Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 08:40

Quand Vincent évoque Natalie,

star internationale...

 

 

Nouvelle interview pour Vincent Péréa, le jeune auteur avignonnais, qui a écrit la première biographie française de la star américaine Natalie Portman. Un livre auquel j’ai collaboré avec beaucoup d’enthousiasme.

Le site « Instant-interview » est entièrement dédié aux interviews d'artistes (musique, littérature, cinéma ...), qui se confient à une équipe de jeunes journalistes en herbe, sur leur carrière, leur actualité, leur vie pour le plus grand plaisirs des internautes.

 

Couverture de « Natalie Portman, le cygne majestueux » (Éditions Mustang - mars 2014).

Couverture de « Natalie Portman, le cygne majestueux » (Éditions Mustang - mars 2014).

Vincent Péréa bonjour. On vous reçoit aujourd’hui pour votre biographie de l’actrice Natalie Portman. C’est, je crois, la première biographie française consacrée à cette actrice. Comment expliquez-vous qu’aucun biographe français ne se soit penché avant vous sur le sujet ?

Bonjour. C’est, en effet, la première biographie française consacrée à Natalie Portman. Il en existe une aux États-Unis, mais elle ne date pas d’hier : 2002. Je pense qu’elle était encore trop jeune pour qu’une biographie lui soit consacrée. Mais cette année, nous fêtons ses vingt ans de carrière. C’était donc le moment idéal pour enfin sortir ce livre-hommage.

 

Comment et quand êtes-vous tombé sous le charme de l’actrice ?

C’était en 2002, lorsque je suis allé voir le deuxième épisode de la nouvelle trilogie Star Wars : L’Attaque des Clones. Elle jouait superbement bien le rôle d’une reine amoureuse. Son duo avec Hayden Christensen crevait l’écran.

 

Quels sont vos films favoris de Natalie Portman à ce jour ?

En dehors de ses prestations dans les films Star Wars, j’ai adoré la voir jouer dans Closer, entre adultes consentants, Brothers et Sexfriends. Le point commun entre ces trois films, c’est qu’elle interprète une femme brisée par l’amour, tout en sachant adapter ses émotions au contexte de l’histoire avec brio. Elle est incroyablement douée pour véhiculer des émotions fortes, et permettre au public de s’identifier aux personnages qu’elle incarne.

 

Comment définiriez-vous le jeu d’actrice de Natalie ? Je crois qu’elle n’a jamais pris de cours de comédie…

En effet, elle n’a jamais pris de cours de comédie dramatique. Petite, elle aimait diriger des spectacles avec ses cousins. C’est quelque chose de naturel chez elle. Lors de l’audition pour le rôle de Matilda dans Léon, elle s’est contentée de faire ce qu’on lui disait de faire, sans chichis. Elle a eu le rôle devant des centaines d’autres candidates.

 

Elle a fait ses débuts au cinéma dans Léon de Luc Besson, aux côtés de Jean Reno en 1994. Elle a donc une certaine histoire avec le cinéma français avant de devenir l’actrice internationale qu’on connaît. Pensez-vous qu’elle a conscience aujourd’hui de ce que la France lui a offert à ses débuts ?

Bien sûr, Natalie chérit la France de tout son cœur. Bien avant sa naissance, son propre père vouait une certaine admiration pour notre pays. Il a donné le nom de « Natalie » à sa fille en hommage à la chanson du français Gilbert Bécaud. Natalie Portman a toujours affirmé qu’elle adorerait travailler en France. C’est déjà un peu le cas avec son statut d’égérie des parfums Christian Dior. Son destin est lié à la France, qu’on le veuille ou non.

 

Elle est d’ailleurs mariée avec le chorégraphe français Benjamin Millepied et ils sont les parents d'un petit garçon, né le 15 juin 2011, prénommé Aleph Portman-Millepied. Cette relation et ce statut de mère de famille ont-ils changé la femme que vous connaissiez ?

Non, absolument pas. Natalie a toujours été une femme très sérieuse. Et elle continue de l’être depuis qu’elle est maman. C’est une star américaine comme il en existe très peu dans le paysage hollywoodien. Elle a toujours su faire une distinction entre sa vie privée et sa vie d’artiste. Ce nouvel épisode de sa vie ne déroge pas à la règle. Elle est une femme comblée et une mère dévouée à sa famille.

