l'ai toujours été pour les causes que notre chère BB défend mais pour l’hippophagie, il est vrai qu'il faut que cela cesse car je côtoie des gens qui en mangent! et je suis fâché et révolté de cela. Je leur dit que c 'est interdit et je pense beaucoup à BB . Ces gens n'ont rien dans la tête et au fond, ils n 'en n'ont rien à cirer de la défense des animaux. Reçois, Cher François, mes amitiés les plus sincères. Yves.

François BAGNAUD 01/04/2015 12:20

Merci, mon cher Yves, pour ton commentaire et ton soutien pour le combat de Brigitte.
Je t'embrasse bien amicalement.
François

Guylaine 26/03/2015 21:23

Cher François ,
Un grand merci à notre Brigitte adorée, d'avoir fait passer ce message que je ne cesse de répéter, pas de viande de cheval dans ma famille, j'aime trop mes chevaux, si majestueux , si bons, si attachants, si complice , ils nous apportent tant de plaisir à faire des randonnées.
Encore mille mercis chère B.B.
Belle soirée mon très François, fidèle ami.
Guylaine

François BAGNAUD 30/03/2015 11:59

Chère Guylaine,
Brigitte aime et protège tous les animaux, mais elle a une adoration pour les chevaux. Chez elle, à La Garrigue, ils vivent en liberté dans sa propriété.
Mille bisous et à plus tard.
François

Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 60 livres à ce jour. En 2017, j'ai collaboré à 3 nouveaux livres sur Brigitte Bardot (voir ci-dessous).
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 60 livres à ce jour. En 2017, j'ai collaboré à 3 nouveaux livres sur Brigitte Bardot (voir ci-dessous).

Un premier livre sur Brigitte Bardot (parution le 28 septembre 2017)

Suivez Brigitte Bardot

dans quelques lieux

incontournables...

 

 

par Alain Wodrascka

 

avec la collaboration de

François Bagnaud

 

préface de 

Brigitte Bardot

 

Éditions Favre (Suisse)

 

160 pages illustrées

 

Format : 15 x 22 cm

 

17 Euros 

 

* * * * * * * * 

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Un deuxième livre sur Brigitte Bardot (parution le 25 octobre 2017)

Découvrez la carrière

de chanteuse

de Brigitte Bardot

 

 

par Dominique Choulant 

et

François Bagnaud

 

en collaboration avec 

Brigitte Bardot

 

Éditions Flammarion

 

264 pages illustrées

 

Format : 19 x 24 cm

 

24,90 Euros 

 

* * * * * * * * 

Total des visites

Toujours disponible : mon dernier livre sur Brigitte Bardot (paru le 15 février 2017)

Les meilleures répliques

et citations

de Brigitte Bardot

 

 

par François Bagnaud

 

avec la collaboration de

Brigitte Bardot

 

Éditions L'Archipel

 

1200 citations référencées

 

255 pages

 

17 Euros 

 

* * * * * * * *