 

Elle a remporté l’Oscar de la Meilleure actrice (et bien d’autres récompenses à travers le monde) pour sa performance dans Black Swan. Sarah Lane, doublure danse de Natalie Portman dans ce film, a déclenché à l’époque une polémique en affirmant que l’actrice n’aurait pas, contrairement à ce qui a été avancé, exécuté la plupart des scènes de danse du film. Qu’avez-vous pensé de cette polémique ?

Je pense qu’il s’agit tout simplement d’un sentiment de jalousie. Ça doit être difficile pour une danseuse de voir une actrice sublimée par la caméra, et recevoir autant de récompenses pour la même performance. La plupart de ces danseuses ne remportent pas la moindre reconnaissance du grand public de toute leur carrière. Sa doublure a tout simplement voulu créer le buzz et tourner l’attention vers elle. Mais en aucun cas ses propos sont vrais. Le réalisateur de Black Swan est d’ailleurs monté au créneau pour défendre Natalie Portman.

 

Elle fait ses débuts en tant que réalisatrice avec un premier court-métrage, Eve, présenté à la 65ème Mostra de Venise où il a été plutôt bien accueilli. Depuis elle a quelques autres expériences dans le domaine. Que pensez-vous de la femme réalisatrice ?

Elle fait des débuts très prometteurs derrière la caméra. Mais le grand test reste à venir. Elle réalise actuellement un long-métrage intitulé A Tale Of Love and Darkness basé sur la vie de l’écrivain israélien Amos Oz. Le tournage a lieu actuellement en Israël, son pays natal.

 

(à suivre…)

22 mars 2014. Vincent Péréa, l’auteur de la biographie consacrée à Natalie Portman lors d’une séance de dédicaces à Avignon.

22 mars 2014. Vincent Péréa, l’auteur de la biographie consacrée à Natalie Portman lors d’une séance de dédicaces à Avignon.

On ne le sait pas toujours mais elle a aussi joué quelques rôles au théâtre. C’est une bonne comédienne de théâtre selon-vous ?

C’est même une excellente comédienne de théâtre. Elle a joué Anne Franck dans le rôle éponyme sous la direction de James Lapine, entre 1996 et 1997. Cette expérience lui a permis de devenir une actrice plus complète, plus profonde. Elle dit souvent avoir appris son métier sur cette pièce.

 

Comment en vient-on à être « fan » puis biographe d’une actrice ?

Je souhaitais absolument lui rendre hommage à travers une biographie. J’ai donc commencé à écrire sans même savoir si j’aurai véritablement une chance de publier ce livre. Je rêvais de voir un livre de Natalie Portman en rayon, partout en France, avec mon nom inscrit dessus. J’ai donc fait le nécessaire pour que cela arrive.

 

Avant d’écrire sur Natalie Portman, vous aviez déjà tenté votre chance avec Stallone en 2011, mais je crois que vous avez rencontré des difficultés pour publier votre essai. Pourquoi à votre avis les maisons d’édition mettent un véto sur certaines biographies ?

En ce qui concerne Stallone, la plupart des éditeurs estimaient que les gens préfèrent le voir dans des films d’action plutôt que dans des livres. De plus, il est, selon eux, passé de mode. De toute façon, il est difficile en France de s’identifier à lui, car il représente davantage le rêve américain.

 

En 2012, de nouveau, vous avez connu des échecs pour faire paraître votre biographie sur Natalie Portman. Quelles étaient les raisons avancées par les éditeurs pour ne pas vous signer ?

Les éditeurs estimaient qu’il n’y avait pas assez d’actualités sur son sujet… D’une certaine manière, ils avaient raison, car Natalie Portman était encore en congé maternité. Elle avait accouché un an plus tôt. Mais le plus surprenant, c’est que certains d’entre eux ne connaissent même pas l’actrice… Un comble à mes yeux.

 

Finalement qui a cru en vous pour qu’aujourd’hui vous puissiez nous proposer votre livre en vente ?

Il s’agit de François Bagnaud. C’est le conseiller littéraire de Brigitte Bardot. Quand il a accepté de présenter mon travail aux éditeurs, j’ai d’abord cru à une blague, et pourtant… Ensuite, il y a aussi Sylvain Raggianti, mon éditeur. Il a su croire au potentiel de ce projet, et il a pris le risque de publier mon livre. Aujourd’hui, je reçois régulièrement des demandes de traduction provenant de pays d’Amérique du sud notamment. J’aimerais beaucoup donner satisfaction aux fans de Natalie Portman à travers le monde. Mais il est encore un peu tôt pour entrevoir une publication mondiale.

 

Votre éditeur est Mustang éditions avec qui vous avez signé en juin 2013. Pourquoi avoir attendu mars 2014 pour mettre le livre en vente ?

Le planning de mon éditeur pour l’année 2013 affichait déjà complet. Alors, nous avons attendu le mois de mars 2014, parce qu’il y avait la sortie nationale en DVD/Blue Ray du nouveau film Thor, dans lequel elle interprète la petite amie du super héros. De plus, 2014 correspondait également au vingtième anniversaire de son début de carrière cinématographique. On peut donc dire que le hasard a bien fait les choses.

 

Depuis la mise en vente vous ne cessez de vous battre pour promotionner le livre à travers la France. Mais une question s’impose. Avez-vous envoyé votre biographie à l’intéressée, Natalie ?

Oui, je l’ai envoyé à son agent européen, le français Laurent Grégoire. Mais malheureusement, j’attends toujours de savoir s’il a bien l’intention d’en parler à Natalie Portman. Cela ne m’empêche pas de poursuivre la promotion en province.

 

J’ai lu quelque part, que désormais, votre rêve serait de travailler auprès de celle que vous considérez comme la meilleure actrice de tous les temps… C’est sérieux ?

Tout à fait. Au départ, je préfère rédiger des scénarios, raconter des histoires, etc. J’ai déjà écrit une pièce de théâtre pour un grand producteur parisien. J’attends également sa réponse. Mais il est vrai que si je rencontre véritablement Natalie Portman, je serais ravi d’être le scénariste d’un de ses films. Il ne faut pas avoir peur de réaliser ses rêves.

 

Cette première expérience vous a-t-elle donné envie d'écrire de nouveaux livres ?

Oui, je suis justement en train d’écrire un nouveau livre. Il devrait vraisemblablement sortir en début d’année 2015. Pour le moment, rien n’est encore signé. Mais je peux dire qu’il s’agit d’ores et déjà d’une autre actrice américaine de talent.

 

Interview réalisée par Rozier Sébastien

 

* * * * * * * *

 

Pour en savoir encore plus sur le livre Natalie Portman, le cygne majestueux, je vous propose de consulter mon article de présentation de cet ouvrage (lien ci-dessous) : 

Partager cet article

Repost 0
Publié par François BAGNAUD - dans LIVRES et AUTEURS
commenter cet article

commentaires

el 15/09/2014 19:51

Je ne vois pas où Sarah Lane a menti, de plus les reproches étaient principalement adressés aux producteurs. D'ailleurs la vidéo sur les effets visuels du film avait été censurée avant les oscars : les scènes montrant la substitution du visage lors des scènes de danse avaient disparu. Il y avait donc bien la volonté de cacher cette fameuse doublure. La plupart du temps NP est filmée de près, on la voit lever un bras etc, voila ce qui est considéré comme une scène de danse. Les séquences les plus difficiles qui requièrent une vraie technique, celles sur pointes et où on voit le corps en entier ont été réalisées par la doublure. Même la séquence d'ouverture du film. Un peu de respect pour les danseurs bien que le monde de la danse soit un milieu de requins et que Sarah Lane ne soit peut-être pas un ange.

François BAGNAUD 15/09/2014 22:36

Merci pour votre visite et votre long commentaire.
Je vais contacter l'auteur de la biographie de Natalie Portman, Vincent Péréa, car il saura mieux que moi vous répondre précisément...
Vous pouvez également le joindre sur Facebook et sur son site personnel dont voici l'adresse :
http://www.vincentperea.net/
Bien à vous.
François

Présentation

  • : Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • Livres et coups de cœur (Barbara, Brigitte Bardot, Colette Renard, etc.)
  • : Nombreux articles sur Brigitte Bardot, Barbara et Colette Renard. Évocation de mes belles rencontres et de mes « coups de cœur » littéraires et artistiques. Présentation de tous les livres auxquels j’ai collaboré.
  • Contact

Qui Suis-Je ?

  • François Bagnaud
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je viens de terminer 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka ("Dans les pas de Brigitte Bardot" - éd. Favre, 28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant ("Brigitte Bardot, moi je joue" - éd. Flammarion, 25 octobre 2017).
  • Conseiller littéraire depuis 1996, j'ai participé à 59 livres à ce jour. Je viens de terminer 2 livres inédits sur B.B. : avec Alain Wodrascka ("Dans les pas de Brigitte Bardot" - éd. Favre, 28 septembre 2017) et avec Dominique Choulant ("Brigitte Bardot, moi je joue" - éd. Flammarion, 25 octobre 2017).

Recherche D'un Mot Sur Mon Blog

Total des visites

Lien Vers Des Sites Sympas !